Octobre 2010
 
 





 

 


Du côté des poètes

Ils sont actifs nos poètes et se surpassent dans l’imaginaire et l’élégance. Commençons par les éditions du Noroît. Un premier titre Un juste ennui d’Isabelle Dumais. En quatrième de couverture la première ligne extraite donne le ton »le jour est blanc et ça me grise ». Ou encore « tous ces chaos dans ma chambre en asile fragile de mes amis ». En peinture elle serait l’équivalente du beau figuratif. Dans une même tonalité Ton nom dans ma main d’Anie Ouellet. Extrait : « Je marche dans mon rêve. Paysage vierge je respire l’immensité du vide ».  Enfin Grève du Zèle de Patrick Lafontaine. Extrait : Je vois une foule nombreuse, agile en apparence et en mensonges de loin en loin la dévastation mes frères qu’avons-nous éteint les mains recluses qu’avons-nous. »

Du côté de chez Triptyque, quatre recueils. Ce qui a brûlé d’Aimée Verret. Un premier essai en poésie avec de petites esquisses. Extrait : « Je ne compterai plus les années parce que l’âge est un mensonge ». Des textes qui coulent de source. Puis d’une fille originaire de Sherbrooke et maintenant établie en Gaspésie Joanne Morency qui nous donne Le cri des glaciers. Extrait : « le chat se lèche dégageant l’aurore de toute précipitation » ou encore « il fut une ère ou tout portait un poids je me reconnaissais à mes empreintes. ». Sublime. De son côté Luc LaRochelle nous arrive avec L’évadé qui est son deuxième opus en poésie. Certains de ses poèmes puisent l’inspiration dans le désert de Sonora ou il a séjourné. Extrait : « de ce soulèvement grandiose a surgi le bleu seul maître à bord d’un navire trop grand pour naviguer l’étroit passage du temps ».  Et nous aimons beaucoup le titre du prochain livre L’intranquille gravité de Michel Côté. Peut-être que parce qu’il est aussi artiste visuel, ses mots font image. Voici un extrait : « le regard est un point dans le sens du geste/j’habite ce continent il se fait tard/à force de silence. »  Chapeau monsieur. Ailleurs chez Typo c’est une anthologie de Gilles Cyr regroupant des poèmes allant de 1968 à 1994.  Qui est en réalité le regroupement des quatre premiers recueils, Sol inapparant, Diminution d’une pièce, Andromède attendra et Songe que je bouge, publiés les quatre à l’Hexagone. Extrait : « L’œil conduit la question, il y a des coups, des planques, des loques, la question aussi a payé pour disparaître. ». Et pour conclure,  deux titres chez L’Interligne. Pendant que l’Autre en moi t’écoute de Michel Dallaire. Déjà que le titre seul est en soi un programme invitant. Un extrait sous le signe du réalisme : «comme au cinéma il t’arrive d’aimer l’histoire des autres plus que la tienne. »  Et en terminant, voici une femme toute vouée à l’amour absolu. Rien ne se fait sans amour. Chantal DesRochers le montre en noir sur blanc dans Graffitis du nouveau millénaire. Un extrait « Les mots s’envolent de ma bouche bée en volutes en bulles en nuages et en buée d’amour ».


 
 

 

 


Améliorer le service à la clientèle

Dans les entreprises, et particulièrement au Québec, le service à la clientèle est souvent le maillon faible. Au point que les clients ont l’impression que pour le commerce de détail, le contact s’arrête à l’acte de vente et après tu te débrouilles avec le produit acheté. Ou les messageries d’accueil avec tous ces renvois, faites le 1, le 2 et quoi encore. Deux auteurs nous disent comment une entreprise peut mieux performer en portant une attention aux rapports avec la clientèle, à commencer par la courtoisie.

Bien servir ses clients. René-Louis Comtois, Louise Laurent. Les éditions Quebecor 165p.    www.quebecoreditions.com


 
 

 

 


Les AA vu de l’intérieur

Depuis quelques années on a vu une certaine remise en question du mouvement des Alcooliques anonymes. Lomer Pilote est un alcoolique et membre actif depuis un quart de siècle de l’organisation. Il continue pour sa part de maintenir que cette organisation fondée par au XIXème siècle par William Booth en Angleterre, continue d’apporter un soulagement et une guérison souvent à ceux qui font appel à elle.

Le monde des AA vécu et observé de l’intérieur. Lomer Pilote. Les éditions Quebecor 152p.  www.quebecoreditions.com


 
 

 

 


Deux titres de R.A. Salvatore

Aux éditions Milady, deux titres du maître absolu de la fantasy. D’abord une aube nouvelle dans une nouvelle traduction. On verra comment le démon Errtu prépare sa vengeance contre Drizzt.

L’elfe noir va devoir livrer une rude bataille au démon. Puis, et c’est original, l’Éclat de Cristal en bandes dessinées. C’est le tome 4 de la saga « La légende de Drizzt ».


 
 

 

 


Deux nouveaux opus chez Bragelonne

Nous arrivent sur les rayons deux bijoux de la plus pure fiction, les deux titres chez l’éditeur Bragelonne. D’abord La mort dans l’âme de Mike Carey. C’est dans la continuité du personnage de Felix Castor cet exorciste et qui est à la fois détective. Il y a quatre histoires entremêlées, toutes aussi abracadabrantes les unes que les autres. Avec un zeste d’humour très à l’anglaise. D’ailleurs l’auteur vit à Londres. Ensuite le tome 5 de la saga des sept soleils de Kevin J. Anderson intitulé Ombres et flammes. C’est la guerre totale des créatures superpuissantes et dont l’enjeu est la suppression du genre humain. Brrrr!!!


 
 

 

 


Diane Dufresne vu par ses pairs et ses fans

Voici une démarche assez peu usuelle au Québec, celle de demander à des artistes de donner leurs impressions sur une des leurs. C’est en tout cas la démarche entreprise par Denis Rousseau qui a pour métier premier d’être styliste coiffeur. Mais à la ville c’est un accro de Diane Dufresne. Il a eu cette idée originale d’aller à la rencontre d’artistes pour leur demander ce qu’ils pensent de notre Diane. La brochette de témoignages est longue, allant d’Yvon Deschamps à Monique Leyrac. Le chroniqueur du Devoir, Sylvain Cormier est aussi interviewé. Mais l’initiateur de ce projet ne se limite pas aux nos connus, il a rencontré aussi de grands fans comme lui. Le résultat est absolument passionnant.

Si vous aimez la diva, vous allez en apprendre beaucoup.

Diane Dufresne. Sentiments partagés. Denis Rousseau. Les éditions Quebecor 264p.  www.quebecoreditions.com


 
 

 

 


Que le Québec renforce sa place dans le Canada

En gros c’est le souhait qui sous-tend la démarche de Benoît Pelletier l’ex-politicien, député de la circonscription de Chapleau à l’Assemblée nationale du Québec, puis ministre. Maintenant il enseigne le droit à l’Université d’Ottawa. Il n’a pas tourné le dos à son idéal fédéraliste. Il a une expression délicieuse. Après la Révolution tranquille, il parle maintenant de résignation tranquille. Mais au-delà du cynisme actuel de la population envers la politique, il est d’avis que le feu couve du nationalisme québécois. Un nationalisme capable de trouver sa voie à l’intérieur du fédéralisme canadien.

Une certaine idée du Québec. Be noît Pelletier. Les Presses de l’Université Laval 624p.   www.pulaval.com


 
 

 

 


Mages et football

La folie du football, ici appelé fouteballe, s’empare de la cité antique d’Akh-Morpork. Figurez-vous, des joueurs de ce sport assez peu ordinaires, car ce sont des mages. Souvent à la mine patibulaire. Autour de cet événement, des êtres qui s’activent, quatre en tout, qui sont décrits avec un esprit d’une rare finesse par Terry Pratchett. Il a pondu un roman surréalistico-sportif.

Allez les mages. Terry Pratchett. L’Atalante 568p.  www.l-atalante.com


 
 

 

 


De belles rutilantes

C’est un gros pavé. Avec des photos de trésors sur quatre roues. De sacrées belles voitures, magnifiées par de superbes photos. Cela va des classiques d’autrefois à des voitures plus récentes dans le temps. On se plaît à s’imaginer à bord de ces bolides qui étaient faits robustes. Belle époque ou la fibre de verre était inexistante.

Un bel album qui enchantera les amants des beaux chars.

Automobiles. Gründ.


 
 

 

 


Jeunes des minorités et intégration

Mondialisation oblige, les minorités culturelles se retrouvent dans plein de pays d’adoption. Qu’en est-il des jeunes qui se retrouvent dans une autre culture ? Et comment cela se passe t’il avec les jeunes de souche. Une équipe de chercheurs s’est penchée sur la réalité de l’intégration à travers le prisme de la jeunesse. Un regard croisé sur ce qui se passe chez nous et au Brésil.

L’Identité des jeunes en contexte minoritaire. Sous la direction d’Annie Pilote, Silvio Marcus et Silvio Marcus de Souza Correa. Les Presses de l’Université Laval 175p.   www.pulaval.com

 
 

 

 


Dauphin de Gainsbourg

Même si un Gainsbourg dans sa tour d’ivoire ne pouvait imaginer un héritier artistique. Il n’en demeure pas moins qu’Alain Bashung pouvait prétendre à pareil titre du moins dans le cœur des amateurs de musique pop. Deux journalistes de la presse culturelle, Bruno Lesprit du Monde et Olivier Nue de France Inter ont écrit conjointement ce qu’on appelait au Siècle des Lumières, un tombeau. C’est-à-dire un hommage. Pas à proprement parler une biographie classique, mais un rappel de la place qu’a tenu Bashung dans les variétés françaises, un portrait quoi. C’est une très bonne analyse qui situe l’homme et l’artiste. On découvrira aussi un artiste aux curiosités musicales diverses. On ne pouvait trouver meilleur hommage que le leur.

Bashung l’imprudent. Bruno Lesprit et Olivier Nue. Don Quichotte 360p.   www.donquichotte-editions.com


 
 

 

 


Séjour mémorable dans manoir en Bretagne

Vous aimez les histoires d’anticipation ? Bon public pour une petite épouvante ? Bon alors vous courrez vous procurer Chroniques d’une sorcière d’aujourd’hui d’Angèle Delaunois. Ce sont deux jeunes ados, Max et Isabelle qui vont en voyage en Bretagne, terre ancestrale de leur grand-père. Un voyage qui devait se placer sous les meilleures augures. S’il n’était pas survenu un violent orage qui a forcé nos deux amis à trouver refuge au manoir de Bellotte. Là le sport commence…Commentaire ? Dans le genre nous ne trouvons rien à redire et c’est la romancière qui est le maître du jeu.

