LIVRES MARS 2011
 
 

 


Comment argumenter efficacement

Après des années d’enseignement à l’Université d’Aix-Marseille, Jean-Claude Martin a fondé sa boîte de formation en communication pour les dirigeants d’entreprise. Pour le grand public il livre sa méthode pour celui ou celle qui veut avoir le dernier mot au cours d’une confrontation. C’est un aspect de la communication rarement abordée. Le prof Martin nous dit que pour bien argumenter, un préalable est d’avoir des éléments solides à mettre de l’avant, sinon c’est du bidon. C’est bourré de trucs utiles pour être un débateur redoutable.

Comment avoir le dernier mot. Jean-Claude Martin. Leduc éditions 342p.  

 

 

 


Un drame familial qui se dévoile peu à peu

Nicole Delor nous offre son roman Promets-moi de mentir qui a pour décor la Côte d’Azur. Sa protagoniste Camille n’est pas en peine. Son mec est un « clone » de George Clooney. Elle quittera la Ville Lumière pour le rejoindre dans un mas de la Cadière d’Azur. Elle fera connaissance avec la famille voisine qui cache de lourds secrets sous les apparences. C’est une histoire somme toute classique, avec des enfants qui écopent des mensonges de leurs géniteurs. C’est un roman pédopsychologique très fort.

Promets-moi de mentir. Nicole Delor. Jacques-Marie Laffont éditeur 228p.   www.multimed-publishing.com

 

 


Dramatique pharmaceutique

Voici un roman qui est vraiment dans l’air du temps et qui s’inspire des grandes tragédies provoquées par des médicaments en circulation qui ont provoqué des décès. Clément Caliari avec Retrait du marché nous ramène dans les années cinquante. Nous allons faire connaissance avec Louis Lémure, un ingénieur pharmaceutique. Qui a des visées messianiques. Il réussira pour son bonheur, dans un premier temps, à mettre au point un antibiotique révolutionnaire qui connaître un succès planétaire. Mais hélas, des effets secondaires catastrophiques surgiront avec à la clé près de deux cent morts. Il n’aura d’autre choix que de fuir en Algérie pour échapper au bras de la justice en France. Un docuroman devrait-on employer pour décrire ce roman qui nous montre aussi les dessous d’une industrie.

Retrait de marché. Clément Caliari. Gallimard 269p.  

 

 

 


Numérologie et vie à deux

La numérologie à en croire Brigitte Mesnard peut beaucoup pour anticiper les faits et gestes qui marqueront la vie de couple. Numérologie, sexe et amour décodent les nombres et leur signification pour la vie à deux. Pour étayer sa présentation, elle donne beaucoup d’exemples.

Numérologie, sexe et amour. Bigitte Mesnard. De Vecchi 179p.  

 

 


Une éducation érotique adaptée

Gynécologue et obstétricienne, Hilda Hutcherson ne prend pas vingt détours pour nommer une pratique sexuelle. Vous aimez caressez l’anus de votre homme avec la langue ? Fiez-vous à elle, elle saura vous indiquer la marche à suivre. Son intention manifeste, c’est qu’au-delà des guides sur l’art de faire l’amour comme on en trouve partout, elle veut que le partenaire puisse identifier les plaisirs qui lui tiennent à cœur.

Le guide du Plaisir. Manuel pratique du sexe à l’usage des femmes. Leduc éditions 331p.  

 

 


Cours 101 sur les vampires

Ils n’ont jamais été aussi en vogue que depuis le film Twilight. Qui ça ? Les vampires voyons. En réalité ils n’ont jamais perdu une once d’attraction depuis que le cinéma en ont fait des êtres fascinants. Le journaliste Pedro Palao Pons vous dit tout sur les vampires, à commencer par un cours d’histoire, démêlant les légendes qui s’attachent à ces obscurs suceurs de sang. Il répond à toutes sortes de questions dont celle-ci, à savoir si les personnes qui vendent leur âme au diable sont des vampires ?

Tout savoir sur les vampires. Pedro Palao Pons. De Vecchi 191p.

 

 


L’insidieux burn-out

Les entreprises ferment les yeux sur le burn-out. Parce que c’est un état contre-productif à l’heure où seul le rendement compte. Deux psychologues et spécialistes de l’épuisement professionnel, l’une américaine, l’autre acadien, Christina Maslach et Michael P. Leiter nous exhortent à ne jamais laisser le travail nous détruire. Et ils nous indiquent comment identifier le moment critique qui risque de nous faire basculer. Ce livre est important car il arrive où les cas de détresse au travail vont en augmentant.

Burn out. Christina Maslach et Michael P. Leiter. Les arènes 269p.   www.arenes.fr

 

 


Amitié et hmanitaire

En lisant Versicolor de Marc Forget, on pense à cette déclaration décrivant l’amitié unissant Montaigne à La Boétie « Parce que c’était lui, parce que c’était moi ». Car ce roman sur fond d’aide humanitaire, est la célébration du lien amicalement profond unissant le Dr. David Dupuis et Loïc Hardy. On se retrouvera au Sud Soudan et le texte de Forget a quasi valeur de documentaire.

C’est un beau roman, c’est une belle histoire pour reprendre les paroles de la célèbre chanson.

Versicolor. Marc Forget. Coll. Romanichels. XYZ éditeur 237p.

 

 


Les souvenirs de Cavanna

Si vous en avez soupé des cassettes et des discours lénifiants, courez vous acheter Lune de miel de François Cavanna. L’homme d’Hara Kiri et de Charlie Hebdo. Ce sont ses souvenirs et ils sont nombreux. Qu’il décrive le premier hot-dog vendu à Paris ou comment les russes bombardant le zoo de Berlin à la fin de la guerre, ont libéré les animaux sauvages dont l’éléphant désemparé. C’est pissant. La langue de bois connaît pas et il s’est beaucoup marré avec ses potes. Il fut un temps où l’on savait encore se bidonner avec peu de choses.

Lune de miel. François Cavanna. Gallimard 280p.  

 

 


La psychologie des autres en 150 exemples

Partant que l’homme est un paquet de petits secrets, il n’est pas aisé d’avoir un portrait fidèle de ceux qui forment notre entourage. Le psychologue Serge Ciccoti nous dit Tout ce que vous devez savoir pour mieux comprendre vos semblables en illustrant son propos par des questions que nous sommes amenés à nous poser, et il en fournit les réponses avec des exemples concrets. C’est à la fois un exercice ludique et rigoureux.

Tout ce que vous devez savoir pour mieux comprendre vos semblables. Serge Ciccoti. Dunod 402p.   www.dunod.com

 

 


Un plan pour sauver la planète

Dans le domaine de la littérature de fiction et à sauce écologique, vous avez Le complexe d’Atlantis qui est en réalité le tome 7 de la saga Artemis Fowl de Eoin Colfer. Tout à coup, pris d’un désir de se purifier des fautes commises d’antan, Artemis Fowl convoque les représentants du Peuple des Fées pour leur faire part de son désir de mettre en chantier un plan pour préserver notre bonne vieille Terre du réchauffement climatique. Tout le monde se regarde interloqué. Est-il tombé sur la tête ?

Artemis Fowl. Tome 7 Le complexe d’Atlantis. Gallimard Jeunesse 402p.   www.gallimard-jeunesse.fr

 

 


L’esprit de la richesse

Des trucs pour devenir riche il y en a plein. Maintenant, si la recette de la richesse existerait, ça se saurait. Mais certains, tel Ramit Sethi entretiennent l’idée qu’il y a un échafaudage à prendre en compte pour accéder à l’aisance. Ça donne Devenez riche qui met beaucoup l’accent sur l’épargne. Il prend le temps de s’adresser à ceux qui sont du genre panier percé.

Devenez riche. Ramit Sethi. Leduc éditions 330p.  

 

 


Tout sur la chimie des hormones

Les êtres humains vivent au cours de leur évolution, les menant de la naissance à leur décès, divers équilibres hormonaux. Les femmes les ressentent particulièrement au moment de la ménopause. Le Dr. John R. Lee avait passé des années à faire des recherches là-dessus. On lui doit d’avoir mis en opposition les différences entre les hormones naturelles et celles de synthèse. Hélas il est décédé avant d’avoir terminé son ouvrage. C’est sa collaboratrice Virginia Hopkins qui complètera le travail à partir des notes que l’illustre médecin avait laissé.

L’équilibre hormonal c’est facile. Docteur John R. Lee et Virginia Hopkins. Sully 172p.    www.editions-sully.com

 

 


L’ABC d’une grossesse réussie

Carole Serrat s’est muée en guide précieuse pour donner toutes les informations concernant la grossesse et l’accouchement. En sa compagnie, on peut suivre de mois en mois l’arrivée du jour J. Un CD constitué de 45 minutes d’exercices accompagne le livret abondamment illustré.

Une grossesse sans stress. Carole Serrat. Vigot 79p.   www.vigot.fr

 

 


L’hermétisme de la pensée à la portée de tous

Roger-Pol Droit a réussi un exploit, mettre à la portée du simple mortel de grandes pensées philosophiques hermétiques. Maintenant vous et moi pourrons synthétiser ce qu’on t voulu dire les Deleuze, Althusser, Merleau-Ponty, Foucault, Levinas, Derrida et Habermas pour ne nommer que ceux-là. Vingt philosophes en tout on été sélectionné. Un travail de simplification qui n’a pas du être de tout repos. Comment arriver à cerner et à ramener à de simples équations de grande voltiges de la pensée ?

Maîtres à penser. 20 philosophes qui ont fait le XXème siècle. Roger-Pol Droit. Flammarion 322p.   www.rpdroit.com

 

 


L’autodestruction du politique

Si encore hier l’État s’engageait à défendre ses citoyens des agressions de l’extérieur, par un retournement incompréhensible, il s’entête à défaut de trouver des ennemis extérieurs, d’en trouver au sein même du pays. C’est pourquoi on assiste à des répressions des populations et à l’ultime des actes génocidaires comme plus récemment au Rwanda. Professeur de philosophie, Paul Dumouchel explique comment on a pu en arriver là.

Le sacrifice inutile. Paul Dumouchel. Flammarion 322p. 

 

 


Tout sur les abeilles et les ruches

M. Biri nous offre sans doute le livre définitif sur Tout savoir sur les abeilles et l’apiculture. D’entrée de jeu en ouvrant ce beau livre on tombe sur une grande photo montrant de front une abeille qui butine, en plein travail. On apprend plein de choses. Par exemple on répertorie non pas une seule sorte de ruche, mais bien douze! On rappelle la hiérarchie dans la ruche et comment l’abeille joue un rôle prépondérant dans la chaîne alimentaire. On n’a jamais autant documenté le domaine.

Tout savoir sur les abeilles et l’apiculture. M. Biri. De Vecchi 302p.  

 





 


Le jardin de rêves

C’est celui qui aura été préalablement bien préparé. Le choix de la terre, du compost, des semis et une foule de règles à connaître qui vous mettront à l’abri de bien des déveines. Yves Gagnon a planté ses mains durant trente ans déjà dans la terre et en a fait surgir des merveilles. Si vous voulez des légumes spécifiques il faut savoir les faire voisiner avec ceux du bon compagnonnage. Bref c’est Le jardin écologique qui vous est proposé par un maître. Dans un même esprit et plus élaboré vous avez Le traité rustica des techniques du jardin de MM. Michel Beauvais, Jean-Yves Prat et Denis Retournard. C’est de l’ordre de l’encyclopédie avec 200 photos et 500 dessins, pour pousser plus avant vos connaissances.

Le jardin écologique. Yves Gagnon. Colloïdales 254p.

www.intermondes.net/colloidales

 

 


Pour être incollable sur l’histoire de la bande dessinée

Frédric Duprat est un connaisseur averti des courants qui ont marqué la bande dessinée depuis son invention. Il nous dit que le XXème siècle a été traversé par trois grands mouvements, la BD européenne, les comics américains et les mangas. Il retrace pour nous cette grande aventure de l’illustration distrayante. Tout y est de Tintin à Blake et mortimer, Spirou, des comics de Dell et Marvell, Lucky Luke.

L’histoire de la bande dessinée pour les débutants. Frédéric Duprat. Édition QI  226p.  

 

 


L’érotisme d’Andréa de Nerciat

Née à Dijon en 1739 et mort à Naples en 1800, André-Robert Andrée de Nerciat est un romancier libertin qu’apprécia apollinaire. On connaît un titre célèbre de lui « Le Diable au corps », à ne pas confondre avec celui de Radiguet. Il a le mérite d’exprimer les choses du sexe sans tomber dans la vulgarité. Emmanuel Murzeau est cet illustrateur de talent qui va mettre en images un ouvrage de Nerciat « Aphrodites » avec un premier tome ayant pour titre « Intrigante Agathe »

Aphrodites. Tome 1 Intrigante Agathe. Andréa de Nerciat illustré par Emmanuel Murzeau. Tabou BD 46p.    www.tabou-editions.com

 

 


Les coïncidences ne se manifestent pas sans rien

On a souvent recours à cette expression, ce n’est qu’une coïncidence. Eh bien pour David Varner les coïncidences n’arrivent pas comme ça. Pour lui, notre intériorité est en contact avec un invisible canevas qui vibre pour alerter ceux qui nous ressemblent.

Interpréter et comprendre les coïncidences. David Varner. Les éditions Quebecor 126p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Holocauste, comment on ferma les yeux

Longtemps la question avait été de savoir si l’opinion publique avait eu vent de l’extermination des juifs tout au long de la guerre. Et la réponse généralement formulée était que les nazis étaient parvenus à cacher l’Holocauste aux yeux du monde. Mais c’était tout faux. Plein de gens étaient au courant de ce qui se passait, mais ne parvenait pas à alerter l’opinion mondiale. Soit qu,on accueillait ces informations avec incrédulité ou bien, le sachant, on ne voulait pas faire de vagues pour soi-disant ne pas aggraver la situation. Walter Laqueur décrit cette conspiration effrayante du silence. Hitler le savait qui avait dit en privé que personne ne protesterait car on faisait le travail sur les juifs que les autres n’osaient pas faire…

Le terrifiant secret. Walter Laqueur. Gallimard 287p.  

 

 


Des plaquettes idéales sur l’ésotérisme

Quel beau cadeau pour quiconque aime le mystérieux, l’ésotérisme ou la parapsychologie. Les éditions De Vecchi lance un coffret La bibliothèque ésotérique idéale qui contient 10 petits livres, des plaquettes en réalité sur ces thèmes : la connaissance des rêves, l’univers des prophètes, le monde secret des tarots, les fabuleux pouvoirs de la radiesthésie, le monde étrange du chamanisme, le monde extraordinaire des druides, le monde de la cartomancie, l’extraordinaire langage de la chiromancie, les grandes figures de l’ésotérisme et l’univers de l’hypnotisme. Un must!

La bibliothèque ésotérique idéale. De Vecchi

 

 


Les expressions imagées de la langue française

Faire échec et mat, sous l’égide de, n’avoir pas froid aux yeux etc. La langue française fourmille d’expressions savoureuses. Deux amoureux des mots en ont répertoriés 5000. Ce n’est quand même pas rien. Et pour chacune une définition du sens. C’est pittoresque. Et on s’amuse beaucoup à en découvrir. La préface du Franc-parler est de Pierre Perret l’auteur de la chanson Tout sur le zizi.

Le franc-parler. 5000 expressions traditionnelles et populaires. Michel Lis et Michel Barbier. De Vecchi 397p.

 

 


L’aventure des enterrés vivants chiliens

Dans une entrevue, un des 33 mineurs chiliens devenu célèbre par la force des choses, pressé de questions sur ce qui s’était passé sous terre pendant toutes ces journées terribles, répondit « Pour l,instant on ne montre que la face A ». Jonathan Franklin correspondant au Chili pour The Guardian et le Washington Post a été le seul mis en contact avec les sauveteurs et les familles. Il raconte à partir de sources exclusives, ce que fut aussi la face B, moins reluisante. Qui montre en somme que loin d’être des héros, ils sont passé par toute la gamme des affres propres aux humains en pareilles circonstances, avec aussi ces lâchetés.

Enterrés vivants. Jonathan Franklin. Robert Laffont 348p.  www.laffont.fr

 

 


Les Deux Terres avant l’Égypte des pharaons

Christian Jacq fait un retour en arrière pour nous ramener dans ce qui était l’Égypte d’avant les Pharaons. Dans Et l’Égypte s’éveilla l’épisode L’Oeil du faucon le tome 3, nous fait voir Narmer qui est parvenu à pacifier le sud des Deux Terres. Mais la partie n’est pas gagnée pour autant car les Lybiens sont d’attaque. Et comme le veut le dicton qu’un malheur n’arrive pas seul, on verra que le valeureux Narmer ne sera pas au bout de ses peines. On retrouvera le style bien campé de Christian Jacq qui maîtrise toujours très bien sa formule gagnante.

Et l’Égypte s’éveilla. Tome 3 L’Oeil du faucon. X0 éditions 407p.   www.xoeditions.com

 

 


Après Ésope et LaFontaine voici J.P. April

J.P. April du moins pour son prénom demeure mystérieux. Tout come sont magiques ces neufs nouvelles qui chacune met en scène un animal. Sans être un fabuliste comme ses illustres prédécesseurs, Ésope et LaFontaine, il n’en demeure pas moins qu’il se sert du règne animal pour faire passer ses messages. Vous ferez connaissance entre autres avec la poule volante et une dinde charognard. C’est plein d’étrangetés. Il ne manque surtout pas d’imagination notre April. Servi par un style alerte.

Histoires humanimales. J.P. April. XYZ 153p.   www.editionsxyz.com

 

 


Homicides dans le domaine de la musique classique

Yaël König a fondé la maison d’édition Yago. Et comme le veut le dicton qui veut qu’on ne soit jamais mieux servie que par soi-même, elle publie sous sa bannière son premier polar, Pizzicato qui se passe dans les coulisses de la musique classique. L’assassinat d’un ténor avant même qu’il n’entre en scène, rappelle à l’enquêteur désigné un autre homicide s’étant déroulé quinze années auparavant alors qu’un violoniste de renom avait été tué à Nice. On établira immédiatement des liens entre ces deux affaires qui ouvrent grandes les portes à d’autres révélations. Pour son entrée dans le monde du crime, la romancière utilise les bons ingrédients qui font la noblesse du genre. Nous avons l’impression que fort de l’accueil qui sera réservé, et mérité, à ce premier opus, elle récidivera.

Pizzicato. Yaël König. Éditions Yago 290p.  

 

 


Des récits à lire en cachette ou presque

Élisabeth Vanasse se tire pas mal d’affaire avec ce recueil de nouvelles pimenté d’érotisme. Petits récits coquins des plaisirs défendus se démarque par le fait que la romancière prend le temps de faire amener les choses. Avec elle on ne va pas au lit tout de suite. C’est l’as des préliminaires. Ce qui augmente du coup le degré d’excitation avant que l’acte finisse par être dévoilé, décrit. Un grand talent dans le genre que cette Vanasse.

Petits récits coquins des plaisirs défendus. Élisabeth Vanasse. Les éditions Quebecor 127p.   www.quebecoreditions.com

 

 


De la difficulté de traduire de l’anglais vers le français

Federica Scarpa est directrice du Département de langues à l’École de traducteurs et interprètes de l’Université de Trieste. Cette spécialiste de la traduction nous offre La traduction spécialisée une approche professionnelle à l’enseignement de la traduction. Elle présente les stratégies à adopter lorsqu’on traduit notamment de l’anglais au français. Il est surtout question de la notion d’équivalence.

La traduction spécialisée. Federica Scarpa. Les Presses de l’Université d’Ottawa  449p.   www.presses.uottawa.ca

 

 


Tout sur les oligoéléments

L’aluminium, l’argent, le calcium, le fer, le fluor, l’iode, le potassium ont tous en commun d’appartenir à la grande famille des oligoéléments nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme. A notre connaissance c’est la première fois qu’on explore de façon vulgarisée cet univers et surtout les valeurs thérapeutiques des oligoéléments. Chapeau à Julia Heller de nous servir de guide avec des recettes et la liste des fruits et légumes qui en contiennent.

