Livres Septembre 2011
 
 

 


Les manipulations du 11 septembre

On n’a pas fini de gloser sur les circonstances réelles qui ont mené à cette journée mémorable des attentats du 11 septembre 2011. Lotfi Raïssi entre dans la ronde avec Le 20ème kamikaze n’a jamais existé. C’est un histoire abracadabrante qui va lui arriver. Il vit à Londres et c’est un citoyen paisible. Mais parce qu’il est musulman ça regarde mal au lendemain des attentats. Un matin on enfonce sa porte. On le met en état d’arrestation sur ordre du FBI car il est soupçonné d’être le bras droit de Ben Laden et le cerveau de l’organisation des attentats. Vous pouvez imaginer la suite des événements. Il sera incarcéré des années pour rien. La justice anglaise et les médias s’excuseront d’avoir été à la remorque des américains. Il raconte sa mésaventure dans ce bouquin passionnant.

Le 20ème kamikaze n’a jamais existé. Lotfi Raïssi. Éditions Jacob-Duvernet 201p.  

 

 


Comment se compliquer la vie

Michel Perreault est psychologue. Il voit bien comment nous vivons en fou le quotidien. Avec des effets corollaires sur le comportement et la santé. Et pour soulager ce mal être on est près à souscrire à toutes les formules magiques, cours de croissance personnelle, pharmacopée. On en vient e sorte à faire le jeu des entreprises. L’auteur de Je ne suis pas une compagnie! nous fait voir le miroir de nos manipulations. Et il propose que la vie soit prise davantage en mode soft.

Je ne suis pas une compagnie! Michel Perreault. Stanké 309p.   www.edstanke.com

 

 


Le travail mais pas tout en sueur

C’est une malédiction judéo-chrétienne, tu travailleras à la sueur de ton front. Sauf qu’on a peut-être le droit aussi de considérer le travail comme autre chose qu’une affaire de forçat. Barbara Paquin s’intéresse à la dynamique du monde du travail en tant que bachelière en administration des affaires. Le but recherché avec Les secrets du bonheur au travail c’est de revoir notre perception du boulot. Et comment passer par-dessus des contraintes comme le potinage au bureau ou un aménagement physique du lieu de travail qui ne nous enchante guère. Pour qu’enfin on puisse prendre un peu plus de plaisir d’arriver à l’heure et de ne pas tenter de rogner dix minutes avant la fin du quart.

Les secrets du bonheur au travail. Barbara Paquin. Les éditions Logiques 196p.   www.edlogiques.com

 

 


L’astrologue numéro un

Anne-Marie Chalifoux est considérée comme l’astrologue très en haut de l’ordre de notoriété au Québec. Elle lance ses prédictions pour l’année 2012. Qu’elle appelle ses outils pour transformer votre destinée. Ce qui caractérise son travail c’est qu’elle offre ses anticipations astrales pour chaque mois de l’année, et ce pour chaque signe.

Horoscope 2012. Anne-Marie Chalifoux. Les éditions Publistar 397p.    www.edpublistar.com

 

 


Médecine énergétique

Johanne Robitaille Manouvrier est l’épouse du célèbre Dr. Frans Manouvrier décédé en 1995 des suites d’un cancer. Elle-même sera atteinte de cette maladie pernicieuse. Aux protocoles de traitement elle ajoutera sa volonté personnelle. De sorte qu’elle guérira. Les métastases comme par miracle étaient disparus. Elle en vient à la conclusion que nous nous dirigeons tout droit vers une médecine énergétique pour peu que le patient ait la ferme volonté de vouloir passer au travers de l’épreuve. Dans Activer son pouvoir de guérison elle raconte son cheminement et comment elle s’y est prise pour s’en sortir.

Activer son pouvoir de guérison. Johanne Robitaille Manouvrier. Les éditions Publistar 164p.   www.edpublistar.com

 

 


Huis clos villageois

Les moyens de communication de haute technologie ont beau avoir envahi les villages contribuant au village global mondial, il n’en demeure pas moins que l’esprit de village demeure. Et qu’on a la mémoire longue. Et dans le petit village choisi par la romancière Véronique Drouin avec La chatière ce sera le retour de Justin Leduc. Qui lorsqu’il avait quitté ce bled il y a neuf ans, avait causé des dommages directs et collatéraux à bien des gens. De sorte que son retour réveille des douleurs pas tout à fait cicatrisées. Qu’a-t-il fait pour mériter pareil jugement ? Nous ne brûlerons pas le punch. Mais sachez qu’entre les mains de l’auteure vous allez passer un bon moment. On dirait l’héritière de Germaine Guèvremont avec le Survenant.

La chatière. Véronique Drouin. Québec Amérique 351p.   www.quebec-amerique.com

 

 


Fanette s’amène à Montréal

Suzanne Aubry nous arrive avec le tome 4 de Fanette qui a pour titre L’encre et le sang. Fort du bel accueil réservé aux trois premiers tomes, celui-ci nous fait voir Fanette partir pour Montréal, alors qu’elle va aider Marguerite à retracer sa fille Rosalie. Mais ce qui est l’élément central de l’ouvrage et qui lui donne toute sa saveur, c’est la rencontre avec sa tante Madeleine, écrivain de son état, un peu singulière et d’allure masculine. Cette dernière s’offrira à devenir la secrétaire de sa nièce. Vous allez voir un beau rapport de personnalités. N’oubliez pas que nous sommes en 1861. La romancière n’a pas perdu un iota de son talent de portraitiste des âmes.

Fanette. Tome 4 L’encre et le sang. Suzanne Aubry. Québec Amérique 511p.    
www.quebec-amerique.com

 

 


Regard d’un fils sur ses parents âgés

David Foenkinos n’écrit jamais de banalités. Même qu’il peut faire dans la provocation le cas échéant. Rappelez-vous son fameux livre « Le potentiel érotique de ma femme ». Eh bien cette fois il fait un coup double en traitant de la vie, de la naissance et aussi de la vieillesse, deux grandes préoccupations métaphysiques de notre temps. Avec Les souvenirs ont le sent dépassé par le fait de devoir aller rendre visite à ses parents, montrer de la compassion. Cela a tout l’air d’un pensum. Phénomène que nous avons tous connu. Mais lui a les mots pour le dire. Un petit bijou en soi de détresse humaine sur une note « light ».

Les souvenirs. David Foenkinos. Gallimard 266p. 

 

 


Confirmation de la présence des esprits

Ça été un des best-sellers de la compilation du New York Times. James Van Praagh depuis qu’il est haut comme ça, a eu la prescience de la présence des esprits. Tellement qu’aujourd’hui il déclare très sérieusement que tous les lieux sont à divers degrés plus ou moins hantés. Et il nous en fait une démonstration éclatante avec Ces esprits parmi nous. Nous ne sommes pas seuls en ce monde, les esprits vivent avec nous.

Ces esprits parmi nous. James Van Praagh. Le Dauphin Blanc 220p.   www.dauphinblanc.com

 

 


Des contes de partout dans le monde

Si chers parents vous avez fait tout le tour des contes classiques français, genre le Petit chaperon rouge, ceux de Grimm ou de la Comtesse de Ségur, ne vous alarmez pas. Grâce à Corinne De Vailly sur des illustrations de Benoît Laverdière nous avons droit à une sélection de contes en provenance des cinq continents. Du Vanuata, à l’Allemagne en passant par Haïti et le Danemark. Un bel album tendre. Et vous savez qu’en psychologie ils sont essentiels pour apprendre aux enfants les forces en présence qui les attendront durant leur existence.

Mon premier livre de contes des 5 continents. Corinne De Vailly. Illustrations de Benoît Laverdière. Les éditions Goélette 128p.  www.editionsgoelette.com

 

 


Antoine Desilets ce grand reporter

A la Presse il a été durant l’as photographe qui s’est tout de suite distingué par la qualité de ses reportages photographiques. Son fils Luc lui rend hommage avec un album où on a sélectionné les plus beaux clichés des trente ans de sa vie professionnelle. Et il y en a de mémorables comme ce quart-arrière au football, sa culotte déchirée qui laisse voir son arrière-train. Où un angle qui laisse croire qu’un type tient la Place-des-Arts entre ses doigts. Des bijoux de photos qui sont autant de témoignages d’un Québec disparu.

Antoine Desilets, photographe. Trente ans ans d’images. Guy Saint-Jean 156p.   www.saint-jeanediteur.com

 

 


Trois bouillons de poulet pour l’âme de plus

La célèbre collection « Bouillons de poulet pour l’âme » chez Béliveau éditeur s’enrichit de trois nouveau opus : 7 ingrédients essentiels pour une vie équilibrée pour la femme de Stephanie Marston, qui conjugue comme on connaît la formule, des récits de femmes mais aussi des conseils pratiques pour redynamiser son existence. Puis 7 ingrésient essentiels pour une vie organisée et équilibrée pour la super maman d’un trio d’auteures formé de Dorothy K. Breininger, Debby S. Bitticks et Lynn Benson. Qui va être d’un précieux secours pour celles qui n’en peuvent plus de jouer à la superwomen. Elles rappellent que c’est en prenant soin d’abord de soi que l’on est mieux en mesure d’aider après coup les siens. Enfin, 7 ingrédients essentiels pour maîtriser la loi de l’attraction de Jeanna Gabellini et Eva Gregory. Où en quelques ligne comment faire confiance à son intuition.

www.beliveauediteur.com

 

 


Tout savoir sur les infections à Candida

Il y a cinquante ans on ne connaissait pas les pathologies causées par la présence des infections à Candida. Qui est en réalité une colonisation de champignons pathogènes qui affectent le métabolisme et qui va provoquer des maladies secondaires qui font qu’on n’identifie pas tout de suite l’origine du mal. On considère que ces infections sont très liées à la vie moderne que l’on mène. Valrio Pignatta un naturopathe nous dit tout à leur sujet et comment les traiter, d’autant que la naturopathie a fait des avancées particulières par rapport à la médecine traditionnelle dans la connaissance et la guérison de ce symptôme.

Comment guérir les infections à Candida. Valerio Pignatta. Macro éditions 315p.   www.macrolivres.com

 

 


Contrairement aux ouvrages traitant de croissance personnelle, Aime-toi de Tiberio Faraci se distingue en insistant sur deux thèmes particuliers : la non culpabilisation en prise de responsabilité et le pouvoir de la pensée positive. Cette plaquette comprend en outre 53 exercices. Avec l’idée fondamentale de pouvoir composer pour soi un petit bonheur sur mesure.

Aime-toi. Tiberio Faraci. Macro éditions 150p.   www.macrolivres.com

 

 


Le Lortie 2012

Maintenant on peut le dire, le guide des Restos Montréal de Marie-Claude Lortie en collaboration avec Robert Beauchemin est attendu. Quand elle a succédé à Françoise Kayler, Marie-Claude Lortie avait de grosses pointures à chausser. Et elle s’en est sorti finalement avec les honneurs. Par la rigueur dans l’appréciation des plats. Moins sévère que son prédécesseur, elle n’en est pas moins redoutable s’il y a du n’importe quoi dans l’assiette et au niveau du service. Elle en est à sa cinquième édition avec une nouvelle section, les comptoirs de rue qui sont très tendance. Il y a 160 restaurants visités et le guide a été revu totalement. Et surtout ce que les gens apprécient, c’est son format compact qui se glisse aisément dans le sac à main ou la mallette pour consultation en tout temps.

Restos Montréal 2012. Marie-Claude Lortie avec Robert Beauchemin. Les éditions La Presse 208p.  

 

 


La Bible un éventail de personnages fascinants

La chose est entendue, la Bible demeure le livre qui rassemble dans ces pages les plus grandes épopées qui soient. Toute la nature humaine se déploie pour le meilleur ou pour le pire. Sébastien Doane la connaît sur le bout des doigts. Membre du conseil d’administration de la Société catholique de la Bible, il est très présent dans les sphères d’activités bibliques. Il a même animé des émissions sur la Bible à Radio Ville-Marie. Le titre de son ouvrage Mais d’où vient la femme de Caïn ? qui donne le ton. Et qui nous rappelle plein de choses qu’on oublie. Comme le fait que Jésus désignait Jean le Baptiste comme l’incarnation d’Élie. Nous le recommandons en introduction à la Bible elle-même pour vous en donner le goût.

Mais d’où vient la femme de Caïn ? Sébastien Doane. Novalis/MédiasPaul 204p.    www.novalis.ca

 

 


Stratégies guerrières du XVIIème siècle

En quatrième de couverture du Livre des 36 stratégies dans la traduction d’Alexis Lavis, celui-ci oppose la vision de la statégie selon que l’on soit dans le camp oriental ou occidental. Les occidentaux rappelle t’il, voit dans la stratégie une duperie, alors que les orientaux l’associe à la réalité du quotidien. On publie cet ouvrage qui a été découvert tout à fait par hasard en 1939 dans un marché du nord de la Chine, et que des experts ont attribué à la période Ming au XVIIème siècle. C’est un ouvrage au caractère ésotérique qui emprunte des maximes du Livre des mutations (Yi Jing). C’est rempli de sagesse guerrière. Que l’on peut appliquer par extension à la vie professionnelle de tous les jours.

Le livre des 36 stratégies. Nouvelle traductiond’Alexis Lavis. Presses du Châtelet 178p.    www.pressesduchatelet.com

 

 


Souvenirs sur De Gaulle et Pompidou

Robert Poujade avait la confiance du Général De Gaulle qui lui confia en 1968 le poste de secrétaire général de son parti l’UDR, avec la mission d’attirer du sang neuf. De Gaulle flairait les accusations de la jeunesse envers son vieux régime autocrate. Ensuite c’est Georges Pompidou qui en fera le premier titulaire du nouveau et premier ministère de l’environnement. Poujade a consigné sur papier ses souvenirs de ces deux hommes imposant chacun à leur façon. C’était encore l’époque où des hommes politiques pouvaient susciter l’admiration.

Avec De Gaulle et Pompidou. Robert Poujade. L’Archipel 298p.   www.editionsarchipel.com

 

 


Tout savoir sur les fusils de chasse

Pour preuve que le livre de Greg Guardo en est un de référence, il en est à sa troisième réédition. Et on comprend pourquoi quand on le feuillette. Non seulement décrit-il les armes et ce qui les caractérisent. Mais aussi des données balistiques et des informations aussi pointues que le type de carabine autorités au Zimbabwe pour abattre le lion.

La carabine de chasse. Greg Guardo. Broquet 256p.   www.broquet.qc.ca
Repères pour illustration :

 

 


Un dominicain parle de la vie religieuse en l’an 2000

Guy Lespinay a eu un parcours assez singulier. D’abord employé du fisc canadien, il est entré chez les dominicains à l’âge de 46 ans où il a connu une vie spirituelle enrichissante. En 2001 il a été prieur du couvent de Québec. Un peu rebelle a sa façon, il dénonce avec douceur cet attrait pour l’individualisme. Tout en faisant remarquer que la vie n’est pas que liberté et qu’il faut un tant soit peu de hiérarchie pour que l’harmonie règne. A rebours du courant actuel, il nous invite à méditer sur la notion d’obéissance. Qu’est-ce que ça peut bien vouloir signifier de nos jours. Et les vertus qui s’y rattachent. Même Jésus s’est soumis à son Père, rappelle t’il. Puis dans un second ouvrage il évoque ce que doit être l’accueil du formateur dans une communauté religieuse à l’endroit de l’aspirant à la vocation sacerdotale. Par quel discernement parvient-on à reconnaître le véritable appelé ? Et quels sont les critères à prendre en compte en fonction de la modernité ?

L’obéissance revisitée. Réflexions d’un insoumis. Guy Lespinay. Médiaspaul 310p.  
Ëtre formateur aujourd’hui. La formation à la vie religieuse. Guy Lespinay. Médiapaul 221p.  

 

 


Un beau voyage au cœur de la physique quantique

Ne vous fiez pas au titre Entanglement, l’intrication quantique des particules à la conscience semble un ouvrage rébarbatif. Au contraire, Massimo Teodorani nous explique une récente avancée de ce domaine « l’intrication quantique » où il nous dit qu’un seul mécanisme synchrone semble unir tous les phénomènes paranormaux qui semblaient jusqu’ici inexpliqués comme la télépathie. Puis du même auteur Synchronicité, le rapport entre physique et psyché de Pauli et Jung à Chopra.où il aborde notamment la question d’une possible vie extraterrestre ou encore que ce soit de s manifestations de l’Être suprême ? Les deux titres paraissent dans la collection « Science et connaissance » aux éditions Macro. 

www.macrolivres.com

 

 


La fin du monde des Mayas étudiée

Tenons nous bien, si tel est la prédiction des Mayas, c’est la fin du monde qui nous attend en 2012. Sabrina Mugnos qui est géochimiste, astrobiologiste et spécialiste des civilisations anciennes, avec une rigueur scientifique, mène l’enquête. Elle tente de comprendre ce qu’il y a de vrai à ce chapitre qui bouleverse le paysage médiatique qui en a profité pour agiter les épouvantails. Elle dit en conclusion que de se prononcer ex cathedra comme l’ont fait les Mayas est hasardeux.
www.macrolivres.com

Les Mayas et l’an 2012. Sabrina Mugnos. Macro éditions

 

 


L’ésotérisme à travers l’Histoire

Secrecy, le livre des Secrets de Daniel Pineda c’est la formidable aventure de l’ésotérisme à travers le temps. Des sociétés ésotériques, des ordres religieux, les savants et oracles, les rituels, les sciences occultes à travers le monde. Une grande part de l’ouvrage est consacré aux symboles comme la lance ou la tortue. Un univers parallèle rien de moins que fascinant.

Secrecy, le livre des secrets. Daniel Pineda. Orignial Books 196p.  

 

 


Une hypothèse revisitant les fondements de l’Église

Dans le Damné une saga d’Hervé Gagnon le tome 4 a pour titre « Le baptême de Judas », on retrouve Gondemar de Rossal est fait prisonnier et amené à Carcassonne pour être livré à Simon de montfort et à Arnaud Amaury, le légat du pape. Ces derniers détruiront devant lui la seconde part de la Vérité. Gondemar se mettra dès lors en quête de la première partie. Il porte sur ses épaules comme le mentionne l’auteur toute l’histoire du monde chrétien. Si vous avez aimé les trois premiers tomes, l’historien et auteur ne vous décevras pas. Même qu’il fait mouche dans un domaine qui chez nous est rarement touché par les écrivains.

Damné. Tome 4 Le baptême de Judas. Hervé Gagnon. Hurtubise 428p.    www.editionshurtubise.com

 

 


Krishnamurti et l’éducation

Alors qu’enseignants et parents se renvoient la balle l’un, l’autre à savoir qui doit voir à l’éducation des enfants, il serait bon que chaque camp relise ce classique du sage Krishnamurti « De l’éducation ». En résumé sa pensée es la suivante, il faut non pas enseigner quoi penser mais comment penser. Et qu’un système d’enseignement mondain comme on le connaît est voué à la faillite. Il prône des petites écoles individuelles avec peu d’élèves et des maîtres qualifiés. A lire sans faute.

Krishnamurti. De l’éducation. Presses du Châtelet 158p.  www.pressesduchatelet.com

 

 


Neuvième tome du blogue de Namasté

Maxime Roussy a dû baigner dans un univers au féminin, car il les connaît les jeunes demoiselles de notre temps. Suffisamment pour prendre la peau de Namasté. Et voilà que sort en librairie le neuvième tome du Blogue de Namasté. Il lui en arrive encore plein de ses aventures. Elle est attachante car avec elle tout prend une importance disproportionnée comme si le monde en dépend. Encore une fois nous retrouvons cette écrire télescopée comme dans les textos qui alimentent les cellulaires de toute ces jeunesse.

Le blogue de Namasté. Vivre et laisser vivre. Maxime Roussy. Les éditions La Semaine 206p.    www.lebloguenamaste.com

 

 


La Sélection Chartier 2012 disponible

C’est un des livres qui s’offre le mieux au temps des Fêtes. Et ça se comprend car La Sélection Chartier de François Chartier est une lecture festive. On y célèbre Bacchus dans ce qui se fait de mieux. Pour la seizième édition on s’offre un nouveau format et 400 pages. Il a trouvé le temps de sélectionner 1000 nouveaux vins entre 8 et 25$ et de décrire 3500 nouvelles harmonies vins et mets. On retrouve aussi un aide-mémoire harmonique simplifié des principaux types de bières. Ça demeure un must dans son genre..

La Sélection Chartier 2012. François Chartier. Les éditions La Presse.

 

 


Qui répondra à la détresse de Mimi ?

Hélène Potvin nous offre le tome III de sa saga Chez Mimi qui a pour titre « Au secours de Mimi ». D’abord il y a un pyromane qui s’active au Lac Saint-Jean. Et notre Mimi a le taquet bas. Elle s’isole des siens ruminant de sombres pensées. En plus que l’enquêteur de police M. Pronovost penche pour l’hypothèse que le salon « Chez Mimi », a toute les chances de figurer au répertoire de l’incendiaire. Mimi Sansouci ne s’appartient plus. Qui viendra à son secours. Hélène Portvin poursuit sur sa lancée dans le décor d’Hébertville ce petit village du Lac Saint-Jean. Le style y est pimenté de réflexions métaphysiques sur le sens de l’existence.