Chroniques d’une sorcière d’aujourd’hui. Angèle Delaunois. Éditions Michel Quintin 222p.   www.editionsmichelquintin.ca


 
 

 

 


La fille du concierge

C’est un père et sa fille qui quittent un petit bled du Massachusetts pour aller s’établir à Boston. Sara a été admise dans une école très huppée dont on dit que sa réputation élitiste la surclasse par rapport à Harvard. Elle y fait donc son entrée sans qu’elle connaisse personne. Et elle va devoir commettre de pieux mensonges pour se rendre intéressante. L’amusant de l’affaire c’est que son paternel est le concierge de l’école.

Petits mensonges nécessaires. Tish Cohen. Hurtubise 341p.  www.editionshurtubise.com


 
 

 

 


Suite au journal d’Hubert Nyssen

Nous avions dans nos colonnes dit tout le bien du journal entrepris par Hubert Nyssen le fondateur des éditions Actes Sud. Conjointement avec la maison québécoise Leméac, il poursuit des réflexions cette fois pour ce qui s’est passé dans sa vie en 2009.

Et il y a des passages toujours d’une grande humanité, que ce soit la politique, les voyages etc. C’est quelqu’un qui mérite le titre le plus respectable qui soit, Monsieur.

A l’ombre de mes propos. Journal de l’année 2009. Leméac/Actes Sud 208p. 


 
 

 

 


Fantasy sur l’écosystème

Que dites-vous d’une Terre qui agonise avec au départ la race animale qui s’est éteinte, et des humains qui respirent à peine. En même temps, il y a une alternative, des réacteurs Alyscamps qui ont la propriété d’aller chercher de l’énergie dans les dimensions non exprimées de la réalité. Eh bien tout cela est le fruit de l’imagination débordante de Jeanne-A Debats qui maîtrise à la perfection les règles littéraires qui régissent le style de la fantasy ou les anglais sont passés maîtres. En France on n’a pas encore suffisamment investi ce créneau. C’est pourquoi Plaguers titre de l’ouvrage de la romancière mérite d’être signalé. Vous allez adorer.

Plaguers. Jeanne-A Debats. L’Atalante 331p.    www.l-atalante.com


 
 

 

 


Dans les coulisses du trafic d’organes

Christian Morissette a connu un très beau succès avec la sortie de son premier roman qui avait pour titre « La vengeance des anges ». Et sur son envolée il nous gratifie d’une autre histoire étoffée mettant en vedettes les limiers Palomino et Saint-Jean. Il y est question des règlements de compte dans la mafia montréalaise, l’actualité l’a sans doute inspiré) et aussi du trafic d’organes. Et on ne demeure pas qu’à Montréal. On se balade du Mozambique, aux bidonvilles de Nampula. On ne s’ennuie pas une seconde. Est-ce que le Québec donnerait naissance à un nouveau Simenon ?

La filière. Christian Morissette. Coll. Polar presse. Éditions Pratiko 412p. 


 
 

 

 


Deuxième tome de la série Les marionnettistes

Si vous avez été de ceux qui ont lu « Bois de justice » le premier tome de la série Les marionnettistes seront heureux d’apprendre que Louis Fleury enchaîne avec un deuxième tome « Le syndrome de Richelieu ». Vous allez retrouver l’enquêteuse de la Sûreté du Québec dont la mission va se transporter sur l’île d’Anticosti. Il y a de mauvais esprits qui menacent de perpétrer des meurtres. Mais l’action va avoir un rayonnement qui ne se limite pas à cette île magnifique. Il y aura aussi des dépalcements aux Îles-de-la-Madeleine, Montréal, Québec et la France. On se demandait à la rédaction pour quelle raison la dynamique de ses livres plaît tant ? La réponse vient du fait que Fleury a scénarisé pour la télévision dans des dramatiques. Donc il a toujours en tête de garder des rebondissements pour tenir son lecteur en haleine. Si vous aimez le genre policier, procurez-vous ce nouvel épisode. Et c’est un produit de chez nous.

Les marionnettistes. Tome 2 « Le syndrome de Richelieu ». Louis Fleury. Guy Saint-Jean éditeur 480p.  www.saint-jeanediteur.com


 
 

 

 


L’appartenance du savoir

S’il y a un secteur de la société ou des découvertes majeures se font, tant dans les sciences humaines que scientifiques, c’est bien dans le milieu universitaire. Dans une recherche donnée, c’est souvent affaire d’équipes, mais il y a aussi des penseurs uniques ou bien des publications officielles sont revendiquées comme nous appartenant. Bref, c’est toute la question de la propriété intellectuelle au sein des universités qui est en cause. Un trio d’universitaires a revu toute la question dans un traité qui aborde la question juridique, complété par un exposé sur les enjeux historiques et économiques.

Propriété intellectuelle et université. Entre la libre circulation des idées et la privatisation des savoirs. Les Presses de l’Université du Québec 384p.    www.puq.ca


 
 

 

 


L’héritage de Camille Laurin

Pour le commun des mortels, le nom de Camille Laurin le représente instantanément comme le père de la loi 101. Ce qui est un peu réducteur quand on lit l’essai qui a pour titre L’œuvre de Camille Laurin. Sous la direction de Jean-François Simard avec la collaboration d’Yvon Leclerc qui fut durant six ans chef de cabinet de M. Laurin, on fait le tour de ce qu’ont été les contributions de ce psychiatre qui a analysé ce qu’était les québécois et qui les avait compris plus qu’un autre. Et taquin aussi. On raconte qu’un jour à l’Assemblée Nationale du Québec il s’est levé pour répondre de vive voix en…latin suivi de grec ancien. L’homme avait de l’envergure comme on peut voir. Au sortir de la lecture on regrettera la disparition d’un homme d’une telle envergure. Le Parti Québécois avait des politiciens hors normes en son sein et Laurin était surdimensionné.

L’œuvre de Camille Laurin. Sous la direction de Jean-François Simard. Les Presses de l’Université Laval 231p.   www.pulaval.com

 
 

 

 


Voir comment on est coincé sexuellement

Jacqueline comte est une sexologue clinicienne qui s’est rendu compte que même aujourd’hui la sexualité, mieux la génitalité est taboue. Elle a donc rédigé Pour une authentique liberté sexuelle. Un des chapitres les plus importants est celui encore persistant est celui de la notion de respect en sexualité. Qui veut que la fille soit amoureuse pour se donner, faisant fi de ses désirs sexuels. Un héritage encombrant judéo-chrétien dont on n’est pas sorti et qui oblige l’homme a « nier » son besoin génital dans son approche auprès du sexe opposé.

Pour une authentique liberté sexuelle. Jacqueline Comte. Louise Courteau éditrice 319p.    www.louisecourteau.com

 
 

 

 


S’auto guérir d’un cancer

Il s’appelle Phlippe Massabot. On lui diagnostique un jour un cancer de la prostate. En fouillant dans sa mémoire il retrace un élément émotionnel qu’il soupçonne d’avoir contribué à son mal. Par un processus mental exigeant il s’est dit que si son mal est né de l’esprit, c’est par l’esprit qu’il parviendra à s’en défaire. Et la démarche va réussir. C’est ce qu’il nous explique sur ce phénomène rare d’auto guérison.

Pouvoir de l’esprit et guérison du cancer. Philippe Massabot. Louise Courteau éditrice 108p.   www.louisecourteau.com


 
 

 

 


Hydro Québec modèle de société d’état

Deux essayistes ont voulu démontrer qu’une société d’État peut être performante et ils en donnent pour preuve Hydro-Québec qui bien qu’une société étatique, engrange des profits et est proactive. On décrypte les éléments qui ont assuré les secrets de cette société d’État. Depuis sa nationalisation en 1962 jusqu’à nos jours.

Société d’État ? Pourquoi pas ? concilier politique et performance. Roger Lanoue et Taïeb Hafsi. Les Presses de l’Université du Québec 193p.   www.puq.ca


 
 

 

 


Les défis du commerce équitable

Même s’il est animé des meilleures intentions, à commencer par une juste rétribution des paysans pour leur travail, ce type de commerce marginal doit quand même s’insérer dans le marché conventionnel. Ce qui n’est pas chose aisée, car les canons économiques de la grande économie de marché demeurent impitoyables. C’est l’équation entre les nobles intentions et la réalité économique qu’analyse une équipe de chercheurs.

Mettre en marché pour une cause. Sous la direction de Marie-France N.Turcotte et Chantal Hervieux. Les Presses de l’Université du Québec 224p.   www.puq.ca


 
 

 

 


Impact des médias sociaux

Récemment on a appris que les québécois sont friands des médias sociaux au détriment des sources d’informations habituelles. D’où l’importance de lire l’ouvrage que leur consacre deux spécialistes en médias sociaux, Michelle Blanc et Nadia Seraiocco nous disent en quoi ces nouvelles plateformes ont changé la circulation de idées dans le monde et comment bien les utiliser.

Les médias sociaux 101. Michelle Blanc et Nadia Seraiocco. Les éditions Logiques 184p.   www.edlogiques.com


 
 

 

 


Développer ses dons, une méthode

Il est certain que le cerveau n’a pas été développé comme il se doit et que des individus ont des longueurs d’avance et disposent de sorte de dons. Catherine Solaris a développé une méthode qui permet de devenir brillant dans des domaines aussi divers que la voyance, le magnétisme, les contacts avec l’Au-delà, l’intuition, la guérison et autres pouvoirs psychiques. Et en 101 jours!

101 jours pour découvrir vos dons. Catherine Solaris. Éditons de Mortagne 238p.   www.editionsdemortagne.com


 
 

 

 


Jacques Lanctôt en exil

En marge des événements commémorant le 40ème anniversaire de la Crise d’Octobre, Jacques Lanctôt apporte une contribution intéressante sur ce qu’on été les dix années d’exil des felquistes à Cuba. Contrairement à la majorité des gens qui entretiennent des regrets pour se faire admettre de la communauté, lui en aucune manière. Son seul véritable regret est de constater que son engagement envers la libération du Québec n’a pas mené à l’indépendance. Dans Les plages de l’exil il rappelle ce que fut le quotidien de ces familles québécoises en terre d’accueil des révolutionnaires de tout poils. C’est un récit emballant, ne serait-ce que pour la signification du mot engagement.