Les valeurs thérapeutiques des oligoéléments. Julia Heller. Les éditions Quebecor 159p.    www.quebecoreditions.com

 

 


La vie romancée de Sissi

Danny Saunders apporte sa pierre à l’édifice de la collection « Les reines tragiques » chez Les éditeurs réunis avec son ouvrage consacré à Élisabeth de Wittelsbach, communément appelée Sissi.. On sait que cette célébrissime Sissi immortalisée au grand écran par Romy Schneider (qui finit par détester d’avoir jouée ce rôle là) a été une des personnalités unificatrice de l’empire austro-hongrois. Fanatique de la bonne forme, elle s’était faite installer un gymnase au palais et faisait régulièrement des exercices pour maintenir sa silhouette. Hélas un illuminé la poignardera. Dès lors elle entre dans la légende. Saunders, tout en s’inspirant des faits réels, met dans la bouche de l’Impératrice et de ses contemporains des dialogues plausibles. En même temps c’est un cours d’histoire allégée du fardeau des dates.

Les Reines tragiques. Sissi impératrice, la solitude du trône. Danny Saunders. Les éditeurs réunis 376p. 

 

 


La Côte Est de la Nouvelle-Angleterre

La famille Kennedy a élu ses quartiers d’été à Hyannis Port. C’est la que Rose et Ethel donnèrent naissance à la célèbre dynastie américaine. Les guides Ulysse consacré un merveilleux petit ouvrage qui englobe aussi Nantucket et Cape Cod. La mer, les dunes, tout enchante. Avec comme pour tous les autres guides du genre, des bonnes adresses.

Cape Cod, Nantucket, Martha’s Vineyard. Ulysse 184p.   www.guidesulysse.com

 

 


La détestation dans l’écriture

Il y a des écrivains méchants ou du moins qui ont recours occasionnellement à la méchanceté. C’est un thème rarement analysé que la méchanceté en littérature. Simon Harel consacre un essai édifiant. Il tient à ce qu’on distingue l’œuvre de l’écrivain. Pour l’essayiste, la méchanceté est un ratage de la rencontre avec autrui.

Attention écrivains méchants. Simon Harel. Les Presses de l’Université Laval 181p.   www.pulaval.com

 

 


L’idée missionnaire dans le monde francophone

En 2007 se tenait au Musée de Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons et à l’initiative de l’Université de Waterloo, un colloque portant sur la relation missionnaire dans le monde francophone. On examina comment les religieux envisageaient leurs missions. Les actes du colloque démêlent les faits réels des hagiographies qui ont alimenté nos manuels d’histoire.

De l’Orient à la Huronie. Du récit de pèlerinage au texte missionnaire. Collectif. Les Presses de l’Université Laval 306p.   www.pulaval.com

 

 


L’accompagnement d’un enfant souffrant d’autisme

La psychologue Nathalie Poirier et une maman d’une enfant atteinte d’autisme, Catherine Kozminski nous avait déjà donné un premier ouvrage « L’autisme un jour à la fois ». Un peu dans la même veine, elles poursuivent avec Accompagner un enfant autiste. Plein de judicieux conseils qui permettent aux parents de prendre en main leur enfant si singulier. A titre bibliographique vous avez aussi un répertoire utile de sites consacrés à l’autisme.

Accompagner un enfant autiste. Nathalie Poirier et Catherine Kozminski. Les Presses de l’Université Laval 162p.   www.pulaval.com

 

 


La critique de la modernité selon Niklas Luhmann

Niklas Luhmann (1927-1998) est l’un des fondateurs de la théorie sociologique des systèmes. Son engagement intellectuel veut mettre fin aux ontologies de la Vieille Europe à et les remplacer par un nouveau projet théorique. Il critique la notion de modernité issue de la cette Vieille Europe pour lui substituer des outil critiques plus appropriés.

Systèmes sociaux. Esquisse d’une théorie générale. Niklas Luhmann. Les Presses de l’Université Laval 568p.   www.pulval.com

 

 


Le focusing au service de l’avancement personnel

Qu’est-ce que le focusing ? C’est une méthode d’autothérapie qui permet de renforcer le lien entre le corps, l’esprit et l’environnement. C’est autrement dit une lecture de l’être dans sa globalité comme nous l’explique Alexandre Bourgeois. Une fois ces notions bien assimilées vous devriez être mieux en mesure d’améliorer vos relations aux autres.

Le focusing. Alexandre Bourgeois. Les éditions Quebecor 152p.  www.quebecoreditions.com

 

 


Les couleurs qui soulagent l’âme

Suzan Bronson nous emmène faire un petit tour du côté de la chromothérapie. Elle est de ceux qui croient que l’utilisation de couleurs particulières influence le comportement. Qu’elles ont la capacité de réparer même les déséquilibres physique, mental et spirituel. Et la couleur verte pomme ?

Les secrets de la chromothérapie. Suzan Bronson. Les éditions Quebecor 151p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Pour changer de peau

Il y a en qui n’en peuvent plus de vivre tel qu’ils le font et aimeraient bien changer de personnalité. Il faut d’abord faire le ménage de sa maison mentale. C’est le pari de Comment tirer le meilleur de soi de Milton Cameron qui fait ici office de coach. C’est plein de bons conseils.

Comment tirer le meilleur de soi. Milton Cameron. Les éditions Quebecor 151p.   www.quebecoreditions.com

 

 


L’intégrale de la patinoire en folie

Dans les premières années de publication du magazine humoristique Croc, il y avait la bande dessinée « La patinoire en folie » de Pierre Huet aujourd’hui de l’équipe de Et Dieu créa Laflaque sur les ondes de Radio-Canada. Les éditions 400 coups nous offre maintenant l’intégrale de cette bande dessinée avec des joueurs de hockey dépareillés.

La patinoire en folie. Pierre Huet. Éditions Les 400 coups 64p.  www.editions400coups.com

 





 


Trois titres fictions de pointe

Les friands de fiction, d’anticipation et de fantasy ont une semaine faste avec la sortie de trois ouvrages, deux chez Bragelonne et un chez la maison d’édition sœur, Milady. Commençons par les trois premiers. D’abord l’intégrale de la trilogie, La Moïra, d’Henri Loevenruck. C’est la découverte de cette orpheline de treize, Aléa, dotée de pouvoirs spéciaux qui susciteront la convoitise. Tout au long de cette trilogie elle sera sans cesse confronter à la mort qui la talonne. Puis de Richelle Mead, Succubus Shadows, une histoire d’une autre femme au superpouvoirs, prénommée Georgina. Mead qui est détentrice d’une maîtrise en religion comparée ne manque surtout pas d’humour et n’a pas froid aux yeux côté libido. Vous adorerez nous en sommes sûrs. Et chez Milady, l’inépuisable R. A. Salvatore avec le tome XII « La légende de Drizzle » de la saga L’Épine dorsale du monde. C’est Wulfgar qui s’est fait voler « Crocs de l’égide » un précieux marteau de guerre. Et il part à sa recherche en compagnie de son ami Morik. Plein de rebondissements avec pour toile de fond l’équilibre psychique du protagoniste.

 





 


Huit titres en format poche chez Milady

Autant de petits trésors que ces huit titres chez l’éditeur Milday. D’abord God of war co-écrits par Matthew Stover et Robert E. Vardeman. C’est le pendant littéraire du jeu video God of war avec une remontée au temps de l’Antiquité grecque. Puis La conspiration des fantômes de James Herbert. Où comment l’arrivée de fantômes va perturber le petit village jusque là paisible de Sleath. De son côté David Gemmell nous offre tiré de sa saga Waylander II, l’épisode « Dans le royaume du loup ». Vous ferez connaissance avec Miriel, qui n’a pas froid aux yeux et qui saura faire face aux sanguinaires guerriers qui rôdent dans la montagne. Pour James Clemens c’est l’épiosde 4 « Les bannis et les proscrits » de la saga Le portail de la sorcière. Elena va se mettre en mode guerre contre le Seigneur noir qui a mis en place les portails du Weir desquels il tire son pouvoir. Olivier Bowden nous entraîne, lui, dans un tout autre registre avec « Brotherhood » un volet d’Assassins creed. C’est la Rome au temps des Borgia, décadente. Ezio va vouloir prendre sur lui de libérer les siens de cette tyrannie. Richelle Mead un des stars de la fantasy nous donne généreusement le tome 2 « Reine des ronces » du Cygne noir. Des filles sont enlevées en Outremonde. Dans l’indifférence générale, Mais elle, elle veut tirer ça au clair.A deux, Margaret Weis et Tracy Hickman produisent le tome 3 de « la guerre des ämes » qui a pour titre Dragons d’une lune disparue. Deux personnages inattendus surgissent au moment où les flammes envahissent l’Ansalonie. Avec une fin surprenante. Et au final, de Michelle Rowen le tome 2 Accro de la saga « Sarah Dearly ». Sarah vient d’être changée en vampire et son professeur d’autodéfense de six cent ans, flirte avec! Très pince-sans-rire.

 

 


Pour un deuil mon affligeant

Louise Racine est une thérapeute en relation d’aide. Elle a choisi de s’investir auprès de ceux qui ont la douleur de perdre un être cher. Comme nous ne sommes jamais réellement préparé devant la disparition d’un proche, on doit savoir quels sont les mécanismes, les étapes qui font partie du deuil. La mort est une douleur à nulle pareille disait jadis un auteur français. Maintenant il est possible de réduire la douleur et l’assimiler à la grande démarche humaine. Notre conseillère nous donne des outils précieux pour surmonter l’épreuve.

Le deuil une blessure relationnelle. Louise Racine. Les éditions du Cram 186p.   

 

 


Trois titres en format poche

Trois parutions dans trois genres différents. D’abord une biographie chez Folio de Franz Liszt par Frédéric Martinez. L’essentiel s’y trouve de celui qui « inventa » le récital de piano solo et qui finit dans le tiers-ordre franciscain. Un parcours hors norme du plus grand virtuose et séducteur. Puis de Curzio Malaparte « Monsieur Caméléon » à la Table Ronde.  C’est une satyre sur Mussolini qui fait d’un caméléon son confident et son ministre chargé de la réforme de la Constitution. Et plus près de nous L’attaque de 1763 d’Alexander Henry, aux cahiers du Septentrion. C’est un témoignage de ce marchand d’origine américaine, qui vit en Nouvelle-France la guerre entre Britanniques et Français. Il va s’allier aux conquérants pour faire commerce. Mais retournement, les indiens encore alliés des français vont s’en prendre au fort de Michillimakinac. Il survivra au massacre et rédigera ses mémoires dont voici la première traduction dans la langue de Molière.

 

 


Un curé maladroit

Normand Cliche a connu une sacrée réorientation de carrière. Après avoir passé quatre décennies dans la police, il s’est tourné vers son rêve de toujours, l’écriture. Il nous donne à lire ce qu’il appelle un conte villageois. L’ange tourmenté est une histoire désopilante mettant en vedette un curé de Beauce qui a maille à partir avec l’archevêque de Québec. Il dira donc sa dernière messe avec pleins de maladresses. Et suivra son destin. C’est un altruiste gaffeur pour tout dire. Mais attendrissant. Chose sûre, Cliche nous fait sourire plus qu’une fois. Et ne serait-ce que pour cela mérite qu,on le lise. Et il ne manquera pas de matériau, notre terroir abonde en histoires rocambolesques.

L’ange tourmenté. Normand Cliche. Guy Saint-Jean éditeur 352p. www.saint-jeanediteur.com

 

 

 


Un Mozart revisité

Michèle LHopiteau-Dorfeuille est une fervente mozartienne. Cette chef de chœur et musicologue avait un doute sur les clichés du Mozart un peu naiis surtout véhiculé tel qu’on le présente dans le film Amadeus. Elle a donc fouillé à travers les sept tomes de la correspondance de la famille Mozart. Et ce qu’elle découvre nous oblige à revoir notre copie du compositeur de la célèbre Petite musique de nuit. En même temps, elle situe Mozart dans le contexte social de son temps. On apprendra qu’à son époque, sur la foi des rapports de police, les musiciens ne jouissaient pas d’une bonne réputation. On les considérait comme des débauchés. Et elle, nous apprend qu’alors qu’on croyait les circonstances de sa mort affaire classée, un élément nouveau. Le livre est accompagné d’un CD regroupant diverses œuvres de Mozart, 32 extraits au total, question de nous remettre son génie dans les oreilles.

Wolfgang Amadeus Mozart. « rêver avec les sons ». Michèle LHopiteau-Dorfeuille. Le bord de l’eau 253p.    www.editionsbdl.com

 

 


Les vertus du quinoa

On découvre de plus en plus sur nos tables les mérites du quinoa qui est une source de protéines excellente. Il est riche en fibres et contient les huit acides aminés essentiels. Pour ceux qui entreprennent une diète c’est merveilleux puisqu’il est fameux pour maintenir la musculature, stabiliser la glycémie et enrayer la fatigue. Pour en savoir encore plus allez voir le bel album qui lui est consacré co-écrit par Patricia Green et Carolyn Hemming. Vous avez 170 recettes pour interpréter cette grâce de la nature.

Quinoa extra. Patricia Green et Carolyn Hemming. Les éditions Transcontinental 194p.  www.livres.transcontinental.ca

 

 


Un bel album du Faust de Goethe

Le monde de l’édition se surpasse parfois pour nous offrir de beaux ouvrages. C’est ainsi que l’éditeur Diane de Selliers nous présente un classique de la littérature allemande, Faust de Goethe dans la traduction de Gérard de Nerval et illustré par Delacroix. Trois grands nom réunis pour magnifier ce mythe littéraire.

Nous ne soulignerons jamais assez le soin mis à cet édition. Et que dire du coup de crayon de Delacroix qui a bien mis en images le caractère des situations à décrire.

Faust. Goethe. Traduction Gérard de Nerval. La petite collection. Diane de Selliers éditeur 292p.    www.editionsdianedeselliers.com

 

 


Si on connaissait à l’avance l’avenir qui nous attend

C’est un roman d’anticipation qui nous plonge dans la capitale anglaise au cœur du XIXème avec La carte du temps de Félix J. Palma. En gros voici l’argument en toile de fond. C’est une agence de voyages qui propose à sa clientèle un voyage à travers le temps. L’écrivain H.G. Wells pourtant lui-même un homme qui se projette dans le futur et auteur comme on sait du livre « La machine à remonter le temps » demeure sceptique. Et pourtant ses certitudes seront ébranlées. Qu’arriverait-il si quelqu’un aurait le pouvoir de connaître notre futur ? Voilà la question qui inquiète Wells er ses amis.

La carte du temps. Félix J. Palma. Robert Laffont 547p.   www.laffont.fr

 

 


De l’ordre en toutes choses

Il y a des gens, peut-être en faites-vous partie, qui ont peine à mettre de l’ordre dans leur affaires. Un vrai fouillis. Caroline Rochon nous rappelle que selon une loi universelle on utilise que 20% de ce que l’on conserve à la maison. Le reste c’est de l’accumulation. Elle nous confie donc ses secrets d’organisation pour nous empêcher de nous étouffer par trop de choses.

Moi et mon désordre. Caroline Rochon. Béliveau 130p.  www.beliveauediteur.com

 

 

 


Mérite et violence néolibérale

Dominique Girardot professeur de philosophie, se penche sur un domaine des relations de travail rarement exploité en management, à savoir la notion de mérite en entreprise. Elle nous rappelle que si le mérite était considéré hier comme une vertu, il serait aux yeux de l’employeur, mesure de la valeur individuelle indexée sur l’effort. Et que beaucoup de travailleurs voient le mérite comme un rempart contre la précarité. Car l’épée de Damoclès est bien visible, quiconque ne performe pas se voit menacé d’exclusion.

Donc on accepte des contraintes innommables comme prix du mérite.

La société du mérite. Dominique Girardot. Le bord de l’eau 250p.  www.editionsbdl.com

 

 


Qui est Julian Assange ?

Est-ce un ardent libre-penseur ou un cyber-terroriste ? L’opinion publique est divisée. Ceux qui peuvent le mieux parler de lui ce sont David Leigh et Luke Harding journalistes au Guardian qui ont reçu les premières dépêches de Wikileaks. Ils racontent la genèse de la livraison de ces documents confidentiels qui ont ébranlé la planète et qui nous ont appris comment les dirigeants des puissances étrangères se considéraient réellement entre eux.

C’est du journalisme d’enquête de grande tenue qu’il faut lire.

Julian Assage et la face cachée de Wikileaks. La fin du secret. David Leigh et Luke Harding. Original Books 284p. 

 

 

 


Vengeance d’une femme flouée

Mo Hayder le grand auteur de thriller n’a que de l’estime pour Peter Leonard. Ce dernier qui publie son dernier opus N’ayez crainte est le fils du célèbre romancier Elmore Leonard. C’est l’histoire d’une femme qui a pour prénom Kren qui s’est fait rouler dans la farine par son ex petit copain, Samir, un prêteur sur gages. Madame évidemment ne le prends pas et elle veut remettre le grappin sur la somme flouée, quand même près de 300 mille dollars. Elle va embaucher pour ce faire trois voyous pour qu’ils aillent cambrioler chez Samir. Mais mal leur en prend, le cambriolage tourne mal. Un des employés du malfrat perd la vie et pire encore le coffre-fort oh surprise est vide! Mais attendez de voir pour le reste. C’est palpitant.

N’ayez crainte. Peter Leonnard. L’Archipel 330p.   www.editionsarchipel.com

 

 


Comment pense les serial killers

Ils sont deux professeurs américains de philosophie. Ils se sont demandés comme nous, comment des êtres humains parviennent à tuer des gens en série. Quel est l’état d’esprit qui les habite ? Et sont-ils mû par une philosophie particulière ?  Ils ont donc bâti un profil philosophique de ces grands criminels en donnant des exemples. Ça donne froid dans le dos, car il n’y a pas de prototype. Ce peut être votre gentil voisin.

La philosophie et les serial killers. S. Waller et Fritz Allhoff. Original books 318p.  

 

 


Une étude de cas sur Dr. House

Le personnage du Dr. House fascine parce qu’il est entier et authentique, qualités rares dans un monde de dissimulation et où domine la langue de bois. Henry Jacoby et William Irvin ont tenté de dégager des lignes de force dans la psychologie du personnage. Qui est-il ? Son rapport aux autres ? Ses forces et ses faiblesses. Ceux et celles qui adorent la télésérie vont être aux anges.

Dr. House les secrets d’un antihéros. Henry Jacoby et William Irvin. Original books 286p.  

 

 


Profession maman par intérim

Elle s’appelle Kathy Harrison et reçoit des enfants, essentiellement des filles, placées chez elle par les services sociaux. Des enfants, maltraités, abusés sexuellement. Bref la misère dès le bas page. Elle raconte surtout le cas de Daisy âgée de six ans. Qu’on considérait comme déficiente mentale. Mais qui en réalité avaient en elle des traumatismes de viols. Beaucoup d’amour de Kathy et de l’attention particulière, en feront une fillette transformée, remplie de vivacité. Quand viendra le temps de la remettre à son père quelques années plus tard, ce sera très dur pour elle qui s’était beaucoup attachée à cet enfant.

Famille d’accueil, famille de cœur. Kathy Harrison. L’Archipel 220p.    www.editionsarchipel.com

 

 


Ce si merveilleux monde des paillettes

Marion est toute folle, ne s’appartient plus. Elle a héritée d’un job à Teen TV sa chaîne de télévision favorite. Notre héroïne c’est la fille très de son époque, accrochée à son cellulaire et abonnée à tous les médias sociaux. Sauf que lorsqu’elle sera au cœur de la machine télévisuelle, elle s’apercevra que c’est beaucoup moins glamour. Les filles se font des crocs-en-jambe, le patron insupportable et quoi encore. Et celle qui écrit Je bosse enfin à la télé connaît bien le milieu pour avoir notamment travaillée chez Sony Music.