Chez Mimi. Tome III Au secours de Mimi. Hélène Potvin. Béliveau éditeur 304p.     www.helenepotvin.com

 






 


La richesse au bout des doigts

Denise Pitre ne se cache pas pour le dire, elle est millionnaire. Et fait amusant, lors de la présentation de son ouvrage Créez votre richesse devant les représentants du distributeur, elle leur a remis à chacun, une reproduction d’un billet de 50$. Comme quoi l’enrichissement fait partie de ses valeurs. Elle n’a pas le complexe judéo-chrétien face à l’argent. Elle dit même à propos de la richesse que ça se savoure. C’est une self-made woman qui est partie de rien pour accéder à la véritable aisance financière. Mais attention le titre est trompeur. Elle ne livre pas de trucs pour gagner des sous, mais des moyens psychiques pour y parvenir.

C’est tout à fait dans le créneau de la croissance personnelle et du…portefeuille. Dans un même registre c’est Bob Proctor qui tient le même discours, avec une emphase à l’américaine dans Vous êtes né riche. Qui lui aussi nous dit à sa façon dans quel état d’esprit il faut se mettre pour penser en riche et le devenir. Il y a beaucoup d’anecdotes personnelles qui nous mettent dans la confidence.

Créez votre richesse. Denise Pitre. Béliveau éditeur 265p.   www.beliveauediteur.com
Vous êtes né riche. Bob Proctor. Macro éditions 240p.
www.macrolivres.com


 

 


Pour devenir des as parents

De nos jours, être parents relève plus que jamais de l’apostolat. Car les enfants sont souvent de type teflon et réfractaires à tout ordre parental. Mais pour Sylvie A. Bouchard qui est coach de vie, c’est beaucoup moins compliqué que l’on pense dans la mesure où il faut posséder l’art d’entrer en relation avec une double préparation en compassion et sagesse. A sa façon elle est une disciple de Krishnamurti qui prône l’éveil de l’enfant à la connaissance. Car sa définition d’un parent colle à des mots comme, gardien, guide, leader, maître, sage et même magicien.

Découvrir les 7 facettes du parents accompli. Sylvie A. Bouchard. Béliveau éditeur 130p.    www.beliveauediteur.com

 

 


Faire son Hercule Poirot

C’était une bonne idée au départ des éditions Caractère de lancer un premier livre enquête, qui permet au lecteur, à partir d’éléments de preuves entourant un crime donné, de mener sa propre investigation. Les deux premiers tomes « Une colombe dans la gorge » et « Le cerveau du crime » ont été très bien accueillis. Nous arrive un troisième du genre, Le mentor piloté par Valérie Caron des Moquettes Coquettes avec les mêmes ingrédient à savoir, les fiches de suspects, les discussions entre les participants, les interrogatoires du mentor et un dossier de presse. A vous de développer votre flair de limier.

Le mentor. Valérie Caron. Caracère 200p.   www.editionscaractere.com

 

 


La spiritualité des trois Marie

Elles sont trois qui portaient le même prénom, Marie-Salomé, Marie-Jacobée et Marie-Madeleine. Trois femmes de l’entourage de Jésus. Qui selon une légende, après avoir quitté la Galilée se sont rendues aux Saintes-Marie-de-la-Mer en Camargue afin d’y répandre le message évangélique. Daniel Meurois-Givaudan explore ce qui a bien pu se passer à partir de sa connaissance des Annales akashiques. Et du coup nous livrer la spiritualité de ces trois femmes.

Le testament des trois Marie. Daniel Meurois-Givaudan. Le Passe-Monde 348p.   www.meurois-givaudan.com

 

 


Venir à bout du psoriasis

L’épiderme accuse l’état de notre système nerveux, avec dermite, eczéma et psoriasis. Voici un livre qui sera d’un précieux secours pour ceux qui sont affligés par ce dernier mal. John O.A. Pagano est un chiropracteur qui a 40 ans d’expérience avec la pathologie du psoriasis. L’auteur analyse les raisons qui le déclenche et comment suivre un régime alimentaire qui augmentera la qualité de vie.

Guérir du psoriasis. L’alternative naturelle. Macro éditions 400p.
www.macrolivres.com

 

 


Historico fiction

Tiens inaugure t’on une nouvelle forme littéraire après le genre fantasy ? En tout cas Daniel L. Moisan nous emmène hors des sentiers battus en déformant un peu la réalité avec sa Légende de Lezardo Da Vinci. Au point de départ il avait créé un personnage pour divertir ses enfants avant qu’ils n’aillent au lit. Et comme l’auditoire devait être attentif, il s’est dit faisons le partager à la multitude. Ce qui nous vaut ce bouquin, premier de ce qui sera une série. C’est sous un mode comique le conflit avec la pensée dogmatique du temps et l’émergence de la science qui fait table rase des idées toutes faites. Et vous vous amuserez des premiers pas de Djangorata, ce petit indigène qui met le pied à Venise. Dans le genre c’est une réussite.

La légende de Lezardo Da Vinci. Tome 1 La Renaissance 184p.

 

 

Les inventions culinaires d’Apollo

Fort de la belle réception de son premier livre de recettes, le chef montréalais bien connu, Giovanni Apollo récidive avec un deuxième livre de recettes où à partir de 30 ingrédients, il va concevoir pour chacun 5 recettes novatrices. Donc au total cela vous fait 150 découvertes culinaires. Que diriez-vous d’une casserole de cuisses de grenouilles aux morilles ? Ou bien un soufflé au crave et parmesan ? Cet élève de Bocuse fait des merveilles en cuisine. En complément, les suggestions de vins et boisson par la sommelière Albane Cannaferina. Et que dire des photos sublimes de Maurice Ricchi et des illustrations de Jeffrey Rosenberg. Et la reliure est souple qui facilite la consultation. Un livre de recettes gastronomique top niveau mais avec des composantes aux coûts accessibles.

Apollo 2. Improvisations culinaires signées Giovanni. Giovanni Apollo. Les éditions Transcontinental.  www.livres.transcontinental.ca

 

 


Des histoires pour chaque jour

C’est une collection intéressante chez Fleurus « 52 histoires pour tous les… » et c’est suivi dans le titre du nom du jour de la semaine désigné. Il y a un album pour chaque jour de la semaine. Nous avons reçus les albums pour les jeudis soirs et les dimanches soirs. Chaque petit conte fait à peine deux pages, mais pour le lecteur qui s’adresse à son jeune auditoire, il y a la possibilité de mettre toute l’emphase. Et les illustrations sont craquantes comme tout. Et les psychologues ne cessent de vouloir mettre de l’avant la lecture des contes qui ont le mérite de faire voir, par transposition, toutes les forces en puissance de la vie.

52 histoires pour tous les….Fleurus.   www.fleuruseditions.com

 

 


Max Ernst dans sa dernière retraite

Le grand artiste pictural Max Ernst après un exil américain de neuf ans. Ira finir ses jours en France. D’abord et brièvement à Paris, pour aller ensuite d’établir à Huismes en Touraine. Les éditions SilvanaEditoriale qui accomplissent un travail merveilleux pour la propagation de l’art visuel, publient conjointement avec le Musée des Beaux Arts de Tours un catalogue lié à une exposition touchant à cette dernière période créatrice de l’artiste. Vous avez là des tableaux, sculptures et collages, parfois inédits. Avec des témoignages de ceux qui ont vu Max Ernst à cette époque. Sa maison était un lieu de grande paix qui accueillait nombre de sommités en visite comme entre autres, la photographe Lee Miller. Il y a aussi nombre de photos le montrant à l’œuvre. Un bijou de livre d’art.

Max Ernst. Le Jardin de la France. SilvanaEditoriale et le Musée des Beaux Arts de Tours 208p.   www.silvanaeditoriale.it

 

 


Trouvez l’inventeur ?

Attention! Cet album dédié aux tout jeunes, n’est pas fait pour ceux qui souffrent de déficit d’attention. Et vous allez comprendre pourquoi. Les grandes inventions de Yu Soon-Hye propose de grandes pages qui se déplient où vous voyez une multitude de petits dessins. A droite vous avez des définitions des inventeurs et de leurs inventions. Et on demande au lecteur de les retracer parmi la foule des personnages. Ça demande beaucoup d’attention. Instructif et ludique à la fois.

Les grandes inventions. Yu Soon-Hye. Mango jeunesse. 
www.fleuruseditions.com

 

 


Pour devenir un incollable sur James Bond

Quel travail ont accompli John Cork et Collin Stutz en accouchant de James Bond l’encyclopédie. En voici deux candidats pour passer aisément au jeu questionnaire « Tous pour un ». Vous avez là dedans la genèse à partir du roman de Ian Fleming, les méchants des films, les seconds rôles, ceux qui ont incarné le célèbre agent 007 au grand écran, les James Bond girls bien sûr, les armes et les gadgets. Tout, tout, tout s’y trouve. Avec des textes à profusion, nous donnant un luxe de détails et que de belles photos. Décidément un beau cadeau à offrir.

James Bond. L’encyclopédie. John Cork et Collin Stutz. Gründ 319p.  

 

 


La Seine et les impressionnistes

De Cézanne à Paul Signac, tous les peintres impressionnistes ont été un jour ou l’autre inspiré par la Seine. Le Musée des impressionnismes de Giverny de concert avec les éditions d’art SilvanaEditoriale en rendent compte dans un grand album qui nous fait voir en autant de variations sur le même thème, comment ce fleuve français a tellement agit sur leur créativité. Il y a les reproductions des œuvres, qui valent mille mots chacune, mais des textes fouillés qui mettent en perspective, la Seine et son époque picturale. Jamais de mémoire d’homme un cours d’eau a-t-il été aussi peint.

L’impressionnisme au fil de la Seine. SilvanaEditoriale 142p.   
www.silvanaeditoriale.it

 

 


Un écrivain qui devient plombier

Voici ce qui arrive quand on écoute une autre voix que la sienne. C’est le thème sous-jacent au roman de Matthieu Simard « La tendresse attendra ». L’argument est rigolo, un écrivain que la vocation de son ex blonde exaspère, devient plombier pour la reconquérir. Vous allez voir que c’est une plomberie assez spéciale. En même temps c’est un compte-rendu du métier d’écrivain et des relations amoureuses. Il y a des dialogues truculents qui feraient d’ailleurs de lui un excellent scénariste. Et ce dernier roman le prouve plus que tout. On rit souvent et ne serait-ce que pour ça c’est du bonbon.

La tendresse attendra. Matthieu Simard. Stanké 206p.   www.edstanke.com

 

 


Conquérir par le ventre

C’est une vieille approche qui a fait ses preuves, encore que côté cuisine il ne faut pas être trop gaffeuse. L’héroïne du roman de Nathalie Roy a pour nom Charlotte Lavigne qui exerce le métier de recherchiste à la télé. Qui fait d’ailleurs le même boulot que la romancière. Est-ce un tantinet autobiographique ? A tout le moins La vie épicée de Charlotte Lavigne évoque éloquemment ce milieu. Charlotte a une difficulté folle à trouver un Roméo permanent. Et elle se met donc au fourneau pour tenter une dernière offensive. C’est écrit avec beaucoup d’amusement. C’est le tome un que nous avons entre les mains très prometteurs. On a déjà hâte au tome deux.

La vie épicée de Charlotte Lavigne. Tome 1 Piment de Cayenne et pouding chômeur. Nathalie Roy. Libre Expression 377p.   www.edlibrexpression.com

 

 


LDes repères chez les produits pour bébés

Martyne Huot va rendre un service inestimable aux mamans complètement décontenancées devant l’amoncellement de produits pour bébés que l’on trouve sur le marché. En fait on recense apprend-on dans le communiqué accompagnant la sortie de son Guide bébé 2012, pas moins de 250 mille produits différents, allant des couches aux jouets. Comment s’y retrouver ? A l’ère du baby boom actuel ce guide qui sélectionne le meilleur de ce qui se fait dans chaque domaine, arrive à point nommé.

Guide bébé 2012. Martyne Huot. Les éditions Transcontinental 278p.    www.livres.transcontinental.ca

 

 


Tout savoir sur la synchronicité

Ce qui nous semble des hasards dans la vie, n’en sont pas. Ce sont des agencements qui font en sorte que tout est synchronisée. Trish et Rob MacGregor se sont mis à réfléchir sur ces divers concours de circonstances qui nous surprennent. Ils ont donc échafaudé Les 7 secrets de la synchronicité un guide pour découvrir la signification des signes petits et grands.

Les 7 secrets de la synchronicité. Trish et Rob MacGregor. Le Dauphin Blanc 232p.    www.dauphinblanc.com

 

 


De tout sur tout pour les filles

Catherine Girard-Audet est une écrivaine vedette chez la gent adolescente du Québec. Elle a son blogue très populaire sur le site de Vrak.tv. Elle nous donne à lire un véritable pavé de plus de cinq cent pages, L’ABC des filles 2012. Où il est question de tous les sujets de société allant de l’interruption volontaire de grossesse à la consommation d’alcool. C’est vraiment un travail de moine. Et avec un souci de bien informer. On comprend pourquoi c’est devenu un best-seller chez les jeunes québécoises. Seul bémol, elle limite son lectorat déjà énorme aux seules filles alors que la majorité des informations conviennent aux deux sexes. Elle gagnerait elle et l’éditeur à l’élargir en le nommant dorénavant L’ABC des ados.

L’ABC des filles 2012. Catherine Girard-Audet 2012. Les Malins 510p.  

 

 


Comment ça va avec vos parents ?

Marie-Hélène Lebeau-Taschereau a eu l’idée de demander à treize personnalités de chez nous, de nous raconter le rapport quelles ont avec leurs parents. Christiane Charette, Marie-Josée Lord, Michelle Courchesne, Alexandre Despatie pour ne nommer que ceux-là, ont bien voulu jouer le jeu du questionnaire oedipien. C’est tellement intéressant dans la mesure où l’on sait que le rapport aux parents va conditionner tout le reste. Ce premier exercice pour l’intervieweuse équivaut à la démarche de Josélito Michaud pour le deuil.

Histoires de familles. Marie-Hélène Lebeau-Taschereau. Les éditions Les Malins  

 

 


Pour tintinologues

On a inventé ce mot pour désigner les cracs de l’œuvre du personnage vedette d’Hergé, le célébrissime Tintin. Hergé qui pour les aventures de son héros, ne manquait pas d,inspiration, puisqu’il allait piger dans les faits de l’actualité ou des faits historiques. Un collectif d’experts de Tintin et des historiens du magazine Historia nous font voir les sources en question dans Les personnages de Tintin dans l’Histoire. Passionnant en même temps qu’un sacré bon cours d’Histoire du monde.

Les personnages de Tintin dans l’Histoire. Les éditions La Presse 127p.

 

 


La certitude des choses

Jean-Philippe Brébion reconnaît de gens veulent s’en remettrent à quelqu’un qui puisse leur indiquer la voie à suivre, en même temps qu’ils éprouvent de l’insatisfaction. Lui, a une simplification de vue qu’il appelle tout simplement L’Évidence comme le titre de son essai car il a la certitude que chaque chose à un sens. Sa pensée se résume à une petite plaquette avec du concentré de bon sens.

L’Évidence. Jan-Philippe Brébion. Le Dauphin Blanc 84p.   www.dauphinblanc.com

 

 


Conversations sur la perte de poids

Que de livres sont publiés chaque année prônant des formules magiques de pertes du poids. De quoi décimer des forêts pour imprimer tout ce papier. Daniel Eamer qui est un professionnel du conditionnement physique, a étudié durant dix ans la question du surpoids et dénonce les charlatans qui pullulent. Il a mis au point son système révolutionnaire appelé « les filtres alimentaires ». Mais surtout il lance un livre Les secrets des brûleurs de graisse qui a le mérite non pas d’être un programme structuré, mais un ensemble de conversations avec Dan et Michelle. Et ce qu’on apprend de choses. Il déboulonne des mythes. A lire sans faute.

Les secrets des brûleurs de graisse. Daniel Eamer. Préface de Charles Tisseyre. Les éditions du Cram 369p.    www.danieleamer.com

 

 


Un chien n’est pas un humain à quatre pattes

C’est la réflexion amusante que l’on trouve en quatrième de couverture de Mon chien chez le psySophie Collins analyse pour nous des comportements spécifiques au chien. C’est une spécialiste des animaux de compagnie. Elle répond à des questions qui lui sont fréquemment posées. Comme comment expliquer pourquoi le chien réagit mieux aux ordres donner à voix basse ?

Mon chien chez le psy. Sophie Collins. Les éditions Transcontinental 128p.  www.livres.transcontinental.ca

 

 


Sixième opus torride de Maud Thomas

Sans faire de tapages, Maud Thomas nous gratifie d’un sixième tome érotique Luxxxure plaisirs et tentations. Si vous ne la connaissez pas encore, sachez que cette fille a de l’imagination sans limite. Elle réinvente les gestes millénaires de ceux qui s’accouplent qu’ils soient homme et femme ou deux femmes entre elles. Et c’est toujours sexcitant de lire de la manière qu’une femme transcrit le plaisir noir sur blanc.

Luxxxure plaisirs et tentations. Maud Thomas. Les éditions Quebecor 208p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Portraits de gens toxiques

A notre époque où la nouvelle criminalité prend la forme de bandits à cravate, il est plus que jamais recommandé d’être sur ses gardes contre tous les manipulateurs et escrocs potentiels. Mais comment les reconnaître. Nicole Bédard nous brosse les traits psychologiques de ces gens qui se hissent socialement sur le dos des autres. Que ce soit des arrivistes, des profiteurs ou imposteurs. C’est un ouvrage d’une grande utilité publique qui devrait être au programme scolaire de niveau secondaire.

Attention il n’y a pas que des manipulateurs! Nicole Bédard. Les éditions Quebecor 167p.   www.quebecoreditions.com

 

 


Se transformer

Joe Vitale est un as du marketing. Il a prospéré à telle enseigne qu’on l’a surnommé le Bouddha de l’Internet. Il veut nous faire partager les ingrédients de sa réussite. Mais il nous oblige à une seconde naissance. Cela donne Le cours en éveil. Entre autres choses, il remarque que des gens vont chercher de mauvaises expériences du passé pour les projeter dans l’avenir. La seule chose c’est qu’ils en oublient le temps présent. Il estime son guide de croissance personnelle comme le secret pour résoudre tous les problèmes.

Le cours en éveil. Joe Vitale. Le Dauphin Blanc 250p.   www.dauphinblanc.com

 

 


Et si on optait pour la philosophie africaine ?

Stephen Lundin et Bob Nelson raconte dans UBUNTU cette histoire d’un directeur de département de crédit qui n’obtient pas le rendement voulu par son équipe. Il est tenté par le découragement et cherche une solution, lorsque celle-ci va se présenter à lui sous la forme d’un employé, un jeune africain, qui va lui faire découvrir la sagesse africaine qui a pour nom Ubuntu, qui donne son titre à l’ouvrage. C’est une déconstruction des façons de faire habituelle. Est-ce que l’avenir dépend du bon usage des sagesses ancestrales d’Afrique ?

Ubuntu. Stephen Lundin et Bob Nelson. Le Dauphin Blanc 164p.  

 

 


50ème titre pour la collection Savais-tu ?

Ce qu’on en apprend sur la faune avec cette gentille petite collection Savais-tu ? de l’éditeur Michel Quintin qui en est avec un 50ème titre consacré aux porcs-épics. Avouez qu’on n’en sait pas beaucoup sur cette bestiole dont on recense 20 espèces! Combien cet animal compte t’il de piquants ? Et saviez-vous que ces piquants lui permettent de flotter sur l’eau. Ce numéro est précédé du 49ème consacré aux lions. On apprend aussi plein de choses intéressantes sur ce deuxième plus gros félin après le tigre.

 

 


Pour les mordus de la pêche

En littérature, compte tenu du grand nombre d’adeptes de la pêche de par le monde, on s’étonnera du trop peu d’ouvrages consacré à ce domaine. Heureusement qu’il y a les éditions Du Sommet qui nous offre trois titres dans sa collection « Nature chasse et pêche ». D’abord un premier titre Le doré ce poisson combatif se voit à l’honneur, avec plein de bons tuyaux pour le capturer. Viens ensuite La truite mouchetée qui fait les délices des gourmets. Puis La pêche à la mouche. On apprend que c’était jadis une activité réservée à la noblesse qui s’est démocratisée par la suite.

 

 


Connaître Samuel de Champlain

La collection « Connais-tu ? » chez l’éditeur Michel Quintin consacre un numéro au fondateur de la ville de Québec, Samuel de Champlain. Il a hérité du titre de « Père de la Nouvelle-France ». En plus d’être un explorateur c’était un cartographe de talent. C’est présenté sous la forme d’une petite BD amusante comme tout.