Les plages de l’exil. Jacques Lanctôt. Stanké 309p.    www.edstanke.com

 
 

 

 


Le journal de David Fennario réédité

Sans parachute paraît aux éditions Sémaphore, ce journal de ce verdunois, traduit par Gilles Hénault et qui relate son vécu dans le Sud-Ouest. Le communiqué de presse accompagnant la réédition, rappelle d’une part que ce livre a été réédité chez Grasset et que Fennario a été décrit comme le petit frère canadien de Kerouac. Reste qu’à la relecture, les textes non pris aucune rides. Les commentaires sont toujours d’actualité. Comme quoi on nous montre que le Québec progresse très très lentement. C’est un classique de notre littérature dont la réédition mérite d’être saluée.

Sans parachute. David Fennario. Les éditions Sémaphore 262p.

www.editionssempahore.qc.ca


 
 

 

 


Entretien avec Patrice Chéreau

Le cinéaste Stéphane Metge a eu ce privilège de s’entretenir avec l’homme de théâtre Patrice Chéreau. Tous les sujets sont abordés, le cinéma bien sûr, le théâtre, l’opéra, la mise en scène etc et Chéreau, célébrisime, ne pose pas. Il demeure très étranger à la réputation qui l,entoure. Ses réponses sont toutes en modestie. C’est le mérite de l’ouvrage Transversales de mettre en lumière les motivations de ce créateur accompli. En complément, un DVD avec deux film de Stéphane Merge, « Une autre solitude » et un monologue de Chéreau « Leçon de théâtre ».

Transversales. Patrice Chéreau. Le bord de l’eau éditions 225p.

www.editionsbdl.com


 
 

 

 


Transposition de John Lennon

David Foenkinos s’est imaginé en John Lennon commentant des pas de son existence. Il a littéralement la peau du compositeur d’Imagine. C’est un portrait intime du célèbre Beatle entre 1975 et la date de sa mort. Ce qui est méritoire dans cet exercice de style, c’est que Foenkinos a vraiment introspecté Lennon dans le tréfonds de son être.  Il est dans la vérité de Lennon.

Lennon. David Foenkinos. Plon 228p.   www.plon.fr


 
 

 

 


Réduire à néant une église fanatique

Voilà que la littérature fantasy s’empare du monde de la religion. C’est le cas avec Église électrique de Jeff Somers. Voilà qu’un criminel de la pire espèce, Avery Cates se trouve dans l’obligation d’accepter une mission assez singulière, mettre fins aux activités d’un prophète qui mène l’église électrique. Cette religion se distingue par le fait, et c’est sinistre, qu’elle promet la vie éternelle, mais pour ce faire elle doit auparavant vous trucider…C’est un excellent thriller fiction nouveau genre qui est mené avec une rare habileté.

Église électrique. Jeff Somers. Bragelonne 379p.   www.bragelonne.fr


 
 

 

 


Le destin d’Imriel

Il vous faudra vous armer de détermination pour affronter ce pavé de près de huit cent pages qui raconte le destin d’Imriel, l’héritier de Kushiel. Jacqueline Carey se signale par des dialogues d’une telle richesse de style qu’il faut la lire à petites doses, et boire ces phrases comme du petit lait. C’est une grande fresque, car malgré le nombre de pages consacrée à Imriel ce n’est que le tome premier…Si vous traversez ces pages vous n’en ressortirez que plus riche dans l’analyse.

Imriel. Tome 1 : l’héritier de Kushiel. Bragelonne 786p.   www.bragelonne.fr


 
 

 

 


Quatrième tome des Princes de Santerre

Avis à ceux qui ont déjà amorcé la saga des Princes de Santerre de Luc Saint-Hilaire. Sous le titre des Temps noirs c’est la poursuite du conflit entre deux frères jumeaux, unit par leur sang mais que tout opposent, au point de se vouer une haine terrible. Dans le quatrième épisode on voit Egohan qui entreprend la traversée du pays et qui va chercher des alliés inattendus au service de sa cause.

Les Princes de Santerre. Luc Saint-Hilaire. Éditions de Mortagne 380p.   www.editionsdemortagne.com


 
 

 

 


Louis-François Marcotte et la cuisine maison

L’animateur de l’émission Cuisinez comme Louis, Louis-François Marcotte a eu l’ingénieuse idée de revenir sur les pas de ce que préparaient au quotidien sa mère et sa grand-mère. Des plats nourrissants au possible comme le macaroni au fromage, la crème de poulet, les cigares au chou et quoi encore.

Souvenirs. Revisiter nos traditions. Louis-François Marcotte. Flammarion Québec 120p.    www.flammarion.qc.ca


 
 

 

 


Les fins dernières

C’est Jeanne qui est en phase terminale d’un cancer. A vrai dire c’est même sa dernière nuit. Ses proches sont autour. Une famille qui a des comptes à régler. Et une occasion semblable hautement chargée d’émotions peut donner lieu à des échanges vifs voire des règlements de compte. C’est tout ce pathos que décrit avec brio Gilles Vilmont avec une grande finesse de portraitiste.

La dernière nuit de Jeanne. Gilles Vilmont 326p.   www.courteechelle.com


 
 

 

 


Deux titres au rayon cuisine

Les livres de recettes ont repris leur essor, les gens passant plus de temps à la maison à popoter plutôt que d’aller au restaurant, crise économique oblige. Et les éditeurs profitent de cet engouement. D’abord les éditions nous proposent 180 recettes à la mijoteuse. Cette technique a souvent été associée presque exclusivement aux viandes braisées et aux plats en sauce. On s’apercevra qu’il n’en est rien et que l’inventivité est au rendez-vous. Exemple, un succulent jarret d’agneau au fenouil et aux haricots blancs. Ailleurs c’est Maria Elia qui nous impressionne avec VG la nouvelle cuisine végétarienne. La fille a une feuille de route qui l’a mené du fameux restaurant El Bulli en Espagne. Elle officie actuellement au Whitechapel Gallery à Londres. Tristounette la cuisine végétarienne ?   Que non, ce peut être un baluchon d’aubergines au piment fort et au romarin avec purée fumée. Vous voyez donc que l’imagination est au pouvoir. Et santé en plus.

Nos 180 meilleures recettes à la mijoteuse. Éditions Coup de Pouce 272p.    www.livres.transcontinental.qc.ca

VG : la nouvelle cuisine végétarienne. Maria Ella. Guy Saint-Jean éditeur 176p.   www.saint-jeanediteur.com


 
 

 

 


Le triste destin de Marie-Antoinette

Dans la collection « Les reines tragiques » aux éditeurs Réunis, Danny Saunders s’attache cette fois à la figure emblématique de la futilité, Marie-Antoinette. Celle qu’il surnomme la souveraine maudite a-t-elle réellement la vindicte populaire ? Il nous montre que dès son arrivée à Versailles, la Cour la prenait de haut à commencer par la comtesse du Barry la maîtresse de Louis XV. On sait qu’elle finira la tête tranchée sur l’échafaud. Bien que ce soit un roman historique ou l’auteur prend des libertés du côté des dialogues, il demeure fidèle à l’exactitude historique. Une agréable façon de lire l’Histoire. En tout cas moins rébarbative que de la façon dont on l’enseigne en classe.

Les reines tragiques. Marie-Antoinette, la souveraine maudite. LER 368p. 


 
 

 

 


L’album des grands aventuriers

C’est un superbe album et riche de son iconographie. Il s’agit de Jusqu’au bout de leurs rêves, le récit en textes et surtout en images des grands aventuriers qui ont parcouru le globe. Cosignés par Olivier et Patrick Poivre d’Arvor. S’il est question de célébrité comme Charles Lindberg ou Saint-Exupéry, vous avez des noms moins connus mais qui méritent le détour comme Isabelle Eberhardt (1877-1904), ou Howard Carter (1874-1939) découvreur des tombes royales égyptiennes, Sir Ernest Shackleton (1874-1922) explorateur des pôles. C’est un ouvrage pour toute la famille mais qui devrait en particulier prendre bonne place dans les bibliothèques scolaires. Magnifique.

Jusqu’au bout de leurs rêves. Olivier et Patrick Poivre d’Arvor. Éditions Place des Victoires.  


 
 

 

 


Une somme monumentale sur l’Histoire de la sculpture

On n’a jamais rien de fait mieux pour raconter l’histoire de la sculpture depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours. Et ce sont eux autorités Jean-Luc Daval et Georges Duby qui ont coordonné cette riche histoire de la statuaire qui descend de son piédestal pour arriver à nous avec un descriptif qui en facilite la connaissance. Deux gros tomes de plus de 500 pages chacun et abondamment illustrés. Réunis dans un solide coffret. Ce sont des livres de références.

Sculpture. Sous la direction de Jean-Luc Daval et Gorges Duby. Taschen.


 
 

 

 


Les objets au rayon X

Si à travers les rayons-X ont pouvait voir de quoi sont faits les objets vu de l’intérieur ? C’est le pari proposé par Paul Harrison et Barry Timms sur des photographies de Nick Veasey. Que ce soit un Boeing, le cellulaire, une mygale. Bref un ensemble de découvertes à faire.

Rayn V extrêmes. Paul Harrison, Barry Timms. Photos Nick Veasey. Hurtubise    www.editionshurtubise.com


 
 

 

 


Les québécois et le travail

Une équipe de chercheurs universitaires ont radiographié la perception du travail chez les québécois. On les dit paresseux. Est-ce vraiment le cas ? Chose certaine, l’attitude face au travail a radicalement changé en ce sens que l’équilibre entre boulot et qualité de vie est importante. Un sondage a été mené auprès d’un millier de personnes et on en analyse les résultats.

La signification du travail. Daniel Mercure et Mircea Vultur. Les Presses de l’Université Laval 288p.    www.pulaval.com


 
 

 

 


Une anthologie de citations qui font du bien

Alain Stanké est l’exemple même de l’éparpillement. Ses curiosités sont sans limites. Il a colligé dans un petit opuscule des citations puisées un peu partout qui ont en commun de vouloir nous faire du bien. On en a choisi une au hasard qui est de Woody Allen « Chez nous c’est moi le patron, ma femme est seulement celle qui prend les décisions ». 