Je bosse enfin à la télé. Charlotte Blum. L’Archipel 200p.  www.editionsarchipel.com

 

 


Décrypté la légende du Roi Arthur

Simon Cox est ce que nous nommerions un intellectuel utile. Quand il voit que le public se passionne pour quelque chose, il se fait fort de rétablir les faits dans leur contexte. C’est comme ça qu’il a décrypté le Code Da Vinci et ces histoires entourant les Illuminati. Cette fois il s’attache è une figure légendaire, celle du Roi Arthur et des Chevaliers de la Table ronde. En même temps il nous dit le vrai du faux concernant le Saint-Graal, l’existence d’Excalibur, Où se situait Camelot etc. A notre époque de guerre des religions renouvelées, il n’est pas mauvais de remonter aux Croisades. Instructif ? Ici c’est un euphémisme.

Le Roi Arthur et les secrets du Grall décryptés. Simon Cox. Original 297p.  

 

 


Un avocat psychotique s’exprime librement

Denis April est un avocat résident à Québec. Il livre un témoignage sur les problèmes psychotiques auxquels il a été confronté. A un moment donné il raconte qu’un des symptômes c’est l’appropriation par exemple d’un fait divers et penser que cela pourrait avoir un lien avec sa propre existence. C’est un beau geste qui permet de démystifier les troubles de comportements et savoir mieux les gérer.

Tempètes dans ma tête. Ma vie avec la maladie mentale. Coll. Les Impatiens » Liber 152p.

 

 


50 règles pour que madame réussisse au travail

Émilie Devienne est coach. Elle a choisi un créneau bien spécifique, à savoir la promotion de la femme au travail en suivant 50 lois des femmes qui réussissent. Et elle parle notamment du piège des promotions canapés, entendez par là obtenues par la couchette. Ensuite d’éviter le perfectionnisme à tout prix, un véritable désordre mental.

Les 50 lois des femmes qui réussissent. Émile Devienne. L’Archipel 160p.   www.editionsarchipel.com

 

 


Ce qui se passe dans les blocs opératoires

Le cérémonial d’une opération chirurgicale a quelque chose d’impressionnant. Comment ça se passe à l’interne. Un chirurgien qui a votre vie entre les mains est-il stressé ? Le Dr. Paul Whang est anesthésiste à Toronto. On apprendra que plus on opère et plus on est meilleur. Comment les gastroentérologues vivent avec les odeurs des sécrétions gastriques et rectales. C’est un univers totalement nouveau pour tout néophyte qu’on vous permet de découvrir. Pas tout è fait comme dans Dr. House

Bloc opératoire. Secrets et confidences. Docteur Paul Whang. Original Books 214p.  

 

 


Tout savoir sur les armes chimiques

Au moment où le Japon est atteint d’inquiétude en raison des menaces qui pèsent concernant les réacteurs nucléaires défectueux, la question des armes chimiques prend aussi un autre relief. C’est le genre de conflit que l’on redoute le plus tant les ravages sont insidieux. Que l’on pense au gaz moutarde (l’ypérite) de la première guerre mondiale, utilisé pour la première fois par les allemands et qui rendaient les combattants adverses ou qui faisaient éclater les poumons, jusqu’au sarin et autres cochonneries vicieuses issues du génie du mal en laboratoire. Le philosophe Daniel Riche et le médecin Patrice Binder nous disent tout ce qu’il faut savoir des premières expérimentations jusqu’à l’arsenal du XXIèeme siècle.

Les armes chimiques et biologiques. Daniel Riche et Patrice Binder. L’Archipel 478p.   www.editionsarchipel.com

 

 


L’horreur absolue

Déjà que les serial killers sont des monstres, il y a un degré de plus dans l’horreur, ce sont ceux qui ont auparavant séquestrés longuement leurs victimes se repaissant de les agoniser sous les tortures les plus diaboliques. C’est une galerie d’horreur avec les John Wayne Gacy, Fritz Haarmann, Jeffrey Dahmer, Marc Dutroux, le couple Homolka Bernardo etc. John Marlowe décrit par le menu ces êtres qui n’ont eu d’humain que le nom.

Enfermés dans l’horreur. John Marlowe. Original books 269p. 

 

 


Les vietnamiens au quotidien

Philippe Papin et Laurent Passicousset connaissent très bien le Vietnam depuis vingt ans. Ils ont voulu nous raconter comment les vietnamiens se débrouillent au boulot, pour le médical, qui doit-on graisser dans les instances administratives. Le titre est un peu trompeur au sens où on imagine que c’est une invitation à connaître ce peuple à travers leurs habitudes alimentaires, affectives, sexuelles, l’habitation et quoi encore. Mais non. Plutôt au plan économique. Le titre exact aurait été de préférence, les vietnamiens au travail. Mais enfin on apprend quand même sur les aspects retenus aux fins de cet ouvrage.

Vivre  avec les vietnamiens. Philippe Papin et Laurent Passicousset. L’Archipel 373p.   www.editionsarchipel.com

 

 


L’âme russe chez les saints et les écrivains

Michel Evdokimov est recteur de la communauté orthodoxe de Saints Pierre et Paul à Châtenay-Malabry. Ce religieux a rassemblé des pensées diverses provenant de saintes figures de la vie religieuse russe ou encore d’écrivains. Vous avez là, pensées et aphorismes qui donnent à réfléchir puisque c’est le but de l’exercice. Un exemple, vous avez Alexandre Men qui écrit « Celui qui a perdu la faculté de s’émerveiller est mort dans son âme ».

Vous voyez la tonalité. A conserver sur ces rayons pou référence ultérieure.

Préceptes de vie issus de la sagesse russe. Michel Evdokimov. Presses du Châtelet 160p.  www.pressesduchatelet.com

 

 


Montréal 30 ans plus tard

Léo Schwartz est un architecte qui pour des raisons professionnelles, dut quitter Montréal pour pratiquer en Argentine. Quand il revient dans la métropole montréalaise c’est pour se rendre compte que la plupart des lieux qu’il a connu ont disparu. Il ne lui reste plus que ses souvenirs. C’est un très beau roman de Naïm Kattan dont le thème pourrait s’intituler « la seule chose stable c’est le changement ». C’est un livre chargé de symboles car tous les endroits revisités prennent une dimension qui échappe à nous tous qui n’avons pas été confrontés aussi radicalement aux transformations de la ville.

Le long retour. Naïm Kattan. Hurtubise 300p.  www.editionshurtubise.com

 

 


Une historienne qui romance la Révolution

Arlette Aguillon est une historienne de formation, élève de Georges Duby et de Raymond Jean. C’est dire qu’elle est allée à bonne école. Elle se mue en romancière avec une saga qui porte le titre de son personnage central « Vincent, gentilhomme galant ». Le premier tome qui paraît « Le naïf libertin » nous le présente au temps de la Révolution. C’est un jeune paysan provençal illettré. Il tombe amoureux d’Analys et est pris entre les conflits qui sévissent entre Avignon et Carpentras. C’est l’amour et l’émergence d’idée nouvelles.

Vincent, gentilhomme galant. Tome 1 Le naïf libertin. Arlette Aguillon. L’Archipel 350p.   www.editionsarchipel.com

 

 


Arte, entre documentaire et téléréalité

La chaîne culturelle franco-allemande Arte a acquise ses lettres de noblesse en 1992 année de sa fondation, en faisant large place aux documentaires qui avaient été laissé pour compte à partir des années quatre-vingt. Mais la donne change au moment où l’auditoire s’érode au profit d’Internet et des chaînes spécialisées. On constate qu’ARTE a pris la tangente de la téléréalité, des reportages, docu-fiction. Sophie Barreau-Brouste a remporté le Prix de la recherche de l’Institut national audiovisuel (INA) pour la thèse qu’elle tire de cette problématique et que nous pouvons désormais lire.

Arte et le documentaire. Sophie Barreau-Brouste. Le bord de l’eau/INS 214p.   www.editionsbdl.com

 

 


Deux fois le prix Nobel et le petit quotidien

Marie Curie ce n’est pas rien. Deux fois récipiendaires du prix Nobel, la première fois en compagnie de son mari Pierre en 1903, prix Nobel de physique et seule en 1911 pour le prix Nobel de chimie. Elle a eu deux filles, Irène et sa cadette de sept ans, Ève. Ce trio mère filles se sont échangé une correspondance nombreuse et sous le signe de l’affection. Ici aucune rivalité mères filles. Échange épistolier qui a pris fin avec le décès de la savante en 1934. Des lettres attendrissantes qui nous rappellent que le quotidien rattrape tout le monde, même les plus grands cerveaux. Cette correspondance a été réalisée par Hélène Langevin-Joliot, la fille d’Irène Joliot-Curie et Monique Bordy qui a été directrice du musée Curie.

Lettres. Marie Curie et ses filles. Pygmalion 416p.  

 

 


La vie après la vie selon Gracianne Hastoy

Qu’arrive t’il quand notre esprit quitte notre corps. Il y a les trépassés réels, il y aussi ceux qui momentanément sont considérés comme mort clinique et qui reviennent à la vie. Ils ont tous racontés ce fameux tunnel de lumière. Mais dans le cas d’Éric, grave accidenté. Il se trouve dans le couloir de la mort ou un jury de proches décédés va le confronter. Étape obligée avant la réincarnation. Évidemment, tout ceci est le fruit de l’imagination de la romancière Gracianne Hastoy. Mais en regardant de plus près, cette histoire qui en vaut bien une autre concernant la vie dans l’Au-delà, tel que présentée par notre auteure, ferait un sacré bon film d’anticipation. Pou le moment nous disposons d’un fameux roman. Le dernier chapitre arrive hélas trop tôt.

Une vie plus loin. Gracianne Hastoy. Éditions Cogito 278p.

www.cogitomedias.com

 

 


Trente d’enseignement de sociologie

Michel Freitag nous livre le corpus de son enseignement didactique en sociologie qui s’étirera sur cinq volumes sous le titre La connaissance sociologique. Le premier tome « Dialectique et société » est le point de départ d’une « rétrospective critique sur les conditions en même temps ontologiques, épistémologiques et politiques du développement historique des sciences sociales et particulièrement de la sociologie constitue une sorte de prolégomènes à l’ensemble du projet. »

La connaissance sociologique. Michel Freitag. Liber 358p.

 

 


Un juriste de gauche avant Hitler

Gustav Radbruch (1878-1949) a été un brillant avocat et député sous la République de Weimar. Doit-on le considérer comme un juriste de gauche ? Si tant est que cette appellation ait du sens. Il a mis en opposition, la règle établie qui veut que la loi c’est la loi, et son utilisation par des régimes dictatoriaux. Quand Hitler prendra le pouvoir il perdra son poste à l’université et se tiendra à carreau. Nathalie Le Bouëdec en a fait sa thèse de doctorat dont le présent livre est issu.

Gustav Radbruch. Juriste de gauche sous la République de Weimar. Nathalie Le Bouëdec. Les Presses de l’Université Laval 446p.   www.pulaval.com

 

 


Notion de déplacement d’Ulysse à Socrate

Parmi les doctes ouvrages fraîchement débarqués citons Errance et méthode de Normand Doiron. Professeur à l’Université McGill en littérature du XVIIème siècle, il fait un grand saut en arrière pour interpréter le sens du déplacement d’Ulysse à Socrate. Comme il est écrit en quatrième de couverture « Il s’agit donc de mettre en évidence le caractère historique des conceptions et des représentations du déplacement. »

Errance et méthode. Normand Doiron. Les Presses de l’Université Laval 146p.  www.pulaval.com

 

 


Dans les pas de Serge Gainsbourg

Quelle merveilleuse idée qu’ont eu Ersin Leibowitch et Dominique Loriou de nous faire voir Le Paris de Gainsbourg. En résumé on refait le parcours géographique de tous les endroits où a vécu l’auteur du poinçonneur des lilas. De son lieu de naissance jusqu’à sa tombe au cimetière Montparnasse. De jolies photos qu’on regarde avec émotion. Et de courtes vignettes situent les époques de vie de l’artiste. Et ce que sont devenus ces lieux qu’il a foulé.

Le Paris de Gainsbourg. Ersin Leibowitch et Dominique Loriou. Éditions Jacob-Duvernet 144p.  

 

 


Visite des 24 états de l’Ouest américain

Anne Toulouse peut se vanter de connaître les États-Unis comme le fond de sa poche. Elle a été longtemps correspondante de Radio-France Internationale à Washington. Elle vit toujours dans ce pays. Elle a décidé de nous faire partager ses coups de cœur et ses bonnes adresses pour tous les États de l’Union. Un premier tome couvre les 24 États de l’Ouest américain. Qui sera suivi d’un second touchant les 26 États de l’Est. C’est plein de bons tuyaux et de recommandations de lieux à visiter, très souvent méconnu des guides touristiques.

USA l’autre guide. Anne Toulouse. Tome 1 Les 24 États de l’Ouest américain. Éditions Jacob-Duvernet 430p.  

 

 


Les infréquentables au travail

Il y a des êtres pour qui c’est un véritable supplice que de les fréquenter sur son lieu de travail au quotidien. Que faire alors pour réussir à les tenir éloigner psychologiquement pour ne pas que leur présence nous affecte. Nelson Bouchard a répertorié les différents cas qui peuvent se présenter. Et pour chaque profil suggère un antidote.

Gérer les personnalités difficiles. Nelson Bouchard. Les éditions Quebecor 160p.   www.quebecoreditions.com

 

 


En route vers le père

Lylia Voltès entend régulièrement dans ses rêves un homme lui souffler le mot harmonie. La protagoniste d’Harmonie de Blanche de Richemont demande donc à son père, Albin, ce que cela peut bien signifier. Il lui suggérera de partir en Inde à la recherche de cet homme. Étrangement le père en question mourra à Bénarès. Et sa fille sera donc cette fois motivé à se rendre au pays des gourous en tout genres. Et elle tombera notamment sur un être obscur, Atal, un faux gourou tantrique. La romancière nous fait voir une quête mystique rempli d’exotisme, puisque la jeune femme va se partager en l’Inde et Jérusalem. C’est écrit de main de maître. En même temps on trouvera toutes sortes de réflexions sur la vanité et divers concepts de vie. Mme de Richemont est la sœur en littérature de Paul Coelho.

Harmonie. Blanche de Richemont. Plon  248p.   www.plon.fr

 

 


Courir a point nommé

Au sortir de l’hiver vous êtes un peu ratatiné et vous souhaitez retrouver la forme. Peut-être serez vous tenté par la course. Heureuse idée. Encore qu’il ne faut pas que ce soit faite de toutes sortes de façons. Deux familiers de l’entraînement en courses à pied ont élaboré une méthode de gradation en dix étapes. Qui fera peut-être de vous, qui sait, un futur marathonien ?

Courir au bon rythme. Jean-Yves Cloutier et Michel Gauthier. La Presse 169p.

 

 


L’architecture domiciliaire chinoise

Voici un album qui satisfera la curiosité de ceux qui se demandent dans quelle genre de demeures vivent l’ensemble des chinois. La réponse la plus simple serait de dire qu’il y a autant de styles architecturaux qu’il y a de régions. L’université de Qingchua pulbie L’architecture des maisons chinoises. Vous verrez la multitude de styles d’habitations. Parmi les plus singulières, ce sont les bâtiments ronds faits d’argile à l’intérieur on trouvera plusieurs logements. Avec l’allure extérieure d’une sorte de forteresse.

L’architecture des maisons chinoises. Shan Deqi 166p.

 

 


Se préparer au golf

De source sûre nous sommes en mesure de vous confirmer qu’après l’hiver suivra le printemps et que chers golfeurs, e vous découragez pas, ce n’est qu’une question de semaines avant que n=vous n’arpentiez les greens. Mais ceux qui doivent choisir leurs bâtons de golf pourront référer au guide en la matière, Lee Pearce qui va vous conseiller adéquatement du bois no. 1 au fer droit.

Golf. Bien choisir vos bâtons pour améliorer votre jeu. Lee Pearce. Broquet 190p.   www.broquet.qc.ca

 

 


Des lieux de pèlerinages spirituels

Un bel album à la riche iconographie a répertorié les grands lieux de symboliques spirituelles. Un collectif d’auteurs fait voisiner le temple d’Amritsar en Inde, la Grande Mosquée des Omeyyades à Damas en Syrie, les sanctuaires Dogons au Mali, et même les aurores boréales en Norvège! Autant d’endroits à découvrir. Ce livre instructif au possible devrait se retrouver dans toutes les bibliothèques scolaires dignes de ce nom.

Destinations mystiques et spirituelles. Collectif. Broquet 238p.  www.broquet.qc.ca

 

 


L’anthropologie du bébé

Jouer avec votre bébé est un livre hallucinant en raison de la mine de renseignements sur comment vivent les bébés dès les premiers bois qui suivent leur naissance. Comment ils bougent, qu’est-ce qu’ils entendent, à partir de quand ils cessent de babiller pour émettre les premiers sons du langage ? C’est toute l’anthropologie de l’humain naissant que vous allez trouver dans ce livre regorgeant de conseils et d’exercices pour stimuler les sens du bambin. En même temps les dernières données sur la connaissance des us et coutumes du poupon. Indispensable aux futures mamans mais aussi pour ceux qui ne veulent pas nécessairement avoir d’enfant mais qui sont curieux de premiers pas de l’être dans l’existence.

Jouer avec votre bébé. Dr. Wndy S. Masi et Dr. Roni Cohen Leiderman. Broquet 192p.   www.boquet.qc.ca

 

 


Des trentenaires parlent d’amour et de baise

A notre époque de liberté de ton, ou vous avez le choix de rechercher l’amour d’une vie ou celui d’un soir, comment les trentenaires se situent-ils ? Elsa Pépin et Claudia Larochelle ont demandé à une quinzaine d’auteurs de décrire leurs sentiments à cet égard. La majorité qui se sont exprimés hélas ne s’expriment pas tellement sur eux-mêmes. Ils ont choisi plutôt de répondre par le mode de la fiction en faisant s’exprimer des personnages. N’est pas encore née, surtout la femme, qui claironnera à haute voix  le plaisir d’une vie dévergondée.

Amour et libertinage. Elsa Pépin et Claudia Larochelle. Les 400 coups 240p. 

 

 


Se faire une niche dans le coaching

Ironiquement il y a des gens qui ne se gênent pas pour dire que ceux qui n’ont pas réussi se tournent soit comme consultant, soit comme coach. Ce n’est pas tout à fait vrai. Il y a des gens qui ont réussi dans leur domaine et qui peuvent gagner leur croûton en faisant partager leur expertise. Encore qu’il faille savoir comment se vendre. Le gourou québécois du mangement Alain Samson consacre un essai sur le coaching. Il nous donne des trucs pour savoir faire sa mise en marché auprès d’une clientèle cible et surtout les erreurs à ne pas commettre.

Trop de coachs crèvent de faim. Alain Samson. Béliveau éditeur 202p.   www.beliveauediteur.com

 

 


L’odyssée de Radisson

Martin Fournier a pris sur lui de raconter le roman de l’aventurier Radisson qui au printemps 1651 débarque à Trois-Rivières et qui a à peine mis les pieds en Nouvelle-France, sera fait prisonnier par les Iroquois. Tandis qu’il imagine à l’avance les terribles supplices qui l’attend, il sera au contraire le premier surpris de se voir adopter par ses vainqueurs. Fournier qui coordonne la réalisation de l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française, trouve le moyen de créer un univers fait d’exaltation en milieu hostile. Les ados entres autres risquent d’adorer.

Les aventures de Radisson. Tome 1, l’enfer ne brûle pas. Septentrion 318p.   www.septentrion.qc.ca

 

 


Des suppliques aux ancêtres

Le nom de Dynah Psyché s’impose de plus en plus en littérature. C’est que cette martiniquaise d’origine a un imaginaire très fort. Dans l’Ogresse e’est une descendante de cannibale qui a un lourd passé et qui s’exprime sur les différents dons de la vie. C’est un langage un peu ésotérique, magique, qui va fasciner le lecteur assurément.

L’ogresse. Dynah Psyché. Coups de tête 52p.   www.coupsdetete.com

 

 


Comment sortir du capitalisme historique ?

De nouveaux défis attendent la gauche. Notamment en raison des crises économiques qui se succèdent. Et si le capitalisme a été en mesure de repousser ses contradictions, la société se doit à un sérieux examen de conscience, sans quoi de plus grands périls nous attendent. Le philosophe et sociologue Pierre Mouterde est engagé de puis longtemps, au plan militant, pour une réflexion sur le renouvellement de l’action sociopolitique de gauche. Son essai, La gauche en temps de crise en est la plus récente concrétisation.