 

 


Un autre épisode de Robin Sylvestre

Véronique Drouin nous agrémente d’un épisode de la vie de Robin Sylvestre qui s’intitule La petite serre des horreurs. Par un concours de circonstances, notre protagoniste va développer un goût pour la protection de l’environnement. Il faut dire que son initiatrice en la matière est très séduisante, et l’a mis complètement K.O. Ce qu’il va lui en arriver de belles. Vous verrez bien.

Robin Sylvestre. La petite serre des horreurs. Véronique Drouin. Québec Amérique 269p.    www.quebec-amerique.com

 





 


Tout savoir sur les champignons

Les éditions Broquet, et c’est tout leur mérite, ont investi beaucoup pour la diffusion sur la connaissance de nos champignons. Trois titres nous parviennent. D’abord de Roger Philips sans soute le premier titre à consulter Les champignons du Québec puisqu’il analyse 500 champignons de chez nous. C’est vraiment un guide complet d’identification. Puis dans le même registre mais en moins complet, Guide d’initiation aux champignons. L’auteure, Guylaine Duval est connue pour ses ateliers consacrés aux champignons. Et enfin, un guide éclair de Roger Philips, Champignons du Québec qui se présente sous la forme d’une grande carte dépliante que l’on amène avec soi en forêt avec de très belles reproductions photos pour faciliter l’identification des champignons. Vous n’avez plus d’excuses de ne pas reconnaître nos champignons si bons dans nos assiettes.

 





 


Reconsidérer la politique

A l’heure du cynisme ambiant, paraît une recherche qui a pour objectif de démontrer que la remise à jour de la politique ne date pas d’hier. Et que depuis que les systèmes politiques ont été instaurés dans l’Histoire, il y a toujours eu des voix pour les remettre en question. Au moment où l’on appelle à une autre culture de la politique cette étude écrite en duo par Raymond Hudon et Christian Poirier tombe à point nommé.

La politique, jeux et enjeux
. Raymond Hudon et Christian Poirier. Presses de l’Université Laval 471p.

www.pulaval.com

 





 


Fiction autour de Charles Dickens

Le célèbre Charles Dickens fut victime d’un accident ferroviaire, heureusement il n’en mourra pas. Cinq ans plus tard, il laissera un manuscrit inachevée, Le Mystère d’Edwin Drood. Fin connaisseur de l’œuvre du romancier anglais, Dan Simmons s’inspire librement de la vie et de l’œuvre de Dickens pour accoucher de Drood. Dans son récit Dickens est en compagnie de sa maîtresse au moment où le train déraille. Par miracle seul son wagon s’en tire quitte. Et là, il va faire la rencontre d’un personnage « à l’allure spectacle ». C’est Drood. En même temps, Simmons se livre à un exercice littéraire qui mêle éléments biographiques et fiction. Un gros pavé passionnant et de saveur typiquement british.

Drood. Dan Simmons. Robert Laffont 876. 

www.laffont.fr

 





 


Étude-fiction sur l’exil

Voici un ouvrage difficile à décrire car il ne cadre pas avec les identifications de genre habituelles. Evelyn Juers publie  Chemins d’exil qui en tout premier lieu apparaît comme un essai sur des écrivains, tels Heinrich Mann, Brecht, Joyce et Virginia Woolf et qui sont représentatifs d’une génération. Des éléments biographiques dans lesquels elle met une pincée de fiction. C’est toute une époque de l’entre-deux-guerres qu’elle fait revivre. Captivant est le mot.

Chemins d’exil. Evelyn Juers. Autrement 360p.  

 





 


 Enseignements de l’archange Gabriel

Jamais l’archange Gabriel n’a-t-il eu autant la cote de popularité. Signe indéniable que les gens ont soif de spiritualité. Karine Malenfant nous propose Compassion qui est rien de moins que les enseignements. Elle a été visité par cet ange qui annonça comme on sait à Marie qu’elle deviendra la mère de Jésus. Des propos de paix et d’harmonie.

Compassion. Enseignements de l’archange Gabriel. Karine Malenfant 126p.  

www.ada-inc.com

 





 


S’aimer soi-même

S’il y en a qui sont désespérément à la recherche de l’âme sœur pour trouver le bonheur, aux yeux de Lauren Mackler ils font fausse route. Il faut plutôt porter son regard vers son intérieur afin de trouver en soi les ressources de plein épanouissement. L’auteure demande à ce que nous nous débarrassions de tous les dogmes imposés pour affirmer sa personnalité.

L’âme sœur intérieure. Lauren Mackler. AdA 406p.  

www.AdA-inc.com

 





 


Des gâteaux que l’on disaient odinaires

Aujourd’hui le fin gourmet est rendu si fine fourchette qu’il a tendance à prendre de haut ce qu’il adorait hier. Est-ce à dire que les succulentes pâtisseries gastronomiques nous feraient lever le nez sur les bons gâteaux de grand-maman. C’est que vous n’avez pas parcouru Gâteaux sous cloche de Lauren Chattman. Qui revisite les gâteaux maisons mais en leur redonnant une touche encore plus appétissante. Rien que de voir les illustrations ça nous donne fin. Ce sont cent recettes faciles.

Gâteaux sous cloche. Lauren Chattman. AdA 172p.  

www.AdA-inc.com

 





 


A la découverte du plus grand pays d’Amérique centrale

Le guide Ulysse réédite pour la cinquième fois son guide sur le Nicaragua. L’homme de la rue serait bien en peine de citer même le nom de sa capitale et il ne sait sans doute pas que ce pays regorge de plages magnifiques. L’édition originale avait été rédigée Carol Wood et a été revue par Rodolphe Lasnes un grand voyageur sur cette planète. Vous découvrirez un pays géographiquement très contrasté avec une myriade d’activités à réaliser. Si ce pays a eu une vie politique agitée, sa stabilité actuelle le rend plus attrayant pour des touristes en mal d’exotisme.

Nicaragua. Ulysse 352p.  

www.guidesulysse.com

 





 


Pour dessinateurs en herbe

Vous voulez dessiner mais vous ne savez pas quoi, ou par quel bout commencer ? Remettez-vous en à Manon Lévesque qui a fondé son école d’art, les ateliers C. Elle nous présente son Carnet à noircir. Un cahier fait de beau papier, et dans lequel on trouve des pages vierges que notre professeure nous invite justement à noircir sur des thèmes proposés. Une centaine d’idées variées.
Allez hop à vos fusains!

Carnet à noircir. Manon Lévesque. Sgräff 126p.  

www.sgraff.com

 





 


Réussir sa vie amoureuse

Colette Portelance a sa petite idée de la manière dont peut fonctionner un couple. Intéressant à savoir ou un couple sur deux divorce. Elle met de l’avant ses 3 grands secrets pour réussir votre vie amoureuse. Et elle n’y va pas seulement à coups de grandes théories. Elle puise beaucoup dans sa propre expérience personnelle, qui donne encore plus de réalisme à son propos. La grande équation à réaliser, quelle est la somme de compromis qu’il faut faire, sans devoir se dénaturer par rapport à ses propres aspirations ?

3 grands secrets pour réussir votre vie amoureuse
. Colette Portelance. Les éditions du CRAM 184p.  

www.editionscram.com

 





 


Deux titres pour Québec insolite

Il est temps de saluer l’extraordinaire travail de Danielle Goyette qui avec sa série d’ouvrages « Québec insolite » nous fait prendre conscience de faits qui échappent à notre connaissance. Elle met de l’avant des réminiscences d’autrefois, comme des faits étranges. Cette historiographe se passionne pour notre petite histoire. Elle nous donne pour cette collection, deux opus. Le premier Magiciens et mentalistes, est l’histoire de la magie au Québec, du Grand Henri jusqu’à Luc Langevin, en passant par Michel Cailloux notre Michel le magicien de l’âge d’or des émissions pour enfants à Radio-Canada et signataire de 5000 scénarios pour ces émissions dont le célèbre Bobino. Puis autre titre Fantômes et esprits errants. On verra que la Belle Province est un territoire fertile en lieux hantés par des esprits. Et les témoignages ne proviennent pas de hurluberlus, mais bien de gens très crédibles. Vous risquez de moins bien dormir. Les deux livres sont publiés aux éditions Michel Quintin.

www.editionsmichelquintin.ca

 





 


L’histoire des manuels de géographie au Québec

L’édition de livres sur la géographie est assez typique du Québec qui a publié environ 300 manuels entre 1800 et nos jours. Marc Brosseau professeur titulaire et directeur du Département de géographie de l’Université d’Ottawa réunit dans Les manuels de géographie québécois huit études qui font voir divers aspects de la géographie scolaire québécoise de 1800 à 1960. On s’amusera de la façon dont on présentait les races au XIXème siècle.

Les manuels de géographie québécois
. Marc Brosseau. Presses de l’Université Laval 170p. 

www.pulaval.com

 





 


Interpréter l’aura des autres

Sans être comme le personnage du film Inception qui pouvait lire dans les esprits des autres et les manipuler, il serait intéressant dès le premier regard de pouvoir capter et interpréter l’aura de l’être qui se trouve en face de soi. Richard Webster. L’aura se présente sous la forme de bandes d’énergie colorées que l’on apprend à décoder selon la méthode de l’auteur et conférencier.

Le grand livre des auras
. Richard Webster. AdA 262p. 

www.ada-inc.com

 





 


De l’absurde de la chose sexuelle

Caroline Allard qui a commis le best-seller « Les chroniques d’une mère indigne » enchaîne dans la provocation avec Pour en finir avec le sexe. Le titre est trompeur. On croirait lire le titre d’un pamphlet d’une féministe enragé. Mais non! Ce ne sont que des drôleries pour déconstiper notre attitude vis-à-vis de la sexualité. C’est un ensemble de petits textes déjantés qui déboulonne les mythes, les histoires de performances et l’hypersexualisation. On rit énormément. Ça ne nous fera pas baiser davantage, mais au moins ça calmera nos frustrations.

Pour en finir avec le sexe
. Caroline Allard. Hamac-carnets 

www.hamac.qc.ca

 





 


Le bréviaire de Jean-Guy Arpin

Pour ceux qui ont perdu totalement les éléments de la culture religieuse, le bréviaire est un recueil de pensées spirituelles que chaque religieux se devait de lire au quotidien. Pas besoin d’avoir pris les ordres pour être animé des mêmes sentiments Jean-Guy Arpin en même temps qu’il s’intéresse au bonsaï, est tout pénétré de la zen attitude. Et il nous lègue ici des réflexions pour chaque jour de la semaine. En voici une « il est si facile de demeurer médiocre. Le pire, c’est qu’on s’en contente toujours un peu ».

La philosophie du bonsaï au fil des jours
. Jean-Guy Arpin. Sgräff 365p.  

www.sgraff.com

 





 


L’organisation de la retraite heureuse

Sylvette Grenier sait plu que tout, que si les premiers jours de la retraite et le farniente qui l’accompagne sont plaisants à vivre, vient un moment où l’on tourne en rond entrepris par l’ennui. Cette praticienne en programmation neurolinguistique, a préparé des tests et des réflexions sur l’art d’aménager son temps. Par exemple, comment doit-on réagir quand notre sœur nous invite à passer l’après-midi à faire du shopping alors que ça ne vous tente pas du tout ?

Retraité et heureux
. Sylvette Grenier. Sgräff 125p. 

www.sgraff.com

 





 


De l’enseignement de la culture et du français

C’est sans doute un des livres sur la pédagogie de l’enseignement qui nous a donné le plus de plaisir depuis longtemps. Dans La culture dans la classe de français, Érick Falardeau et Denis Simard sont allés à la rencontre d’enseignants pour leur demander de quelle façon ils intègrent la culture générale dans leurs cours. Et vous verrez l’étonnante franchise de ces praticiens de salles de classe. Et qui nous montre le défi qu’ils doivent affronter au quotidien.

La culture dans la classe de français
. Érik Falradeau et Denis Simard. Presses de l’Université Laval 224p.  

www.pulaval.com

 





 


Le vaudou dans tous ses états

Nicolas Vonarx est professeur à la Faculté de sciences infirmières de l’Université Laval. C’est aussi un détenteur d’un doctorat en anthropologie. Il se passionne aux rapports qui existent entre la religion, la spiritualité, ett la maladie. Et àa quoi recourent souvent des civilisations pour guérir. Il a un sujet de choix avec Le vodou haïtien qui combien médecine, magie et religion. Et il analyse les interfaces entre ces dimensions.

Le vodou haïtien. Nicolas Vonarx. Presses de l’Université Laval 271p.  

www.pulaval.com

 





 


La gouvernance et les conditions du pouvoir

Le sujet de la gouvernance est dans l’air du temps. On ne compte plus les traités qui paraissent au moment où pèsent tant de problèmes liés à l’éthique dans les administrations. Sous la direction d’Yves Palau, « Gouvernance et normativité » les auteurs font un effort de réflexion à son sujet en plaçant la gouvernance dans la perspective plus large des conditions sociales de l’exercice du pouvoir ».

Gouvernance et normativité
. Collectif sous la direction d’Yves Palau. PUL 160p.  

www.pulaval.com

 





 


Quand la maladie vous frappe

Les éditions Sémaphore publient peu mais très bien. A la rédaction de Culturehebdo on dit entre nous que cette maison est l’équivalent chez nous du Gallimard de la grande époque, tant les titres sont bien choisis. C’est la maison d’édition conçue pour les amants de la littérature. Pour la rentrée ils nous arrivent avec un ouvrage choc, J’étais si bien de Nathalie Babin-Gagnon. Un roman qui met en scène une photographe de trente-sept ans qui a une belle notoriété dans son domaine. Et qui est mère de trois enfants. Puis un beau jour le bonheur s’assombrit à la suite de problèmes urinaires qui vont débouler sur un cancer avec une échéance à la clé. C’est comme si toute sa vie venait de s’écrouler. Et elle mourra à la fin. C’est un livre écrit à la première personne qui nous montre la perception de la maladie dans un contexte déshumanisant et la perspective de devoir quitter les siens. Un superbe texte qu’il faut lire. Ce qui fait la beauté de cette histoire, c’est que la romancière est une excellente conteuse.

J’étais si bien. Nathalie Babin-Gagnon. Les éditions Sémaphore 172p. 

 





 


Laquelle femme choisir ?

On ne le plaindra pas trop ce sexagénaire de David, un écrivain, qui a l’heureux problème de choisir laquelle parmi les deux femmes qui sont dans la décor de sa vie, Yolande assez libre, mais qui en réalité voit l’homme comme un pourvoyeur et se fait entretenir, et la rafraîchissante Colette. C’est un drame bourgeois. J’attends ton appel de Donald Alarie a le mérite de très bien réussir une énième variation sur le thème du « entre vous deux mon cœur balance ». Il a le style pour lui et il en use superbement.

J’attends ton appel
. Donald Alarie. XYZ 129p.  

www.editionsxyz.com

 





 


Quatrième épisode du royaume de Lénacie

Avec le « Sacrifice déchirant », Priska Poirier nous livre le quatrième épisode de cette saga où au terme de quatre années de conquête pour la couronne, le peuple de Lénacie attend les victorieux qui deviendront nouveaux monarques. Marguerite et son frère vont entretemps se rendre à Octavy, dans les abysses. Dans les ténèbres vit un peuple qui n’apprécie pas la venue de visiteurs.
C’est une fantasy bien maîtrisée qui est dans la continuité des trois premiers tomes.

Le royaume de Lénacie
. Tome IV Sacrifice déchirant. Priska Poirier. Éditions de Mortagne 335p.  

www.editionsdemortagne.com

 





 


Vaincre le sentiment de peur

Les québécois auront à cœur de mettre en priorité la lecture de La 50ème loi de MM. Robert Greene et du rappeur 50 cent. Pourquoi donc ? Parce que notre peuple est réputé peureux dans ses moindres fibres, au point de redouter de faire toute vague, tellement il a peur du conflit. Or ce que les auteurs de « La 50ème loi » nous répètent à cœur de page, c’est qu’il faut non seulement ne pas être stigmatisé par la peur, mais au contraire, de faire preuve d’intrépidité. Le chanteur qui a vécu dans le pire quartier de New York, voulait s’associer dans l’écrite au côté de Greene dont il admirait la pensée. Ça donne un livre qui brasse.

La 50ème loi
. Robert Greene et 50 cent. A contre courant 319p.  

 





 


Dans l’univers de Maude Royer

Surveillez le nom de Maude Royer, auteure de fantasy vivant à Québec et qui nous livre le quatrième tome « Le baiser des morts » tiré de sa saga Les premiers magiciens. Que d’imagination chez cette femme qui met en scène la reine des elfes prisonnière des sirènes, une guerre entre homme et cigognes et des anges de Sibéria. Autant d’histoires entremêlées dont elle est capable d’ouvrir des parenthèses, mais surtout de les refermer.

Les premiers magiciens
. Tome IV Le baiser des morts. Maude Royer. Hurtubise 409p.  

www.editionshurtubise.com

 





 


Petits Rodin en herbe

Si vous croyez avoir des aspirations à la Rodin, il faut commencer par le commencement, à savoir acquérir des techniques de bases. Josef Lang se pose alors en merveilleux conseiller avec Modelage de petites sculptures pour débutants. Parce qu’avant de s’attaquer à des pièces de taille, vaut mieux débuter sur de petits formats. Si vous manquez votre coup, ça fait moins de dégâts. Des techniques pour travailler l’argile et 150 illustrations vous aideront à réaliser votre rêve de sculpteur en herbe.

Modelage de petites sculptures
. Josef Lang. Vigot 79p. 

www.vigot.fr

 





 


Les cristaux curatifs

Hazel Raven est praticienne de thérapies alternatives. Elle s’intéresse aux puissantes sources d’énergie que représentent les cristaux. Le mot savant pour désigner le traitement par ce moyen s’appelle la lithothérapie. Chaque cristal a ses propriétés. On demande au patient d’adopter tantôt une posture approprié ou de maîtriser sa respiration. L’album bien conçu au niveau de l’iconographie, passe en revue les cristaux d’importance.

Votre guérison par les cristaux
. Hazel Raven. AdA 160p. 

www.AdA-inc.com

 





 


Intérieurs new yorkais tendance

Nous avions beaucoup aimé le gros album des éditions Taschen consacré aux nouveaux intérieurs parisiens. Dans une même optique, on nous offre cette fois Nouveaux intérieurs new-yorkais. Peter Webster nous présente les décors intérieurs résidentiels les plus déments qui soient. Que d’originalité. On pense à ce loft de la publicitaire Cyndi Gallop décoré par Stefan Boublil. C’est ultra sensuel. On se croirait dans un bar branché. Tout est sombre dans ce loft, un véritable havre d’amour judicieusement éclairé. Que de belles surprises.

Nouveaux intérieurs new-yorkais
. Peter Webster. Taschen

 





 


Des photos légendaires

Une image vaut non seulement mille mots, mais elle aussi représentative d’un instantané de l’Histoire. Taschen a regroupé dans 50 photos icons des clichés qui ont marqué à jamais leur époque. Des photos emblématiques, que ce soit celle célèbre de Che Guevara, de Marilyn Monroe ou de parfaits inconnus. Une photo est saisissante, c’est celle de Bismarck, le fondateur de l’empire allemand que l’on a révélé qu’après la fin de la deuxième guerre mondiale et qui a donné lieu à un procès. 

50 photos icons
. Hans-Michael Koetzl. Taschen.

www.taschen.com

 





 


Photos souvenirs de Jim Morrison et des Doors

Henry Diltz est photographe. Le hasard de la vie lui a fait connaître Jim Morrison qu’il allait photographier avec son groupe The Doors. Diltz a même réalisé la photo de leur album mythique « Morrison hotel ». Dans un grand album il a sélectionné des photos de cette époque qu’il commente. Les admirateurs du chanteur de légende à la triste fin, ne se lasseront pas de tourner les pages et de plonger dans leurs souvenirs.
Jim Morrison & the doors. Henry Diltz. Premium 122p.

 





 


Le message du Dr. Yves Lamontagne aux parents

Le Dr. Yves Lamontagne n’a plus besoin de présentation. Celui qui fut président du Collège des médecins y va d’un essai pour aider les parents à mieux élever leurs enfants. Ça donne Être parent dans un monde de fous. Ce qui manque aux parents à l’heure actuelle de remise en question perpétuelle, ce sont des balise sur la manière de mieux éduquer nos enfants et comment leur inculquer des valeurs. Le mot clé ici est amour.

Être parenr dans un monde de fous
. Dr. Yves Lamontagne. Guy Saint-Jean éditeur 160p.  

www.saint-jeanediteur.com

 





 


Afghanistan, la partie est loin d’être gagnée

Après les russes qui ont échoué, c’est la coalition de l’OTAN largement représenté par les américains, qui s’est donné pour mission d’apporter la démocratie en Afghanistan. La partie est loin d’être gagnée. Sous la direction de Pierre Michelettii  des intellectuels font le point sur les enjeux actuels. L’ouvrage arrive à point nommé au moment de la commémoration du dixième anniversaire du fameux 11 septembre 2001 qui a vu l,implication des États-Unis dans la guerre en Afghanistan.