Proverbes et citations qui font du bien. Alain Stanké 119p.   www.michelbrule.com


 
 

 

 


Développement durable, une nouvelle réflexion

Yannick Rumpala est maître de conférences en science politique à l’Université de Nice. Il publie un essai qui propose une autre vision du développement durable. Et s’il s’est attelé à rédiger cet essai c’est qu’il pose d’abord une question à savoir si ce développement durable signifierait-il l’entrée dans un nouveau moment de l’histoire collective ?...dans ce que cette dénomination « peut induire comme transformations des modes de gouvernement et de régulation des activités humaines. »

Développement durable. Ou le gouvernement du changement total. Le bord de l’eau éditions 435p.   www.editionsbdl.com


 
 

 

 


Une Élodie mêlée

Élodie tient de son père le goût du cambriolage et entend prendre sa relève. Chacun ses choix de vie. Sauf que sa route va croiser celle de Cyril. Ce dernier craque pour elle. Mais il se pose un problème de taille, en ce sens que Cyril entrait dans les plans de mauvais coups d’Élodie. Est-ce que le sentiment va triompher ou les vils instincts ? Une gentille histoire dont on ne vous livrera pas bien sûr le dénouement. Allez le découvrir vous-même.

La voleuse rouge. Marie-Chantale Gariépy. La courte échelle 228p.    www.courteechelle.com


 
 

 

 


La cuvée Chartier

L’arrivée de la Sélection Chartier c’est une des belles traditions de la rentrée, juste avant le temps des Fêtes. Livre d’ailleurs qui est un best-seller sous l’arbre de Noël. L’édition 2011 de la 15ème édition du sommelier François Chartier est une belle cuvée de sélections intéressantes. Dans le communiqué qui accompagne la sortie du guide, on souligne une statistique impressionnante. L’expert a goûté pour l’élaboration de sa sélection depuis les touts débuts pas moins de 52 mille vins! Son ouvrage se répertorie ainsi : le top 100 Chartier; le top 20 bas prix; le top 10 spiritueux et une rétrospective sur l’actualité vin. Il nous fait découvrir mille nouveaux vins, 3500 nouvelles harmonies vins et mets.

La sélection chartier 2011. Les éditions La Presse 416p. 


 
 

 

 


La prise de conscience de soi

C’est le stress qui tue. Une vérité qui n’est pas mise en doute. Mais peut-on arriver à Vivre sans stress ? C’est possible selon ce qu’en dit Douglas E. Harding. C’est un recentrage sur soi-même, puisque c’est en nous que se trouve la solution. Il nous sert des exercices d’observations. Et le théoricien est un homme d’ouverture. Tout sauf dogmatique. Il le dit en préface, si vous souhaitez abandonner faites-le, il en résultera toujours quelque chose. Une approche en passant agnostique, pour ceux que les bondieuseries agacent.

Vivre sans stress. Douglas E. Harding. Éditions Accarias 369p.   www.originel-accarias.com


 
 

 

 


Le message d’Ange-Elle

Brigitte de Stoutz nous livre un témoignage des messages que peuvent nous adresser Ange-Elle. Messages de sérénité bien sûr. L’auteure de Percevoir l’Invisible nous livrerait-elle les clés d’une vie harmonieuse ? Amateur d’histoires d’anges vous êtes servis.

Percevoir l’Invisible. Brigitte de Stoutz. Éditions Quintessence 254p.   www.editions-quintessence.com


 
 

 

 


Des nouvelles visions du monde du travail

Tout comme le monde de la chanson a été radicalement été bouleversée (baisse dramatique des ventes de CD au profit des téléchargements, des clips sur You tube au lieu de démos, etc) l’univers du travail lui aussi est chamboulé. Jason Fried et David Heinemeier Hansson nous lancent un message très clair : oubliez les leçons apprises. Tout est à réinventer. Exemple, les fameux communiqués de presse qui ennuie maintenant et souverainement. Et on nous proposent des solutions alternatives.

Réinventer le travail. Jason Fried et David Heinemeier Hansson. Les éditions Transcontinental 230p.   www.livres.transcontinental.qc.ca


 
 

 

 


Les pouvoirs dérangeants de Rosemarie

Francine Gauthier fait paraître le tome 2 du Rêve Marie soit « Le piège des ténèbres ». Rosemarie est dotée de dons qui lui permettent d’apaiser les âmes errantes comme le dit si bien dame Gauthier. Sur un plan personnel sa vie est un peu remuée en ce sens que celui pour qui son cœur bat la chamade, a des ennuis de sa santé. Ensuite la fille de ce dernier prend Rosemarie en grippe. Sans compter que le monde des esprits vient la tourmenter. Mais les bonnes natures s’en sortent quand même toujours.

Rêve Marie. Francine Gauthier Éditions de Mortagne 365p.  www.editionsdemortagne.com


 
 

 

 


Pour devenir son propre Figaro à la maison

On n’a pas toujours les moyens d’aller chez le coiffeur quand on le souhaiterait. Et à la maison, faire soi-même le travail d’un coiffeur peut s’avérer périlleux. Au lieu de tenter d’être cobaye de vos techniques, référez-vous plutôt à un pro en la personne de Luc Vincent que l’on connaît pour ses chroniques à  Canal Vie. Il a son propre salon à Laval. Il a élaboré un guide simple pour que vous puissiez être belle sans trop de chichis.

Pas de quoi s’arracher les cheveux! Luc Vincent. Éditions La Presse 160p. 


 
 

 

 


Du magret de canard au burger de dinde

Signe que nous sommes à l’ère du cocooning, les livres de recettes reviennent en force. De plus en plus, au lieu de flamber au restaurant, on préfèrera faire la popote chez soi. Parmi la cuvée de livres de recettes de la rentrée, on s’en voudrait de ne pas signaler Cuisine express. C’est publié aux éditions ERPI et il contient 700 recettes. Et la particularité de ce livre qui bien que volumineux se consulte bien, c’est que les recettes proposées n’exigent pas plus que 30 minutes de préparation. Alors quand on est pressé, ce qui est souvent le cas, c’est idéal.

Cuisine express. ERPI. 543p.


 
 

 

 


 Soupes et potages en cocotte…et succulents rôtis

Nicole Renaud est une femme terrible. Elle veut nous conduire directement au péché de gourmandise avec 100 recettes de soupes et potages marquées au coin de l’inventivité. Que diriez-vous d’une crème de carottes à l’orange et aux épices ? Ou bien cocottes de joues de proc braisées au vin blanc et à l’orange. En réalité ça dépasse les simples soupes. Ce sont toutes sortes de mets en cocotte tout simplement. Dans la même collection Rôtis et gratins de Françoise Tréchot. Les deux albums ont ceci de merveilleusement pratiques c’est qu’ils sont reliés en spirales, et se consultent à l’horizontale et peuvent être mis debout comme un chevalet.

Petites cocottes. Nicole Renaud. Gründ.

Rôtis. Françoise Tréchot. Gründ.


 
 

 

 


L’or végétal

Quelqu’un a décrit le champignon comme de l’or végétal. C’est une gentille définition. Reste que c’est un aliment délicieux qui vient rehausser le goût d’un plat. Lillo La Chiusa est un expert mycologue. Il décrit 200 espèces de champignons ceux comestibles, ceux toxiques de France et d’Europe. L’ouvrage est magnifiquement illustré, suffisamment en gros plan pour bien être en mesure de repérer les bons champignons.

L’encyclopédie des champignons de France et d’Europe. Lillo

La Chiusa. De Vecchi 255p.   


 
 

 

 


De bonnes recettes à mettre en conserve

Deux dames, Patricia Telesco du Cooking Club of America et Jeanne P. Maack experte en conserve ont mis leurs talents en commun pour nous offrir à la fois un livre comprenant 200 recettes toutes aussi délicieuses les unes que les autres, mais aussi comment les mettre en conserve et préserver leurs valeurs nutritives. Un chapitre intéressant est consacré au problème du saumurage dans le cas des marinades.

Tout sur la mise en conserve et la préservation. Patricia Telesco et Jeanne P. Maack. AdA 285p.   www.AdA-inc.com


 
 

 

 


Redécouvrir les contes

Les psychologues sont tous d’accord que le merveilleux des contes pour enfants, c’est qu’ils recèlent toutes les composantes des vertus du bien et du mal. Donc les enfants sont mis au contact des enjeux du monde. Les éditions Fleurus ont rassemblé 52 histoires pour tous les mardis soirs. Ce sont des contes charmants comme tout.

52 histoires pour tous les mardis soirs. Fleurus 143p. 


 
 

 

 


Pour devenir un futur Rembrandt

Si vous sentez en vous naître une vocation de peintre et que vous cherchez un guide de dessin, car pour bien peindre il faut d’abord être un bon dessinateur, c’est tout trouvé avec L’école du dessin publié chez Gründ. C’est magnifiquement illustré. Vous avez les notions de perspectives toutes bien démontrées.

L’école du dessin. Gründ 287p.


 
 

 

 


 Un album révélation sur la première dame du Québec

Habituellement en politique, les premières dames sont les potiches de leurs maris et n’ont pas d’existence en propre. C’est ce qu’on pouvait penser au sujet de Michèle Dionne l’épouse du premier ministre du Québec Jean Charest qui nous a tout simplement stupéfié avec un album photo réalisé en collaboration avec la Croix-Rouge. Cela donne Missions. Ou elle se révèle une très grande photographe. Et elle s’est promenée cette émule de Cartier-Bresson. Du Libéria en Ukraine en passant par la Chine. Une véritable globe-trotter de la lentille. Non vraiment c’est renversant, tellement les photos révèlent l’âme des gens. Comme nous le faisait remarquer quelqu’un de la rédaction, ce serait elle qui devrait prendre la tête du gouvernement. On serait infiniment mieux servi. Notons au passage qu’une partie des profits sont versés à la Croix-Rouge. Et félicitations aux éditions La Presse pour la qualité d’édition de l’album qui met en valeurs ces photos remarquables.

Missions. Michèle Dionne. Éditions La Presse 250p.