La gauche en temps de crise. Pierre Mouterde. Liber 124p.  

 

 


Les fondements de la sociabilité

Un collectif de chercheur a planché sur l’analyse empirique et théorique de la dynamique du lien social « c’est-à-dire du rpocessus de communication qui le tisse. Il s’interroge sur la nature de la matière utilisée pour le constituer et sur les mécanismes que l’on met en branle pour s’attacher les uns les autres.

Communication et lien social. Sous la direction de Jo M. Katambwe. Les Presses de l’Université Laval 324p.   www.pulaval.com

 

 


Les enfants de la DPJ

La cause des enfants maltraités ou en milieu difficile tient à cœur au reporter Harold Gagné du réseau TVA. Son deuxième livre A quoi ça sert de grandir ? Aurait dû s’intituler « A quoi bon naître ici bas ? ». Il n’est pas encore rendu à remettre la naissance en question, mais ça c’es tune autre affaire. Des mères continuent entretemps de faire des enfants et ça donne des parents incapables de s’en occuper. Le communiqué de presse accompagnant la sortie du livre de l’essayiste rapporte que 105 mille enfants et adolescents sont pris en charge par la Direction de la protection de la jeunesse. C’est colossal. Il y a des cas incroyables de dureté, mais aussi des cas d’entraide. C’est le cas du chef et propriétaire du Toqué, Normand Laprise, qui s’en est bien sorti, lui qui a été en famille d’accueil. Ce sont des histoires sélectionnés d’enfants de la DPJ et du réseau des services sociaux qu’a choisi le reporter. Un peu de lumière au bout du tunnel.

A quoi à sert de grandir ? Harold Gagné. Libre Expression 252p.  

 

 


L’ABC pour faire jouir un homme

Comme il n’y aucune éducation sexuelle dans les écoles, et à l’ère de la promotion de la famille ce n’est pas demain qu’on va faire celle de l’érotisme, aussi bien se renseigner au bon endroit. Siski Green s’adresse aux femmes qui désirent avoir les bonnes approches pour faire grimper leur homme au septième ciel. Tout est dit sans gêne. Comment par exemple faire bien attention à ce que les dents n’accrochent pas le pénis au cours d’une relation.

L’art de rendre un homme fou de plaisir. Siski Green. Presses du Châtelet 180p.  www.pressesduchatelet.com

 

 


Les multiples vertus du bicarbonate de soude

On l’utilise depuis l’Antiquité et on n’en finit plus de lui découvrir de nouvelles utilités. C’est le bicarbonate de soude. Il adoucit la peau comme il peut faire briller votre argenterie. Il ne coûte quasiment rien à l’achat et c’est le produit de dépannage par excellence. Vous n’avez plus de pâte dentifrice ? Hop on répand du bicarbonate sur sa brosse à dents et le tour est joué. Pierre Ripert fait le tour de tout ses usages.

Le bicarbonate et ses vertus. Cuisine, santé, hygiène. Presses du Châtlet 240p.   www.pressesduchatelet.com

 

 


Département jeunesse

Voici des titres qui garderont au calme vos jeunes au moins pour quelques heures. Commençons par Morgan le chevalier sans peur. Il est le seul ce gentil Morgan avec deux de ses amis, à connaître une magicienne qui peut les faire se déplacer dans des lieux et des époques. C’est signé Corinne De Vailly aux éditions La Goélette. Puis deux titres chez Bayard, la légende d’Ulysse par Claude Merle. Tout y est, des Troyens aux cyclopes. Et de Joseph Delaney « Le cauchemar de l’Épouvanteur » cette saga dont voici le septième tome. Et où on se rendra compte qu’il faut absolument fuir le coté, trop dangereux. Mais ils filent vers l’île de Mona. Mais pour quoi ? Car elle est gouvernée par le cruel Lord Barrule. Est-ce mieux ? Et pour terminer, Les secrets du divan rose, épisode qui a pour titre Un été sucré de Nadine Deslongchamps chez Boomerang. Les copines veulent des sous mais sont trop jeunes pour travailler. Elles lancent donc une entreprise de service en tout genre, mais les contrats n’affluent pas.

 

 


En format poche cette semaine

La série animée Les Simpson donne l’occasion à William Irvine et un collectif de chercheurs d’essayer de décoder les messages qu’elle véhicule, Homer et Marge drainent-ils des idéologies dissimulée. Il semble que oui. On va même jusqu’à faire intervenir Heidegger dans le processus de réflexion. C’est chez Original books. Chez le même éditeur, ce sont les souvenir de Fred Burton, Confessions d’un agent antiterroriste. Faisant parti de l’élite du contre-espionnage américain, il raconte à quoi il fut exposé dans ces missions. Chez Liber c’est Jacques Sénécal qui traite du Bonheur philosophe de Pythagore à Al Gore. Ce bonheur au statut de devoir social. Et un roman de Joyce Carol Oates chez Archi poche L’œil de serpent. C’est un avocat qui réussit à faire libérer un prisonnier. Mal lui en prend car ce dernier va envahir son existence, et pas pour le mieux.

 

 


A vos rimes

Amants de la poésie, c’est un feu d’artifice de mots auquel nous sommes conviés. D’abord Mon visage de Normand de Bellefeuille. Ce sont en strophes choisis des variations éblouissantes sur le thème du visage. Et trois autres recueils au Noroït qui célèbre ses 40ans d’existence. Vous avez de Martin Labrosse. L’obscur obstinément extrait « las de guetter parmi les rues quelque essor prodigieux des bancs ce soir sur l’un d’eux tu t’assieds pour en goûter un peu l’aplomb ». Et de Denise Desautels « L’Angle noir de la joie ». Elle se voit comme une archéologue de l’intime. Extrait « aujourd’hui et quelques vie inachevées aucun après possible de plus en plus ta distraction s’acharne ».  Quand à Geneviève Gosselin-G  c’est « Devant mon corps ». Extrait « l’infirmité de la chair se couvre de prude espérance ». Et un grand nom de chez nous pour clôturer, Suzanne Jacob avec « Amour, que veux-tu faire ? » chez Boréal. Voici un passage éclairant « Dans l’encre fragile on laisserait une seule poussière la plus cassante aveugler nos ombres, on entendrait nos pas tomber un à un au pied de personne ». Bonne poésie.

 

 


Élisabeth confrontée à son époque

Isabelle Dubé est une voix qui donne des nouvelles à la radio, mais c’est aussi un baromètre vivant de l’époque à laquelle nous appartenons. Et elle nous fait part de ses observations à travers les rapports hommes et femmes tels que nous les vivons dans le Québec contemporain. Elle prend prétexte ce la vie sentimentale d’Élisabeth finissante en maîtrise et déjà cousue de dettes. Elle finira par trouver ce qu’elle croît être son Roméo. Mais comme on le sait on ne connaît mieux quelqu’un que demain. Certaines désillusions seront au rendez-vous. Le ton de Pas ce soir ma chérie, j’ai mal à la tête est très « urban light ». Vous allez bien vous amuser de cette sociologie décapante.

Pas ce soir ma chérie. J’ai mal à la tête. Isabelle Dubé. Les Intouchables 398p.   www.lesintouchables.com

 

 

 


Un écrivain snobinard aux prises avec un étrange contrat

Il s’appelle Olivier Duval. Son ex-compagne la romancière à succès, Béatrice Robin le mandate par testament à la suite de son décès, de terminer le roman qu’elle était sur la voie de terminer et ayant pour titre « Les fleurs de Terezin ». Une histoire qui a pour toile de fond la mort d’un psychologue tchèque. Le problème c’est qu’Olivier qui a des prétentions ne parvient pas à comprendre comment cette femme lettrée ait pu s’adonner à la rédaction d’une telle bluette. Mais comme le livre est assuré d’un succès de vente, notoriété oblige et qu’il en aura l’usufruit, il se met à la tâche. L’inconnue de Claude Vaillancourt joue sur deux pistes, la rédaction du roman et en même temps une sorte de making-off sur la manière dont on s’y prend pour faire recette dans le genre polar avec un pied dans le roman historique. C’est une fabuleuse aventure qui mériterait d’être portée au grand écran.

L’inconnue. Claude Vaillancourt. Québec Amérique 280p.  www.quebec-amerique.com

 

 


Le réflexions de Stéphne E. Roy

Les téléspectateurs sont familiers du personnage de Stéphane E. Roy tantôt chroniqueur aux Deux filles le matin ou comédien dans Caméra Café. Mais c’est davantage un gars qui pense. Et ses réflexions vont dans toutes les directions, mais elles ont pour dénominateur commun d’être drôles. Comme quand il salue le courage du colonel Sanders de s’habiller en blanc alors que son poulet est si frit. Ou bien comment Lucien Bouchard est déconnecté de la réalité. On trouve de tout dans ces Brèves de comptoir et autres niaiseries. Des niaiseries il n’y en a pas tant que ça. C’est notre fou du roi qui agite ses clochettes tout en se permettant de proclamer des vérités dans une société ou le mensonge fait office de ciment social.

Brèves de comptoir et autres niaiseries. Stéphane E. Roy. Michel Brûlé 177p.   www.michelbrule.com

 

 


Est-ce la fin de la dictature de la déesse reine ?

C’est la question qui est posée dans le communiqué accompagnant la sortie du tome 5 des Maîtres du Pentacle, « Centre ». Les géants seront métamorphosés en guerrières sans pitié. L’armée des trois peuples doit les affronter. En mettant la main sur la dernière pièce du Pentacle est-ce qu’ils auront plus de chances de vaincre l’adversité. Encore une fois Mario Fecteau tutoie l’excellence dans cette fantasy de haute envolée.

Les Maîtres du Pentacle. Tome 5 Centre. Mario Fecteau. Éditions Michel Quintin 283p.   www.editionsmichelquintin.ca

 

 


Suite aux chroniques d’une sorcière

Ceux qui ont apprécié le premier tome des Chroniques d’une sorcière d’aujourd’hui d’Angèle Delaunois seront content d’apprendre que le tome 2 « Alicia » est maintenant en librairie. On retrouve Isabelle toujours très attachée à son frère. Elle est de retour de Bretagne et entame ses études au cégep. Mais tout n’est pas si srein dans sa tête, car son frère l’appelle dans l’urgence pour qu’elle retrouve au chevet de sa belle Argentine. La suite, découvrez-là avec tout le talent de l’auteure qui sait faire durer le plaisir.

Chroniques d’une sorcière. Tome 2 alicia. Angèle Delaunois. Éditions Michel Quintin p. 232   www.editionsmichelquintin.ca

 

 


Connaître les Diables de Tasmanie et les pieuvres

La gentille et instructive collection Savais-tu ? chez l’éditeur Michel Quintin, s’enrichit de deux nouveaux titres, Les pieuvres et les Diables de Tasmanie. C’est une façon ludique d’apprendre puisque comme on sait, chaque animal est présenté sous forme d’une bande dessinée. S’instruire donc tout en s’amusant.

 

 


Voyage de bohême au Maroc

C’est un carnet de voyages bien atypique que nous propose le couple formé par Thierry Pardo et Laurie Cardonnel qui se sont rendu au Maroc en compagnie de leur fils âgé d’à peine deux ans. Aux antipodes des voyages organisés, ils ont entrepris d’aller à la rencontre des gens. D’humer le quotidien de ces marocains. Généreusement, le couple nous livre des conseils pour mieux profiter de son séjour. Le monde est vaste.

La pédagogie de l’ailleurs. Ou pourquoi voyager avec enfants. Thierry Pardo et Laurie Cardonnel. Michel Brûlé éditeur 127p.

 

 


La SMCQ fête ses 45 ans

La Société de musique contemporaine du Québec fondée en 1966 célèbre donc en 2011 son 45ème anniversaire d’existence. Il s’en est passé des choses depuis que raconte appuyé par de vastes recheches, Réjean Beaucage le chroniqueur musical de Voir, à la revue Circuit dont la vocation est de se consacrer à la musique contemporaine, dans Improjazz en France. Enfin il est directeur général de la société de concerts Réseaux des arts médiatiques. Il ne néglige rien de ce qui s’est passé sous la gouverne de ses trois directeurs artistiques, Serge Garant, Gilles Tremblay et Walter Boudreau. L’historiographe débute en racontant comment cette musique souvent vue comme un assemblage de bruits a finit par s’imposer grâce à la houlette de l’infatigable et regretté Maryvonne Kendergi.

La Société de Musique Contemporaine du Québec. Réjean Beaucage. Septentrion 464p.   www.septentrion.qc.ca

 

 


Grand-papa SS

Comment réagiriez-vous si vous étiez jeune allemand et qu’on vous apprenait que votre grand-père faisait partie de la SS et que personne jusqu’ici n’en avait parlé ? Ça été la grande révélation pour Martin Davidson réalisateur de documentaire et spécialiste du régime nazi. C’est son grand-père Bruno Langbehn qui a fait parti successivement des S.A. bien avant la prise du pouvoir par Hitler en ensuite et chez les SS, particulièrement dans la SD le service de renseignement de celle-ci et département qui a aussi pris une part active dans la planification de l’Holocauste. A partir de rien, le petit-fils a remonté le fils conducteur. Il n’a pas réussi à prouver que son aïeul ait trempé dans la sombre machination du génocide. Il aurait plutôt été affecté à de la surveillance de l’opposition. En même temps il prend prétexte de l’histoire personnelle de son ancêtre, un dentiste de son état, et comment il sera fasciné par l’idéologie nazie au point d’en devenir un acteur de premier plan. C’est proprement fascinant. Il nous montre le régime vu de l’intérieur. Et comment ce SS s’en est sorti blanc comme neige après la guerre.

Un nazi parfait. Martin Davidson. Éditions Jacob-Duvernet 393p. 


 

 


Un dur retour en arrière

Jean Courtemanche est un homme qui a franchi le cap du demi-siècle qui a une faiblesse pour le beau sexe. Le hasard voudra qu’il tombe sur un tableau peint par Martha Lupien, une fille morte assassinée dans des circonstances troubles. C’était le premier amour de cet homme qui avait seize ans au moment du drame. Et ce sera la machine à remonter le temps. Un pénible retour en arrière car on ne se gênera pas pour lui reprocher d’avoir violé la fille et avoir ensuite mis fin à ses jours. Ce roman beau et dur à la fois porte la signature d’une véritable femme de lettres en la personne de Simone Piuze. Chaque phrase est ciselée comme un sculpteur taille le marbre et le polit.

Blue tango. Simone Piuze. Triptyque 300p.   www.triptyque.qc.ca

 

 


La résurrection Angiot

Dieu qu’elle a été lapidée par le milieu germanopratin des lettres notre Christine Angot. On la considérait presque comme une honte pour la confrérie. Mais c’est sans compter que la romancière a de la ténacité à revendre. Et c’est pour laquelle elle persiste et signe cette fois Les Petits. Sorte de chronique familiale dans le XVème arrondissement. On est loin de Qui a peur de Virginia Woolf mais quand même les tensions mari et femme sont multiples. C’est superbement bien écrit et elle trouve le bon mot à mettre au bon endroit. C’est elle qui rigole maintenant. Sa résurrection force le respect.

Les Petits. Chrisitne Angot. Flammarion 187p.  

 

 


Les grands courants au cinéma

Dans sa collection « ismes », la maison d’édition Hurtubise met en librairie …ismes comprendre le cinéma. Dans un ordre chronologique on passe en revue les grands courants qui ont marqué l’histoire du cinéma, du muet à nos jours. C’est un livre didactique, merveilleusement illustré, pour quiconque veut s’initier au septième art. Ce livre devrait se retrouver non seulement dans toutes les bibliothèques scolaires dignes de ce nom, mais aussi au programme de culture générale en salle de classe.

…ismes comprendre le cinéma. Ronald Bergan. Hurtubise 160p.  www.editionshurtubise.com

 

 


Un fils parle de sa mort

Michel Rostain qui a été directeur de la Scène nationale de Quimper a décroché le Goncourt du premier roman pour Le fils qui est en réalité un récit. Celui de la mort de son fils, décédé en 2003 à 21 ans d’une méningite. Un coup terrible. Pour apaiser son chagrin il a transposé cette histoire en faisant du fils le narrateur de ce qui lui arrive une fois sa mort venue. C’est bouleversant. Notre compatriote Nancy Huston a craqué pour la manière dont Rostain parle de la douleur de la séparation définitive. Comme entrée en littérature c’est canon.

Le fils. Michel Rostain. Oh! éditions 174p.    www.oheditions.com

 

 


Un autre épisode de Sookie Stackhouse

Charlaine Harris ne laisse jamais ses fans orphelins de ses écrits bien longtemps. Voici le huitième tome des aventures de notre chère Sookie. Elle est maintenant de retour en Louisiane. Elle veut des nouvelles de Quinn, le tigre-garou pour qui son cœur est chaviré. Mais ce ne sont pas les prétendants qui manquent parmi les créatures surnaturelles qui l’entourent. Les vampires de Louisiane manquent de sang. Que va donc entreprendre Sookie. Encore une fois l’humour on le voit bien est au rendez-vous.

La mort et bien pire. Charlaine Harris. Flammarion Québec 412p.

 

 


Pour maîtriser la langue de Frédéric Mixtral

La méthode d’apprentissage des langues Assimil va faire plaisir à tous ceux qui veulent parler le patois du Papet dans Manon des sources, la langue de Mistral quoi, le grand poète provençal. Parler donc le provençal, telle est la proposition de ce guide accompagné de deux CD audio. On présente le cours sous la force d’une quarantaine de sketchs humoristique.

Parle-moi provençal. Assimil.

 

 


La créatrice des armes de destructions massives financières

Tous les chômeurs de la Terre et ceux qui ont perdu leurs maisons pour cause de malversations banquières se doivent de connaître celle par qui le malheur est arrivé. La diablesse a pour nom Blyhte Masters. Cette traders de la JP Morgan est la créatrice des Credit Default Swaps, ces fameux papiers commerciaux qui ont même fait plonger notre Caisse de dépôt et de placements. Et ces crédits maudits infiltrés dans le système monétaire, sont l’équivalent de virus tapis dans votre ordinateur.

Blythe Masters. Pierre Jovanovic. Le Jardin des Livres 270p.   www.lejardindeslivres.fr

 

 


Ces êtres dotés de pouvoirs paranormaux

Sont-ils des êtres en avance leur temps ou dotés de dons surnaturels ? Michel Coquet auteur de plusieurs ouvrages sur la spiritualité, a tenté de trouver des explications à ceux qui sont saints, sages, yogis, mahatmas, même Bouddha et Jésus. C’est un volet de la dimension humaine qu’on a trop vite rangé au rang des faits insolites. Pouvoirs spirituels et psychiques est un livre  d‘une grande profondeur.

Pouvoirs et spirituels et psychiques. Michel Coquet. Alphée 542p.  www.editions-alphee.com

 

 


Pour ne pas que l’âge prenne de l’emprise

Deux titres paraissent chez deux éditeurs différents, mais dont le dénominateur commun est que l’âge ne vienne pas scléroser votre énergie. En sorte d’avoir peut-être cinquante ans et plus mais avec vingt ans dans la tête. C’est le propos du premier titre Toujours jeune un ensemble de conseils écrit conjointement par Estelle Lefevre et Claudine Pons. On parle d’alimentation, de disposition psychologique, d’exercices à réaliser. Puis plus près de nous c’est Carole Morency qui veut inciter les aînés à s’adonner au yoga. C’esy Yoga tout. Écrit en collaboration avec Francine Hervé-Cauchy c’est pour beaucoup une méthode qui est destinée aux soixante-dix ans et plus et qui pour beaucoup se passe en faisant une utilisation judicieuse ce la chaise. Un DVD explicatif est inclus.

Toujours jeune. Estelle Lefevre et Claudine Pons. Alpen 188p.   www.alpen.mc

Yoga tout. Carole  Morency et Francine Hervé-Cauchy. Les éditions de l’Homme 125p. Avec DVD.   www.edhomme.com

 

 


Le baladi et l’intégrisme

Comment une danseuse du ventre est-elle perçue dans des milieux qui voient monter l’islamisme radical ? Laissons la parole à Dina une star du domaine, la dernière représentante des grandes danseuses de l’Égypte. Elle raconte dans un premier temps comment lui est venue le goût de danser, puis les problèmes qui ont commencé à surgir, les menaces. Mais elle persiste en tant qu’ambassadrice d’un art lointain symbole de la sensualité du monde arabe.