Afghanistan. Gagner les cœurs et les esprits. Presses universitaires de Grenoble 293p.  

www.pug.fr

 





 


Une spiritualité adaptée aux incroyants

Quel parcours que celui de Lomer Pilote doublement retraité de la chirurgie et du droit et qui au lieu de se tourner les pouces à la maison, a entrepris un doctorat en sciences des religions. Car cet homme cherchait une spiritualité qui puisse remplacer les religions judéo-chrétiennes auxquelles il ne tient plus. Il publie un essai pour ceux qu’on appellent improprement des mécréants, c’est-à-dire, qui ne croient plus. Il édifie une pensée dense qu’il serait injuste de tenter même de résumer. On peut dire que le but recherché est aussi d’aller vers une énergie créatrice.

Initiation à une spiritualité nouvelle pour les incroyants. Lomer Pilote. Les éditions Quebecor 197p.  

www.quebecoreditions.com

 





 


Causes, préventions et traitement de l’asthme

Avec la pollution ambiante, les allergies et l’asthme sont en constante augmentation. Comment prévenir cette affection pulmonaire chronique ? C’est le propos d’Yves Mallette qui nous donne ses conseils pour y faire face et nous montre comment les médecines douce et traditionnelle peuvent venir au secours des personnes affectées.

L’asthme. Une maladie qui a du souffle. Yves Mallette. Les éditions Quebecor 165p.   

www.quebecoreditions.com

 





 


Pour ne pas subir la vie

Stephan Maighan a fondé l’Académie des Maîtres pour permettre aux francophones de partout dans le monde de se perfectionner sur les plans personnel et professionnel. Il lance ce qui est sa profession de foi en matière de croissance personnelle avec Devenez maître de votre vie. Il s’adresse à ceux qui ont l’impression de faire du surplace et qui ont une ambition freinée par des blocages de toutes sortes.

Devenez maître de votre vie. Stephan Maighan. Les éditions Quebecor 128p.  

www.quebecoreditions.com

 





 


La dyslexie cours 101

Ils sont deux, l’orthopédagogue Marie-France Maisonneuve présidente directrice générale de la Clinique d’apprentissage spécialisée (Gatineau) un organisme qui vient en aide aux personnes qui ont des problèmes d’attention et Sébastien Normand professeur de psychologie clinique de l’enfant à l’Université du Québec en Outaouais. Ils ont co-écrits La dyslexie démystifiée pour nous éclairer sur cette dysfonction. Comment la repérer et les moyens d’intervention.

La dyslexie démystifiée. Marie-France Maisonneuve et Sébastien Normand. Les éditions Quebecor 184p.  

www.quebecoreditions.com

 





 


Le coin miam miam

Une jolie cuvée de titres pour ceux qui veulent garnir leur bibliothèque d’ouvrages touchant à la cuisine et l’alimentation en général. D’abord trois titres aux éditions Caractère, Apéros, cocktails et petites bouchées. Zoé Guénette nous dit comment recevoir en toutes circonstances. Il y a 200 recettes dont plusieurs se démarquent par leur originalité. Puis pour ceux qui surveillent leur trop haut taux de cholestérol, Anne Dufour et Carole Garnier y vont de recettes appropriées dont une qui a éveillé notre curiosité, une salade aux édamames. Ça s’intitule Mes petites recettes magiques anticholestérol. Ces mêmes auteurs qui récidivent avec Mes petites recettes magiques aux oméga-3. On découvrira les vertus de ces bons gras. Cédons au péché avec un bel album relié spirale (qui facilite tant la consultation, consacré au Chocolat chez Modus Vivendi. Ça va du classique biscuit aux pépites de chocolat aux truffes au chocolat et aux figues. Et deux autres titres chez Modus Vivendi, de Chantal Duplessis Perreault « Recettes pour tous les jours » Elle qui a été cuisinière durant des années dans un centre de la petite enfance, a cumulé ces recettes personnelles, toutes simples et savoureuses, qu’elle nous fait partager. 130 recettes en tout et partout. Enfin Isabelle Lambert nous livre Les gourmandises d’Isa. Son livre se divise en deux, le salé et le sucré. C’est une gourmande avouée. On trouve autant du jarret d’agneau que la façon de confectionner des madeleines.

 





 


Toute la pensée de Robert Greene

A la rédaction de Culturehebdo nous avons un coup de cœur pour la maison d’édition A contre courant, dont le nom le dit bien, est à rebours des idées reçus. Et qui a trouvé son maître à pensée en la personne de Robert Greene. Voici que débarquent trois titres de lui. : L’art de la séduction, Stratégies, les 33 lois de la guerre et Power, les 48 lois du pouvoir.  Et quelle érudition. Dans Power il raconte les forts en manipulation, dont un individu qui réussit à vendre en son temps à un naïf, la Tour Eiffel pour l’équivalent d’un million d’euros. Du côté des lois de la guerre, à coups de citations historiques, il décrit les niveaux de dissimulation nécessaire pour surprendre l’ennemi. Mais l’ouvrage le plus séditieux demeure celui sur la séduction. Celui ou celle qui maîtriserait tous les préceptes qu’il contient serait assurément un être d’un haut degré de dangerosité. On saluera la riche connaissance intellectuelle de cet homme polyglotte. Nous recommandons hautement ces trois titres avec une préférence marquée sur l’art de la séduction. S’il ne fallait lire qu’un livre ce serait celui-là.

 





 


Le coin jeunesse

Nous craquons pour un mignon album cartonné destiné aux tout-petits qui veulent apprendre à se vêtir. C’est Apprends à t’habiller avec P’tit Loup de Éléonore Thuillier. C’est aux éditions Auzou. Des reproductions de vêtements. On saluera le niveau de difficulté techniques de l’impression. Chez Québec Amérique de Martine Latulippe un court roman Julie et la bête dans la nuit. Joe Vézina raconte la légende autour de lui d’une bête menaçante qui vit dans les bois. Et Julie en tremble. S’il disait vrai ? Aux éditions Mic Mac, Sophie Laroche nous tente avec Le livre qu’il ne faut surtout pas lire! Et qu’on va lire bien entendu. Tout le monde à l’école est plongé dans la lecture, sauf Mx. Qui pourtant décodera un livre inquiétant. Et chez Boomerang dans la série Les secrets du divan rose, l’épisode intitulé Un vrai casse-tête de Nadine Descheneaux. La mère de Zoé est malade. Pendant ce temps Zoé est hébergé chez son pote Fred venu la soutenir. On verra l’évolution de leur amité.

 





 


En poche

Voici les titres en poche retenus cette semaine. Le dernier pharaon de Gilbert Sinoué chez Folio. L’histoire renversante de ce négociant en tabac illettré qui débarque dans la Vallée du Nil et qui parviendra à devenir le dernier pharaon. Avec pour idole Napoléon il se bâtira un empire. Ensuite le sexologue montréalais Claude Crépault professeur honoraire à l’Université du Québec à Montréal aborde Les fantasmes, l’érotisme et la sexualité. Qui départage les rêves et la réalité, Chez Odile Jacob. Enfin chez Jouvence, La pratique des cercles de compassion de Jean Shinoda Boden. Cette psychiatre incite les femmes à se solidariser davantage pour assurer l’avènement d’un monde post-patriarcal.

 





 


Des pauvretés sur mesure

La pauvreté est une réalité avec laquelle il faut composer puisqu’on a admis socialement avec fatalité qu’elle fait partie du paysage économique et qu’on ne peut l’éradiquer à jamais. En somme il faut faire ave. Pascale Dufour et Gérard Boismenu sont professeurs de science politique à l’Université de Montréal, tandis que Sylvain Lefèvre est chercheur au Centre de recherche sur les politiques et le développement social de l’Université de Montréal. A eux trois ils signent un essai sur la pauvreté comparative à partir de quatre modèles de pays ou nation : la Grande-Bretagne, le Danemark, la France et le Québec. Et on observera qu’il n’y a pas qu’un seul type de pauvreté, mais que les pays composent avec une pauvreté qui leur est propre. En somme, les essayistes ont tenté de définir comment on se qualifie au titre de pauvre selon le pays où l’on se trouve.

La pauvreté. Quatre modèles sociaux en perspective. Collectif. Les Presses de l’Université de Montréal 209p.   
www.pum.umontreal.ca

 





 


Regards sur le théâtre montréalais de 1940 à 1980

Tout comme la société québécoise, le théâtre montréalais a évolué et même que c’est la société qui a été à la remarque de ce dernier. Sylvain Schryburt est professeur au Département de théâtre de l’Université d’Ottawa. C’est de plus un observateur attentif du milieu théâtral car il a été rédacteur en chef de la revue l’Annuaire théâtral et critique aux Cahiers de théâtre Jeu. Il pose d’entrée de jeu cette question : « Qu’est-ce qui a changé sur les scènes de théâtre à Montréal entre 1940 et 80. Entre les presque bondieuseries du Père Émile Legault et les Compagnons de Saint-Laurent au metteur en scène Pierre Dagenais qui ose, jusqu’à Jean-Pierre Ronfard, quel parcours. En même temps que c’est une analyse des contenus, c’est aussi un fabuleux récit historique.

De l’acteur vedette au théâtre de festival. Sylvain Schryburt. Les Presses de l’Université de Montréal 395p. 

www.pum.umontreal.com

 





 


La trentaine et la dure conquête du bonheur

C’est l’arrivée en littérature d’Isabelle Le Pain avec un premier roman, L’autre moitié du lit qui met en scène Gabrielle, un trentenaire esseulée. Qui accumule les amours pour les perdre aussitôt. De quoi la replonger dans son manque de confiance en soi, surtout à ce moment si crucial de remise en question. Heureusement que son entourage se resserre autour d’elle pour apporter de la bonne énergie. Pour un premier opus c’est pas mal merci. A suivre. Nous tenons peut-être une des grandes plumes du Québec.

L’autre moitié du lit. Isabelle Le Pain. AdA 236p.  

www.ada-inc.com

 





 


Cupcakes follement amusants

De toute la famille des desserts, les cupcakes sont sans doute ceux sur lesquels les pâtissiers professionnels et surtout amateurs, ont projeté la plus grande imagination décorative. C’est fou avec quoi on coiffe ce dessert. Joanna Farrow leur consacre un livre entier pour apprendre à confectionner, décorer et surtout déguster ces petites merveilles sucrées.

Décorez vos cupcakes. Joanna Farrow. AdA 128p.  

www.AdA-inc.com

 





 


Le pied dans tous ses états

La bachelière en sciences infirmières Denise Pothier réédite un ouvrage qui a, dès sa première publication, a atteint le niveau de livre de référence. Il s’agit du Guide pratique de podologie. Il est sous-titré « annoté pour la personne diabétique ». Pour cette dernière il y a les traitements appropriés. Mais pour l’ensemble c’est le pied normal qui est décrit dans toute sa fonctionnalité et les pathologies courantes qui l’affecte, comme l’onychomycose, qui est assez fréquent chez l’être humain et qui se signale par un durcissement de l’ongle d’orteil et sa paroi prend une coloration jaunâtre, voire brune. Instructif au possible et d’un précieux secours pour le praticien en santé.

Guide pratique de podologie. Denise Pothier. Presses de l’Université du Québec 224p.  

www.puq.ca

 





 


Le pied dans tous ses états

La bachelière en sciences infirmières Denise Pothier réédite un ouvrage qui a, dès sa première publication, a atteint le niveau de livre de référence. Il s’agit du Guide pratique de podologie. Il est sous-titré « annoté pour la personne diabétique ». Pour cette dernière il y a les traitements appropriés. Mais pour l’ensemble c’est le pied normal qui est décrit dans toute sa fonctionnalité et les pathologies courantes qui l’affecte, comme l’onychomycose, qui est assez fréquent chez l’être humain et qui se signale par un durcissement de l’ongle d’orteil et sa paroi prend une coloration jaunâtre, voire brune. Instructif au possible et d’un précieux secours pour le praticien en santé.

Guide pratique de podologie. Denise Pothier. Presses de l’Université du Québec 224p.  

www.puq.ca

 





 


Le Corbusier muséographe

Dès que l’on prononce le nom du Corbusier, c’est immédiatement à ses activités d’architecte que l’on pense. Il a été dessinateur, peintre (cubiste) et sculpteur. Un magnifique livre d’art, vient souligner un autre volet de sa création celui de muséographe. A savoir qu’il concevait l’art de montrer les tableaux. Le Musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon rend hommage à ce pan d’activités qui le verra « architecturer » trois musées, celui d’Ahmedabad, le Musée de la connaissance à Chandigarh et le Musée des Arts occidentaux de Tokyo. Lui-même pour ses propres expositions, mettait à contribution ses théories. Cet ouvrage à la riche documentation et iconographie nous montre ce créateur fulgurant qui n’avait pas peur de bousculer les convenances dans l’agencement des tableaux.

Le Corbusier expose. Le Musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon. Silvana Editoriale 208p.  

www.silvanaeditoriale.it

 





 


Une nouvelle série pour adolescents

Aux éditions Michel Quintin on inaugure une nouvelle série de romans pour adolescents, Duos, dont le premier tome a pour titre Arielle et Emmnuel de Stéphanie MacFred originaire de St-Alexis-de-Montcalm, qui se partage entre suppléance en enseignement et vie d’écriture. Comme son nom l’indique large part est faite aux amours de couples. Et on nous présente ici comment Cupidon agit sur Arielle qui a succombé à la flèche amoureuse d’Emmanuelle, un conquérant. L’auteure nous dit qu’Arielle n’aurait jamais dû céder…Mais enfin c’est ainsi et qui dit passion, dit aussi tourments. C’est rudement bien ficelé et ce premier tome donne le ton. L’affaire est bien partie.

Duos. Tome 1 Arielle et Emmanuel. Stéphanie MacFred. Éditions Michel Quintin 368p.  

www.editionsmichelquintin.ca

 





 


Un père et son fils

Pierre Gobeil qui a remporté en 1993 le Grand Prix du livre de Montréal nous arrive avec un roman très touchant car il exploite une veine peu abordée, la relation père fils. E fils c’est Pterson Vincent né à Port-au-Prince. A l’école son rendement est rendu ardu en raison de sa dyslexie et de sa dysorthographie. De sorte qu’il va tout droit à l’échec de son année scolaire. Le père décide de prendre son garçon et de filer tout droit jusqu’à Hyannis Port. L’hiver à Cape Cod est de la littérature à son mieux. Un texte qui a un sujet, un verbe  un complément et qui ne s’embête pas de faire de l’effet. Le style est déjà là. Une référence en soi.

L’hiver à Cape Cod
. Pierre Gobeil. Hamac 206p.  

www.hamac.qc.ca

 





 


La mal gouvernance en Afrique

On ne s’étonnera pas qu’en Afrique règne la mal gouvernance. C’est même un lieu commun. Mais jamais on avait pris le temps de décortiquer les raisons qui font que ls entreprises de souche font problème. Gérard Verna et Roland Finifter se sont connu en Guinée, plus exactement à Conakry. Verna a gagné ses galons notamment comme professeur de gestion internationale dans les environnements dits hostiles. On raconte ce qui cloche. On verra que la mégalomanie est souvent au rendez-vous. 

L’entreprise africaine. Essai sur la mal gouvernance. Roland Finifter et Gérard Verna. Presses de l’Université Laval 242p. 

www.pulaval.com

 





 


Les ratés de l’humanitaire

A voir ce qui se passe en Somalie où en raison d’un conflit armé on affame une population et où une faction empêche les organisations humanitaires de venir porter secours, il y a là matière à se scandaliser et à revoir les moyens de ces organisations. Sous la direction de Shimbi K. Katchelewa un cénacle de penseurs de l’humanitaire dénonce dans un essai percutant L’humanitaire, un univers à réhabiliter « les agissements qui vsent à retarder l’intervention, jusqu’au moment où la vie et la mort de dépendent que des moyens massifs de tuer. »

L’humanitaire, un univers à réhabiliter. Collectif. Les Presses de l’Université Laval 180p. 

www.pulaval.com

 





 


Un siècle de manuels scolaires au Québec

Comment a-t-on enseigné chez nous notre histoire littéraire depuis le dbut du XXème siècle ? Karine Cellard répond à la question en faisant ce retour en arrière nécessaire. Elle part de ce qu’elle considère l’ouvrage fondateur de l’abbé Camille Roy (1918) jusqu’aux synthèses présentées au cégep. A travers la partie historique de l’évolution pédagogique en littérature d’ici, on voit les enjeux idéologiques qui défilent, sociaux et culturels. C sujet d’étude lui a valu d’être lauréate du rix d’excellence en 2008 de l’Association des doyens des études supérieures au Québec.

Leçons de littérature. Un siècle de manuels scolaires au Québec. Karine Cellard. Les Presses de l’Université de Montréal 387p.  

www.pum.umontreal.ca

 





 


La fin d’un monde

Dans la catégorie histoire romanesque, il nous faut vous signaler Dernier été à Mayfair de Theresa Révay. Qui nous transporte dans l’Angleterre édouardienne, tout juste quelques années avant le déclenchement de la première guerre mondiale, qui va tout faire basculer un monde qui vivait selon des règles fixées au XVIIIème siècle. Nous sommes chez les Rotherfield. Qui vont recevoir à l’occasion d’un bal marquant les dix-huit ans de leur fille Victoria. Mais cette belle entrée dans le monde est assombrie par la disparition de sa sœur Evangeline. Cette dernière s’était rendue dans une réunion de suffragettes et on est sans nouvelles. Julian l’héritier présomptif sur qui pèse la tradition est outré par les débordements de sa sœur émancipée. L’auteure brosse le portrait d’une société qui s’écroule. C’est très bien ficelé. Elle est à la littérature ce que Gainsborough est à la peinture, une portraitiste de grand talent.

Dernier été à Mayfair. Theresa Rvay. Belfond 477p. 

www.belfond.fr

 





 


Le pionnier des relations France Québec

Sous la direction d’Yvan Carel et Samy Mesli un cénace de chercheurs ont édifié une biographie d’Hector Fabre qui a joué un rôle prépondérant dans le relations entre la France et le Québec. Ayant vécu 25 ans en France, il a été doublement le premier représentant du Québec et du Canada dans l’Hexagone. Après des études de droit il s’est tourné vers le journalisme et a fondé le quotidien L’Événement. On lui doit aussi la paternité de la Tribune de presse au parlement de Québec. Il sera aussi un animateur de l’Institut canadien-français qi succédera à l’Institut canadien condamné par Mgr. Bourget. D’ailleurs Fabre sera continuellement du côté de l’Église. Il sera aussi le rédacteur de la revue Paris-Canada. Une personnalité de premier plan à découvrir.

Hector Fabre. Collectif. VB éditeur 179p.  

www.editionsvlb.com

 





 


Agression sexuelle sur les jeunes

Les chiffres donnent froid dans le dos. Selon les dernières estimations, on figure qu’au rythme actuel ce sera une fille sur cinq et un garçon qui subiront une agression sexuelle avant d’atteindre la majorité. Le facteur environnant familial détermine pour beaucoup ces actes criminels exponentiels. Es chercheurs du domaine provenant du Centre de recherche interdisciplinaire sur les problèmes conjugaux et les agressions sexuelles, l’équipe Violence sexuelle et santé, la chaire interuniversitaire Marie-Vincent et des cliniciens d’un peu partout, ont partagé leurs expertises en la matière. Cela donne L’agression sexuelle envers les enfants dont paraît le premier tome.

L’agression sexuelle envers les enfants. Tome 1. Sous la direction de Martine Hébert, Mireille Cyr et Marc Tourigny. Presses de l’Université du Québec 499p.  

www.puq.ca

 





 


La mutation des télécoms d’États

Walter Gérard Amedzro St-Hilaire est administrateur, politologue et professeur à temps partiel à l’Université d’Ottawa, est aussi chercheur aux Hautes Études Commerciales à Montréal, à l’École nationale d’administration publique, au Centre de recherche sur la gouvernance des ressources naturelles et du territoire de l’Université du Québec en Outaouais. Enfin il est directeur du Global Journal of Strategies and Governance. Il publie en solo un essai sur le Management des télécoms d’États en mutation. Son credo est qu’on n’isole pas les stratégies de développement, des organisations dans des visions trop unilatérales. Et de consolider dit-il des prérogatives allant au-delà de la rentabilité.