 
 

 

 


Qui a gagné ? Bush ou Ben Laden

Dans la préface de Barthélémy Courmont à l’essai de Pierre-Alain Clément « G.I. contre Jihad » il rappelle qu’en des appréciations conventionnelles, on détermine à l’issue d’une guerre un gagnant et un perdant. Dans le cas de la lutte opposant George Bush à Oussama Ben Laden, les standards d’analyse habituels volent en éclats. D’abord parce que c’est un conflit d’une autre nature, qui s’éternise. Et qu’on ne peut à ce stade proclamer ni vainqueur, ni vaincu. M. Clément qui est chercheur à l’Observatoire sur le Moyen-Orient de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, met en évidence ces nouveaux enjeux qui forcent à apprécier ce conflit selon une nouvelle grille d’analyse.

G.I. contre Jihad. Pierre-Alain Clément. Les Presses de l’Université du Québec 268p.   www.puq.ca


 
 

 

 


Peser de tout son poids avec sa thèse

Défendre sa thèse ne se fait pas dans l’improvisation. Et on s’en rend bien compte à la lecture d’Argumenter son mémoire ou sa thèse de MM. Lawrence Olivier et Jean-François Payette. L’objectif des deux théoriciens tel qu’expliqué en quatrième de couverture est d’expliquer « comment bâtir une structure argumentative qui respecte les liens de nécessité unissant les arguments entre eux, tout en établissant une hiérarchisation entre les énoncés. »

Argumenter son mémoire de thèse. Lawrence Olivier et Jean-François Payette. Les Presses de l’Université du Québec 119p.  www.puq.ca


 
 

 

 


Perception du Canada politique

Que pense les québécois de l’administration fédérale ? Hormis les élans nationalistes, les québécois ont identifié des forces et des faiblesses des politiciens canadiens et des structures de gouvernance. Robert Bernier professeur de marketing politique à l’École nationale d’administration publique, a réuni des chercheurs qui ont sondé les esprits critiques des québécois au sujet d’Ottawa. En complément une enquête quantitative qui laisse le dernier mot aux administrés. On verra l’importance des commissions d’enquête qui ont amené des modifications significatives dans la gestion des affaires publiques.

L’espace canadien. Mythes et réalités. Une perspective québécoise. Sous la direction de Robert Bernier. Les Presses de l’Université du Québec 530p.    www.puq.ca


 
 

 

 


La communication lors d’expositions universelles

Quoi de plus exaltant pour un communicateur d’avoir pour mandat de faire connaître les activités en lien avec la tenue d’une exposition universelle. C’est une mise en marché planétaire qui suppose des stratégies particulières avec de gros moyens. Un qui est bien placé pour en parler est Michel Dumas actuellement professeur associé au Département de communication sociale et publique de l’Université du Québec à Montréal. Pour la bonne raison qu’il a collaboré entre autres avec le Bureau International des Expositions. Il passe en revue toutes les stratégies de marketing glanées à travers des exemples d’expositions universelles. L’expo montréalaise de 1967 est citée. Et on nous rappelle que les sondages au Canada étaient défavorables à sa tenue, les canadiens-anglais blâmant que ce soit le fait d’organisateurs canadiens-français. Le Québec bashing toujours. Et que le premier geste de l’administration Drapeau a été d’ouvrir un bureau de promotion aux États-Unis. Instructif de bout en bout.

Les expositions internationale, un univers de communication. Michel Dumas. Les Presses de l’Université du Québec 258p.  www.puq.ca


 
 

 

 


Les fruits regénérateurs

Vous avez vu ce reportage l’autre jour à la télévision. C’est un médecin qui a sacré aux poubelles ses blocs notes de prescription, car désormais ils ne prescrit à ses patients que des fruit, des légumes et de l’exercice. Avec un suivi. Les compagnies pharmaceutiques ne vont pas l’aimer. Tout comme MM. Roger C. Rinn psychologue en Alabama et Ralph E. Carson spécialiste en soins de santé, qui ne jurent que par les vertus des fruits. Ils passent donc en revue quantité de fruits, connus ou moins en identifiant pour chacun leur apport nutritionnel.

Le pouvoir de guérison des fruits. Roger C. Rinn et Ralph E. Carson. Le Daupin Blanc 224p.   www.dauphinblanc.com


 
 

 

 


Réapprécier Freud

Tout à l’opposé d’un Michel Onfray qui a remué l’intelligentsia française en tentant de déboussoler la statue de Freud, le présentant comme un imposteur, vous avez le psychanalyste Philippe Gaulin qui redonne à Freud ses lettres de noblesse, rappelant que s’étant mis en marge du système de santé (il était médecin rappelons-le) il a jugé l’Homme d’une toute autre manière pour la première fois dans l’Histoire de l’humanité. Gaulin réhabilite l’héritage freudien dont il donne des applications à notre vécu virtuel dans l’approche des autres.

Freu et l’affaire de l’inconscient. Philippe Gaulin. Triptyque 172p.  www.triptyque.qc.ca


 
 

 

 


Pas jojo la vie d’éditeur

Parmi les romans singuliers qu’il nous a été donné de recevoir au cours des derniers mois, on s’en voudrait de ne pas souligner L’homme qui mangeait des livres de Patrice Robitaille. C’est une tragi-comédie. L’histoire des frères Callibaud qui gèrent la maison d’édition familiale. Un des deux frères est assassiné et c’est l’autre qui, pourtant après avoir quitté le giron de l’entreprise, revient aux commandes en lieu et place du frère défunt. Et en prime il adopte son neveu, un handicapé dont il n’avait jamais entendu parler jusqu’ici. Mais la relève se fait inquiétante, car lui aussi fait l’objet de menaces de mort. Mais pourquoi s’acharne t,on ainsi sur les Callibaud ? Allez lire ce livre écrit avec finesse et dont le ton est en très grande proximité avec le lecteur. On ne lit pas ici, on dévore comme un peu pour le titre.

 

 

L’homme qui mangeait des livres. Patrice Robitaille. Les éditions l’Interligne 272p.   www.interligne.ca


 
 

 

 


Une biographie classique sur Robert Bourassa

« Le Canada anglais doit comprendre de façon très claire que, quoi qu’on dise et quoi qu’on fasse, le Québec est aujourd’hui et pour toujours une société distincte, libre et capable d’assumer son destin et son développement ». Prononcé au lendemain de l’échec de Meech, cette déclaration canon s’est vite retrouvée vide de sens, car si elle laissait entendre que Bourassa était gagné au virage souverainiste, le premier ministre du Québec était fédéraliste bon teint et ne cherchait qu’à gagner du temps. Reste que le personnage est réhabilité. On découvre que ce mou en apparence était nettement pour l’ordre social et a adopté des mesures très dures à qui entravait la quiétude publique. La série Enquêtes au canal Historia nous a fait découvrir le politicien sous un jour nouveau. La biographie qu’en fait Julien Brault est classique. Tout ce qu’on doit savoir sur le parcours de celui qui déjà à douze ans voulait devenir premier ministre du Québec, s’y trouve. Notre regret, c’est un vide du côté de l’intime. Le biographe qui osera découvrira des choses passionnantes. En attendant contentons nous de cette excellente biographie politique.

Robert Bourassa. Julien Brault. Les malins 378p.   www.lesmalins.ca


 
 

 

 


Le sexe pas trop joyeux

Un gars a une relation avec une fille qui lui refile une bactérie qui causera dans le système génital de monsieur des douleurs ou à tout le moins des irritants majeurs. Serait-ce le lourd tribut à payer pour un moment d’extase. Puis le protagoniste qui aime la chose en plus. C’est tout le mérite du romancier acadien Claude Le Bouthillier de raconter le désarroi de notre homme qui va multiplier les thérapies. La chair ici se paie à tout point de vue et vous arrache toujours un peu de vous-même.

Éros en thérapie. Claude Le Bouthillier. XYZ éditeur 292p.  www.editionsxyz.com


 
 

 

 


Oubliez Karate Kid

Les arts martiaux c’est avant tout une élévation de l’esprit. Davantage avec la philosophie bouddhiste très zen. On est aux antipodes d’une approche militariste. Georges Osorio a acquis la maîtrise de trois disciplines martiales. Et de surcroît il connaît très bien le Japon. Parmi les maîtres orientaux dont il a subi l’influence, citons Taisen Deshimaru. Dans L’esprit de arts martiaux il nous dit en quoi chaque mouvement effectué revêt une symbolique.

L’esprit des arts martiaux. Nouvelle édition. Georges Osorio. Encre 377p. 


 
 

 

 


Les femmes du cénacle de Mahomet

L’expression consacrée « comblé un vide » n’a jamais eu autant de signification qu’avec L’entourage féminin du prophète d’Abd Allàh Penot. Il décrit ce qu’ont été les femmes dans le voisinage de Mahomet. De quoi avaient-elles l’air ? Donc au début de l’islamisme. Est-ce que ces femmes étaient des soumises, ou reléguées dans l’ombre ? L’essayiste vous fera découvrir des femmes d’un grand savoir, ignorées de nous.

L’entourage féminin du prophète. Entrelacs 170p.  


 
 

 

 


Questionner le pendule ?

Catherine Solaris remet le pendule à l’heure. Il est connu du grand public en raison de ses propriétés divinatoires. Mais avant toute chose, la communication avec le pendule s’apprend. Outre de prédire les lendemains qui chantent ou pas, il a des propriétés de guérison. Pour les nuls en la matière.

101 jours pour apprendre le pendule. Catherine Solaris. Éditions de Mortagne 207p.   www.editionsdemortagne.


 
 

 

 


Un voyageur de grand talent

René Ouellet a décidé depuis longtemps qu’il ne subirait pas le monde et qu’il s’arrangerait pour vivre sa vie à sa guise. Et il a entrepris de vivre son rêve à vélo. Tenez-vous bien, à 50 ans il a roulé pendant 5 ans accumulant 80 mille kilomètres dans les jambes. 60 pays ont été visités par ce globe-trotter à nul autre pareil, soit un total de 6 continents. Et il a fait cette observation que dans un monde obnubilé par l’argent et la rentabilité, il a découvert un autre univers que celui décrit dans les téléjournaux, trop souvent fait de mauvaises nouvelles. Il a vu de la fraternité, beaucoup d’humanité. Et il a consigné toutes ces observations dans un livre formidable à tout point de vue. Un livre d’espoir pour qui désespère de l’état de la planète.