La liberté au ventre. Dina. Michel Lafon 185p.

 

 

 Le retour au respect de la nature

Si durant des siècles, les civilisations vivaient dans le respect et l’harmonie avec la nature, il y a eu progressivement un détournement de sorte que l’homme s’est confronté aux éléments. Jean-Patrick Cosa qui est chef de mission pour Pharmaciens sans frontières en Amazonie oppose les deux visions en privilégiant la première car nous n’avons plus le choix que de retourner au respect de la Terre-Mère. Il nous dit pourquoi c’est une sottise de se comporter sans maîtres, ni dieux.

L’Homme-Nature. Ou l’alliance avec l’univers. Jean-Patrick Costa. Alphée 252p.   www.editions-alphee.com

 

 


Harry Hole à la rescousse

Jo Nesbo ne pouvait pas laisser son limier fétiche Harry Hole faire le flemmard trop longtemps. Surtout qu’à Oslo on a trouvé deux femmes baignant dans leur sang. A-t-on affaire à un tueur en série ?  Puis il y a des tiraillements entre les services policiers qui viennent mettre un frein au bon déroulement de l’enquête. Kaja Solness de la Brigade criminelle sera dépêchée à Hong Kong ou se terre Harry Hole qui a intérêt à se cacher loin des triades. Elle le voit comme le seul capable de débusquer le ou les meurtriers. Encore une fois de bons ingrédients vont faire que Le léopard est assuré de cartonner. Nous sommes entièrement d’accord avec l’éditeur quand il prend la peine de mentionner en quatrième de couverture que les âmes sensibles doivent s’abstenir.

Le léopard. Jo Nesbo Gallimard, série noire 760p.

 

 


Vie de Mme Ciang Kai-shek

Madame Chiang Kai-shek Née Mayling Soong vécut son enfance aux États-Unis à la faveur de son père immigrant, un des premiers étudiants chinois au pays de Lincoln. Elle deviendra la première dame de la Chine républicaine, car mariée à Chiang Kai-shek. Une femme de pouvoir qui mourut en 2003 à l’âge vénérable de 105 ans. Quand les communistes remportèrent le combat, ils s’exilèrent dans l’île de Formose, aujourd’hui Taïwan. Une femme de pouvoir qui prit le devant sur son mari plutôt effacé devant l’aura de sa femme. Le journaliste et sinologue Philippe Paquet raconte cette vie hors norme de celle qui en 1943 fut la deuxième femme après la reine Whilelmine des Pays-Bas à s’adresser au Congrès américain et la première chinoise à ce titre. Elle mourut à New York très fortunée.

Madame Chiang Ka-shek. Philippe Paquet. Gallimard 764p.  

 

 


La cellule Montferrand

Les bédéistes Sylvain Lemay et André St-Georges lance Pour en finir avec novembre. Qui raconte l’histoire d’un quatuor qui, dans la mouvance felquiste d’octobre 1970 crée la cellule Montferrand. C’était en octobre. Mais que va-t-il se passer le mois suivant ? Un du quatuor va mourir. Et on se fera fort à travers un maître chanteur, de raviver de douloureux souvenirs.

Pour en finir avec novembre. Sylvain Lemay et André St-Georges. MG 165p.   www.editions400coups.com

 

 


Le double plaisir de découvrir Bob Dylan

Dans la collection on réédite les chroniques de Bob Dylan mais avec un « packaging » attrayant puisque l’on a jouté un CD compilation de ses meilleurs titres des années soixante. Dix succès au total. Le tout dans un joli coffret. Quel beau cadeau à offrir à quelqu’un qui veut s’initier à ce roi de la folk.

Chronique. Bob Dylan +CD. Folio.

 

 


Deux enquêtes interactive

Colin Major nous propose de jouer à l’enquêteur. Il y a d’abord un crime. Une comédienne québécoise assassinée. Major met à notre disposition tout les matériaux dont il dispose pour nous permettre d’élucider l’affaire : rapport de police, les interrogatoires des personnes suspectées, le rapport d’autopsie et enfin un dossier de presse. A vous de jouer. C’est une nouvelle façon de faire participer le lecteur qui aime les faits policiers. Et dans le même concept, et du même auteur Une colombe dans la gorge. Cette fois il faut résoudre le meurtre de Charles Marte. Tout comme dans « Le cerveau du crime », les policiers avaient désigné André Savoie comme l’auteur de l’homicide. Est-ce bien lui ?

Le cerveau du crime. Colin Major. Caractère 188p. 

Une colombe dans la gorge. Colin Major. Caractère 194p.

www.editionscaractere.com

 

 


Les choix de fromages d’Amélie

Peut-être la connaissez-vous Amélie Tendland commis à la fromagerie Atwater. C’est aussi une journaliste. Elle a sélectionné cent fromages du Québec pour lesquelles elle a établit une fiche technique complète. Et il y a de belles histoires à lire. Comme celui du Paillasson, une renaissance merveilleuse après 40 ans d’absence à l’Île d’Orléans. Un must. Quel soin à choisir les illustrations! Du beau travail graphique. Tout à l’honneur de la maison d’édition Caractère. Un livre de référence à garder dans sa cuisine. Ah oui, ce n’est pas tout. Vous avez aussi des accords vins et fromages et recettes de chefs de chez-nous.

Fromages. 100 produits du Québec à découvrir. Caractère 256p.  www.editionscaractere.com

 

 


Des rencontres improbables

Peut-on imaginer Brigitte Bardot croisant le fer avec Winston Churchill ou mieux encore Sigmund Freud avec ce phénomène d’attraction nommé le pétomane ? Eh bien ces rencontres inusitées ont eu lieu que nous raconte Mathias Debureaux. Grâce à lui, il commente les liens torrides entre Ava Garner et Fidel Castro et cinq autres croisements du tonnerre. Et le tout écrit dans un style alerte.

Les dictateurs font très bien l’amour. Matthias Debureaux. Nil 243p.   www.nil-editions.fr

 

 


Guide de l’élimination des dettes

Gail Vaz-Oxlade est partisane du principe que quiconque n’a pas de dettes s’enrichit. Pour ceux qui sont dans la tourmente de dettes qui les assaillent, elle a élaboré des grands principes généraux à suivre pour s’en débarrasser. De bons conseils. Dans son guide Zéro dette pour la vie vous trouverez plein d’encadrés avec des conseils judicieux.

Zéro dette pour la vie. Gail Vaz-Oxlade. Les éditions Transcontinental 240p.  www.livres.transcontinental.ca

 

 


Le récit d’une année sabbatique faite de rattrapages

C’est un livre témoignage. Celui de Lee Kravitz. Il narre l’année qui va suivre son licenciement. Dès qu’il a su qu’il perdait son emploi, Kravitz ne s’est pas mis en quête d’un nouveau job. Il a plutôt prit une année sabbatique pour se rapprocher des êtres que sa vie professionnelle avait mis à distance. Au final ça donne autant de chapitres qui sont des historiettes. L’auteur natif de Cleveland est journaliste. La leçon de vie qu’il faut retenir, c’est de ne jamais perdre de vue l’élément humain.

Affaires inachevées. Lee Kravitz. Éditions du Trésor caché 242p.  www.tresorcache.com

 

 


Comment les anges se manifestent

Jacky Newcomb est en Grande-Bretagne l’experte en  angéologie, tout comme l’est Doreen Virtue aux États-Unsi. Dans Un ange m’a sauvé la vie elle rassemble des histoires incroyables mais vraies de personnes qui ont été sauvées par les anges, qui parfois se sont manifestés à travers les animaux domestiques. Renversant.

Un ange m’a sauvé la vie. Jacky Newcomb. Broquet 272p.  www.briquet.qc.c.a

 

 


Gisèle Halimi grand-mère

L’avocate et militante féministe Gisèle Halimi se désolait de ne pas avoir eu de fille. Quand elle deviendra grand-mère, elle se prendra d’affection pour sa petite-fille surnommée Tahfouna. Histoire d’une passion décrit la ferveur que met l’auteure dans l’observation de l’évolution de cette fille à l’ère post-féministe.

Autrement dit, comment devient-on une fille au deuxième millénaire.

Histoire d’une passion. Gisèle Halimi. Plon 195p.  www.plon.fr

 

 


Quête identitaire

A la fin du film « The Queen », la reine Elizabeth invite Tony Blair à une marche dans les jardins de Buckingham, manière de lui faire savoir que c’est en marchand que l’on résout bien des problèmes. Jérémie Leduc-Leblanc est fasciné par l’acte de marcher au point d’en avoir fait un angle de vue de son doctorat sur les liens entre la promenade et l’écriture. Il nous offre un livre de nouvelles où tous ses personnages sont à la recherche d’eux-mêmes. Une nouvelle nous a particulièrement frappé, c’est celle intitulée La disparition où le protagoniste nous rappelle comment pour les entreprises nous sommes des clients fichés par des numéros. D’une grande lucidité.

La légendes des anonymes. Jérémie Leduc-Leblanc. Triptyque 154p.   www.triptyque.qc.ca

 

 


Il tue la femme du shérif

Dernière nuit à Twisted River est un road movie qui s’étire, à partir des années cinquante jusqu’à notre temps. C’est la dernière ponte de John Irving. Nous sommes en 1954 à Twisted River un bled du nord du New Hampshire. Vous avez Dominic Baciagalupo un cuisinier, et son fils Danny. Malencontreusement son fiston tue Jane, la maîtresse de son père qu’il a pris pour un ours. Or cette Jane était la légitime du shérif. On n’a pas le choix que de déguerpir. Et ils iront se refaire dans le Vermont, puis à Toronto. Mais c’est sans compter que durant toutes ces années, le shérif les traque. C’est une comédie dramatique bien ficelée comme toujours quand c’est à la sauce Irving. Il est beaucoup question de cuisine d’ailleurs.

Dernière nuit à Twister River. John Irving. Seuil

www.seuil.com

 

 


Un crime qui fait rouvrir une affaire classée

Mystère1 Après qu’elle fut allée voir son père interné dans un asile à la suite d’un meurtre, sa fille va disparaître sans crier gare. C’est Eva Moreno, l’enquêteuse fétiche de l’auteur à succès Hakan Nesser qui va devoir se mettre à la tâche de retrouver celle qui manque à l’appel. Et en cours d’enquête, elle va rouvrir le dossier du père incarcéré en institution, lui qui n’a cessé de se dire innocent. On apprendra que l’enquête alors avait été bâclée. Mais où est la fille ? Du suspense rondement mené qui fait la recette des grands romans policiers. Et c’en est un.

Eva Moreno. Hakan Nesser. Seuil 348p.   www.seuil.com

 

 


130 recettes végétariennes pour épicuriens

Qui a dit que la cuisine végétarienne devait être tristounette ? le comédien Vincent Gratton. Le chef Jérôme Ferrer et la nutritionniste Isabelle Huot ont joint leur passion de la bonne table pour nous présenter 130 recettes pour ceux qui nie leur réalité de carnivore. Et il y a de la variété, allant de la frittatta à la ratatouille au pot-au-feu de légumineuses, et des lentilles vertes aux carottes confites et curcuma. Que bu bon pour nos ventres affamés.

Végétarien. Parfois, souvent ou passionnément. Vincent Gratton, Isabelle Huot et Jérôme Ferrer. Les éditions La Presse 208p.

 

 


Considérations sur le mariage et l’union de fait

Olivia Lévy a pris pour mari un français, elle l’a suivi là-bas, mais ils sont revenus dans nos murs. Femme de média, elle a voulu fouiller la somme des avantages et des inconvénients d’être marié ou conjoint de fait. Car au Québec les unions de faits dominent. On ne veut plus se marier. Et 63,4% des enfants de la Belle Province sont nés hors mariage nous apprend le communiqué. L’essayiste fait le tour des thèmes qui gravitent autour du couple, le sexe, l’infidélité, la question des finances. C’est écrit sur un ton humoristique qui se lit comme un rien. Et instructif aussi.

Oui je le veux!. Le mariage d’amour, une affaire de raisons. Olivia Lévy. Stanké 192p.   www.edstanke.com   

 

 


Divagations de baroudeur

Hubert Mingarelli a beaucoup voyagé. Aujourd’hui il réside au Vercors. Il nous a donné entre autres « La beauté des loutres » qui lors de sa sortie a été beaucoup remarquée. Maintenant c’est un recueil de nouvelles qu’il nous propose, La lettre de Buenos-Aires. Cette lettre qu’un homme écrivit à une table d’un café de la capitale argentine à son fils qu’il n’a jamais vu. Et il remémore des années après ce moment épistolier. Nous avons particulièrement aimé cette autre nouvelle où il est question du frère aîné, Élie. Un beau témoignage d’amour fraternel. Mingarelli est un poète en prose que l’on apprécie à petites doses comme le café de civette.

La lettre de Buenos-Aires. Hubert Mingarelli. Buchet Chastel 192p.  www.buchetchastel.fr

 

 


Communion avec la nature

Robert Lalonde le saviez-vous est un sensible. Un rien interpelle sa réflexion. Dans Le seul instant il nous emmène avec lui à la campagne. Et tantôt il va nous parler d’une guêpe qui l’a piqué, du passage d’un papillon. C’est une poésie en prose sur fond animiste interrompue par des citations diverses de Wilde à Cocteau. C’est un livre qui est merveilleux car inutile et non destiné à la rentabilité. Et c’est ce qui justifie sa raison d’être. Lalonde savoure l’air du temps.

Le seul instant. Robert Lalonde. Boréal 113p.   www.editionsboreal.qc.ca

 

 


Comment l’amour vient aux humains

Serge Hefez est psychiatre et psychanalyste. Dans sa pratique, il dit qu,on lui demande presque la recette du bonheur. Incapable de répondre avec certitude, il oppose la complexité des êtres humains. Il a accouché d’un essai qui va dans toutes les directions, de l’affectif à la sexualité et qui a pour titre Antimanuel de psychologie. Avec pour sous-titre, « Toi, moi…et l’amour! ».

Antimanuel de psychologie. Toi, moi et l’amour. Serge Hefez. Éditions Bréal 262p.   www.editionsbreal.fr

 

 


Quatre opus dans la collection Verbatim

La collection Verbatim des Presses de l’Université Laval, s’enrichit de quatre nouveaux titres qui alimentent la pensée d’ici. D’abord de Daniel Tanguay. « Protestantisme et panthéisme dans la démocratie américaine », un essai sur la transformation de la religion chez nos voisins du sud. Ensuite de Delphine Kolesnik-Antoine « La physique de l’Homme chez Regius » suivi de « En quoi le traité de l’Homme de Descartes peut-il être lu comme un texte matérialiste », un rappel de la brouille du de Regius disciple de Descartes avec son maître. Puis « God Bless America, La Bible et le fusil » de Paule-Monique Vernes. Elle traite du rapport entre l’insécurité et la spiritualité chez les américains. Enfin, de Jean-Claude Simard un opuscule sur comment on a enseigné la philosophie dans nos collèges depuis les quarante dernières années dans « L’apprentissage de la liberté : quatre décennies d’expérimentation philosophique au collégial ». Quatre plaquettes d’environ une cinquantaine de pages chacun. Mais rappelez-vous que c’est dans les petits pots que l,on trouvent les meilleurs onguents.

 

 


Histoire de l’opéra-comique

L’Opéra-comique français a une riche histoire qui remonte à l’époque ou Lully triomphait avec ses tragédies lyriques. L’opéra-comique naissant faisait contraste avec son côté fête foraine. D’ailleurs la genèse de ce genre musical a effectivement pris racine dans les baraques de foires. Alors vous pensez bien que Lully a mené une bataille pour conserver ses privilèges. Plus tard, l’opéra-comique après armistice avec la musique de cour, prendra ses quartiers salle Favart. Qui passera au feu à deux reprises. On la reconstruira donc trois fois. Elle a fait faillite en 1939 et avait été annexée à l’Opéra. Elle a repris son indépendance en 2005 seulement. Maryvonne de Saint-Pulgent retrace ce beau parcours qui a amené tant de légèreté dans ce monde si dur.

L’opéra-comique. Le gavroche de la musique. Coll. Découvertes Gallimard 127p.  

 

 


A qui sait attendre

Neige c’est le nom de l’héroïne du roman d’Évelyne Rozenberg. C’est une bonne fille, un peu complexée qui pense ne pas avoir droit au bonheur. Le mercredi, elle a pris l’habitude se rendre au Café des artistes où elle couche sur papier ses réflexions. Puis viendra, sans qu’elle s’y attende, un homme, un vrai qui semble lui porter une attention. Serait-ce Cupidon qui se manifeste ? Salut, la Neige! C’est un gentil roman qui donne de l’espoir à ceux et celles qui s’excluent d’eux-mêmes. L’amour prend parfois des chemins inexpliqués.

Salut, la Neige! Évelyne Rozenberg. Les Intouchables 143p.   www.lesintouchables.com

 

 


L’art de diriger n’est pas une science

Si on regarde vite la jaquette de La subjectivité et la gestion on croirait voir la figure d’Umberto Eco. Mais non, c’est celle de Laurent Lapierre qui fut jadis premier administrateur du Théâtre du Trident et qui enseigne aux HEC. Il a revu la copie de son traité datant de 1995. Mais il le dit lui-même, il n’a pas modifié beaucoup de choses. Un chapitre est à lire, celui concernant le rapport entre dirigisme et agressivité. Très pertinent à l’heure où au Québec personne n’ose prendre de décisions.

La subjectivité et la gestion. Laurent Lapierre. Presses de l’Université du Québec 103p.   www.pq.ca

 

 


Trois aventures du Trench

Aux éditions Michel Brûlé, signalons la parution de trois épisodes des Aventures du Trench. Rappelons que Mathieu Daigneault a fait du Trench le premier voyageur spatio-temporel du Québec. Dans le premier tome Les brigadiers du temps, Éric découvre le corops calciné d’un individu mais dont le manteau intact se révèlera un véhicule extraterrestre! Tome 2, Les naufragés de l’histoire. Nous sommes en 1997, une bombe nucléaire éclate au centre-ville de Montréal. Vous ferez connaissance avec les hommes en gris. Tome 3, Les barons du Multivers. L’histoire de deux barons. Le premier s’exile sur Terre emportant avec lui une arme de guerre à la fois redoutable et mystérieuse. Un autre baron part à sa recherche pour se doter de ce pouvoir. Vous voyez que notre auteur n’est pas piqué des vers côté imagination.

 

 


Deux titres chez Folio

Deux opus nouveaux pour la collection Folio. A commencer par La délicatesse de David Foenkinos. Ouvrage qui remporta dix prix littéraires, rien de moins. On comprend, c’est une radiographie de celui qui ne sait plus comment tromper l’ennui. Il cherche dans des aphorismes des appuis pour l’aider à vivre. Et on ne parle pas de sa relation au beau sexe. Compliqué inutilement. Mais écrit superbement et avec amusement. Et sur une autre tonalité un essai magistral sur Dada et les dadaïsmes de Marc Dachy. Il montre que  le dadaïsme contrairement aux idées reçues, ne se limite pas à Tristan Tzara. Le mouvement s’est développé ailleurs dans le monde avec d’autres porte-parole.

 

 


Deux nouvelles fictions chez Michel Quintin

Mine de rien, le catalogue fiction chez l’éditeur québécois Michel Quintin s’enrichit de titres majeurs pour quiconque aime la fiction, l’anticipation, voire la fantasy. Deux titres nous parviennent d’abord dans la saga Gaïg, un nouvel épisode qui a pour titre « La matriarche ». Dynah Psyché. Gaïg a fait l’armistice avec les Sirènes mâles. C’est le dixième et dernier tome de la série. On verra que l’harmonie est revenue. Quel autre défi maintenant l’attend ? Et dans un autre registre, c’est un autre volet de la saga Luna « Les adorateurs du scorpion ». Élodie Tirel nous apprend dans cet ouvrage que le talisman sacré des elfes est disparu. Il y a aussi une guerre civile dans l’air. Encore une fois, pour qui a fréquenté les sentiers de Mme Tirel, on ne sera pas déçu par elle qui sait ouvrir et refermer les parenthèses de ses multiples histoires qui se juxtaposent.