Management des télécoms d’États en mutation. Défis et stratégies. Walter Gérard Amdezro St-Hilaire. Presses de l’Université du Québec 120p.  

www.puq.ca

 





 


Mondialisation de la culture et de la communication

Michel Sénécal est professeur titulaire à la Télé-université et membre du Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l’information et la société de l’Université du Québec à Montréal. Il nous donne à lire un entretien en compagnie d’Armand Mattelart.  Sa vie durant, ce dernier a observé l’évolution de la mondialisation dans le champs de la communication et de la culture. Il a été lui-même un acteur participant de cette mouvance. Donc il l’a vécu cette transformation de l’intérieur en voyageant beaucoup du Chili au Mozambique. L’auteur de « L’Invention de la communication » et d’autres ouvrages remarquables, a la qualité première de s’exprimer très librement. Il n’est à la solde d’aucun lobby.

Pour un regard-monde. Armand Mattelart. Entretiens avec Michel Sénécal. Les Presses de l’Université de Montréal 290p. 

www.pum.umontreal.ca

 





 


Prévention de l’Alzheimer

Le grand problème qu’aura a rencontré les aînés des générations qui viennent ce sera de faire face à la menace de l’Alzheimer. La Société Alzheimer du Canada met de l’avant une statistique effrayante, un demi million de canadiens sont frappés par cette maladie dégénérative. L’équivalent d’une personne sur onze de plus de soixante-cinq ans. Le Dr. Marwan Sabbagh a sa petite idée là-dessus et s’est fendu d’un guide Ma stratégie anti-alzheimer. C’est en somme la somme des connaissances récentes en la matière, fruits d’intenses recherches. Il nous indique comment donner du muscle à notre matière grise.

Ma stratégie anti-alzheimer. Dr. Marwan Sabbagh. Les éditions Transcontinental 352p.  

www.livres.transcontinental.ca

 





 


Le grand art à Florence

Encore hier on surnommait les beaux albums des livres pour table à café. C’était un peu méprisant. D’autant qu’on leur allouaient un rôle strictement décoratif. Heureusement on ne dit plus de telles horreurs de nos jours. En voici un pour lequel nous avons eu un véritable coup de cœur. Florence au grand siècle, entre peinture et littérature est édité chez Silvana en collaboration avec le palais Fesch-Musée des Beaux-Arts d’Ajaccio. En réalité c’est le riche catalogue d’une exposition qui s’est tenu à ce dernier endroit. Et qui a une thématique, nous faire découvrir le rapport entre l’art visuel et la littérature. En quoi par exemple la Divine Comédie de Dante ou le Décaméron de Boccace ont influencé les grands peintres et sculpteurs de la Florence du XVIIème siècle. C’est un livre de grande érudition appuyé par de superbes illustrations, reproductions de peintures, gravures, sculptures.

Florence au grand siècle. Entre peinture et littérature. Silvana Editoriale et le palais Fesch-Musée des Beaux-Arts d’Ajaccio 299p. 

www.silvanaeditoriale.it

 





 


Le monde incroyable de l’insolite

Dans les quotidiens, on consacre inévitablement des nouvelles brèves à des faits insolites. Au moment d’écrire ces lignes, on pouvait lire qu’un voleur s’était enfui d’une épicerie avec deux homards vivants dans son short. Ou encore un enfant de 18 mois qui tète son lait directement d’une vache. Plusieurs se demandent si c’est du bidon. La réalité dépasse la fiction. Aux éditions Michel Quintin on inaugure ce qui semble une collection amusante « Vraiment vrai ? » qui recueille des perles du genre. Avec des mises en scène en guise d’illustration des sujets présentés. C’est vraiment marrant. On appelle ça de l’humour de potaches. Ça va certainement connaître un succès chez les étudiants.

Vraiment vrai ? Tome 1 et 2. Mathieu Girard, Chélanie Beaudin-Quintin. Éditions Michel Quintin 62p.  

www.editionsmichelquintin.ca

 





 


Un magistral cours d’économie

Que l’économie nous intéresse ou non, notre sort en dépend tous. Et les bulletins télés, du moins chez nous au Québec, ont tous un journaliste attitré à la chose économique et qui vient nous faire le portrait journellement des cours de la Bourse. Jean-Marc Sylvestre est à connaître. Il est éditorialiste sur i-Télé en France. C’est un économiste. Mais lui au lieu de tenter de nous expliquer pourquoi ce qu’il avait annoncé la veille ne s’est pas produit, fait beaucoup plus sérieux. Il nous tend la main pour nous expliquer les enjeux économiques. Pourquoi le sommet de Davos ? a-t-il son utilité ? Il nous apprend, que contrairement aux accords internationaux, si vous allez en Chine, vous pouvez changer vos dollars en yuans, mais qu’en repartant vous ne pourrez pas reconvertir vos yuans restants en dollars. C’est instructif au possible. Seul gentil reproche, le titre trop long de son bouquin qui n’aide pas le futur acheteur à s’en rappeler.

Nouvelles petites leçons d’économie pour ceux qui doutent des promesses qu’on leur fait. Jean-Marc Sylvestre. Flammarion 350p.   

 





 


Les activistes québécois des années 60

Si on déplore l’immobilisme actuel de la population québécoise et des décideurs, il n’en allait pas de même dans le Québec des années soixante. L’heure était à la revendication. Dans sa série des Cahiers du Québec Sean Mills professeur adjoint au Département d’histoire de l’Université de Toronto, nous fait revivre cette époque. Il a privilégié un segment d’activités allant de 1963 à 1972. Montréal pour ne nommer que celle-là était celle d’avant la loi 101 avec des commerces affichant genre « Lambert Hardware » comme sur la rue Saint-Hubert. Nous n’étions pas dans le Québec Inc. Les anglophones tenaient les rênes de l’économie. Et trop d’écart dans le train de vie des patrons anglophones et la masse ouvrière francophone, a vu la marmite exploser. Et ce sera l’arrivée du FLQ et de la montée de la syndicalisation. Ça bougeait même un peu trop.

Contester l’empire. Sean Mills. Hurtubise 349p.  

www.hurtubise.com

 





 


Petits et grands faits du rugby

Saluons ici les éditions Jacob-Duvernet pour l’importance qu’elles accordent à la littérature sportive. On a décrit dans ces mêmes colonnes quatre beaux ouvrages tournant autour du cyclisme parus cet été. Pour la rentrée c’est La comédie du rugby qui est à l’honneur. Alain Gex collaborateur de l’Agence France-Presse et un crac du domaine (il a été responsable à l’agence, de la rubrique pendant plus de 36 ans). Il a glané des historiettes et des grands faits de la Coupe du monde. Le style est alerte comme le sport qu’il décrit. C’est une réédition de 2007 revue et augmentée.

La comédie du rugby. Alain Gex. Éditions Jacob-Duvernet 255p.  

 





 


Les limites de la surveillance

Vous voyez des villes comme Londres ou Monaco qui se sont dotés de caméras de surveillance à profusion. Qui ont leur utilité. Pour contrer la menace terroriste, on a resserré les contrôles de toutes sortes. Nous sommes tout près du Big Brother d’Orwell. Est-ce que l’on doit encourager cette mouvance ou il y a lieu de s’inquiéter ? Sphères de surveillance est un essai remarquable sous la direction de Stéphane Leman-Langlois professeur de criminologie à l’École de service social de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en surveillance et construction sociale du risque. On se fait les réflexions appropriées en la circonstance. Un chapitre d’intérêt est la surveillance dans les centres commerciaux. Qui n’est pas une sinécure pour les agents de sécurité.

Sphères de surveillance. Collectif. Les Presses de l’Université de Montréal 219p.  

www.pum.umontreal.ca

 





 


La réalité et l’astrologie selon Ginette Blais

Ginette Blais astrologue bien connue, nous dit qu’en 2012 ce qui va caractériser cette année-là, c’est que nous serons en transit de Vénus. Phénomène assez peu fréquent puisque ses prochaines manifestations sont prévues en 2117 et 2125. Mme Blais se singularise de ses nombreux confrères et consoeurs par le fait qu’elle a été la première dans ce domaine à faire des prédictions sur la base de la réalité astronomique. Et elle ne mettra pas de gants blancs s’il faut prédire des temps sombres en cours d’année. Une référence, quoi.

Horoscope 2012. Ginette Blais. Éditions La Semaine 447p.  

 





 


Jeunes femmes musulmanes en occident

Comme il y a une montée d’intérêt croissante pour la connaissance du monde musulman, on saluera ici Monia Mazigh une défenderesse des droits de l’Homme. Elle est surtout connue pour être l’épouse de Maher Arar, envoyé par les américains dans les geôles syriennes pour y être torturé. Elle nous décrit le vécu de filles qui étudient chez nous à l’université. Qui portent le voile mais qui pressent les touches de leur clavier d’ordinateur. Qui sont-elles ? Comment parviennent-elles à concilier tradition et monde moderne à l’occidentale. Chaque chapitre nous présente l’une d’elles. Un merveilleux éclairage surtout sur le thème de la tentation.

Miroirs et mirages. Monia Mazigh. L’Interligne 289p.  

www.interligne.ca

 





 


Seize dialogues désopilants

Maurice Soudeyns est d’abord à la ville un poète. Mais qui a beaucoup d’humour. Qu’on en juge. Il nous livre seize dialogues complètement déjantés. Ce peut-être un portier du paradis qui contrôle les places. On découvrira le lourd boulot de l’inspecteur de l’heure avancée. Vous voyez le genre ? C’est totalement surréaliste. On s’est bien amusé à feuilleter ces pages loufoques. Dans un monde si organisé en terme de productivité, que c’est jouissif de lire ce qui relève du désordre mental. Les chapitres sont accompagnés de reproductions de toiles de Johanne B. Sawyer qui ne manquent pas d’intérêt. Cette jeune maison d’édition ne cesse de susciter l’étonnement.

Qu’est-ce que ce bordel ? Maurice Soudeyns. Lévesque éditeur 114p. 

www.levesqueediteur.com

 





 


Réédition du monde et ses états

Preuve que la première édition a bien cartonné, on réédite Le monde dans tous ses États ce collectif sous la supervision de Juan-Luis Klein et Frédéric Lasserre. Une édition revue et augmentée, non seulement en partie, mais dans sa totalité. Car le monde bouge beaucoup et l’actualité est en constante mutation. Il était normal que la rédaction de ce livre référence en géographie politique mondiale suive son cours. C’est chose faite. On appréciera la vulgarisation des phénomènes politiques qui traversent le monde contemporai.

Le monde dans tous ses États. Collectif. Les Presses de l’Université du Québec 637p.   

www.puq.ca

 





 


Des trucs utiles pour le budget

Le coût de la vie augmente sans cesse ? C’est une triste réalité. Cela dit, doit-on laisser faire les choses sans réagir. Il y a moyen de parvenir à se tirer d’affaires. Pourvu qu’on lise 238 trucs pour vivre pas cher de Trent Hamm fondateur du site « thesimpledollar.com ». Ce sont des tuyaux pratiques pour que l’argent soit dépensé au bon endroit. Exemple, il est recommandé quand on a un peu de sous, de demeurer dans un quartier modeste. Ainsi on ne tombera pas dans la surenchère du m’as-tu vu. Ou encore de brancher ses appareils sur une barre de tension. C’est plus économique. Comme de prendre sa douche rapidement.

238 trucs pour vivre pas cher. Trent Hamm. Les éditions Transcontinental 133p.   

www.livres.transcontinental.ca

 





 


La fin d’un monde

Dans la catégorie histoire romanesque, il nous faut vous signaler Dernier été à Mayfair de Theresa Révay. Qui nous transporte dans l’Angleterre édouardienne, tout juste quelques années avant le déclenchement de la première guerre mondiale, qui va tout faire basculer un monde qui vivait selon des règles fixées au XVIIIème siècle. Nous sommes chez les Rotherfield. Qui vont recevoir à l’occasion d’un bal marquant les dix-huit ans de leur fille Victoria. Mais cette belle entrée dans le monde est assombrie par la disparition de sa sœur Evangeline. Cette dernière s’était rendue dans une réunion de suffragettes et on est sans nouvelles. Julian l’héritier présomptif sur qui pèse la tradition est outré par les débordements de sa sœur émancipée. L’auteure brosse le portrait d’une société qui s’écroule. C’est très bien ficelé. Elle est à la littérature ce que Gainsborough est à la peinture, une portraitiste de grand talent.

Dernier été à Mayfair. Theresa Rvay. Belfond 477p. 

www.belfond.fr

 





 


75 recettes cosmopolites

Parmi les livres de recettes à posséder absolument dans votre bibliothèque de cuisine s’ajoute Pour le plaisir, Un tour du monde en recettes et en photos. On connaît l’émission quotidienne animée par France Castel et Michel Barrette. Il y est beaucoup question de cuisine. C’est normal, aller au resto coûte cher et on préfère popoter chez soi. Les éditions La Semaine publient donc en marge de l’émission ce livre de recettes (qui en contient 75) qui est une sorte de tour du monde en cuisine. Avec le concours de huit chefs et les recettes préférées ou originales de vingt-six artistes. Il y a là des trouvailles qui font saliver. Et merveille d’intelligence de l’éditeur, le livre est à reliure souple qui facilite la consultation le temps des préparatifs. L’ouvrage est agrémenté de superbes photos prises par Jean-Michel Dufaux un peu partout sur la planète.

Pour le plaisir, Un tour du monde en recettes et en photos. Collectif. Les éditions La Semaine  210p. 

 





 


Une référence, le guide de l’auto de Jacques Duval

Précisons en partant que Jacques Duval co-écrit son fameux bouquin L’auto 2012 en compagnie de Jean-François Guay et Éric Lefrançois. Depuis, la compétition s’est faite ailleurs au Québec pour ce type de catalogue des voitures de l’année. Mais il n’en demeure pas moins que celui-ci demeure un incontournable. Parce que Jacques Duval pour ne nommer que celui là, œuvre dans le monde de l’automobile depuis un demi-siècle! Le 23 avril dernier il a été intronisé au Temple de la renommée du sport automobile canadien à Toronto. Il devient de la sorte, le quatrième pilote automobile québécois à être admis dans ce panthéon. Comme toujours des essais de véhicules, 250 au total. Les meilleurs achats dans vingt-sept catégories. L’édition 2012 comporte une nouvelle section « A vos marques » qui fournit l’actualité des marques sur le marché canadien.

L’auto 2012. Jacques Duval, Jean-François Guay et Éric Lefrançois. Les éditions La Presse 640p.

 





 


Horribles affiches du cinéma ghanéen

A ce qu’on a rigolé à la rédaction de Culturehebdo lorsqu’on a vu débarquer ce livre qui est un summum du kitsch. «Ça l’affiche mal! » de Jean-Pierre Putters est une anthologie des pires illustrations d’affiches de cinéma réalisés par des artistes ghanéens. Ne pas savoir reproduire des têtes d’acteurs de renom et les déformer à ce point, est d’une énormité. Avec des couleurs criardes. C’est un must à se procurer pour rire en groupe.

Ça l’affiche mal! Jean-Pierre Putters. La Muette 145p.  

www.lamuette.be

 





 


Hommage à Jean-Pierre Rives

Celui que l’on a baptisé « Casque d’or », Jean-Pierre Rives a commandé 34 fois l’équipe du XV de France au cours de 59 sélections. C’est un des tops du rugby français. En compagnie d’Alain Gex chroniqueur émérite de rugby à l’Agence France-Presse, qui est également son pote, il retrace les faits saillants de sa carrière à nulle autre pareille.

Le rives. Avec Jean-Pierre Rives et Alain Gex. Éditions Jacob-Duvernet 142p.   

 





 


Un gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple

Jean Laliberté qui a longtemps fait carrière comme fonctionnaire aux deux paliers de gouvernement, fédéral et provincial, a pu en témoin privilégié, se rendre compte de la façon dont la machine administrative et politique sert ou dessert la population. C’est pourquoi, alors que les citoyens sont atteints d’un haut degré de cynisme vis-à-vis des politiciens, Laliberté repense la manière de gérer la province dans un système novateur qui ne dépend plus de la ligne d’un parti, mais qui ne perd jamais de vue qu’il est là au service des électeurs. C’est rien de moins qu’une nouvelle démocratie participative qu’il instaure…sans partis politiques et sans élections. Utopie ? Reste à voir. Cependant le projet a ce grand mérite de ne plus servir les intérêts d’une caste, mais bien de la population.

Réinventer la démocratie. Jean Laliberté. Septentrion 211p.  

www.septentrion.qc.ca

 





 


Quizz alimentaire

Si vous ne savez pas quoi faire à la maison, essayez d’éprouver vos connaissances du monde alimentaire à partir des 365 questions et réponses élaborées par Lina Scarpellini. Ça va de pourquoi l’urine a une odeur particulière après avoir mangé des asperges, ou qu’est-ce qu’on veut dire par service à la française ? C’est à la fois instructif et amusant.

Alimentaire mon cher Watson
. Lina Scarpellini. Broquet 112p. 

www.broquet.qc.ca

 





 


L’expansion de l’autobiographie

On assiste depuis quelques années à un envahissement progressif de l’autobiographie dans le monde des lettres. C’est le règne du nom propre. Parfois ce peut-être des biographies romancées, des souvenirs, des mémoires et quoi encore. Un genre qui se présente au niveau de l’écriture de bien des façons, selon les écrans que l’on met entre la réalité et l’arrivée sur le papier. Sous la direction d’Yves Baudelle et Élisabeth Nardou-Lafarge une équipe de chercheurs se penche sur tous les aspects du Nom propres et écritures de soi un univers qui avait été négligé au niveau de la recherche littéraire.

Nom propres et écritures de soi
. Yves Baudelle et Élisabeth Nardout-Lafarge. Les Presses de l’Université de Montréal 304p. 

www.pum.umontreal.ca

 





 


L’expansion de l’autobiographie

On assiste depuis quelques années à un envahissement progressif de l’autobiographie dans le monde des lettres. C’est le règne du nom propre. Parfois ce peut-être des biographies romancées, des souvenirs, des mémoires et quoi encore. Un genre qui se présente au niveau de l’écriture de bien des façons, selon les écrans que l’on met entre la réalité et l’arrivée sur le papier. Sous la direction d’Yves Baudelle et Élisabeth Nardou-Lafarge une équipe de chercheurs se penche sur tous les aspects du Nom propres et écritures de soi un univers qui avait été négligé au niveau de la recherche littéraire.

Nom propres et écritures de soi
. Yves Baudelle et Élisabeth Nardout-Lafarge. Les Presses de l’Université de Montréal 304p. 

www.pum.umontreal.ca

 





 


L’économie sociale au Québec à travers les âges

Si le terme économie sociale est apparu en Europe au XIXème siècle il n’a fait que tardivement son apparition au Québec. Sous la direction de Marie J. Bouchard, L’économie sociale vecteur d’innovation retrace l’évolution de celle-ci dans la Belle Province. Comment des immigrants venus chez nous ont apporté des courants de pensée différents. Comment le mouvement coopératif a trouvé davantage d’ancrage ici que sur le Vieux Continent. Bref, c’est toute l’expérience du Québec en la matière que retrace ce collectif de chercheurs.

L’économie sociale vecteur d’innovation
. Collectif. Presses de l’Université du Québec 259p.   

www.puq.ca

 





 


Sinistre prison de Luna Park

Laurent Chabin est difficile à cerner. Il se présente comme exerçant le métier de prostitué, sauf qu’il vend son âme…En tout cas, vaut mieux passer à sa littérature, moins complexe. Il nous présente le tome 6 de la série Élise, Le prisonnier. Le descriptif en somme d’une prison associée à l’enfer et d’où on n’en réchappe jamais. Faut voir comment il décrit les doyens parmi les bagnards.
A côté de ça le bagne de Cayenne c’est de la petite bière. A la fin de sa lecture on apprécie davantage le mot liberté.

Le prisonnier. Laurent Chabin. Coups de tête 216p.  

www.coupsdetete.com

 





 


Ressources humaines et fonction publique

C’est sans doute l’ouvrage de référence par excellence comme outil didactique sur La planification stratégique des ressources humaines, le titre de ce manuel des théories et applications dans les administrations publiques du XXIème siècle. Et plus encore qu’un ouvrage théorique sur le descriptif des mécanismes de gestion du personnel dans la fonction publique, on a incorporé des expériences menées ailleurs en Angleterre et aux États-Unis. Des études de cas d’espèces qui viennent enrichir la connaissance en la matière.

La planification stratégique des ressources humaines. Sous la direction de Louise Lemire, Éric Charest, Gaétan Martel et Jacques Larivière. Presses de l’Université du Québec 445p.  

www.puq.ca

 





 


Politique sous-jacente en littérature

Martin Jalbert est professeur de littérature au cégep Marie-Victorin. Il aime aller au-delà des mots pour saisir les messages qui s’y cachent. Ainsi découvre t’il qu’il y a parfois des éléments de politique en littérature. « Les œuvres font de la politique dans la mesure où elles défigurent et refigurent nos cartes du réel ». Pour illustrer son propos il donne à analyser trois de nos auteurs, Gauvreau, Miron et Aquin. Il ajoute « Peut-être l’écrivain est-il voué au bout du compte à imaginer et à pratiquer une littérature en sursis en attente d’une émancipation qui rendrait caduc son exercice ».