Rouler au cœur du monde. René Ouellet. Bertrand Dumont 324p.  www.calepins-aventuriers.com


 
 

 

 


Le Congo, un enfant

Il s’appelle Michel le personnage central de Demain j’aurai vingt ans d’Alain Mabanckou qui enseigne la littérature française à l’Université de UCLA en Californie. Nous sommes à Pointe-Noire qui est la capitale économique du Congo dans les années soixante-dix. Le garçon, Michel donc, âgé d’une dizaine d’années, est fils unique. Il s’intéresse beaucoup aux filles. Son père, réceptionniste dans un hôtel s’intéresse beaucoup à l’actualité, et a la chance de ramener à la maison des journaux, livres et magazines laissés par des clients. C’est un humaniste. Le romancier se met dans la peau du petit bonhomme pour raconter tendrement le quotidien de ce que Michel vit. Un livre touchant qui nous éclaire sur la vie africaine vue de l’intérieur. Avec ses belles valeurs.

Demain j’aurai vingt ans. Alain Mabanckou. Gallimard 382p.


 
 

 

 


Amante de l’artisan de la Solution finale

Il nous arrive chaque semaine des dizaines de titres, mais celui que nous tenons entre nos mains est sulfureux. Lisez-bien. Sous le titre L’âme du minotaure, la québécoise Dominike Audet narre l’aventure exceptionnelle et romancée bien sûr, de Katharina Lindermann qui travaille à Berlin pour le compte du docteur SS Karl Gebhardt. Elle va se rendre à Prague et se retrouve dans le lit de Reinhard Heydrich, chef de la sécurité du SD à Prague en qualité de Protecteur du Reich. Ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle est dans le lit d’un monstre, l’artisan de l’extermination massive des juifs d’Europe. Heydrich qui a réellement existé, sera victime comme on sait d’un attentat en juin 42. Des terroristes vont placer une bombe sous sa voiture en juin 42. Mais dans son roman, Dominike Audet ne fait pas mourir ce diable, mais le fait revivre en Suisse ou il parle de lui à la première personne et se trouvera pris de remords. Katharina ira le rejoindre et recueillera ses confidences. Est-ce assez original à votre goût ? Et c’est rondement bien écrit. On voit que la romancière a une connaissance de cette page sordide de l’histoire de l’Allemagne.

L’âme du minotaure. Dominike Audet. VLB éditeur 874p. 

www.edvlb.com


 
 

 

 


Traité de la honte

Le neuropsychiatre bien connu Boris Cyrulnik aborde une thématique rarement exploité en littérature psychologique à sa voir la honte. Un exemple, des personnes agressées sexuellement ont honte de ce qui leur arrive et se taisent plutôt que d’en parler. Elles ont hontes de ce qu’elles sont. Et le spécialiste nous dit que la seule façon de dominer ce poison mental est de transformer son âme.

Mourir de dire. La honte. Boris Cyrulnik. Odile Jacob 260p.  www.odilejacob.fr


 
 

 

 


Une retraite planifiée

C’est un fait connu. Si vous ne planifier pas votre retraite, vous risquez de toruver le temps long. Au début une certaine oisiveté est la bienvenue, surtout si vous avez bossé durant une trentaine d’années. Le fameux repos bien mérité. Mais il ne sera long à venir le temps ou vous trouverez que les journées s’étirent, longues et ennuyeuses. C’est pourquoi il est impératif de se concentrer sur une activité. Oui bien sûr, mais laquelle. François Bernatchez vous en propose…1001.

1001 activités pour profiter de sa retraite. François Bernatchez. Bertrand Dumont éditeur 483p.   www.dumont-editeur.com


 
 

 

 


Découvrir la Floride central et du Nord-Est

La Floride est connu des québécois pour sa côte Atlantique si prisée pour quiconque est carencée de soleil. Mais la Floride c’est beaucoup plus que ça. Qui se donne la peine d’aller au cœur de l’état ou au Nord-Est. Lucie-Soleil Ouellet et James McInnes l,ont fait pour vous et vous font découvrir un état insolite.

La Floride insolite. Lucie-Soleil Ouellet et James McInness. Bertand Dumont éditeur 157p.   www.calepins-aventuriers.com

Repères pour illustration :


 
 

 

 


Aventure marine

Dans la saga Le royaume de Lénacie, Prika Poirier nous offre Complots et bravoure. C’est la course en voilier des jumeaux qui monopolise l’attention de Marguerite, débarrassé de son encombrant cousin Jack. Mais ça ne veut pas dire que la compétition sera de tout repos. D’autant qu’on sait l’existence d’un cristal qui suscite toutes les convoitises. Cela ne manque pas de rebondissements. Et dans le créneau de la littérature jeunesse, c’est une belle réussite. Tout comme nous vous aurez envie de connaître le dénouement de l’histoire touchant la gentille Marguerite.

Le royaume de Lénacie. Complots et bravoure. Priska Porier. Éditions de Mortagne 348p.   www.editionsdemortagne.com


 
 

 

 


Une statue, des générations

Rachel Laverdure a des lettres. Au sens que sa curiosité littéraire l’emmène dans des sentiers aussi vastes que la littérature russe du XIXème siècle à Philip roth en passant par Paul Valéry. De chair et de bronze c’est de voir évoluer quatre personnages à des époques diverses, Laure, Malorie, Éric et Nadège. Ils ont tous en commun d’avoir croisé une statue de bronze faisant voir un homme âgé qui donne une rose à sa femme. A partir de ces matériaux très simples, elle va montrer que les perceptions du même objet changent du tout au tout d’un individu à l’autre. Soulignons le texte limpide comme tout. Du cristal en mots.

De chair et de bronze. Rachel Laverdure. VLB éditeur 184p.  VLB éditeur.  www.edvlb.com


 
 

 

 


Tribut à Georges Benko

Georges Benko (1953-2009) était un grand universitaire et spécialiste en architecture et géographie. Pour lui, l’architecture était globale. Sous la direction de Paul Cary et André Joyal une équipe s’est mise sur les traces de sa conception de l’aménagement du territoire. Cela donne au final Penser les territoires. Une réflexion sur la diversité des régions à l’heure de la mondialisation.

Penser les territoires. En hommage à Georges Benko. Presses de l’Université du Québec 343p.   www.puq.ca

 
 

 

 


Le calepin aventurier d’Éric Bertrand au Mali

Saluons au passage cette collection passionnante, et le mot est faible, qui a pour titre « Les calepins des aventuriers » chez l’éditeur Bertrand Dumont. Les auteurs sont des voyageurs d’une extraction rare. Si vous aimez la série de conférences des Grands Explorateurs, vus aimerez tous les titres de la collection qui ont le mérite de nous présenter des pays, vus de l’intérieur. Toujours à l’échelle humaine. Ainsi c’est au tour d’Éric Bertrand de nous parler du Mali. Un pays au sol aride, mais s’il est sec au plan de la terre, c’est un geyser de belles valeurs humaines. Il nous décrit bien le quotidien de ces gens qui ont si peu.

Mali terre des hommes. Éric Bertrand. Coll. Les calepins des aventuriers. Bertrand Dumont éditeur 259p.    www.calepins-aventuriers.com


 
 

 

 


La collection pour les débutants

Si les éditions First comptent en leur sein, la célèbre collection de « Pour les nuls » avec leurs titres avec jaquette de couleurs jaune et noire, les éditions QI ne sont pas en reste avec « Pour les debs ». Des livres d’initiation à bien des domaines avec en plus un CD d’accompagnement. C’est ainsi que parmi les dernières cuvées de cette collection pédagogique, vous avez Bien jouer aux échecs d’Alain Beauzamy; La bible du français d’anne-Claire Duchaussoy; Découvrir la philosophie signé Chloé Chamouton et Découvrir l’art contemporain de Benoît Connin.


 
 

 

 


Devenir notre meilleur allié

La chanteuse Ginette Reno disait un jour en entrevue comment on avait l’art de se saborder dans la vie et qu’on était en somme les artisans de son malheur. Ailleurs elle était effarée devant tant de détresse humaine. C’est que nous sommes toujours les pires ennemis de nous-mêmes et fixons des limites qui nous emprisonnent. Marcelle della Faille la grande théoricienne de la loi d’attraction nous exhorte dans son livre Faites sauter vos limites à cesser de se voir incapable et à visualiser sa vie souhaitée et la réaliser.

Faites sauter vos limites! Marcelle della Faille. Le Dauphin Blanc 249p.   www.dauphinblanc.com


 
 

 

 


Une biographie d’Higelin

Les admirateurs de Jacques Higelin vont être heureux de sa voir que sa biographie est maintenant paru. Avec Jacques Higelin champagne pour tous! Colette Piat une juriste de formation et grande fervente de la chanson française, nous raconte celui qui a pour « parrains » musicaux Charles Trenet et Boris Vian. On sera surpris de savoir les liens amicaux qui unissent Higelin à David Bowie! Vous croyiez tout savoir de lui, attendez! Et dans un monde ou l’individualisme règne, on sera ravis de savoir que c’est un homme de tribu.

Jacques Higelin champagne pour tous!. Colette Piat. Alphée.Jean-Paul Bertrand 192p.    www.editions-alphee.com


 
 

 

 


Notre premier espion québécois

Il a 78 ans maintenant et se décide à écrire ses souvenirs. Il était temps, car Claude Lavallée qui a été le premier agent de la Sûreté du Québec à entreprendre des missions d’espionnage a eu une vie à nulle autre pareille. Imaginez, il devait capter les conversations des gens de la mafia au Québec. Ce n’était pas une mince affaire. Et avec des moyens de fortune. Ses missions étaient top secret. Et même, autre temps, autres mœurs, il commettait des actes illégaux pour lesquels sa direction fermait les yeux. En autant que cela ne se sache pas. Il est passé l’autre soir à l’émission Denis Lévesque. C’était passionnant. On aurait pu l’écouter trois heures. Le livre l’est tout autant. Et il nous dit à quel point l’ancien ministre Pierre Laporte entretenait des relations avec les gens du Milieu et que n’eu été sa mort, on se préparait à tout un scandale qui aurait pu ébranler le gouvernement Bourassa.

Révélations d’un espion de la SQ. Claude Lavallée. Les éditions de l’Homme 263p.   www.editions-homme.com


 
 

 

 


Albert Millaire se raconte

Jusqu’à il y a peu, les hommes de théâtre de chez nous, ont laissé très peu de souvenirs de leur carrière. Mais ça change. C’est le cas d’Albert Millaire un de nos plus chevronnés qui s’est donné la peine de sélectionner 50 personnages qu’il a incarné de sa voix chaude et vibrante. Physique de jeune premier, il a hérité des plus beaux rôles qui soient. Et il n’a pas la langue de bois, ce qui rend son récit captivant. Amateurs d’anecdotes vous serez servi. Et l’album, soigné abonde de photos en carrière que l’on prend plaisir à voir et revoir. Chapeau à ce grand de la profession.