 

 


Berlioz se souvient

Hector Belioz le compositeur de la Symphonie fantastique et autres œuvres pompeuses était un être aux mille curiosités. Il suffit de lire ses Mémoires rééditées pour s’en convaincre. Il peut passer des organistes italiens qui adaptent sur leurs instruments dans les églises aux trombones basses employés à Berlin et introuvables en France. Tout comme il exècre que son domestique chantonne tel air qu’il trouve désagréable. Bref il n’était pas commode le bonhomme fut de surcroît critique musical, le Claude Gingras de son temps. Et l’éditeur a eu la bonne idée d’une reliure souple qui facilite la tenue du livre en main.

Mémoires. Hector Berlioz. Flammarion 627p. 

 

 


Une réussite exceptionnelle

Même s’ils ont des côtés détestables, nous devons reconnaître aux américains au moins une chose, en matière de commerce et surtout de service à la clientèle ce sont des champions. Tony Hsieh est un exemple de réussite exceptionnelle en la matière. Alors qu’il est étudiant à Harvard, il se lance dans un petit commerce de pointes de pizza et il arrondit ses fins de mois. Il trouve après un job chez Oracle mais ça l’ennuie. Puis il fonde LinkExchange, un service de pub sur le web qu’il vend deux ans plus tard à Microsoft pour 265 millions de dollars. Et il s’oriente après coup dans un segment pas trop évident, la vente de chaussures en ligne. Eh bien il a une vaine du tonnerre puisqu’il entrera dans la spirale d’Amazon, une transaction de 1,2 milliard de dollars. Il donne des conseils. Il mérite d’être lu.

Moi, mes souliers et les leçons de mon succès. Tony Hsieh. Les éditions Transcontinental 270p.   www.transcontinental.ca


 

 


Le bonheur se construit soi-même

Sharon Janis tient pour acquis que ce n sont pas les autres qui doivent nous dire comment faire notre bonheur. Pour elle, le bonheur est une affaire d’intériorité et non matérielle. Les secrets de la sérénité sont un amalgame de bons conseils. Comme si une copine vous voulait du bien sans donner véritablement de leçons.

Les secrets de la sérénité. Sharon Janis. Le jour 198p. 

 

 


La suite du Château de verre

La bien connue chroniqueuse mondaine Jeannette Walls a connu un énorme succès avec « Château de verre » un récit familial qui trouve son prolongement avec Des chevaux sauvages ou presque où elle nous fait découvrir sa grand-mère. Toute une nature qui n’a peur de rien. Et qui vit au début de l’autre siècle dans des conditions hostiles, mais qui se débrouille pour assurer la sécurité des siens, jusqu’à vendre de l’alcool durant la Prohibition. C’est écrit dans un style très vivant et l’auteure on le voit, est bien fière de son aïeule. Et avec raison. Quelle femme!

Des chevaux sauvages ou presque. Jeannette Walls. Robert Laffont 342p.   www.laffont.fr


 

 


Les arméniens au Québec

Comment les arméniens de la diaspora vivent-ils leur culture chez nous ? Marie-Blanche Fourcade a étudié le quotidien chez 19 arméniens vivant tant à Montréal qu’à Québec. Elle s’est surtout penchée sur les objets qui entourent ces gens et qui leur rappellent leurs racines. On comprend cet intérêt pour les objets puisqu’elle est professeure substitut au Département d’histoire de l’art de l’Université du Québec à Montréal.

Habiter l’Arménie au Québec. Ethnographie d’un patrimoine en diaspora. Presses de l’Université du Québec 280p.   www.puq.ca

 

 


Autour de grands feux de forêts ontariens

Jocelyne Saucier a d’abord trouvé un beau titre il pleuvait des oiseaux. Puis il a fallu construire un récit. Plutôt un roman basé sur des faits réels, des grands feux qui se sont produits dans le nord de l’Ontario au début du XXème siècle. Puis elle ajoute des personnages. Mais ils sont secondaires jusqu’à un certain point. Ce que nous avons retenu, ce sont les conséquences des feux de forêts sur l’environnement et les êtres. Et qu’il y a des miracle parfois, comme un tout jeune enfant entouré de brasiers et qui s’en sortira ans séquelles. Elle trouve les mots appropriés pour évoquer ces grands drames naturels et tellement dévastateurs.

Il pleuvait des oiseaux. Jocelyne Saucier. XYZ 179p.   www.editionsxyz.com


 

 


Des classiques en cuisine

Voici des livres basiques qui devraient se retrouver dans toutes les bonnes cuisines. La maison Broquet édite Duncan Hines recettes classiques et Lipton recettes classiques. Deux titres qui recèlent des dizaines de desserts possibles pour l’un et attention qui dit Lipton pense automatiquement aux soupes. Pas du tout vous avez des recettes de plats de viandes et de poulets. La cuisine complète, quoi.

Duncan Hines recette classiques

Lipton recettes classiques. Broquet  www.broquet.qc.ca


 

 


Un curé dévergondé

Odette Mainville avait à sa disposition un matériau de choix pour bâtir son roman historique sur Le curé d’Anjou. Car les faits ont réellement existé à savoir ce Réal d’Anjou qui entre d’abord chez les dominicains puis qui se tournent vers le clergé séculier. Il sera nommé curé dans une paroisse du diocèse de Gaspé. Mais sous l’influence de sa mère dégénérée, il formera un trio d’enfer en sa compagnie et celle du sacristain qui seront autant d’outrages aux bonnes mœurs. Tellement qu’il sera excommunié et rejoindre l’église presbytérienne. Qui elle-même le sortira de ses rangs. Ça vous donne le goût de le lire ? C’est effectivement passionnant d’autant que c’est un fait authentique. Et Mme Mainville est une très bonne dialoguiste.

Le curé d’Anjou. Odette Mainville. Fides 646p.   www.editionsfides.com

 

 


Comment se reconstruire à partir de zéro

Catherine Balance qui a été longtemps dans le monde des communications s’intéresse énormément au développement du potentiel humain. Elle a écrit Le rendez-vous intérieur à l’intention des gens qui veulent repartir à zéro mais qui se demandent par où commencer. Elle consacre un passage intéressant au proche qui vous voyant entreprendre des démarches semblables se montrent indifférents à votre désir de progression. Elle nous dit comment agir et ne pas passer un temps fou à tenter de les convaincre. Catherine vous invite à un rendez-vous avec vous-même.

Le rendez-vous intérieur. Catherine Balance. Les éditions de l’Homme 192p.   www.edhomme.com

 

 


Cours 101 de dénouement de conflits

Nancy Dreyfus comble un vide avec des petites idées pour vous permettre de dénouer des impasses. Il arrive que nous nous trouvions en mode conflit avec quelqu’un. Et il arrive que ça devienne quasi inextricable. Comment ramener les choses dans l’ordre. Elle a dressé autant de situations que possibles et donne des textes modèles qui peuvent servir à rétablir les ponts.

Parle-moi comme si tu m’aimais. Nancy Dreyfus. Les éditions de l’Homme 208p.   www.edhomme.com


 

 


Audrey Parily conclue sa trilogie

Avec Éternellement givrée, l’auteure Audrey Parily met un terme à sa trilogie des amours compliqués. Et la protagoniste cette fois-ci est encore engluée dans un dilemme qui met en scène deux autres jeunes hommes, Maxim et Daniel. Isa va devoir faire des choix et n’est pas partisane du « J’ai deux amours » si cher à Joséphine Baker. Voyons donc comment elle va s’en sortir.

Éternellement givrée. Audrey Parily. Éditions de Mortagne 357p. 

www.editionsdemortagne.com

 

 


Nous sommes des dindes de la pensée commune

Spécialiste de l’intelligence artificielle, le linguiste Pierre Fraser sonne l’alarme, nous sommes en train de devenir des dindes accrochées à tous les discours des gourous du monde technologique. C’est la Dindification. Et là où il montre ce que nous sommes, c’est qu’il compare la vie avec toutes ses restrictions et le monde virtuel du web qui donne une apparence de liberté. Que choisit-on ? Le web donc et nous nous isolons dans notre bulle. Fini le tissu social. Ce sont les fameux 500 amis de Facebook. Pendant ce temps Google empoche des milliards par trimestre. Un monde sinistre. Mais Fraser nous pousse à nous exprimer par nous-mêmes.

Dindification. Pierre Fraser. Les éditions Transcontinental 144p.   www.livres.transcontinental.com


 

 


Les visions du nationalisme

Sous la direction de Frédéric Boily et Donald Ipperciel, « D’Une nation à l’autre : discours nationaux au Canada » se veut une vision globale non pas du seul nationalisme québécois, mais en examinant des prises de position venant de l’Acadie, du Canada anglais, de autochtones et même des néo-canadiens. Un chapitre intéressant est la lutte menée contre la thèse des deux peuples fondateurs.

D’une nation à l’autre : discours nationaux au Canada. Les Presses de l’Université Laval 240p.  www.pulaval.com


 

 


Pour ceux qui ont la bougeotte

On peut comprendre qu’avec la morosité ambiante beaucoup ont la bougeotte et rêveraient de grands horizons. En tout cas, la collection « Les calepins des aventuriers »  chez Bertrand Dumont éditeur publie quatre titres qui vont peut-être vous pousser à concrétiser vos fantasmes de voyageur autour de la planète. D’abord Tableaux du monde de Sonia Mondor et Pierre Séguin. Ce couple de grands randonneurs a eu l’occasion de voir du pays en 35 ans, beaucoup dans les Caraïbes et en Amérique latine. Ils livrent ici des impressions de choses qui les ont marqués. Puis un tout autre registre celui-là de nature spirituel signé André Raymond « Compostelle le chemin de la sérénité » où il narre sa propre démarche vers ce lieu mythique. Jadrino Huot de son côté n’est pas un client pour des charters forfait tout inclus. Oh!non. Il préfère se rendre dans des contrées peu fréquentées. Au final il livre ses carnets de route dans Globe-trotter perdu sur Terre. Ailleurs c’est en bicyclette plutôt qu’à pied que Daniel Berthiaume fait du kilométrage. Il nous décrit son séjour de plusieurs semaines en Crête. Il en est revenu avec le Vélo blues.


 

 


Savoir se présenter en société

Chantal Lacasse a suivi la formation de l’École du Protocole de Washington. Elle donne des conférences sur le maintien en société. Et elle a rassemblé dans Comment faire pour mieux faire ? l’essentiel de son savoir. Cet ouvrage s’inscrit dans la foulée des livres sur la bienséance qui foisonnent comme la réponse à une urgence dans un monde de solitaires et un tant soit peu vulgaire.

Comment faire pour mieux faire ? Réussite professionnelle et savoir-vivre. Chantal Lacasse. Les éditions Quebecor 148p.   www.quebecoreditions.com


 

 


Les tracas qui gâchent tout

Beaucoup de gens ont un comportement si hystérique devant l’adversité qu’ils placent sur le même rang le « drame » d’un ongle cassé aussi bien que la perte d’un emploi. Ils ont l’art de se laisser empoisonner l’existence. Une ancienne infirmière de métier Dolores Lamarre qui accompagne des gens en questionnement lors de passages difficiles nous exhorte à ne pas tout mettre dans le même panier émotionnel. Des vérités toutes simples mais que l,on oublient trop souvent.

Ne laissez plus les soucis gâcher la vie. Dolores Lamarre. Les éditions Quebecor 176p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Les rudiments de la méditation

Pour qui veut entendre son intérieur, rien de tel que la méditation. Mais pour quitter ce monde voici un rappel de ce qu’est la méditation : « la pratique consiste à s’asseoir sur le sol, à cultiver un état de calme intérieur, puis à ouvrir sa conscience à l’esprit universel qui émerge de soi. » Voilà à quoi nous invite Olivier Manitara qui a à son actif une trentaine d’ouvrages sur la spiritualité et l’ésotérisme. Il a été nommé Messager de Paix par l’Unesco.

La méditation, chemin de l’intériorité. Olivier Manitara. Les éditions Quebecor 184p.  www.quebecoreditons.com

 

 


On se paie la tête de toute une galerie

On sait que la France est un pays où foisonnent les penseurs au mètre carré. Il y en a qui y vont de leurs grandes théories. Une équipe a pastiché les déclarations de personnalités publiques allant de Michel Onfray à Pierre Bergé à Bernard-Henri Lévy et plusieurs autres. Des pastiches de discours pontifiants. C’est hyper dröle.

L’inculture par les nuls. Mango 150p.  

 

 


L’album de souvenirs

Ils ne sont jamais démodés ces gros albums dans lesquels on consigne photos, petits papiers familiaux, lettres précieuses et quoi encore. La maison Gründ édite L’album de ma famille. Il conserve bien vos documents si chers.

L’album de ma famille. Gründ.


 

 


Les hommes passeront pour brillants en cuisine

Sous le titre On n’est pas des cakes le duo V.Dousset et P. de Réals vous offre une sélection de 250 recettes destinés dans un premier temps à ces mâles qui en ont ras le bol de la pizza surgelé et qui veulent faire leurs premières armes au fourneau. Outre ces recettes simples, il y a des petits commentaires très farfelus qui ne pourront vous empêcher de rire. En prime, pour coller sur votre frigo des magnets représentant des culturistes des années cinquante, l’ancêtre de l’iconographie gay.

On n’est pas des cakes. V. Dousset et P. de Réals. Mango.

 

 


Pour de la broderie haut de gamme

Là nous entrons presque dans un monde ésotérique, à savoir la fine broderie. Véronique Maillard présente les « patrons » à broder au point de croix de la maison Alexandre et Cie qui annonçaient l’Art Nouveau. Cet atelier était l’un des trois plus grands au XIXème siècle. Vous avez là des modèles les plus variés, les uns que les autres.

Les belles lettres d’Alexandrie. Mango 159p.


 

 


Des citations pour toutes les occasions

Souvent dans la vie on aurait besoin d’une phrase éclairante, secourable. A défaut d’avoir des amis qui pensent, vaut mieux référer à ceux qui se sont donnés la peine de réfléchir dans le passé. Yannick Therrien a compilé des pensées pour toutes les circonstances de la vie. En voici une choisie au hasard, un proverbe chinois « Les professeurs ouvrent la porte, mais vous devez la traverser par vous-même ».

Tout pour réussir. Yannick Therrien. Béliveau éditeur 147p.  www.beliveauediteur.com

 

 


Du bienfait de bouger!

A l’ère d’Internet où les gens sont scotchés des heures durant devant leur ordinateur, il est plus que jamais impératif de devoir bouger, sinon l’obésité nous attend au détours et que de maladies en prime. Marc-André Morel et Sylvain Guimond conjuguent leurs voix pour nous inciter à mettre le nez dehors et de faire de l’exercice. Ils agissent un peu comme des coachs.

Motivé à bouger! Marc André Morel et Sylvain Guimond. Béliveau éditeur 148p.    www.beliveauediteur.com

 

 


Valoriser l’éducateur spécialisé

Malheureusement on voit une tendance se dessiner au ministère de l’éducation du Québec d’intégrer des élèves en difficultés dans les classes régulières. Ce sera un échec en partant, motivé surtout pour faire l’économie d’un éducateur spécialisé. Jean Chapleau qui est un pédagogue de ce domaine plaide en faveur de ces éducateurs qui ont reçu des formations particulières qui rendent ces éducateurs aptent à faire cheminer l’élève à la traîne.

L’éducateur spécialisé. Jean Chapleau. Béliveau éditeur 210p.  www.beliveauediteur.com

 

 


Un motivateur parle des cinq choix à faire

Réjean Labelle est un formateur qui a retenu cinq grandes leçons de la vie que voici  1) Soyez à l’écoute de votre âme 2) Accomplissez-vous 3) Assumez vos responsabilités 4) Apprenez à vous vendre 5) Choisissez vos batailles. Et il se fait fort de dire que si nous respectons ces lignes de conduite, le succès est assuré en bout de piste. Dans son guide, il reprend chacun des choix décrits plus haut et développe.

Les 5 choix qui déterminnt notre vie. Réjean Labelle. Les éditions Quebecor 184p.   www.quebecoreditions.com


 

 


Arbitrer les conflits chez nos tout petits

Ils peuvent être terribles les enfants quand ils se mettent en mode conflit. C’est tout juste s’ils ne vont pas jusqu’à se faire des blessures pour asseoir leur domination l’un sur l’autre. C’est là que l’éducateur, le parent voire toute personne en autorité doit intervenir. Oui mais comment ? Cantal Thériault qui est psychoéducatrice, a développé des outils de maintien de la paix destinés à nos jeunes agressifs. En complément de la théorie, des exercices pratiques.

Les conflits chez les enfants. Chantal Théroault. Les éditions Quebecor 134p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Les interventions dans un contexte psychosocial

Bardé de certifications et fort de trente ans dans le réseau de la santé et des services sociaux, le psychologue François Lemire dans son esai La planification de l’intervention s’adresse aux professionnels du domaine. Il centre ses observations sur trois sphères précises, à savoir l’intervention en situation de crise, l’intervention stratégique orientée vers les solutions et l’intervention systémique brève de résolutions de problèmes.

Malgré sa thématique assez hermétique, on sera surpris de l’emploi d’exemples relevant de la vulgarisation et appuyés sur des cas concrets de tous les jours.

La planification de l’intervention. François Lemire. Les éditions Quebecor 170p.   www.quebecoreditions.com


 

 


Deuxième tome du grand livre de la mijoteuse

A croire que le premier tome a connu un succès inespéré, les éditions Broquet publient le tome 2 du Grand livre de la mijoteuse. On retrouvera 175 autres recettes simples à concocter. Soupes, ragoûts, hors-d’œuvre etc. Chacun y trouvera son compte. Que diriez-vous pour ce soir d’une strata au brocoli et au fromage. Mium! Mium!

Le grand livre de la mijoteuse 2. Les éditions Broquet 318p. www.broquet.qc.ca


 

 


Réflexions d’une octogénaire

Elle s’appelle Gracia Viens. Elle a franchi le cap des 80 ans. Elle est à l’âge où dans les résidences pour gens âgés on attend que le bon Dieu vienne nous chercher. Elle pas du tout. Elle publie les réflexions. C’est un véritable document qui comme il est mentionné en quatrième de couverture, se situe entre le Sélection du Reader’s Digest et Denis Monette. On trouve des poèmes, des idées. A un passage elle nous dit ce qu’elle ferait si elle avait le pouvoir. Un peu décousu par endroits, mais cela a valeur de matériau de choix pour qui veut comprendre son époque.

Au fil des heures…au long des jours. Gracia Viens. Éditions des Oliviers 230p.  


 

 


Le Québec en cylindrée

Si d’autres ont chanté « Dans ma Camaro » en sillonnant les routes de la Belle Province, il y en a d’autres pour qui pas question de visiter des coins de pays autrement qu’en moto. Aux amants des beaux bolides, le guide du Ulysse dans sa philosophie d’accroître le plaisir de mieux voyager, publie Le Québec à moto. C’est rudement bien fait avec une fiche descriptive des ressources pour chaque région, des bonnes adresse pour se restaurer et dormir.

Le Québec à moto. Guide Ulysse 249p.    www.guideulysse.com


 

 


Disparition de minerai précieux

Dans le jargon minéralogique, le yellow cake, est le nom qu’on donne à l’uranate de magnésium, un minerai qui entre dans la composition de l’énergie nucléaire. Daniel Vigneau a choisi ce pseudonyme comme titre de son thriller qui se passe en Afrique équatoriale dans les années soixante-dix. Deux outres ce précieux minerai disparaissent. Michel Touraine se voit charger de récupérer ce trésor. Il va lui en arriver des aventures d’autant que son passé militaire en Algérie refait surface, un épisode de son existence qu’il cherche plutôt à enterrer. Le romancier s’inspire de faits réels. Lui-même baroudeur il a fait la guerre d’Algérie. Peut-être c’est ce qui explique qu’il trouve les mots justes.