Le sursis littéraire. Martin Jalbert. Les Presses de l’Université de Montréal 201p.  

www.pum.umontreal.ca

 





 


La Côte-de-Beaupré et l’Île d’Orléans se racontent

Prenez note que la très intéressante collection « Les régions du Québec, histoire en bref » des Presses de l’Université Laval, s’enrichit d’un petit nouveau signé Marc Vallières professeur d’histoire durant 32 ans à l’Université à Laval. Il s’agit de deux beaux coins de pays, la Côte-de-Beaupré et l’Île d’Orléans. Au point de départ comme il nous le raconte, elles attirèrent très tôt l’attention des premiers colons car elles étaient des terres très fertiles. Fertile aussi leur riche histoire. L’habileté ici de l’historien est de glisser des statistiques juste pour renforcer son propos. Et ça devient passionnant.

Côte-de-Beaupré et ïle d’Orléans. Marc Vallières. Les Presses de l’Université Laval 196p.  

www.oulaval.com

 





 


Une économie au service de la société
?

Deux sociologues posent enfin la bonne question. Qu’est-ce qui est préférable, une économie au service de la société ou plutôt une société au service de l’économie ? Dans Économie et société, pistes de sortie de crise, Louis Favreau et Ernesto Molina mettent de l’avant une reformulation du capitalisme pour une mondialisation équitable. Les excès de sauvagerie du néolibéralisme ont eu ceci de bon qu’ils posent les fondements d’une nouvelle façon de voir l’économie.

Économie et société.
Pistes de sortie de crise. Presses de l’Université du Québec 161p.  

www.puq.ca

 





 


Électeurs et constitution

Vox populi, vox dei dit le dicton. Peut-être. Mais pour ce qui est de l’établissement des constitutions ou même des changements constitutionnels, cela a toujours été l’affaire des politiciens. Une équipe de chercheurs sous la direction d’Eugénie Brouillet et Louis Massicotte se demande si le moment n’est pas venu où le peuple aurait son mot à dire dans le processus d’élaboration d’une constitution. On a demandé à des politologues et des juristes de nous exposer ce qui se fait en la matière en France, au Canada, aux États-Unis, en Amérique latine et en Afrique.

Comment changer une constitution ?
Collectif. Les Presses de l’Université Laval 152p.  

www.pulaval.com

 





 


Comment céder ou acquérir une entreprise

Un entrepreneur veut vendre son business, de même qu’un acquéreur souhaite se l’approprier. Deux cas, deux dynamiques. Ils forment un duo « le cédant/repreneur ». Sous la direction de Louise Cadieux et Bérangère Deschamps une équipe de chercheurs franco-québécois ont planché sur le contexte qui préside aux transactions. Ainsi on apprendra que dans seulement le tiers des cas, on va se soucier du facteur humain en cause. Cela peut avoir de fâcheuses conséquences.

Le duo cédant repreneur
. Collectif. Presses de l’Université du Québec 268p.  

www.puq.ca

 





 


Étude des trois dimensions du développement territorial

Territoires et développement, la richesse du Québec est une étude exhaustive menée par Marc-Urbain Proulx professeur en économie régionale à l’Université du Québec à Chicoutimi et directeur du Centre de recherche sur le développement territorial. Il nous propose une compréhension des trois principales dimensions du développement territorial que sont l’occupation, la gouvernance et l’innovation. Il y a aussi toute la question de suivre « le rythme rapide de la société mondialisée.

Territoires et développement
. La richesse du Québec. Marc-Urbain Proulx. Presses de l’Université du Québec 444p. 

www.puq.ca

 





 


Trois opus sur le vendredi 13

La maison d’édition la branche reflète tout à fait le dynamisme de cette rentrée avec trois nouveaux titres qui nous promènent chacun dans des univers bien différents mais avec un dénominateur, chacun traite du vendredi 13. A commencer par Jean-Bernard Pouy et son « Samedi 14 ». D’abord un mot sur l’auteur qui est un vétéran de l’écriture avec plus de soixante-dix titres à son actif. Il est le créateur du personnage du Poulpe. Depuis cinq ans c’est lui qui dirige la collection « Suite noire » chez son éditeur. L’argument de son histoire un peu fofolle, c’est Maxime un terroriste retiré du métier et qui se la coule douce à la campagne. Mais c’est sans compter que ses voisins sont parents avec le nouveau venu au ministère de l’Intérieur. Alors dans le voisinage débarque donc les CRS. Et ça ne fait pas son affaire lui qui aspire surtout à la tranquillité. Et au passage, les forces de l’ordre sont arrivées un vendredi 13. Vous allez voir ce qui se passera le samedi 14. C’est drôlement bien ficelée cette aventure et écrite comme pour un scénario de film. Puis c’est Michel Quint avec « Close-up ». Il nous transporte à Lille. Dans un cabaret quelconque de la capitale du nord de la France, se trouve Miranda qui fait des numéros de voyance pour gagner son croûton. A un moment donné elle reconnaît un important qui lui avait occasionné des nuisances et qui se trouve parmi l’assistance. La vengeance étant un plat qui se mange froid, elle va lui faire croire qu’il mourra avant le vendredi 13. Curieusement ce dernier sera victime d’une tentative de meurtre. Il viendra la retrouver pour obtenir plus de précisions. Il fait dans son froc. Bizarrement, devant son désarroi, Miranda va le protéger en dépit de sa haine. Quel retournement. On appréciera l’habileté du romancier à faire passer cette transaction sans que ça devienne ridicule. Et enfin Pierre Bordage signe L’arcane sans nom. Là c’est la grande équipée. Nous faisons connaissance avec Sahil, déserteur de l’armée afghane que l’on recrute à Paris pour trucider une jeune femme…un vendredi 13. Il va très vite s’apercevoir qu’il est lui-même pris au piège. Il va donc se retrouver comme il est dit dans en quatrième de couverture « dans une folle équipée, pourchassé par des russes qui ont vendu leur âme au diable ». Et c’est le rythme du récit qui nous séduit ici. Déjà la première phrase nous happe et on nous relâche qu’à la dernière ligne. Décidément les éditions la branche avec ce trio de choc, sont assurés de cartonner.

 





 


Quatre découvertes du côté des animaux domestiques

C’est une gentille collection et instructive que celle intitulée « Guide des animaux domestiques » chez l’éditeur Broquet. Une collection soit dit en passant qui s’adresse à un grand public. Quatre nouveautés qui viennent enrichir la collection « Perruche ondulée », « Poissons d’aquarium », « Chat » et son complément « Chien ». Des petites plaquettes de 62 pages chacune qui donnent de judicieux conseils pour soigner, nourrir et entretenir ces animaux de compagnie qui ont le grand mérite de ne jamais nous contredire.

 





 


A la défense de l’Europe

Des critiques fusent de toutes parts qui accusent l’Europe d’arrogance et d’exporter sa suffisance comme elle l’a fait du temps des colonies. Jean-François Mattéi rappelle avec justesse que l’Europe même si elle s’est écartée plus souvent qu’autrement de ses beaux principes, a rappelé la primauté des droits de l’Homme. Et qu’on aurait tort de lui faire procès. C’est donc un beau plaidoyer pro-européen que fait ici l’essayiste dans ce petit livre de poche dense en rappels historiques utiles. Il a l’honnêteté intellectuelle de rappeler les torts de l’Europe. Mais qui aime bien, dit-on châtie bien.

Le procès de l’Europe
. Grandeur et misère de la culture européenne. Les Presses de l’Université d’Ottawa 306p.  

www.presses.uottawa.ca

 





 


Ce qu’ont en commun Natashquan et le Vietnam

En réalité c’est que peu importe le lieu, il y a des pensées et des gestes qui n’ont pas besoin de décor spécifique pour s’accomplir. C’est ce que nous dit la poétesse Maude Smith Gagnon dans son petit recueil qui donne l’impression d’un journal poétique. Avec de courts paragraphes comme autant d’esquisses de réflexions. Extrait : La pluie tombe sur la neige presque sans bruit. Au bord de la fenêtre un peu ouverte, l’eau s’accumule. Tout est mat dehors. La neige est sans reflet. Le métal des escaliers ne brille pas. »

Un drap. Une place.
Maude Smith Gagnon. Triptyque 94p.  

www.triptyque.qc.ca

 





 


Quatre bouquins sur la petite reine

L’expression est un peu surannée, mais c’est le surnom qu’on donne à la bicyclette. Et à ce propos, les éditions Jacob-Duvernet ont mis les bouchées doubles pour nous offrir non pas, un, ni deux, mais bien quatre ouvrages consacrés au sommet du sport cycliste, Tour de France bien sûr. D’abord ils se sont mis à trois, Thierry Cazeneuve, Philippe Court et Yves Perret pour nous raconter les Dram et petites histoires du Tour de France. On oublie que cette compétition est déjà centenaire. Les trois auteurs sont journalistes au Dauphiné Libéré. Il y est question d’empoisonnement, de secondes fatidiques et quoi encore, comme lorsqu’un motard de presse est venu faucher le grand Poulidor! Et puisque l’on parle de ce grand nom, ‘est lui qui préface Les merveilleuses histoires du Tour de France écrit par Jean-Paul Brouchon. L’auteur est un témoin  privilégié de ce qu’il raconte puisqu’il a couvert quarante-trois fois la célèbre compétition hexagonale. Bardé de reconnaissances journalistiques, il met entre parenthèses les grands moments de l’épreuve. Et ils n’ont pas manqué. Puis c’est au tour de Jean-Paul Vespini de nous brosser le portrait de onze légendes du vélo, ceux qu’il nomme à l’italienne les Campionissimi. Ils y sont tous les Louison bobet, Jacques Anquetil, Eddy Merckx, et plus près de nous Miguel Indurain et Lance Armstrong. Et il n’y a pas que le Tour de France comme haut lieu de la compétition sur deux roues. Michel Guérin s’attarde de au Lieux mythiques du vélo. Préfacé par un coureur de renom, Bernard Hinault, Guérin occupe au quotidien un poste qui n’a rien à voir avec sa passion, car il est directeur adjoint de la direction centrale du renseignement intérieur en France. En sa compagnie vous découvrirez de multiples lieux où la fine fleur du cyclisme se retrouve pour défier l’endurance, tels le Turchino, le Mur de Gramont, la Côte de Doullens pour ne nommer que ceux-là.

 

 


Tout sauf la langue de bois

Vous trouvez que la vie n’est pas le cadeau que l’on prétend ? Si vous avez cette conviction, vous allez vous délecter à la lecture de Chez les Grecs de Serge Le Vaillant animateur à France Inter. Identifié comme un roman, l’auteur parle de lui comme dans un récit. Est-ce entièrement autobiographique ou inspiré de sa vie ? Il a mené une vie sexuellement bisexuelle. A connu la douleur de la disparition de sa fille. A été injustement emprisonné. Mais au-delà de toutes ces mésaventures, c’est le ton extraordinairement direct qui fait merveille. Le gars carbure à la vérité, pas toujours facile à entendre et admettre. Chaque page est jouissive.

Ches les Grecs. Serge Le Vaillant. Éditions Jacob-Duvernet 332p.
 

 


L’éducation kurde

On a beau se faire fataliste et voir la mondialisation comme un rouleau compresseur qui enterre les cultures, rien ne vaut les particularités culturelles. C’est ce qui nous vient à l’esprit en parcourant L’enfant kurde du cinéaste et producteur Régis Ghezelbash et Môguy Chollet. Ils nous font découvrir un garçon kurde, Dara, qui prend connaissance de son riche passé historique. Il y a beaucoup de poésie dans ces retours sur les ancêtres. C’est une belle initiation à la culture kurde, à travers le regard du protagoniste.
L’enfant kurde. Régis Ghezelbash et Môguy Chollet. Éditions Jacob-Duvernet 246p.  

 

 


Méfiez-vous de votre épouse

Le danger qui guette le lecteur au sortir du Léviathan la chute de Lionel Davoust c’est de se mettre à suspecter sa tendre moitié. Voici pourquoi. D’abord il y a le naufrage d’un ferry au large des côtes canadiennes. Michael Petersen, à peine âgé de sept ans, deviendra du coup orphelin de ses deux parents qui périront dans le drame. Lui-même adulte et vivant à Los Angeles, il aura sa propre petite famille. Mais surtout une femme aux multiples visages. Comme pour surmonter sa crainte fondée de la mer, il devient chercheur en biologie marine. Et il s’apprête à partir en mission en Antarctique. Ce qu’il ne sait pas le malheureux, c’est que sa femme fait partie du redoutable Comité qui a dans sa mire, son mari. Et elle reçoit l’ordre de faire en sorte que son mari ne puisse atteindre l’Antarctique. C’est donc un thriller à qui nous accordons la plus haute note. Ce qu’on aime surtout c’est que Davoust, distille le développement de son histoire au compte-goutte nous tenant sous sa coupe jusqu’à la toute fin. Une lecture incontournable.
Léviathan la chute. Lionel Davoust. Don Quichotte 403p.  

www.donquichotte-editions.com

 

 


Un ex patron du 36 Quai des Orfèvres raconte

Patrick Riou a été le grand patron de la légendaire Brigade criminelle qui loge au non moins mythique 36 Quai des Orfèvres. Il a été en poste durant une dizaine d’années. Le crime sous toutes ces facettes il connaît. Dans son livre de souvenirs Ma vie à la crim’ il nous invite à le suivre dans les coulisses des méthodes d’enquêtes. Et c’est un bon conteur. Le seul dommage c’est que le bouquin se lit en moins de deux. Vite un deuxième tome!
Ma vie à la crim’. Patrick Riou. Éditions Jacob-Duvernet 191p.   

 

 


Dernier tome de la correspondance de Papineau

Les éditions du Septentrion publient le sixième et dernier tome de la correspondance de Louis-Joseph Papineau. Qui s’étend de 1803 à 1871. Quatre cent lettres adressées à 36 correspondants pour beaucoup de la famille immédiate. On a en primeur les lettres de l’homme politique à Marie-Louise Globenski qui connaissent leur première édition depuis qu’elles ont été acquises par Bibliothèque et Archives Canada. Que découvre t’on ? Un homme qui maîtrise à merveille la langue française. Il a un vocabulaire et des tournures châtiées. Et sa connaissance de la langue anglaise est de haut niveau également. Comme dans tout exercice du genre, on s’exprime sur tout. C’est ainsi qu’il recommande des soins de santé pour l’un, de même qu’il commente les vins du Portugal. C’est un être curieux. Et fatalement intelligent, quand on sait que l’intelligence puise sa source dans la curiosité. Ce n’est pas en vain qu’il est à l’origine de cette expression « avoir la tête à Papineau ». La lecture de ses lettres renforce cette impression.
Lettres à sa famille. Louis-Joseph Papineau 1803-1871. Septentrion 846p.   

www.septentrion.qc.ca

 

 


L’intégrale de la trilogie Elamia

Maxime Chattam a entièrement raison quand il déclare : « En fantasy, les histoires d »Erik Wietzel sont ce qu’il y a de plus réussi ». Le compliment tombe à point nommé où paraît l’intégrale de la trilogie d’Elamia qui, si vous n’êtes pas familier de ce romancier, vous permettra de vous rattraper et de belle façon. Car d’entrée de jeu, c’est une horde de morts qui partent pour envahir le monde d’Elamia. Et qui commandite cette expédition ? Golan Tark. C’est le plus puissant sorcier connu depuis la nuit des temps. On s’interroge à savoir qui pourra faire opposition à ces gens mal intentionnés de l’Au-delà. Un petit indice, un homme sans mémoire errant dans des ruines. Il puisera la force nécessaire, celle du rassembleur, pour faire front à l’adversité. C’est une très grande fresque de la fantasy. Un must pour toute bibliothèque du genre.
Elamia. L’intégrale de la trilogie. Erik Wietzel. Bragelonne 952p.

www.bragelonne.fr

 

 


Les grands radios romans du Québec

Nos grands-parents, avant l’avènement de la télévision, vivait leur imaginaire à travers les radios romans sur les ondes de la radio, comme leur nom l’indique. Des comédiens incarnaient des personnages divers dans des feuilletons quotidiens ou hebdomadaires. Parmi les plus célèbre « Un homme et son péché » de Claude-Henri Grignon avec Hector Charland dans le rôle de l’avare Séraphin. Les auditeurs étaient très attentifs aux voix qu’ils entendaient. Renée Legris professeur à l’Université du Québec à Montréal et experte de nos dramatiques tant à la radio qu’à la télévision a produit un effort de recherche incroyable pour nous rappeler tout ce qui s’est conté à la radio québécoise de 1923 à 2008. Chapeau à cette intellectuelle pleine de rigueur, qui n’a omis aucune émission d’importance. Il y a aussi des photos d’archives en studio montrant ces comédiens chevronnés textes en main et qui par leurs seules voix et l’aide du bruiteur, transportaient ceux qui les écoutaient dans un monde.
Histoire des genres dramatiques à la radio québécoise. Sketch, radioroman, radiothéâtre 1923-2008. Renée Legris. Septentrion 501p.   

www.septentrion.qc.ca

 

 


Un homme du lointain

Est appelé « Farlander » un homme du lointain dans cette saga qui porte ce nom et dont le premier tome Le cœur du monde de Col Buchanan. Ce sont des habitants d’une île avec cette particularité que les hommes qui y vivent ont la peau noire. Et de farouches défenseurs de leur territoire. En fait, un farlander appartient à un ordre d’assassins d’élite les « Rôshuns ». Un de ceux-là, Ash atteint un âge vénérable et est à l’heure de servir de mentor pour un dauphin, en l’occurrence Nico. Il va y avoir un code d’honneur à préserver et Ash ne peut se soustraire à une commande d’éliminer égorgeur sanguinaire. Tout un programme magnifiquement narré par cet irlandais original au possible.
Farlander. Tome 1 Le cœur du monde. Bragelonne 477p. 

www.bragelonne.fr

 

 


Un ouvrage fouillé sur les techniques du cinéma

Pour ceux qui veulent faire carrière derrière la caméra, voici un ouvrage didactique sans doute le plus fouillé dans le domaine. Techniques du cinéma de Bérénice Bonhomme passe en détail de la préparation à la projection tout ce qui touche à l’image et au son ainsi qu’à la post-production. C’est un ouvrage didactique émaillé de témoignages de gens du milieu et illustré fort à propos. Et même ceux qui ne veulent pas en faire une carrière seront étonnés d’apprendre sur ce que les cinéphiles ne voient pas. C’est un ouvrage du plus grand sérieux.
Les techniques du cinéma. Bérénice Bonhomme. Dixit 320p.

www.esra.edu

 

 


En trompe l’œil

C’est un album que l’ont peut qualifier à tout le moins d’original car il met de l’avant des illustrations chargées d’illusions d’optique. Daniel Picon a rassemblé des images qu’il nous demande de fixer. Et on verra que ce qui est à gauche prend la place de la droite. Les formes bougent. C’est proprement renversant. Et on peut soi-même créer des Illusions d’optique. Vous avez plus de 200 images insolites à observer.

Illusions d’optique. Daniel Picon. Mango jeunesse 185p.  

www.fleuruseditions.com

 

 


Pour une nouvelle pédagogie

Pourquoi le système éducatif en occident ne parvient-il pas à des résultats satisfaisants ? Karine Mazevet qui a initié un projet pilote d’éducation en banlieue parisienne, a rassemblé diverses études scientifiques et d’observations réalisées au cours de sept années de recherches multidisciplinaires. Il en ressort une nouvelle pédagogie qui est encore plus à l’écoute des enfants.
L’éducation, une stratégie pour ré-enchanter la vie. Karine Mazevet. Éditions Le Souffle d’Or 307p. 

www.souffledor.fr

 

 


L’ABC du dessin

Si vous avez l’âme d’un dessinateur à la Léonard de Vinci, il vous faut un bon guide pour réussir vos tracés. Doug DuBosque et Damon J. Reinagle ont produit un cours de dessin. Ce sont plus des dessins animaliers qu’anatomique des humains. Le gros album souple comprend 1000 dessins.
Dessiner pas à pas. Doug DuBosque et Damon J. Reinagle. Evergreen 384p  

 

 


Douloureux retour dans le passé

Charley et son mari Tom vont habiter la maison de leur rêve. Dans le cas de madame ce sentiment d’y avoir déjà vécue est très fort. Mais au lieu d’être un lieu rempli de sérénité, la maison sera pour Charley l’occasion de douloureux rappels d’une vie antérieure. Elle décidera donc de faire ce retour en arrière au moyen de l’hypnose. Peter James l’auteur de ce thriller psychologique, Hypnose, nous enseigne qu’il n’est pas toujours recommandé de réveiller de vieux démons.
Hypnose. Peter James. Bragelonne 332p.  

www.bragelonne.fr

 





 


Bibliothèque pour la cuisine

Nous affectionnons à la rédaction de Culturehebdo, de pouvoir consacrer un coin spécifique aux livres touchant à la cuisine, car à l’ère du cocooning, nous savons que les gens aiment recevoir de plus en plus à la maison plutôt que d’aller au restaurant. C’est aussi beaucoup plus économique. Donc voici la petite cuvée de cette semaine. D’abord paraissent en même temps deux livres vantant les vertus de l’huile d’olive. D’abord aux éditions Le Sureau de Martine Agrech c’est le Petit traité de l’huile d’olive. C’est tout ce qu’il faut savoir sur l’historique de l’exploitation de l’huile d’olive depuis l’Antiquité, ses propriétés curatives. En complément de petites recettes qui incorpore cet ingrédient réparateur. On appréciera la qualité de l’édition, assez chic. Puis plus près de nous c’est Yves Boudreau qui lance Les vertus de l’huile d’olive. Ici pas de recettes, mais vraiment un essai pour nous faire comprendre le positionnement de l’huile d’olive dans les cultures. C’est vraiment instructif. En réalité c’est lui le véritable petit traité. C’est aux éditions Quebecor. Et l’honneur est rendu à la courgette, ce cucurbitacé, l’allié des régimes, car elle contient 95% d’eau. Yann Leclerc aux éditions Rustica nous la présente dans Mangez des courgettes avec 55 recettes légères. Imaginez ce velouté glacé de courgettes au crottin de Chavignol! Un must. Et chez le même éditeur, même auteur et dans la même collection « cuisine nature » ce sont aussi 55 façons d’apprêter l’agar-agar. Cuisinez l’agar-agar nous rappelle d’entrée de jeu que le produit est issue d’une petite algue rouge. Réduit souvent en poudre c’est un gélifiant végétal qui a la merveilleuse propriété de réduire l’appétit. Vous verrez qu’on peut l’incorporer à des plats classiques ou des desserts succulents et nutritifs.