Albert Millaire. Mes amours de personnages. Les éditions de l’Homme 320p.  
www.editions-homme.com


 
 

 

 


La mélancolie scotché

Il avait tout pour lui, la beauté plastique, un talent vocal et un goût sûr en chanson et le succès qui est venu avec, mais Joe Dassin n’avait pas d’aptitude au bonheur. De sorte qu’il était plus enclin à la mélancolie et son organisme n’a pas tenu le coup. Et il y a les démêlés qui suivront son décès qui ont assombri son existence. Alain-Guy Aknin nous raconte ce que fut sa vie. Akmin qui nous avait donné déjà les bios de Claude François et de Mike Brant, deux autres artistes pour qui le parcours terrestre a été douloureux.

Joe Dassin. Les débordements de la mélancolie. Alphée 221p.   www.editions-alphee.com


 
 

 

 


Deux nouveaux titre dans la collection Opus

La collection Opus est une formidable idée des éditions Guy Saint-Jean pour et qui s’adresse aux personnes éprouvant des problèmes visuels de lecture. Les caractères sont de 16 point au lieu de 12. Deux nouveaux titres enrichissent le catalogue : L’odeur du café de Dany Laferrière qui raconte l’Haïti de son enfance, et sa grand-mère. Puis c’est le tome 3 de la saga Les dames de Beauchesne de Mylène Gilbert-Dumas qui nous plonge dans le Québec sous la domination anglaise.


 
 

 

 


Deux titres sur le monde du travail

Les éditions de l’Homme publient régulièrement des titres touchant l’univers du travail rédigés par des experts qui nous livrent les dernières données de l’avancement des connaissances dans le domaine du travail. Deux derniers titres nous parviennent. Le premier touche de la façon que l’on doive procéder pour que la chimie passe entre deux individus. Les recommandations de Leil Lowndes s’appliquent autant dans la rencontre avec son futur employeur que dans les relations personnelles. Et savez-vous quoi ? La première notion étant d’inspirer le respect…Le deuxième ouvrage concerne la puissance ignorée de notre subconscient dans le travail. Celui-là est écrit par une sommité dans le domaine de la croissance personnelle, le célébrissime Dr. Joseph Murphy le digne fils spirituel d’un Dale Carnegie. Tout est à ses yeux une question de canalisation de l’esprit.

Réussir le premier contact. Leil Lowndes Éditions de l’Homme 336p.

La puissance de votre subconscient. Dr. Joseph Murphy. Éditions de ‘Homme 288p.     www.editions-homme.com


 
 

 

 


Les collabos fin de guerre

C’est à un cours de psychologie presque, que nous conduit Frédéric Paulin qui dans un roman étrange, qui tient presque de l’analyse historique, nous fait revivre ceux qui de l’extrême-droite on été des vichystes dans l’orbite de la planète du Maréchal Pétain, les Luchaire, Brinon, Doriot, Darnand etc. Paulin nous montre comment ils se sont comportés dans la débâcle des collaborateurs.

Pas très édifiant. Mais ce n’est jamais mauvais de remuer un peu de boue. Car on il a été si bien dit, quiconque ignore l’Histoire, est condamné à la revivre.

La dignité des psychopates. Frédéric Paulin. Coll. Les inclassables. Éditions Alphée.Jean-Paul Bertrand 260p.   www.editions-alphee.com


 
 

 

 


Vers le siège de la puissance suprême

On compte sur les doigts d’une main, les québécois qui en littérature, se sont hasardés dans le genre fantasy. Mais à toute règle il y a une exception et celle-ci a pour nom Annie Tremblay. Domiciliée à Saguenay, elle nous arrive avec le tome premier « Léoden » de ce qui sera une saga qui a pour titre Icône. L’icône en question est convoitée car détentrice de la puissance suprême. Comme dans toute fantasy bien maîtrisée comme ici, ce sont de moult histoires qui se recoupent et le pauvre chroniqueur a la mission impossible de tenter de vous y piloter. Résumons paresseusement en disant qu’il faut suivre surtout le parcours de l’Élu du dieu, Ghorr qui est en mission. On ne vous en dira pas la suite bien sûr. Mais les amateurs du genre vont se délecter.

Icône. Annie Tremblay. Éditions Michel Quintin 344p.   www.editionsmichelquintin.ca


 
 

 

 


Au cour du troisième âge

Tant qu’à finir vieux, autant vivre le beat des aînés tout de suite. C’est ce que dit Romain Vieuguet qui hier, prenait encore le traversier au quotidien. Maintenant il se dit, je reste dans mon bled et je participe à la vie des vieux, un univers qui le passionne. Il jouera donc au bingo, prendra ses repas à heures fixes etc. Et il s’y plaît. Ce qui est d’emballant dans Le traversier de Maxie Lejeune c’est qu’il dédramatise le troisième âge. Il donne un sens à des gestes que l,on pourrait prendre de haut. Mais puisque ce sera le lot de pas mal d’entre nous, autant s’y faire tout de suite.

C’est de toute beauté, et à sa façon un hymne à la vie, même si elle n’est pas parfaite.

Le traversier. Maxime Lejeune. Triptyque 271p.  www.triptyque.qc.ca


 
 

 

 


Amants et fugitifs

Fredrik D’Anterny nous arrive avec le sixième tome de la saga « Les Messagers de Gaïa » et qui se trouve du même coup le deuxième de la seconde époque. Ici les aventures se multiplient à l’infini. On voit d’abord l’armée goréenne qui vient écraser les disciples du Mage. Le couple formé d’Abralh et Solena fuit l’horreur en devenir et son traqués.

Les Messagers de Gaïa. Tome 6 : Le Testament des Rois. Éditions Michel Quintin 397p.   www.editionsmichelquintin.ca


 
 

 

 


Bien meubler un petit espace

Les éditions Evergreen nous tirent bien des épingles du pied avec la sortie de New small apartments. Qui sont autant de propositions pour maximiser l’espace. Notons en partant qu’on fait appel uniquement à la décoration contemporaine. Donc, quelque chose de très épurée. On élimine toute surcharge. De sorte que chaque pièce respire. Mais il y a là des trouvailles pour tout décorateur professionnel ou en herbe.

New small apartments. Evergreen


 
 

 

 


Deuxième programme Kilo Cardio

Le premier tome de Kilo Cardio a été un carton en librairie avec plus de 150 mille exemplaires vendus. Fort de ce triomphe on récidive avec un deuxième tome qui propose un régime étalé sur huit semaines avec 150 nouvelles recettes saines d’Isabelle Huot qui est toujours encadré par le motivateur Guy Bourgeois et bien sûr Josée Lavigueur pour les exercices à faire. Les recettes ont le mérite d’être simples à réaliser.

Kilo Cardio 2. Isabelle Huot, Josée Lavigueur et Guy Bourgeois. Les éditions de l’Homme 215p.   www.editions-homme.com


 
 

 

 


Un voyage intiatique

Elle est renversante cett histoire de Christopher Paolini jeune homme de dix-sept qui vit avec père, mère et sœur dans un coin reculé du Montana. Il n’y a pas de télévision à la maison. Christopher s’enferme à la maison et dévore livres sur la fantasy et des BD. Il pond un manuscrit, à la grande joie des parents subjugués. Ils vont faire la tournée des éditeurs. C’est Random qui va le signer. Et ce sera la gloire instantané avec la trilogie Eragon, le guide d’Alagaesia. Et il se fera prier le jeune homme, qui attendra l’âge de vingt-cinq ans pour récidiver. Entre-temps, il deviendra célèbre et le 7ème art sera sur l’affaire. Bayard édite « Le tueur d’ombre » un livre qui est une prouesse d’édition avec des défis comprenant des pochettes avec messages secrets à l’intérieur, les dessins recherchés et les couleurs. Du grand travail d’édition.

Eragon, le guide d’Alagaesia. Le tueur d’ombre. Christopher Paolini. Bayard.


 
 

 

 


Un voyage intiatique

Elle est renversante cett histoire de Christopher Paolini jeune homme de dix-sept qui vit avec père, mère et sœur dans un coin reculé du Montana. Il n’y a pas de télévision à la maison. Christopher s’enferme à la maison et dévore livres sur la fantasy et des BD. Il pond un manuscrit, à la grande joie des parents subjugués. Ils vont faire la tournée des éditeurs. C’est Random qui va le signer. Et ce sera la gloire instantané avec la trilogie Eragon, le guide d’Alagaesia. Et il se fera prier le jeune homme, qui attendra l’âge de vingt-cinq ans pour récidiver. Entre-temps, il deviendra célèbre et le 7ème art sera sur l’affaire. Bayard édite « Le tueur d’ombre » un livre qui est une prouesse d’édition avec des défis comprenant des pochettes avec messages secrets à l’intérieur, les dessins recherchés et les couleurs. Du grand travail d’édition.

Eragon, le guide d’Alagaesia. Le tueur d’ombre. Christopher Paolini. Bayard.


 
 

 

 


Le Québec étrange

Deux nouveaux titres dans la collection « Québec insolite » et signé Danielle Goyette aux éditions Michel Quintin.. D’abord Histoires miraculeuses avec un chapitre fort à propos à quelques jours de la canonisation du Frère André, celui de ses miracles et autres étrangetés à saveur québécoise. Le second est très intéressant puisqu’il aborde un sujet tabou, celui des Croque-morts et thanatologues ou l’auteure nous dit tout sur l’histoire de l’embaumement, avec des photos historiques de défunts au Québec. Saisissant et très instructif. C’est au collège de Rosemont et à ce seul endroit que l’on forme chez nous les thanatologues. Les techniques d’embaumement sont expliquées dans ce bouquin qui en captivera plus d’un.