Yellow cake. Daniel Vigneau. Bertrand Dumont éditeur 214p. www.dumont-editeur.com


 

 


Choix de prénoms à l’ancienne

A l’heure où il semble y avoir un baby-boom, bien des parents se casse le ciboulot pour trouver un prénom original. Qu’à cela ne tienne, l’éditeur Gründ leur vient à la rescousse avec une enfilade de prénoms plus exotiques les uns que les autres. Tels Sibylle, Malvia, Léonie, Alban, Aymeric. Et pour chacun son historique et les traits de caractère qui correspondent. Vous avez l’embarras du choix.

Le guide des plus beaux prénoms rétro. Catherine Marchi. Gründ 188p.  

 

 


Le post ci, le post ça

On a eu le post-colonialisme, le post-féminisme, les post soixante-huitards et quoi encore. A partir de ces théories « post » des collaborateurs « posent des questions essentielles touchant le pouvoir et l’exclusion, les valeurs symboliques et critiques, les enjeux narratifs et les formes textuelles. »

Les pensées post. Féminismes, genres et narration. Les Presses de l’Université du Québec.   www.puq.ca

 

 


La lumière qui habille, qui décore

Tous les décorateurs dignes de ce nom seront unanimes à dire que l’apport de la lumière naturelle ou les Agencements de lumières feront toute la différence dans la touche finale décorative. Et pour preuve, voyez le guide de Lucy Martin. Vous avez là 200 idées et 500 photos pour illustrer les théories avancées. Avec elle, par exemple, les salles se bain n’ont plus la même apparence. Elles sont quasi théâtrales.

Agencements de lumières. Lucy Martin. Broquet 254p.   www.broquet.qc.ca

 

 


Pour se faire la main comme coloriste

Deux livres chez Fleurus Jolies fées et Fashion addict dans la collection graff & griff qui sont très ludiques, car ils contiennent que des esquisses soient de mannequins ou de fées que l’on peut colorier comme ça nous plaît. De quoi susciter des vocations en mode, qui sait ?


 

 


L’impasse culturelle de la Foi

Paul L. Peeters est un enseignant de carrière de niveau universitaire qui a exercé longuement au États-Unis. C’est un croyant qui analyse dans La liturgie de la charité l’impasse culturelle qui n’est pas propice à l’émergence de la Foi. Son ouvrage se destine aux jeunes pour les mettre sur des pistes afin qu’ils puissent être en interaction avec Dieu. Si la Foi fait débat en ce troisième millénaire ce n’est pas nouveau, Montaigne s’en plaignait en son temps.

La liturgie de la charité. Paul L. Peeters. Mame-Desclée 150p.   www.fleuruseditions.com


 

 


Deux cartoville

Les cartoville ce sont ces petites merveilles éditées chez Gallimard qui présentent pour chaque parution, une ville à découvrir au moyen de cartes géographiques pliables, une pour chaque quartier et ce qu’il y a d’intéressant à voir pour le touriste dans chacun d’eux. Deux villes à découvrir donc par ce moyen, et pas les moindre, New York et Barcelone. Absolument indispensables au voyageur curieux qui désirent sortir des circuits touts préparés.


 

 


Bébé dodo mode d’emploi

Parmi les soucis des nouveaux parents il y a le moment du sommeil du bébé. Si on est bien pisté comme ce l’est par Brigitte Langevin, on s’évite bien des tracas. Le sommeil du nourrisson nous rappelle que le sommeil des premières années va déterminer le reste. Et quand bébé dort bien, ce sont les parents qui en sont les heureux bénéficiaires.

Le sommeil du nourrisson. Birgitte Langevin. Éditions de Mortagne 134p.    www.editionsdemortagne.com

 

 


Le Jésus de l’apôtre Luc

Les éditions Mame-Desclée poursuivent sur leur lancée la collection « Jésus et Jésus-Christ » qui a pour mission première de donner une identité la plus fidèle possible à la figure de Jésus. Le no. 98 de cette docte série qui prendra fin avec le numéro 100, donne la parole au Jésuite Jean-Noël Aletti qui enseigne au Prestigieux Institut biblique pontifical de Rome. Il a voulu savoir si l’évangile de Luc procédait d’un travail d’historien ou de théologien. Ce qui est intéressant c’est de connaître le contexte historique qui a permis à Luc de participer aux Évangiles.

Le Jésus de Luc. Jean-Noël Aletti. Mame-Desclée 258p.   www.fleuruseditions.com


 

 


Les vertus de l’huile d’olive et du sel

On n’épiloguera pas longuement sur les vertus de l’huile d’olive qui outre qu’elle rehausse le goût des aliments a des vertus curatives notamment au chapitre de la respiration. On s’en sert même comme shampooing antipelliculaire! Elle fait l’objet d’un petit traité qui nous dit tout sur elle L’huile d’olive c’est malin de Julie Frédérique chez Leduc éditions. Et toujours du même éditeur et dans un même esprit de connaissance, Le sel malin d’Alix Lefief-Delcourt. Ce minéral est essentiel au bon fonctionnement de notre organisme. Il peut même servir à la composition de cosmétiques et même de remède contre l’eczéma.


 

 


Un privé au pays des trolls

Nous en sommes figurez-vous à la sixième aventure du détective Garrett avec Nuits au fer rouge qui est une satyre que Glen Cook a bâti comme une variation sur le thème des tueurs en série. Car il y a des meurtres inexpliqués à Tonnefaire. Et le plus étrange de cette affaire c‘est que les déclarés coupables, une fois mort, les homicides se poursuivent de plus belle. Et notre limier ne manquera pas d’être occupé puisque en cours d’enquête la fille du truand Chodo, lui fait les yeux doux. On s’amuse beaucoup des nombreux clins d’œil qui parsèment l’histoire.

Nuits au fer rouge. Glen Cook. L’Atalante 316p.   www.l-atalante.com

 

 


La découverte d’un frère insoupçonné

Notre compatriote Mélanie Vincelette prix Anne-Hébert 2007, est aussi au passage directrice de la maison d’éditions Marchands de feuilles. Mais c’est chez Robert Laffont où elle a publié ses Crimes horticoles qu’elle nous offre cette fois Polynie tournant autour d’un crime à Iqaluit dans l’Arctique. C’est qu’un effeuilleuse a découvert le corps de l’avocat Rosaire Nicolet. Un homme aimé de toute la localité. Sa disparition cause un énorme remous dans ce bled perdu. Son frère Ambroise se dépêche de se rendre sur place pour savoir ce qui est arrivé à son frère bien aimé. Et il découvrira que ce frérot n’était pas tout à fait correspondant à l’image qu’il en avait. Il y avait des zones d’ombres dans sa vie. Vous dire que le roman de l’auteure est intéressant, c’est un euphémisme. Mélanie Vincelette est une pointure de la littérature québécoise avec laquelle il faut désormais composer.

Polynie. Mélanie Vincelette. Robert Laffont 210p.  www.laffont.fr


 

 


La correction dans le langage et réhabilitation de la gentillesse

Dans la foulée des livres sur la bienfaisance qui paraissent de plus en plus, question de rétablir de bons usages entre des individualités, il y a Michel Lacroix qui entre dans la ronde. Ce philosophe dans des termes très simples veut nous faire prendre conscience de la façon dont on s’exprime dans nos échanges. Que la politesse au-delà d’être une façade, est un ciment social. Sinon, si on se contente de notre vulgarité foncière ce sera l’anarchie. Il plaide pour de beaux échanges, tout ce qu’il y a de plus civilisé.

C’est la société toute entière qui va gagner au change. Et dans un même ordre d’idée, l’étiquette ne saurait se passer de son fonds de commerce la gentillesse. Emmanuel Jaffelin raconte qu’au fil de l’Histoire, la gentillesse a été déconsidérée, notamment par le christianisme! Et comment la gentillesse aplanit bien des difficultés.

Paroles toxiques, paroles bienfaisante. Pour une éthique du langage. Robert Laffont 143p.   www.laffont.fr

Éloge de la gentillesse. Emmanuel Jaffelin. François Bourin éditeur 228p.   www.bourin-editeur.fr


 

 


Deux divorcées tricotées serrées

Voici un roman tout ce qu’il y a de plus contemporain pour ce qui est du thème qui est celui du divorce. Écrit à quatre mains par Valérie Pineau-Valencienne et Corinne Bellier « Que reste t’il de nos divorces » réunit deux bonnes copines qui sont divorcées depuis pas mal de temps. Les auteures nous les font voir dans la manière dont elles tentent de redonner un deuxième souffle à leur vie affective. Elles trébuchent les copines, mais elles sont touchantes dans leur quête du bonheur.

Que reste t’il de nos divorces ? Valérie Pineau-Valencienne et Corinne Bellier. France-Empire 223p.   www.france-empire.com


 

 


Les Archanges s’adressent à nous

La medium Carolle Crispo a des antennes qui la met en relation avec le monde des anges. Et ce qu’elle en sait, c’est que les Archanges qui nous invitent à se recentrer sur l’énergie dont on dispose à l’intérieur de notre enveloppe corporelle.

Messages des Archanges. Carolle Crispo. Le Dauphin Blanc 180p.    www.dauphinblanc.com


 

 


S’auto guérir du cancer

Quand on lui a appris qu’il était atteint du cancer de la prostate, Philippe Massabot a été sonné. Une fois ressaisi, il s’est dit que tout comme son régime de vie avait engendré la maladie, il allait le modifier pour faire disparaître de même le « crabe ». ll change tout ce qui a composé sa vie quotidienne. Et en une année c’était la guérison. Il décrit ici la technique employée.

Pouvoir de l’esprit et guérison du cancer. Philippe Massabot. Louise Courteau 108p.   www.louisecourteau.com


 

 


La vie, la mort, les perceptions amérindiennes

Beaucoup sont d’avis que c’est la mort qui donne son sens à la vie. Cette assertion correspond parfaitement avec la philosophie amérindienne. Qui va plus loin en soutenant que l’on peut considérer la mort depuis la vie. Pour mieux saisir ces deux concepts laissez-vous guider par Don Marcelino qui se veut tout sauf d’être un gourou.

Les quatre arbres généalogiques. Don Marcelino. Louise Courteau 107p.   www.louisecourteau.com


 

 


Du XVIème siècle à la fiction

L’idée ne manque pas comme vous allez le voir. Dans L’otion Excalibur, David Weber nous emmène auXVIème siècle alors qu’une flottille anglaise traverse la Manche pour aller attaquer en Normandie. Mais l’équipage fort de mille personnes est confronté à une tempête effrayante qui risque de les conduire au naufrage. Jusqu’à ce qu’un astronef extraterrestre qui les arrache à la tourmente. Mais il y a un prix à payer pour ce sauvetage. L’équipage devra être à la solde de leurs samaritains de l’espace comme mercenaires pour des batailles galactiques.

L’option excalibur. David Weber. L’atalante 380p.  www.l-atalante.com


 

 


Comparaisons des États et de leurs politiques culturelles

Voici une recherche qui permettra de voir comment des nations interviennent pour soutenir leur culture. Sous la direction de Diane Saint-Pierre et Claudine Audet une équipe de chercheurs est allé voir ce qui se fait en France, Angleterre, Etats-Unis, Allemagne, Espagne, Belgique, Suisse, Suède, Pays de Galles, Écosse, le Québec bien sûr et un regard sur des organisations internationales.

Tendances et défis des politiques culturelles. Collectif. Les Presses de l’Université Laval 398p.   www.pulaval.com

 

 


La compétition sportive et les jeunes

S’il est louable de favoriser l’émulation sportive chez le jeune, il y a parfois un tribut à payer léger ou lourd, blessure, quand ce n’est pas simplement le stress. Sous la direction de Line Déziel une équipe pluridisciplinaire met en lumière les enjeux rencontrés. On parle beaucoup aussi de prévention, notamment au plan alimentaire.

L’enfant, l’adolescent et le sport de compétition. Sous la direction de Line Déziel. CHU Sainte-Justine 190p.   www.editions-chu-sainte-justine.org

 

 


La Bible attaquée à coups d’arguments

Normand Rousseau nous avait donné un pavé retentissant avec la Bible immorale. Il récidive sur sa lancée avec La Bible démasquée où il relève des incohérences qui font qu’à se yeux, la Bible n’est pas l’ouvrage de la révélation divine. Il va même plus loin en établissant un comparatif entre la Bible et Mein Kampf d’Hitler! On ne  peut être plus provocateur. Loin d’être un essai théologique austère, il met en opposition les incohérences relevées et s’en amuse. Nous aussi.

La Bible démasquée. Normand Rousseau. Louise Courteau éditrice 590p.   www.louisecourteau.com

 

 


La Guilde de Prague

Un peu comme pour dans les fables Olivier Paquet nous transporte à Prague où sévit des clans criminels qui s’inspirent des divisions animales comme les loups. Et qui sont appuyés par une logistique technologique impressionnante. Le bien et le mal sont incarnés dans ce roman d’anticipation par un journaliste tchèque pourfendeur du totalitarisme et le maître des Loups. On lit Les loups de Prague comme si on avait une bande dessinée en tête. Les textes sont surchargés d’impressions très belles qui stimulent l’imaginaire du lecteur.

Les loups de Prague. Olivier Paquet. L’atalante 348p.   www.l-atalante.com


 

 


Dur, dur de se restreindre

Imaginez que quatre jeunes femmes dans la trentaine, pour ne subir les drames du cœur inhérents à la vie de couple, décide d’un pacte où chacune d’elles s’engage formellement à ne pas former de couple. Mais l’nfer est aussi pavé de bonnes intentions. Que vont faire Mali, Coriande, Geneviève et Sacha dans la fidélité au vœu prononcé ? C’est cette fiction de sentiments que nous présente Amélie Dubois dans un livre léger comme tout. Il y a beaucoup d’humour, surtout quand l’une croise un beau dieu sur deux pattes.

Chick Lit. Amélie Dubois. Tome 1 « La consoeurie boit le champagne ». Les éditeurs réunis 365p.   www.lesediteursreunis.com


 

 


Patriotes et représailles des anglais

Guy Marchessault entreprend une saga en quatre tomes racontant ses ancêtres dont le nom de famille s’orthographiait lors du soulèvement des Patriotes, Marchesseau. On se retrouve à Saint-Denis-sur-Richelieu en pleins préparatifs de l’affrontement avec les anglais en 1837. Mais là où ça devient intéressant, c’est lors des victoires anglaises à Saint-Charles et Saint-Eustache, nos valeureux canadiens-français prennent peur et le mot exil est dans l’air. Le premier tome est révélateur du ton choisi et c’est prometteur. Monsieur le descendant est de surcroît un excellent conteur. C’est, précisons-le, un roman historique appuyé sur des faits réels.

Une victoire éphémère. Premier tome. Guy Marchessault. Guérin éditeur 217p.    www.guerin-editeur.qc.ca


 

 


Photographe sans peurs ni reproches

Sarah Caron est photo-reporter. Elle baroude un peu partout là où l’actualité commande des images. Elle se trouvait au Népal en 2007 au moment où le Pakistan décrétait l’état d’urgence. A l’écoute de son flair journalistique, elle fila vers Islamabad où elle essaya d’être au cœur des événements qui bouleversaient le pays.

Elle rapporte donc un témoignage de premier plan sur ce qui s’est passé dans ce pays allié des États-Unis, mais dont l’allégeance est douteuse.

Le Pakistan à vif. Sarah Caron. Jean-Claude Gawsewitch 314p.  www.jcgawsewitch.com

 

 


On ne connaît quelqu’un que demain

Nulle autre que Danielle Steel ne sait décrypter les méandres du cœur. Elle cartonne avec une autre de ses histoires dont elle a le secret. Affaire de cœur met en vedette une photographe de New York, Hope Dunne. Sa vie privée est un chaos. Elle travaille avec acharnement et c’est dans l’exercice de sa vocation qu’elle trouve un apaisement. Un mandat va l’amener à Londres pour tirer le portrait de l’écrivain renommé Finn O’Neill. L’homme est séduisant et il fera basculer la photographe devenue amoureuse. Mais c’est en le connaissant mieux qu’elle se rendra compte qu’il n’est pas aussi fin qu’elle le pensait. Du Steel pur jus.

Affaire de cœur. Danielle Steel. Presses de la Cité 302p.   www.pressesdelacite.com

 

 


Peur interactive

C’est peut-être sans le savoir un moment historique dans la littérature. En effet Skeleton Creek de Patrick Carman offre à la fois le récit sous forme de journal de ce que ses héros, un garçon et une fille, de ce qu’ils ont vu de terrifiant dans la localité qui donne son nom au roman. Mais aussi c’est qu’en cours de récit, vous avez des renvois à un site Internet qui complète l’enquête et offre de multiples rebondissements. Donc vous passer en alternance du livre au web. Une idée géniale qui plaira aux lecteurs de l’ère informatique.

Skeleton Creek. Patrick Carman. Bayard 188p.       


 

 


Comment conduit t’on en Roumanie ?

Première chose à savoir, c’est tolérance zéro à l’alcool lorsque vous êtes au volant dans ce pays. Vous avez intérêt à vous tenir à carreau. D’où peut-on obtenir de si précieux conseils ? Tout simplement en lisant L’Europe au volant de Virginie Perrey commissaire de police, qui s’est informée auprès de collègues pour obtenir des informations sur les pratiques routières sur le continent européen. Rudement pratique si vous comptez louer une voiture dans ces contrées.

L’Europe au volant. Virginie Perrey. Éditions Jacob-Duvernet 118p.  

 

 


Herbert G. Wells
demeurera éternellement associé à son roman « La guerre des mondes ». John Heliot s’amuse et détourne le cours de l’histoire en faisant surgir dans la vie arrangée de H.G. Wells un visiteur de la galaxie qui l’informe de l’imminence d’une invasion par des extraterrestres. La fameuse guerre des mondes. Mais avec Heliot qui contrôle la situation, elle n’aura pas lieu. On appréciera le côté caustique de ce détournement littéraire. D’une rare finesse d’esprit.

La guerre des mondes n’aura pas lieu! Johan Heliot. Mango 318p.   www.fleurusedition.com


 

 


Maître en origami

L’origami, cet art japonais du pliage du papier est poussé jusqu’à  un certain raffinement. Qu’on en juge par les soixante modèles illustrés de ce que l’on peut faire surgir d’une simple feuille. Il y a pour ce faire un papier spécial que l’éditeur Mango offre en complément de l’ouvrage Origami. Vous allez après coup compléter votre savoir par votre imagination débordante.

Origami. Daniel Picon. Mango jeunesse 152p.   www.fleuruseditions.com

 

 


J’ai deux amours

Il a de la chance Jamie McKie de Glentrool en Écosse, ses deux cousines et soeurs se disputent son cœur. Leana et Rose. Mais on ne peut aimer également deux personnes à la fois. Un choix s’impose qui va provoquer une sourde tension entre les deux soeurettes. C’est le dilemme que nous soumet Liz Curtis Higgs dans cette épopée sentimentale qui nous transporte dans l’Écosse du XVIIIème siècle. La romancière qui adore se servir de la machine à remonter le temps nous sert un pavé tout en sentiment auquel mesdames surtout vous ne demeurerez pas insensibles.

Belle est la rose. Liz Curtis Higgs. AdA 660p.   www.AdA-inc.com


 

 


Marc Fisher théoricien du couple

Il a de la versatilité à revendre notre Marc Fisher qui en plus d’aligner les best-sellers, trouve le temps de s’arrêter à ce qu’est devenu le couple en ce XXIème siècle. Il a donc rédigé un petit traité sans prétention où il livre des pans de sa vie personnelle. On ne peut mieux parler de ce que l’on connaît. En plus de ce qu’il a vu à droite et à gauche. Il s’exprime sur le danger de la lassitude qui guette l’homme et la femme enlisés dans la routine. Il aborde l’adultère en pensée, prémisse de coucheries futures, etc. Ça vaut le coût de confronter ses idées aux vôtres.

Toi et moi. Petit traité de la folie à deux. Marc Fisher. Québec Amérique 187p.    www.quebec-amerique.com


 

 


Pour stimuler l’énergie qui dort en vous

Partant de l’idée reçue que nous sommes les pires ennemis de nous-mêmes, Debra Lynne Katz veut nous faire sortir de prison. S’entend notre prison intérieure. Celle qui donne des ateliers de clairvoyance en Californie, veut que l’on sorte du cocon dans lequel on s’enferme et qui nous interdit psychologiquement de progresser.