 

 


Une galerie de voitures à faire rêver

Parcourir L’annuel 2012 de l’automobile ce serait comme de visiter une méga salle de montre, mais qu’en lieu et place d’un vendeur qui essaie de pousser ses marques maison, vous auriez des conseillers qui savent tout de tout ce qui roulent sur quatre roues. Benoit Charrette, Philippe Laguë, Michel Crépault secondés par une équipe d’experts, produit un album complet depuis onze ans qui fait référence. Et la première particularité de leur ouvrage c’est qu’à une première opinion on en adjoint une deuxième. Comme cela le lecteur a un aperçu avec plus d’objectivité. Tout y est, des voitures d’occasion, du taux de dépréciation, la voiture la plus écologique etc. Quiconque aime l’auto appréciera au plus haut point ce travail de moine pour en arriver à vous montrer le tableau le plus complet du marché.
L’annuel 2012 de l’automobile. Benoit Charrette, Philippe Laguë, Michel Crépault et l’équipe.

 

 


Le management avec le cœur

La nouvelle mouvance en management veuille que l’on fasse davantage appel à des gestionnaires qui ont du cœur au ventre et qui sont des motivateurs, des rassembleurs, plutôt que de perpétuer le mode patronal autoritaire. Le psychologue Gilbert Gagnon a écrit Gérer aussi avec le cœur qui propose de mettre de l’avant quatre leviers internes (cerveau, cœur, âme et corps) et trois leviers internes (le changement, les relations et le temps). En somme il n’est pas incompatible de cultiver le bonheur au travail.
Gérer aussi avec le cœur. Gilbert Gagnon. Les éditions Quebecor 168p. 

www.quebecoreditions.com

 

 


Il était une fois le cinéma

Daniel Chocron est un producteur et distributeur dans le monde du cinéma et il produit aussi un spectacle sur les chansons au cinéma. Qui peut mieux que lui peut nous raconter la belle aventure du cinématographe depuis Méliès. Il se fait professeur avec Toute l’histoire du cinéma pour les débutants. Rien d’exhaustif, sinon que les grandes étapes du septième art s’y trouvent et aussi un survol des cinémas nationaux. C’est un bon début pour qui veut faire son initiation.
Toute l’histoire du cinéma pour les débutants. Daniel Chocron. QIDesign 215p.  

 

 


Les ondes électromagnétiques, s’en protéger

Le débat est dans l’air à avoir si l’usage immodéré du cellulaire peut-être source de cancer ou quoi encore ? En tout cas pour savoir de quoi il en retourne, peut-être vaut-il mieux lire Se protéger de la pollution électromagnétique. On passe en revue la mécanique des téléphones portables, des Wi-fi, des lignes à haute tension. C’est un monde invisible et pourtant bien réel qui nous ceinture. L’auteur, Marcel Guedj travaille depuis longtemps sur les effets des rayonnements électromagnétiques.
Se protéger de la pollution électromagnétique. Marcel Guedj. Rustica 111p.  

www.rustica.fr

 

 


La métamédecine

C’est une approche différente de la perception des maladies et de leur signification. Théorie échafaudé par Claudia Rainville, une microbiologiste de formation. Ce qui est en quelque sorte sa bible, Guérir en comprenant les messages de nos malaises et de nos maladies est en même temps le grand dictionnaire de la métamédecine. Pour donner un exemple pris au hasard, l’eczéma sur les fesses d’un poupon. C’est la manifestation d’une nervosité chez l’enfant, contrarié de voir sa mère s’absenter pour aller au travail. Et ainsi de suite. Une perception des malaises que malheureusement les médecins n’ont pas le temps de fouiller.
Guérir en comprenant les messages de nos malaises et de nos maladies. Le grand dictionnaire de la métamédecine. Claudia Rainville. Les éditions Quebecor 592p.   

www.quebecoreditions.com

 





 


Le coin des touts petits

Qu’avons-nous à nous mettre sous les yeux pour les petites têtes avides de jolies histoires ? Voici de belles propositions. A commencer par Le parapluie d’Ingrid et Dieter Schubert chez Mijade. L’histoire d’un petit chien noir qui s’est agrippé à un parapluie par un jour de temp^te. Il va se retrouver, transporté en Afrique. Quel dépaysement. Et une autre bourrasque le ramènera fort heureusement à la maison. Puis n’oublions pas les fées qui ne sont jamais démodées, car éternelles. C’est Le grand livre des fées sur des textes de Denise Despeyroux et des illustrations de Sara Ruano aux éditions Gründ. C’est rien de moins qu’une initiation au monde des fées. Car il n’y en a pas qu’une sorte. Il y a les fées des bois, de l’eau et les fées marraines. Dans un tout autre registre, au lieu de lire sur des personnages, pourquoi ne pas en créer de toutes pièces. Comme des modèles à la Tilda. Les éditions Mango pratique mettent sur le marché un mignon coffret, solidement cartonné, comprenant quatre petits livres qui permettent de réaliser soit des poupées, des anges, des lapins ou des oiseaux. On doit toute cette imagination à Tone Finnanger qui nous donne pleins de trucs avec des bouts de tissus qui peuvent donner naissance à des merveilles. Demeurons dans la créativité avec Daniel Picon qui suggère aux jeunes créateurs en herbe, de pouvoir donner naissance à des figures, simplement avec des ronds de papiers. 350 figures sont proposées à l’imagination des petits talents. C’est chez Mango Jeunesse. Question d’initier à la mythologie, Charles-François Lebrun a revisité L’Odyssée avec de jolies illutrations de Véronique Joffre. De quoi faire un premier contact avec l’antiquité grecque. Chez Mango toujours. Et rien de tel que des contes pour faire comprendre aux enfants que le monde qui les attend est une opposition constante des forces du bien et du mal. Et qui mieux que le célèbre Hans Christian Andersen pour nous faire voir ces dynamiques en présence. Les éditions Chantecler nous ramène le fameux livre de contes de M. Andersen. Vous retrouverez le vilain petit canard, la petite fille aux allumettes et la petite sirène. C’est véritablement le maître d’Il était une fois.  

 





 


Six titres en poche chez Milady

Voici de quoi mettre dans votre sac fourre-tout au moment d’aller en villégiature ou à la plage. De quoi égayer les journées et vous amener votre dose d’évasion. D’abord de R.A. Salvatore le maître incontesté de la fantasy, Nuits sans étoiles le livre VIII de la Légende de Drizzt. Ce dernier redoute une attaque des drows. On le retoruvera dans la Cité de la Reine-Araignée où l’attend de graves dangers. Ensuite de Richelle Mead c’est Succubus blues. C’est toute une histoire. Imaginez la vie de Georgina Kincaid, un démon dans un corps de femme. Ça promet. De son côté John Ajvide Lindqvist nous invite avec Laisse-moi entrer. Oskar a douze ans et n’a pas une enfance douillette. Il fut même victime d’intimidation grave au collège. Arrive dans sa localité une charmante jeune fille, très bizarre. Et fait étrange, son arrivée va correspondre ave une série de meurtres et disparitions étranges. Vient Alexandra Ivy et Les gardiens de l’éternité. Au milieu d’une guerre rangée entre vampires et garous, on utilisera Darcy Smith qui a le don d’influencer le destin d’une espèce entière de démons. Sur une note plus enjouée, Jesse Petersen nous fait suivre la Zombie thérapie. C’est Sarah et David qui sont au bord de l’éclatement de leur couple et qui entreprennent une thérapie de couple. Mais attendez, leur conseillère conjugale dévore ses clients! Et enfin, le premier tome de « Certaines mettent les dents » intitulé Le vampires de Chicago de Chloe Neill. Sur un mode souvenirs à la première personne, la narratrice a la révélation de l’existence des vampires de Chicago qui l’accueille parmi les leurs.
Elle sera harcelée par un tueur qui a mis un contrat sur elle.

 

 


Un jeu, une aventure

D’abord c’est un superbe coffret à la conception graphique étincelante. Qui inclut un livre de 312 pages et un jeu de 78 cartes d’un tarot bien spécial. Le tout a pour titre L’héritage du tarot divin de Ciro Marchetti. On nous situe dans un monde de noriceur au lendemain d’une collision cataclysmique qui a réduit la Terre au silence. Seule la race humaine a survécu grâce au don divin des rêves. Ce jeu est une allégorie de votre propre vie. Dans le livre d’accompagnement vous avez un descriptif détaillé de la signification des cartes.
L’héritage du tarot divin. Ciro Marchetti. AdA.

 

 


Comment gérer au mieux son fric

Tout comme il existe des coaching de vie, il y a aussi des personnes qui peuvent nous venir en aide pour nous orienter afin que nous ayons un meilleur rapport avec l’argent. On réédite Cigale ? Fourmi ? d’Émilie Devienne qui est une étude de la psychologie de l’argent. Qui sommes nous par rapport au verbe avoir ?
Cigale ? Fourmi ? Les clés d’une bonne relation à l’argent. Émilie Devienne. InterEditions 168p.   

www.emilie-devienne.com

 

 


Une maison terrifiante

C’est la maison de Sallie. Connue comme t’elle. Avec des histoires de maison hantée qui ramène aux générations futures ce que furent Sallie et sa fille pyromane. Debra Pickman l’auteure de La maison hantée de Sallie raconte les 22 mois qu’elle y a passé en compagnie des siens. Et elle a vécu un véritable cauchemar. C’est un cas vécu de phénomènes paranormaux qui donne froid dans le dos.
La maison hantée de Sallie. Debra Pickman. AdA 366p. 

www.AdA-inc.com

 

 


Chanter la catéchèse

Ce petit bouquin est constitué de cinq chants religieux catholiques destinée à la catéchèse des enfants de 8 à 11 ans. Vous avez dans le livret les partitions et un CD avec les versions chantées et instrumentales.
Seigneur tu nous appelles. MaME.Tardy. Livre CD.

www.alarencontreudseigneur.fr

 

 


Communication avec Merlin

C’était dans la forêt de Brocéliande. S’y trouvait Stéphane Monbaron. Et qui va aller à sa rencontre ? Merlin lui-même. Qui va lui communiquer de fabuleux message. Au final ça donne Dialogues avec Merlin. Ce sont pour l’essentiel des propos de sagesse.
Dialogues avec Merlin. Stéphane Monbaron. Éditions Hélios 108p.  

www.editionshelios.com

 

 


Un petit être fort

Josh Whedon a écrit justement à propos de Scott Pilgrim que ces aventures constituaient « le meilleur bouquin du monde. C’est le reflet parfait de notre époque. Avec du kung-fu ». On ne peut dire plus vrai. Et c’est le tome 6 qui nous arrive « Finest hour ». L’auteur Bryan Lee O’Malley nous le présente encore entrain de faire front à des êtres mal intentionnés. Mais le petit Scott, sans peurs et sans reproches affronte l’adversité et s’en sort triomphant.
Scott Pilgrim. Tome 6 Finest hour. Bryan Lee O’Mally. Milady

www.milady.fr

 

 


Belle rentrée à l’Atalante

La maison d’édition bretonne l’Atalante prend une longueur de distance en nous arrivant avec trois titres un peu avant tout le monde. Commençons par les tomes 1 et 2 d’Enfants de la conquête de Celia S. Friedman. C’est une guerre stellaire mettant aux prises deux personnalités. D’abord vous avez les civilisations de Braxi et Azéa, puis Zatar et Anzha Iyu. L’éditeur qualifie de « space opera » cette rivalité de choc. Et vous allez savourer cette vive opposition chez deux êtres qui ne veulent pas en démordre. A la rédaction, un de nos collaborateurs qui a eu le temps de parcourir toutes les lignes du tome 1 nous a fait remarquer à quel point l’auteure a un style direct qui va faire un tabac. Et qui va aussi ravir ceux qui aiment les femmes fortes. Ailleurs c’est Camille Leboulanger du Val-d’Oise. Que peut produire un romancier alimenté de musique heavy metal, folk et lecteur de comic books à l’américaine ? La tentation d’une écriture qui va être séduite par la science-fiction. Avec Enfin la nuit qui met en vedette un flic et une ado, nous entrons dans un univers policier et onirique à la fois. Et comme toile de fond la nuit avec son cortège de mystère. A parcourir tant c’est indéfinissable et envoûtant.

 

 


La méthode Kousmine en format poche

On l’a oublié un peu cette fameuse méthode Kousmine mise au point par le Dr. Catherine Kousmine. C’était une des pionnières qui considérait que nos maladies avaient sans doute pour origine nos erreurs alimentaires. Pour revisiter cette médecine holistique, les éditions Jouvence la réédite en format poche.
La méthode Kousmine. Dr. Catherine Kousmine. Jouvence 284p.  

 

 


L’approche donner recevoir

Marshall B. Rosenberg est un psychologue clinicien qui est le propagandiste de la communication non violente en couple et entre amis. Il a écrit Être vraiment soi, aimer pleinement l’autre. En somme ça se résume à dire qu’il faut être capable d’exprimer ce que l’on ressent pour être en mesure d’aimer sans de faux semblants. Et il y aura alors cette belle interaction du donner recevoir.
Être vraiment soi, aimer pleinement l’autre! Marshall B. Rosenberg. Jouvence 151p.  

www.editions-jouvence.com

 

 


L’énergie des mots positifs

Doreen Virtue et Grant Virtue sont d’avis que les mots positifs produisent davantage de meilleurs effets que les mots négatifs. Et qu’à recourir aux bons mots plutôt que les moins bons on attire sur soi de bonnes ondes. C’est ce que les deux nomment les Mots angéliques. Avec une sorte d’appareil ressemblant aux électro-encéphalogrammes, on parvient à mesurer la bonne vibration des mots positifs. Et le livre fourmille d’exemples de la sorte.
Mots angéliques. Doreen Virtue et Grant Virtue. AdA 126p. 

www.AdA-in.com

 

 


Petit cahier pratique de mieux-être

Ils ont l’air en apparence innocents et font penser aux cahiers lignés dans lesquels ont écrivait à la petite école. Sauf que ces cahiers sont bourrés de recommandations pour notre mieux-être. Il semble que c’est une collection déjà avancée chez l’éditeur Jouvence puisque les cahiers suivants Deux premiers cahiers :
Petit cahier d’exercices pour se faire des ami€s et développer ses relations d’Odile Lamourère (cahier 22) et Petit cahier d’exercices des quatre accords toltèques de Patrice Ras (cahier 21).

 

 


Les régimes amaigrissants au banc de l’analyse

Delphine Gouaty est une journaliste d’investigation. A l’heure du jeunisme et de la recherche de la silhouette de rêve permanente, elle sait à quel point les régimes amaigrissants ont la cote. On l’a vu tout récemment avec l’intérêt soudain pour la méthode Dunkan, vite contestée. Mais qu’en est-il de toutes ces propositions de pertes de surpoids. Supercherie ou programmes crédibles. Elle a effectué un véritable travail de recherche pour les comparer et nous offre sa grille d’analyse.
Toutes les méthodes pour maigrir analysées. Delphine Gouaty. QIDesgin 200p.  

www.qidesign.fr

 

 


Portrait politique de Marine Le Pen

Future candidate à la présidentielle française de 2012 et chef du Front national d’extrême droite, Marine Le Pen est celle avec qui il faut compter. D’autant qu’elle gagne graduellement en cote de popularité chez les français, notamment en raison d’un nationalisme chauvin qui marginalise l’immigration. Stéphane Bieganski lauréat de la Fondation Charles de Gaulle a passé quelques années en Suisse, en font un observateur éclairé de l’ascension de la fille de Jean-Marie Le Pen. Sa biographie politique a le mérite d’avoir été écrite sans a priori.
Marie Le Pen. Celle qui fait trembler la République. Stéphane Bieganski. QIDesign 195p.  

www.qidesign.fr

 

 


Les gadgets technos qui font un flop

Un jour Bill Gates déclara que les technologies qui allaient avoir un impact décisif pour les dix prochaines années existent déjà. Est-ce à dire que tout ce qui sort sur le marché est voué à l’échec. Au départ il y a une donne qui est celle des besoins des gens. Ensuite un échec est une façon de voir, car une technologie qui trébuche peut enchaîner sur une autre à succès. Tout est relatif. Mais il y a carrément des technologies qui ont fait des flops, comme le visiophone. Nicolas Nova est conseiller en technologie pour des firmes comme Nokia et Orange. Son essai Les flops technologiques se veut une compréhension des échecs pour mieux innover.
Les flops technologiques. Nicolas Nova. Éditions Fyp 158p. 

www.fypeditions.com

 

 


Les mots comme interprétation des rêves

Il y a sur le marché quantité de livres qui se sont donnés pour mission d’analyser les rêves. Parfois nous pourrions nous-mêmes être mesure de faire ces analyses en pouvant établir la corrélation d’un mot et sa signification. C’est pourquoi Anne Monteschi s’est attachée à la création d’un dictionnaire avec une bonne sélection de mots, au total 1500, et des définitions pour chacun.
Le dictionnaire des rêves. Anne Monteschi. De Vecchi 426p.  

 

 


L’espace entre les religions

Le zen tel que conçu par Ama Samy seul maître zen de l’Inde, est selon sa définition comme un espace entre les religions. Et il sait de quoi il parle car il a fait ses études chez les jésuites puis est devenu prêtre, avant d’embrasser étrangement le bouddhisme sur la recommandation d’un jésuite. Cœur zen, esprit zen est une sorte d’initiation à la méditation zen. D’abord la posture, puis le lâcher-prise. Et son propos est émaillé de références puisées dans son immense culture générale.
Cœur zen, esprit zen. AmA Samy. Sully 204p.  

 

 


Deux nouveaux titres dans la collection Tabou

La collection Tabou aux éditions de Mortagne, a le mérite d’aborder des sujets « tabou »  comme son nom l’indique, à travers des récits écrits pour un auditoire adolescent qui se reconnaîtra à travers les problématiques exploités ici. D’abord un premier ouvrage de Linda Priestley qui raconte l’histoire d’Aube qui, fillette, avait un attachement sans limites pour son père qui en retour en avait fait sa petite princesse. Et homme vulnérable et manipulateur, il posera sur sa fille des actes que la morale réprouve et qui traumatiseront sa fille qui se retrouvera à sa majorité au bureau de la protection de la jeunesse, racontant ouvertement ce qui lui est arrivée. Une triste histoire racontée avec une délicatesse infinie. Et qui touchera un vaste lectorat, car les agressions sexuelles au Québec, sur les filles et garçons, sont légions.
Puis c’est Sophie Girard qui avec L’emprise C’est ici le thème de la domination psychologique qui est mis de l’avant. Celle de Simon qui s’exerce sur sa jeune compagne Mathilde dont l’amour l’a rendue aveugle. Le prix à payer sera lourd de conséquences. L’auteure montre très bien la gradation de l’ascendant du garçon sur la fille qui ne sait plus trop ce qui lui arrive.

Le secret. Linda Priestley. Éditions de Mortagne 236p.