 
 

 

 


La piraterie, une essence de l’économie

Voici un angle singulier pour parler de l’économie, celui de la piraterie dont deux auteurs issus des HEC à Paris, Rodolphe Durand et Jean-Philippe Vergne nous disent qu’elle est un rouage essentiel de l’activité économique et qu’elle se manifeste tant sur les mers, l’informatique avec les hackers et dans l’univers de l’ADN. On pourrait ajouter en musique, le phénomène du téléchargement qui a révolutionné le marché du disque. C’est comme ils disent une relation « d’attraction-répulsion » avec les États qui en dépendent. Dans le communiqué de presse accompagnant la sortie de L’organisation pirate on dit « A l’heure du clonage, des nanotechnologies et du hacking, les auteurs développent une conception renouvelée et originale du capitalisme. »

L’organisation pirate. Essai sur l’évolution du capitalisme. Rodolphe et Jean-Philippe Vergne. Le bord de l’eau 175p.   www.editionsbdl.com


 
 

 

 


Petites comptines charmantes

Au moment d’installer pour le dodo vos petits bouts de choux, lisez leur une comptine pour les préparer au sommeil. Les éditions Gründ nous offrent 104 comptines. Et en prime un CD de comptines donc avec des arrangements musicaux et des interprétations de Chantal Galiana. Mignon.

Mon ABC des comptines. Un recueil + CD. Gründ 111p.


 
 

 

 


Gabrielle, enceinte à seize ans

Marie Gray s’est donnée comme mission littéraire de rendre compte des états d’âmes des jeunes filles qui tombent enceintes. Comment se sentent-elles à notre époque avec une si grande responsabilité sur leurs épaules ? Elle nous raconte l’histoire de Gabrielle enceinte à seize ans. Le texte est d’une très grande sensibilité.

Le vertige de Gabrielle. Marie Gray. Guy Saint-Jean éditeur 302p.   www.saint-jeanediteur.com


 
 

 

 


La quatrième pièce du Pentacle

Ils sont cinq compagnons arrivés en Versevie en quête du quatrième morceau du Pentacle magique. Mais des être végétaux sous l’emprise de maléfices mystérieux n’entendent pas leur rendre l’opération facile. Il y aura donc de multiples obstacles à franchir. Vous aurez compris que c’est le dernier opus, le quatrième des Maîtres du Pentacle de Mario Fecteau.

Les Maîtres du Pentacle. Tome 4 Est. Mario Fecteau Éditions Michel Quintin 280p.   www.editionsmichelquintin.ca


 
 

 

 


Insécurité et réforme de l’administration publique

Chargé d’enseignement à l’École nationale d’administration publique, Raymond Vaillancourt a décrypté ce qui ne va pas dans l’administration quand celle-ci nous annonce des réformes qui au final s’avère plus du déplacement de meubles, qu’un véritable changement. C’est là que le bât blesse, c’est la peur du changement, l’insécurité. Et il nous dit que les managers de demain seront ceux qui sauront composer avec les turbulences.

Le temps de l’insécurité. Raymond Vaillancourt. Les Presses de l’Université du Québec 123p.   www.puq.ca


 
 

 

 


Comment vivre sereinement les derniers instants

Voici un livre fondamental qui nous concerne tous, car l’échéance est la même pour tous, nous devrons être confronté à la fin du passage terrestre, la mort. Pour faire en sorte que la transition entre notre monde et la vie après la vie se déroule harmonieusement, Suzanne Pinard nous livre ses expériences comme formatrice en relation d’aide. L’auteure est détentrice d’un diplôme de second cycle en études sur la mort et le deuil.

Accompagner la vie, la mort et le mystère. Suzanne Pinard. Éditions de Mortagne 142p.    www.editionsdemortagne.com


 
 

 

 


Claude Jutras et Proust

Thomas Carrier-Lafleur entreprend présentement un doctorat en cotutelle à l’Université Paul-Valéry de Montpellier et à l’Université Laval de Québec. Il se passionne pour le rapport intermédiatique entre la littérature et le cinéma et se spécialise dans l’étude de Proust. Et à ce chapitre il nous offre une corrélation entre le film « A tout prendre » de Claude Jutras et A la recherche du temps perdu de Proust puisque le cinéaste québécois le cite dans son film.  Et que ce dernier devient de ce fait un film proustien.

Une philosophie du temps à l’état pur. Thomas Carrier-Lafleur. Les Presses de l’Université Laval  215p.    www.pulaval.com


 
 

 

 


La loi de l’attraction pour trouver l’âme sœur

Arielle Ford est une praticienne de la loi de l’attraction. Elle souhaitait trouver l’âme sœur et a mis en pratique les principes de cette grande théorie de la visualisation. Et le truc a fonctionné. Tellement que trois semaines plus tard elle se trouvait fiancé. Et elle dit que ça fonctionne en autant qu’on y croit. Et que si on n’y croit pas, eh bien ça n’arrivera pas. Alors si vous souhaitez voir survenir des choses dans votre vie au chapitre de l’âme sœur, précipitez-vous sur ce traité du triomphe de la volonté.

Le secret pour trouver l’âme sœur. Arielle Ford. AdA 223p.  www.AdA-inc.com


 
 

 

 


Recettes psychiques

Quand on parle de l’alimentation on fait toujours référence au poids physique. On occulte aussi le fait que nous sommes ce que l’on mange. S’entend au plan psychique. Il y a des nutriments qui « musclent »  l’entre deux oreilles. Deux psychiatres évaluent les aliments selon leur propriété pour combattre entre autres la dépression. Vous avez aussi 40 recettes spécifiques.

Le bonheur dans l’assiette. Dr. Michael T. Isaac et Dr. Maria B. Isaac. Vigot 128p.   www.vigot.fr


 
 

 

 


Communiquez sans parler

Une image vaut mille mots ? Un corps aussi peut dire beaucoup. La gestuelle est très importante. Et ceux qui savent décoder ces messages disposent d’un atout dans leur jeu. Jean-Claude Martin nous dévoile toute la communication non verbale. Une question d’image.

La bible de la communication non verbale. Jean-Claude Martin. Leduc éditions 345p.   www.editionsleduc.com


 
 

 

 


La liberté et la responsabilité

L’autre jour en Ontario, un homme s’est promené nu en ville. Il a bien sûr été arrêté. L’homme a justifié son geste en évoquant son droit à sa liberté de naturiste. L’affaire est en cour. Ce qui amène à réfléchir sur la limite de la liberté et le sens de la responsabilité personnelle. Le journaliste Christian Lamontagne arrive à point nommé car aujourd’hui c’est l’ère de l’individualisme à outrance qui fait fi de la responsabilité collective. Il y a un passage de son essai Responsabilité, liberté et création du monde éclairant : « il n’existe aucun domaine public ou privé qui ne tirerait profit d’une dose supplémentaire du sens de responsabilité ». C’est à lire sans aucune excuse.

Responsabilité, liberté et création du monde. Chistian Lamontagne. Liber 168p.  


 
 

 

 


Le corps pensant

Si la foi laisse place à la raison, l’esprit humain peine à andaonner ses anciens modes de pensée. L’étude de Liliane Fournelle tend à démontrer que sans pervertir l’esprit scientifique, Annie Dillard avec « Pèlerinage à Tinker Creek » remet en en dialogue le sacré et la science.

Le corps pensant. Parcours d’Annie Dillard. Liliane Fournelle. Figura/Uqam    www.figura.uqam.ca


 
 

 

 


Beauté du Magnificat

Il y a dans les Écritures des passages de grande poésie. Dont Marie, mère de Jésus qui est exaltée par la mission qui l’attend. C’est le Magnificat. Un éclat lumineux. Le thème du Magnificat a été source d’inspiration pour les artistes, surtout les compositeurs. Un bel album rappelle le sens du Magnificat et est assorti d’un CD qui fait entendre onze compositions allant du grégorien à Arvo Pärt.

Splendeurs du Magnificat. Éditions Magnificat 126p.   www.magnificat.com


 
 

 

 


Politique antiracisme de nos institutions québécoises

Ce nouveau millénaire a vu l’éclosion d’actes haineux à connotations racistes. Les États devaient alors se conscientiser pour circonscrire toute montée de racisme. Quel est jusqu’ici le discours officiel de no organismes face à cette problématique ? Micheline Labelle professeur titulaire au Département de sociologie de l’Université du Québec à Montréal et titulaire de la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté analyse les discours et déclinaisons du racisme et de l’antiracisme sur la place publique au Québec.

Racisme et antiracisme au Québec. Micheline Labelle. Les Presses de l’Université du Québec 198p.   www.puq.ca

 
 

 

 


Architecture et vêtement

Maryla Sobek est architecte et designer. Avec des vêtements structurés elle veut démontrer (photo aidant) qu’il faut voir le vêtement non seulement au plan stylistique « mais comme une activité de création et d’élaboration théorique au même titre que l’architecture ». Vous allez être subjugué des associations entre habitat et vêtement. Un André Malraux aurait jubilé, lui qui ne faisait que ça associé ce qui ne semblait pas évident au point de départ.

Taller. Maryla Sobek. www.puq.ca


 
 

 

 


Deuxième volet du roman sur le faubourg à mélasse

La saga Racines de faubourg de Sophie-Julie Painchaud se situant dans ce qui était le faubourg à mélasse (ou se trouve maintenant Radio-Canada à Montréal) a été bien accueilli. Là, nous avons la suite « Le désordre » qui nous plonge dans la décennie des années soixante-dix. Nos quatre amis d’enfance sont malheureusement désillusionnés. L’auteure en habile dialoguiste qu’elle est, rend très bien les sentiments qui pouvaient habiter les gens sur le Québec en mutation. C’est un roman métaphysique qui vous rentre dedans.

Racines de faubourg. Sophie-Julie Painchaud. Guy Saint-Jean éditeur 336p.    www.saint-jeanediteur.com

 
 

 

 

L’histoire d’un gars des gangs de rue

Au point de départ c’est un fils de bonne famille. Mais il a besoin de reconnaissance, d’une excitation particulière. Il intègrera une gang de rue. Sa vie va basculer. Il sera impliqué dans le meurtre de deux personnes dont une fille de quinze ans, enceinte. Le journaliste Vincent Larouche a recueilli le récit de Ziad, maintenant emprisonné. Le journaliste prend bien soin de mettre en garde qu’il ne s’agit en aucun façon d’exalter le mode de vie au sein des gangs de rue. D’ailleurs Ziad le dit lui-même, c’est une grave erreur de vie.

Moi, Ziad, soldat des gangs de rue. Ziad et Vincent Larouche. Les Intouchables 179p.   www.intouchables.com


 

ARTICLES ANTÉRIEURES


2010 :
janvier - février - mars - avril - mai - juin - juillet et août - septembre
2009
: janvier - février - mars - avril - mai - été 09 - septembre - octobre - novembre - décembre