Libérez votre génie intérieur. Debra Lynne Katz. AdA 312p.   www.AdA-inc.com


 

 


Au royaume des sucreries

Nous aimons instinctivement le sucre car le lait maternel en contient. Donc les premières impressions sont les meilleures. En ouvrant ce merveilleux album ayant pour titre Craquez pour les desserts, douceurs d’hier et d’aujourd’hui, nous sommes tombés sur une magnifique photo illustrant en verrines, des mousses au chocolat au lait et caramel au beurre salé. Curiosité aidant on a poussé plus loin pour atterrir sur une originale salade d’orange, cannelle et pignons. C’est une véritable encyclopédie de recettes de desserts à laquelle nous convie Isabel Brancq-Lepage. Des biscottis aux palmier en passant par tout ce que vous pouvez imaginer du royaume des desserts s’y trouve.

Craquez pour les desserts. Isabel Brancq-Lepage. Mango 483p.  www.fleuruseditions.com


 

 


Les bonnes manières à la mode

Après Sandra Paré l’autorité incontestée de la bienséance qu vient de paraître un guide du savoir-vivre à l’intention des jeunes filles, voici que sort L’ABC des bonnes manières écrit à quatre mains par Hélène-Andrée Bizier et Marie-Diane Faucher C’est un peu l’étiquette appliquée au quotidien qui nous dit comment serrer les mains, à qui donner un cadeau, qu’est-ce qu’on apporte lorsqu’on est invité à une réception maison ? Elles le précisent en sous-titre, sans souci, ni chichi. Au moment où le premier ministre Charest veut instaurer le retour du vouvoiement dans les écoles, on sent que cet ouvrage s’inscrit dans une urgence de doter les comportements sociaux de bonnes manières qui font actuellement tant défaut.

L’ABC des bonnes manières. Hélène-Andrée Bizier et Marie-Diane Faucher. Les éditions Publistar 182p.    www.edpublistar.com


 

 


Des nouvelles dont les « héros » sont des escrocs

L’actualité économique des dernières années a fait la part belle aux arnaqueurs qui ont fait perdre des millions à des investisseurs en leur faisant miroiter des rendements mirobolants. Faire son prochain est une composante de la nature humaine, appuyé sur la cupidité naturelle des uns. Luc Baranger et André Marois nous présentent 13 nouvelles ayant pour thèmes l’escroquerie. Et toutes basées sur des faits vécus. Et l’amusant de la chose, c’est que la préface a été confié à Vincent Lacroix! Pas celui que vous croyez. C’est un homonyme du triste sire qui a écopé lourdement dans ses affaires du fait de son homonymie.

Tab’arnaques. Luc Baranger et André Marois. Québec Amérique 256p.   www.quebec-amerique.com


 

 


Les Saintes Écritures pour les jeunes

La Bible demeure encore le livre qui est le plus imprimé dans le monde. Et ça continue. Voici une version adaptée brillamment pour les jeunes. Avec une riche iconographie et des textes simplifiés. Parfait pour les parents qui déplorent le retrait de l’enseignement religieux dans les écoles et qui veulent suppléer à la maison par la transmission de l’héritage chrétien.

La Bible pour les enfants. Mame 239p.   www.fleuruseditions.com

 

 


Autour du monde des médiums

Lisa Barretta est médium depuis trente ans. Elle a chois de répondre aux questions des gens au sujet de son don. Et notamment en ce qui a trait aux rémunérations demandées par les voyants. Que doit-on dire de ceux qui tarife leur savoir ? Et aussi comment explorer cet univers étrange. La réputation de Mme Barretta n’est plus à faire, elle qui s’est forgée une clientèele simplement par le bouche à oreille.

Le guide du médium futé pour obtenir une bonne interprétation. Lisa Barretta. AdA 301p.   www.AdA-inc.com


 

 


Souffrance et sagesse

Édouard Finn qui nous a donné « Les anges dans la communication » enchaîne avec Finir de souffrir, Un art de l’éveil. C’est une somme de réflexions diverses qui traite bien sûr de la réaction psychologique face au mal physique, qui est le thème central du livre, mais aussi de la quête de la sagesse. On aimera l’autodérision du personnage qui ne se prend pas pour un gourou.

Finir de souffrir, Un art de l’éveil. Édouard Finn. Les éditions Quebecor 172p.   www.quebecreditons.com

 

 


Le désarroi de la trentaine

Elle s’appelle Gabrielle et elle est désespérée. Rien ne marche comme elle le voudrait. Elle est dans la trentaine. Pourtant elle est entourée de bons amis qui tant bien que mal lui remonte le moral, mais rien à faire elle est en grande interrogation métaphysique. Isabelle Le Pain qui signe ici son premier roman, nous fait réaliser que la trentaine est aussi une étape clé du développement.

L’autre moitié du lit. Isabelle Le Pain. AdA 236p.   www.AdA-inc.com

 

 


Les anges et la guérison

Claire Nahmad se spécialise dans la guérison et l’herboristerie, l’étude de la magie et des traditions populaires. Dans Guérison angélique comment faire intervenir les anges au cours de rituels de guérison. Comment travailler les chakras, comment construire un autel magnétique qui favorisera la liaison angélique, etc.

Guérison angélique. Claire Nahmad. AdA 282p.   www.AdA-inc.com

 

 


Savoir observer le ciel

L’astronomie est une perpétuelle source d’excitation visuelle. Et encore plus après que vous aurez feuilleté le guide de MM. Will Gater et Anton Vanplew. Le premier est journaliste astronome et le second un astronome indépendant. Ils ont conçu le Guide pratique de l’astronomie pour savoir comment lire le ciel. Les photos qui parsèment le livre sont si belles que ça donne le goût de se précipiter sur le premier télescope à notre portée.

Guide pratique de l’astronomie. Will Gater et Anton Vanplew. Broquet 251p.   www.broquet.qc.ca

 

 


Les plus grandes femmes d’affaires du monde

Cet album devait être mis dans les mains de toutes les jeunes filles en quête de modèles. Et des exemples d’ambition ne manquent pas dans Femmes d’affaires mythiques de Claudia Lanfranconi et Antonia Meiners. Si on connaît bien Chanel qui illustre la jaquette, que sait-on de celle qui fonda l’entreprise de vente des plats Tupperware, cette autre qui créa la popuée Barbie, ou celle qui fut à la fondatrice de l’entreprise de presse Burda. Vous découvrirez une galerie de femmes remarquables qui n’ont pas attendues l’approbation masculine pour foncer dans le monde difficile des affaires.

Femmes d’affaires mythiques. Claudia Lanfranconi et Antonia Meiners. Dunod 149p.   www.dunod.com

 

 


Les leçons de Sonia Choquette

Conteuse, guérisseuse vibratoire et maître spirituel, Sonia Choquette a dix recommandations à vous faire pour que vous sortiez de vos ornières et que vous puissiez profiter de la vie à plein. Elle dit d’emblée deux choses, que la vie est une école et ensuite que si nous capitalisons seulement sur l’ego, l’intellect ou les émotions on ne peut parvenir à rien. Le reste elle vous l’enseigne. Et de la même auteure, Voyager à la vitesse de l’amour. Grosso modo elle nous dit de voyager léger et de nous enlever le surplus de préoccupations qui gêne notre parocurs.

La réponse est simple. Sonia Choquette. AdA 236p.

Voyager à la vitesse de l’amour 352p.  

 www.AdA-inc.com


 

 


Des possédés en Ukraine

Quatre personnages sont en scène dans L’offrande des fous d’Henri Bellotto. Une physicienne, Kate Wolf, puis le journaliste Jason Slone. Ces deux là vont se retrouver à Tchernobyl. Et entre eux deux ce sera une tension constante. Ils croiseront Vladimir qui remet en question la théorie sur l’évolution des espèces. Enfin un être maléfique dont le sinistre plan peut mettre en cause la survie d’une partie du monde. On aura compris que la toile de fond de ce chassé-croisé de personnalités est la folie humaine. L’absence d’équilibre chez beaucoup. Un livre dense qui interpellera souvent le lecteur.

L’offrande des fous. Henri Bellotto. JCL 514p.   www.jcl.qc.ca

 

 


Pour enrichir son vocabulaire

Baudouin Burger connaît sa langue française sur le bout des doigts. Et vous ne trouverez pas meilleur défenseur que lui de la langue. A l’école on s’ingénie à faire que les élèves maîtrisent les bases de leur langue maternelle. Mais comment parviendra t’on à élever les esprits. Qui est toute une autre construction intellectuelle qu’on n’a pas souvent le temps d’enseigner en classe. Burger part des associations de mots ou d’idées pour donner aux mots des niveaux supplémentaires. Comme passer des rapports sexuels au rapport d’impôt, les revenus des actes des uns pouvant garnir le Trésor public. Puis ce sont les maladies dites honteuses qui sont passées en revue. C’est un livre qui comme le mentionne le communiqué de presse accompagnant sa sortie, doit se retrouver dans les salles de classes.

La langue des oiseaux. A la recherche du sens perdu des mots. Louise Courteau 228p.   www.louisecourteau.com

 

 


Des exercices pour moins souffrir

Sébastien Plante a la double qualité de physiothérapeute et d’ostéopathe. Il nous dit que nous devons être attentif aux messages que nous renvoie notre corps. On peut faire beaucoup de prévention nous-mêmes à la maison. Cela donne Vaincre la douleur et la maladie avec un cortège de photos d’exercices à faire chez soi à titre préventif ou curatif.

Vaincre la douleur et la maladie. Sébastien Plante. Les éditions Quebecor 206p.    www.quebecoredions.com

 

 


Pedro le facteur et l’institutrice

Voici un conte pour les tout petits. Qui narre l’emploi du temps du facteur Pedro, très dévoué à livrer son courrier. Mais au terme de sa journée, il se retrouve souvent seul. Jusqu’au jour où une institutrice qui en pince pour lui, lui glisse un mot dans sa boite au lettres, l’invitant à venir la retrouver. Il était une fois l’amour. Attendrissant.

Pedro à 100 à l’heure. Raphaële Frier et Clotilde Perrin. Mango jeunesse

 

 


Des histoires positives tout de même en ce bas monde

A ceux qui voient la vie tout en noir, nous prescrivons sans délai Le retour à soi du pédopsychiatre Gerald Jampolsky et Diane Cirincione thérapeute et femme d’affaires, tous les deux mari et femme à la ville. Ils ont colligé des histoires, pour beaucoup dans leur vie personnelle, pour montrer que lorsqu’on relâche sa crispation et qu’on aspire au pardon, il peut se passer des faits qui vont nous aider à atteindre la sérénité.

Le retour à soi. Gerald Jampolsky et Diane Cirincione. AdA 223p.   www.AdA-inc.com


 

 


Vivre comme un paria

Pierre Côté est celui que nous avons apprécié lors de son passage à Tout le monde en parle. Il a été l’un des deux participants à cette expérience inédite où on lui a demandé, lui le consultant bourgeois, de prendre la peau d’un prestataire de l’aide sociale avec pour tout budget son chèque mensuel de 592$. Il a donc durant deux mois vécu dans la rue. Son histoire a fait partie du documentaire « Naufragés des villes » diffusé sur les ondes de Radio-Canada. Il livre maintenant sur papier ce qu’il a vécu et retenu de son expérience de marginal en milieu urbain. Il nous donne une vision incroyable de la société quand on ne vaut plus un rond.

Parenthèse. Deux mois d’errance urbaine. Pierre Côté. Fides 256p.   www.editionsfides.com

 

 


Mieux que sur Internet

Martin Laliberté le jure sur ses grands dieux, ça ne s’invente pas, il demeure au 60 avenue des Plaisirs. C’est le titre qu’il a donné d’ailleurs à son livre de nouvelles érotiques. Celui qui avoue apprécié plus que tout le cunnilingus nous donne des textes jouissifs où rien n’est laissé au hasard. Et vous savez quoi ? C’est que bien qu’Internet nous montre crûment ce que Laliberté décrit avec les mots, il n’en demeure pas moins que le littéraire l’emporte sur un point, de laisser libre cours à notre imagerie personnelle.

69, avenue des Plaisirs. Martin Laliberté. Les éditions Quebecor 221p.    www.quebecoreditions.com


 

 


Conciliation mère et vie

Annie Carpentier sait à quel point ce qu’est être une mère est exigeant. Mais au-delà des contraintes du quotidien d’une maman, elle le sait car l’auteure est elle-même mère de deux enfants, il y a moyen d’avoir une vie équilibrée. En page 91 de Quel bonheur d’être une mère heureuse! Elle livre de bons conseils pour que la vie de couple ne soit pas obnubilé par le rôle écrasant de la mère. Des trucs simples, mais qui mis en application vous préserveront de bien des avatars.

Quel bonheur d’être une mère heureuse! Annie Carpentier. Les éditions Quebecor 184p.   www.quebecoreditions.com


 

 


Regards croisés sur les interventions en situation de crise

Depuis deux décennies, le Québec a prévu des centres et des services d’intervention en situation de crise psychologique. Sous la direction de Suzanne Larose et Marie Fondaire une équipe de praticiens du domaine ont planché durant cinq ans pour faire part de leurs expériences en la matière. On passe en revue toutes les façons d’intervenir quand quelqu’un est en détresse psychologique.

Détresse psychologique en situation de crise. Collectif. Les éditions Quebecor 354p.   www.quebecoreditions.com


 

 


Pétronille colorise tout sur son passage

Pour les petits une charmante histoire. Celle de Pétronille qui lorsqu’elle s’écrie Barbouillette tout se colorise autour d’elle. Cette disposition bien particulière réunit les talents conjugués de Michèle Marineau et Manon Gauthier.

Barbouillette! Québec Amérique jeunesse 40p.

www.quebec-amerique.com


 

 


Sur le conflit idéologique entre Jürgen Habermas et Jacques Derrida

Durant cinq ans les deux philosophes s’opposeront sur la notion de la guerre. Mais fort heureusement pour l’histoire, les deux se réconcilieront et même devenir des amis. Le fond de leur différent était une interprétation de l’Histoire, ses territoires et les manières de la pratiquer. Pierre Bouretz dans un ouvrage fort documenté revient sur ce conflit qui divisa le monde philosophique.

D’un ton guerrier en philosophie. Pierre Bourets. Gallimard 572p.  

 

 


Plaidoyer pour une philosophie du jugement

Bjarne Melkevik est professeur titulaire à la Faculté de doit de l’Université Laval et professeur associé au Département de droit et Justice l’Université Laurentienne. Il publie un essai dans lequel il plaide pour une Philosophie du jugement juridique à l’intérieur de la philosophie du droit pour assurer à celui-ci d’avoir toujours le pied dans la modernité.

Philosophie du jugement juridique. Bjarne Melkevik. Les Presses de l’Université Laval 204p.   www.pulaval.com

 

 


Mettre de la spiritualité dans le couple
 

Alors que bien des livres sur la croissance personnelle y vont de leurs recettes pour maintenir le couple en harmonie, on stimuler leur libido, ici ‘est tout un autre registre que prône Paul Ferrini, à savoir de s’engage de façon vraiment sérieuse avec le ou la partenaire de vie. Et savoir aussi comment se pardonner l’un, l’autre.

Comment créer une relation spirituelle. Paul Ferrini. AdA 111p. www.ada-inc.com


 

 


La Grèce antique expliqué aux jeunes

Voici un livre qui devrait figurer obligatoirement au programme de la première année du secondaire. Car Au temps du miracle grec de Jean-Pierre Adam c’est tout de même le berceau de la civilisation qui est expliqué. Et de quelle manière! Des dessins comme dans les bandes dessinées, mais surtout des textes courts mais très explicatifs sur la manière dont les grecs de l’Antiquité vivaient au quotidien. Et toute la panoplie des dieux est décrite simplement. Comment aurait-on pu passer à côté de la mythologie si essentielle à la culture des hommes. L’album est complété par un CD-ROM qui reprend ces thèmes avec des entretiens avec des spécialistes de cette époque charnière de l’humanité.

Au temps du miracle grec. Jean-Pierre Adam. Fleurus 78p.  www.fleurusvoir.com


 






 


Belle cuvée du côté de la BD

De beaux arrivages cette semaine qui vont égayer les amateurs de bandes dessinées. Commençons par l’éditeur chez Dupuis. Trois titres sont disponibles. Il y a Héritages de Hans/Bourdon. On se retrouve à Bordeaux qui a pour cadre ce polar fantastique mettant en vedette Bénédicte Gourdon et son idole la sorcière Nina. Des femmes hors du commun. Pour les touts jeunes, vous avez un autre épisode du Petit poilu « La forêt des ombres ». Vous vous retrouvez dans une forêt remplie de champignons psychédéliques et en prime le loup qui rôde. Brrrr!!! Un autre héros des très jeunes c’est Nelson l’impayable. Son auteur Bertschy nous le fait voir dans Cyclone destroy. Il n’arrête pas d’importuner Julie ainsi que Floyd le labrador taciturne.

Ailleurs, une belle floraison chez Dargaud avec aussi trois opus. De Jean-Pierre Dionnet et Laurent Theureau dans la série Des dieux et des hommes un épisode qui s’intitule La fin du commencement. Si vous croyez que l’ennui n’est réservé qu’aux hommes, détrompez-vous. Aux États-Unis en 2029, les dieux s’ennuient aussi. Voyez comment ils passent leur temps. Versons dans le monde policier plus précisément celui du FBI. Vous savez qu’on dit que quelques minutes avant de mourir on voit défiler le film de sa vie ? Eh bien le FBI a trouvé une technologie permettant de capter ce film. Ça peut-être lourd de connaissances. La technique en question qui donne son nom à la BD est Re-mind. Le tome 2 de Mutti & Alcante. Enfin, dans la collection « les mondes d’Aldebaran » le premier épisode de Survivants de Leo. Avec en sous-titre « anomalies quantiques ». L’auteur qui est un maître de la science-fiction nous décrit les efforts de l’humanité aux premiers temps de la conquête des autres planètes.

Et chez Le Lombard, ce sont quatre titres nouveaux. De Warnauts Raives le tome 1 « Les temps nouveaux ».  Nous sommes en 1938. Deux frères se sont la gueule. C’est le prélude d’une barbarie annoncée. Au cœur du conflit le nationalisme qui pourrit leur relation. Maintenant si vous avez la nostalgie d’Angélique Marquise des Anges vous pouvez vous rabattre sur Rani la brigande. La créature du trio formé de Van Hamme, Alcante et Valles. C’est la transformation de Jolanne de Valcourt en 1743 qui va devenir la rebelle Rani. De l’aventure à pleines pages. Et pour compléter, deux aventures de Sherman du tandem Griffo et Desberg. D’abord l’ascension. Wall Street et La promesse. New York.  De sombres menaces pèsent sur lui et sa fille. Comme la punition pour un passé trouble. Nous soulignons ici la qualité du dessin et le tempo du scénario.

 






 


Quatre titres en poche

Un premier titre La science du bonheur de Francesco et Luca Cavalli-Sforza. En somme, la grande question dans cet ouvrage chez Odile Jacob, est de savoir si le bonheur est inné ou chose acquise. Puis trois arrivages chez Folio. Une biographie du dramaturge Tennessee Williams par Liliane Kerjan. Ce fils de pasteur, homosexuel et alcoolique qui a transformé le théâtre américain. Que de douleurs!. Puis L’homme dominé d’Albert Memmi. L’auteur renommé sur le phénomène de la colonisation. Il est beaucoup question du statut du juif. Enfin, Qui sont les animaux. Sous la direction de Jean Birnbaum on commence à reconnaître un peu plus de proximité entre les animaux et les hommes qu’on aurait osé l’imaginer, nous qui traitions les bêtes en inférieurs, dépourvues de raison. Nous comporterions-nous pas à leur égard comme des bêtes ?

 

ARTICLES ANTÉRIEURES


2011 :
janvier : février
2010 :
janvier : février : mars : avril mai : juin : juillet et août : septembre : octobre : novembre : décembre