L’emprise. Sophie Girard. Éditions de Mortagne 254p.

www.editionsdemortagne.com

 

 


Le troisième conflit mondial est en cours

N’en déplaise aux irréductibles optimistes, mais la prédiction faite en 2002 par Laurent Artur du Plessis dans son essai La 3ème guerre mondiale a commencé est hélas en cours de réalisation sous l’emprise de la crise économique. C’est la montée de la tension entre l’Orient et l’Occident. Tellement vrai que les éditions Jean-Cyrille Godefroy réédite l’ouvrage pour voir à quel point ce journaliste spécialiste en géopolitique a eu une terrible prescience.
Au pire du conflit on verra la Chine aux côtés de l’Islam. Un scénario apocalyptique. Nous recommandons fortement sa lecture pour comprendre les enjeux actuels et ses conséquences.
La 3ème guerre mondiale a commencé. Laurent Artur du Plessis. Jean-Cyrille Godefroy 282p.  

www.editionsjcgodefroy.fr

 

 


Vie romancée du sieur Le Tardif

C’est une petite tendance que l’on va poindre de narrer la vie de nos premiers arrivants en Nouvelle-France. Et souvent ce sont des gens de leur descendance qui se mettent à la tâche de raconter leurs ancêtres. C’est le cas de Marc-André Tardif qui évoque par le moyen du roman historique, la figure du sieur Olivier Le Tardif (1602-1665). Qui fut entre autres choses, secrétaire de Champlain et son interprète auprès de ce qu’on appelait alors improprement les « sauvages ». Pour structurer son récit, il s’est appuyé sur de nombreux documents. De sorte qu’on se retrouve avec un portrait d’un homme et de son époque. Et c’est écrit avec une langue maîtrisée comme ceux qui ont eu le privilège de faire leurs cours classique.
Monsieur Olivier. Vie de sieur Olivier Le Tardif (1602-1665). Hamac 280p.  

www.hamaq.qc.ca

 

 


Spirale et mort

Juliien Behaeghel décédé en 2007 était un franc-maçon. C’était un disciple de la pensée de Carl Jung. Et il s’est intéressé de beaucoup au concept des fins dernières sous le prisme de l’enseignement maçonnique, notamment la théorie de la spirale. Pour résumer cette théorie, il faut faire un saut au chapitre 39 qui ne comporte que deux lignes et qui dit « La vie elle, est une faim en soi, mais une faim d’éternité. La mort n’est pas une fin, mais un commencement ».
Vaincre la mort ou la spirale de vie. Julien Behaeghel. MdV éditeur 148p. 

www.mdv-editeur.fr

 

 


Réédition des États-Unis d’Amérique

Preuve qu’il est devenu un livre de référence en la matière, on en est à a troisième réédition, mise à jour et augmentée de cet essai Les États-Unis d’Amérique de MM. Claude Corbo, le recteur de l’UQAM et Frédérick Gagnon professeur de science politique et directeur de l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand de l’UQAM également. A eux deux ils décortiquent le système politique américain si complexe au niveau de ses campagnes électorales.
Les États-Unis d’Amérique. Claude Corbo, Frédérik Gagnon. Septentrion 469p.   

www.septentrion.qc.ca

 

 


Un kidnapping sous sentiments

Pour un argument original c’en est tout un. Imaginez, des êtres venus dont on ne sait où, qui séquestre un formateur de renommé mondiale. Et pourquoi ? Pour qu’il leur enseigne les fondements des sentiments humains. Et à quelles fins ? Ah! Ça, on vous en laisse la surprise. Spécialiste en gestion de la pensée, l’auteur Daniel Sévigny nous donne à nous aussi, tout comme le protagoniste è ses ravisseurs, quelques clés de compréhension dissimulés de l’univers en marche. Cette histoire pourrait être d’un très grand secours aux scénaristes en mal d’un bon sujet de film.
Mon associé c’est l’univers. Daniel Sévigny. Éditions de Mortagne 268p.  

www.editionsdemortagne.com

 





 


Cinq titres chez Quebecor

On arrive en nombre aux éditions Quebecor avec cinq titres qui couvrent des horizons biens divers. Il y a d’abord le maître en vulgarisation ésotérique Éric-Pier Sperandio qui nous gratifie de son Guide pratique des pierres et du cristal. Selon les dires de l’auteur les vibrations des pierres et des cristaux sont en accord avec celles de l’être humain. Il y a des passages touchant la chromothérapie et également des significations sur les mots dans les songes. Puis Paul Vanderbruck avec Mandalas, nous initie aux mandalas cet art millénaire indien qui permet de situer sa place dans l’Univers. Ce sont pour beaucoup et essentiellement des analyses graphiques. De son côté c’est une incursion dans la spiritualité amérindienne. Ses Rituels et pratiques des indiens d’Amérique nous font voir que loin d’être des sauvages comme les qualifiaient avec arrogance les premiers colons, ils étaient bien au contraire pétris d’une très grande spiritualité. Dans un tout autre registre, ceux et celles qui se sont échinés à vouloir maigrir coûte que coûte et qui croient que le jeûne est la solution du dernier recours, seront invités à parcourir Jeûner pour sa santé par la biologiste Nicole Boudreau. Où comment faire rajeunir son corps de l’intérieur. Enfin, pour pimenter vos lectures de chevet, des nouvelles érotiques de Julie Bray. Sa Confession de mes 7 péchés capitaux devrait vous garder en éveil. C’est toujours d’un grand intérêt de voir s’exprimer les fantasmes des femmes. Vous allez être servi.

 

 


Mère indigne

Oh! là! là! ce qu’elle y goûte la mère de Julien dans Ma mère est une porte. Mais elle l’a bien cherchée cette femme qui a une emprise négative sur son fils qu’elle séquestre psychologiquement. Le père lui a disparu il y a longtemps. Et Julien part à sa recherche. Il est à New York le paternel. Julien se fait toutes sortes d’anticipations à la perspective de ce premier tête à tête. Il attend le pardon paternel. Mais la destinée est effrayante, le père succombera dans l’effondrement des tours du World Trade Center.
C’est un texte fort que nous offre Denise Landry et un des canons de la rentrée. Ses phrases sont pleines de poésie sur les attentes de ce fils qui voit son espoir anéanti.
Ma mère est une porte. Denise Landry. Triptyque 110p. 

www.triptyque.qc.ca

 

 


Double occupation

Marc Ory avec La concession joue sur deux tableaux qui ont un dénominateur commun. D’une part une anticipation qui nous mène dans le Paris de 2030 occupé par les chinois! Avec ce que cela comporte de résistance et de collaboration. Cela vous rappelle t’il quelque chose. Qui ramène ce dicton qui dit que ceux qui ignorent l’Histoire, sont condamnés à la revivre. Et aussi un retour en arrière dans le Shangaï de 1926 occupé par les français. Cette fois c’est une grand-mère qui narre cet événement. C’est tout un exercice de style que nous saluons ici très fort. Et en même temps un regard sur les sentiments qui habitent les personnes aux prises avec la présence étrangère.
La concession. Marc Ory. Triptyque 198p. 

www.triptyque.qc.ca

 

 


Une fillette qui a de l’imaginaire

Nous sommes à Montréal dans les années cinquante. Ellen qui serait de par son ascendance lointaine la petite cousine de Freud. En tout cas elle n’a pas besoin d’une telle hérédité pour vivre dans son monde peuplé d’êtres incroyables. La petite cousine de Freud d’Ann Charney est un roman en continu, mais on croirait lire le style des nouvelles quand la romancière s’attache à portraiturer tout ce qui entoure cette fillette si vive et attachante. Avec ses proches elle a de quoi avoir tous les matériaux pour bâtir des romans. Et d’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’elle aspire à devenir écrivain.
La petite cousine de Freud. Ann Charney. Hurtubise 400p.

www.editionshurtubise.com

 

 


Huis clos public

Ceux qui ont lu « Génération X » savent que Douglas Coupland est un extraordinaire observateur de notre époque. Il nous analyse comme le ferait un entomologiste avec les fourmis. Il poursuit sur sa lancée avec Joueur_1. C’a met en situation quatre personnages aussi divers qu’un pasteur resquilleur, une mère célibataire qui drague sur Internet, un barman qui engloutit son fic dans la croissance personnelle, et enfin Rachel qui doit mettre de l’ordre dans ses émotions. Ils seront coincés dans le hall d’in aéroport. Et leur rassemblement forcé prendra des allures de séance d’analyse transactionnelle. C’est rien de moins qu’un chassé-croisé passionnant de personnalités très fortes. Ici on ne doit pas hésiter à parler de chef-d’œuvre littéraire.

Joueur _1. Douglas Coupland. Hurtubise 284p.  

www.editionshurtubise.com

 

 


L’âme d’un Saint-Joseph ?

Vous savez que le père de Jésus était menuisier charpentier. S’il avait vécu assez vieux, même très vieux, il aurait apprécié cet album pratique qui est publié chez Vigot et qui se trouve à être l’Encyclopédie des techniques de travail du bois. D’un auteur nommé J. Broun c’est en somme le cours 101 de celui qui est attiré par notre première ressource naturelle. On passe en revue l’outillage requis, le descriptif des types de bois utilisés. Et élément propre à notre génération, on se fait insistant sur la sécurité au travail. Il est abondamment illustré. Un must dans le genre.
Encyclopédie des techniques de travail du bois. J. Broun. Vigot 176p.  

 

 


Un jardin départemental à découvrir

La France est tellement fière de tout son patrimoine. Et elle en est payée largement de retour, puisque elle est en tête de liste du tourisme mondial. Elle a de quoi à offrir. C’est à ça que l’on pense en feuilletant ce superbe album Jardins secrets qui est un tour d’horizon des parcs et jardins du Département de Seine-Maritime. Avec ses beaux jardins à la française bien entendu, si bien entretenus, ses parcs que dominent de beaux châteaux. On retiendra le soin mis par l’éditeur à l’illustration. Il y a des clichés à rendre pantois bien des photographes en herbe. C’est un album du genre table à café que l,on peut regarder à loisir négligemment ou bien en parcourant ses textes fouillés chargés de références historiques. Vive la France.
Jardins secrets. Les parcs et jardins du Département de Seine-Maritime. SilvanaEditoriale 188p. 

www.silvanaeditoriale.it

 

 


L’affiche de cinéma made in India

L’Inde est le plus grand pays producteur de cinéma au monde. On a peine à imaginer l’importante main-d’œuvre que l’industrie cinématographique requiert là-bas. Et particulièrement au niveau de l’affiche. On en est encore à des affiches colorées comme ils s’en faisaient durant l’âge d’or d’Hollywood. Les indiens sont de grands illustrateurs. Rajesh Devraj nous entraîne dans ce monde où l’image est reine. Il a rassemblé un ensemble d’affiches en tout genre, certaines très kitsch, d’autres superbement sensuelles. Cet album sera un trésor pour les designer d’ici en manque d’inspiration.
Bollywood. L’art de l’affiche. Rajesh Devraj. Taschen 192p. 

www.taschen.com

 

 


Paris, toujours Paris

On ne cesse de s’émerveiller devant le bon goût parisien en matière de décoration et d’ameublement. Si on est très familier avec la décoration classique dans la capitale française, on est peu être moins au fait de ce qui est tendance du côté contemporain. C’est pourquoi l’ouvrage décrit par Ian Phillips sur les Nouveaux intérieurs parisiens fait le portrait du design français de maintenant. On nous fait faire la connaissance avec tous les jeunes décorateurs de la relève. Et quelle imagination. Si de rares créateurs essaient de marier encore vieux meubles et environnement moderne, la majorité de ceux qui sont présentés ici tournent résolument le dos au passé et font dans l’audace. Et on verra que pour certains aménagements se dégage un nouveau classicisme. Et les photos rendent bien la beauté des lieux.
Nouveaux intérieurs parisiens. Ian Phillips. Taschen  

www.taschen.com

 

 


Roman sur le deuil

Voilà un roman qui va plaire à Josélito Michaud, l’animateur d’On prend toujours un train pour la vie à l’antenne de Radio-Canada. C’est que Depuis les cendres d’Emmanuel Bouchard narre ce qu’il advint d’Hubert au lendemain de la mort de son père. Cela l’a plongé dans un abîme de réflexions. Il va entreprendre un périple dans l’Hexagone et ne cessera tout au long du voyage de s’interpeller lui-même. C’est écrit simplement mais joliment. Le contenu l’emporte sur le contenant. Tout ce qui touche à la mort de toutes manières nous accroche. Mais ici un peu plus.
Depuis les cendres. Emmanuel Bouchard. Hamac 161p.  

www.hamac.qc.ca

 

 


Le corbeau

Le mot est plus connu en France, mais on désigne sous ce nom quelqu’un qui envoie des lettres anonymes, au ton généralement menaçant, mais qui ont la particularité de faire référence à des faits réels, ce qui rend la portée de ces missives encore plus terrifiantes pour le destinataire. C’est le cas d’Agathe O’Reilly, une comédienne de vingt-sept ans qui reçoit de pareilles lettres. C’est quelqu’un qui sait des choses. Mais qui ? Et encore à qui raconter ce qui nous arrive ? Voilà l’argument puissant de La troisième lettre de Michèle Marineau qui sera à coup sûr un incontournable, maintenant qu’il est réédité en format poche. A la rédaction de Culturehebdo on a beaucoup aimé. Petit bémol, la typographie est un peu trop petite, et en écrivant cela nous pensons à ceux qui éprouvent des problèmes de vision, généralement de bons lecteurs et qui réclament de plus gros caractères.
La troisième lettre. Michèle Marineau. Québec Amérique 457p. 

www.quebec-amerique.com

 

 


Un cambriolage de haute volée

C’était à Toulon en décembre 1992. Les grands flics de France ne peuvent oublier cette date, car elle est celle d’un hold-up monumental à la Banque de France. Un pactole pour les bandits, 146 millions de francs dérobés dont 139 millions se trouve aujourd’hui à quelque part. Jean-Claude Kella va s’inspirer de ce « casse » hors du commun pour structurer une fiction mettant en opposition le vigile, Manu qui sera pris en otage et obligé d’ouvrir les coffres et de l’autre Marc la tête pensante de l’organisation. Vous allez voir qu’en cours de narration il y a une montée de tension grandissante. Marc aura tout au long le pressentiment que cela ne va pas se dérouler comme il le souhaite. On ne vous en dit pas plus. La beauté du travail de Kella c’est d’en arriver à se mettre dans la tête de chacun des protagonistes. Même si vous n’êtes pas friand de la chose criminelle, vous allez vous surprendre à ne pas détacher le regard à chaque page.
Hold up. Jean-Claude Kella. Don Quichotte 237p.  

www.donquichotte-editions.com

 

 


Neuvième volet des Mémoires d’un quartier

Louise Tremblay-D’Essiambre c’est un peu notre Balzac à nous qui écrit presque de façon compulsive. Mais avec grande qualité d’écriture et de conteuse à l’appui. Avec Antoine nous en sommes au tome 9 d’une saga, Mémoires d’un quartier qui en compte 12.
Antoine poursuit sans trop y croire sa vocation de peintre. Mais plus que les pinceaux, ce sont les sentiments qui l’habite concernant Anne, la voisine musicienne, et qui monopolisent toute son attention. Pour s’arracher à ses tourments de cœur il va entreprendre un voyage en Europe. Encore une fois c’est toute la galerie des Lacaille qui est passée en revue. On retiendra aussi les petites angoisses de l’épicier Marcel qui craint que les grandes chaînes ne viennent nuire à ses affaires. Du D’Essiambre de première cuvée.
Mémoires d’un quartier. Tom 9 Antoine. Louise Tremblay-D’Essiambre. Guy Saint-Jean 296p.   

www.saint-jeanediteur.com

 

 


Des livres qui invitent au départ

Marc Wiltz est le fondateur de la maison d’édition Magellan & Cie qui s’est faite une spécialité des récits de voyages. Lui-même met la main à la pâte avec Le tour du monde en 80 livres dans lequel il a fait une sélection des ouvrages qui l’ont influencé dans son goût du voyage et du métier qu’il aura finalement choisi. Il va donc commenter les livres qui l’ont fait flasher de « Sur la route » de Jack Kerouac au « Désert des Tartares » de Dino Buzzati, en passant par « Le coup de lune » de Georges Simenon. Et on voit bien à la lecture qu’il a réellement été pénétré par ses lectures. Et il trouve les mots appropriés pour nous faire partager cette passion.
Le tour du monde en 80 livres. Marc Wiltz. Magellan & Cie 262p.  

 

 


Une très belle histoire d’amour

Seuls les cyniques rigoleront du fait amoureux. Mais n’empêche que l’amour traverses les siècles et que la formule demeure la même, deux êtres qui se découvrent une chimie telle qu’ils en viennent à fusionner corps et âmes. Dominique Marny nous raconte toute une histoire d’amour qui débute par l’amitié de deux enfants Anne et Alexis, qui font connaissance sur la Butte-Montmartre. Puis la guerre va les séparer. Ils vont se retrouver adultes à Bruxelles. Et c’est l’amour. Aussi simple. Mais il faut lire l’auteure qui nous prend à témoin de cette passion qui grandit de page en pages. C’est pour tout dire touchant au possible.
J’ai cherché celui que mon cœur aime. Dominique Marny. Presses de la cité 382p.  

www.collection-terresdefrance.fr

 

 


Une édition de luxe de l’Art de la guerre

L’art de la guerre de Sun Tzu est un classique de la façon de mener de la guerre, un livre culte de la stratégie guerrière. Les éditions Evergreen publient une édition de luxe sur papier glacé avec une épaisse reliure avec ruban séparateur de pages. Et quand il pensait guerre d’affrontement, Sun Tzu ne lésinait pas sur les moyens. En début d’un des chapitres il dit qu’une bonne bataille rangée requiert…mille chars!
L’art de la guerre. Sun Tzu. Evergreen 270p.  

 

 


Trois grandes préoccupations

Les Presses de l’Université Laval inaugure la rentrée avec un essai Changement climatique, crise énergétique et insécurité alimentaire sous la direction de Hachimi Sanni Yaya et Mhamed Behnassi qui est « le premier ouvrage disponible en langue française qui traite de manière systématique de ces trois questions à la fois ». C’est un ouvrage revendicateur car il dénonce « des modèles de sociétés qui ignorent trop souvent les limites de leurs éco-socio systèmes ».
Changement climatique, crise énergétique et insécurité alimentaire. Sous la direction de Hachimi Sanni Yaya et Mohamed Behnassi. PUL 349p.   www.pulaval.com

 

 


Rendre compte de la vie en Nouvelle-France

C’est une vision un peu pointue qui nous est présentée ici du traitement qui est fait ou qui doit être fait concernant le choix des textes qui doivent décrire au mieux l’Histoire de la Nouvelle-France. Dans la préface on raconte que pour la relation des voyages de Jacques Cartier, on a dû puiser à des éditions différentes et souvent même pas en langue française. Les deux auteurs d’Éditer la Nouvelle-France sont attaché au Département d’études françaises de l’Université de Toronto.
Éditer la Nouvelle-France. Andreas Motsch et Grégoire Holtz. PUL 252p.   www.pulaval.com

 

 


La vie sur d’autres planètes

Les extra-terrestres ? Plus la connaissance du cosmos progresse et plus la probabilité de possibilités de vies ailleurs augmente. On découvre des exoplanètes qui apportent un éclairage nouveau sur les idées reçues et qui bousculent même. Vincent Boqueho est docteur en astrophysique. Dans La Vie, ailleurs ? On cite Épicure qui pressentait 300 avant notre ère l’existence de plusieurs mondes.
A la fin le savant s’attarde à la perception du concept d’années lumière. Il nous rappelle que les étoiles se comptent par centaines de milliards dans notre galaxie qui est elle-même un puceron dans le cosmos…Fascinant est ici un euphémisme.
La vie, ailleurs ? Vincent Boquehoe. Dunod 242p.  

www.dunod.com

 

 


Dans la patrie d’adoption de Céline Dion

Les guides Ulysse rééditent leur guide sur Las Vegas, revu et augmenté des données nouvelles sur la capitale non plus seulement du jeu, mais du divertissement et que porte à bout de bras Céline Dion. Et sans être un guide du routard, on vous donne de bonnes adresses pour économiser tant au plan de l’hébergement que de la restauration.

Las Vegas. Guides Ulysse 176p.  

www.guidesulysse.com

 

 


Aznavour en confidences

Il a 87 ans Charles Aznavour qui s’il dit ne pas aimer les donneurs de leçons ne se gênent pas pour en donner lui-même et parfois avec un excès d’orgueil. On ne lui en veut pas trop de jouer au pater familias. Il faut bien qu’il se paie un plaisir d’aîné. Et il donne du mon petit à la cantonade. Mais il demeure à jamais un interprète bouleversant et quel mélodiste! Il rassemble des réflexions dans un bouquin D’une porte l’autre où il s’attarde sur le phénomène de l’âge. Et aussi et surtout ce qu’est la condition d’artiste. Les fans vont adorer.
D’une porte l’autre. Charles Aznavour. Don Quichotte 164p.   

www.donquichotte-editions.com

 

 


Un simple exécutant nazi

Il s’appelle John Demjajuk. Cet ancien ouvrier de l’automobile de Cleveland était âgé de 91 ans lorsqu’un tribunal de Munich l’a condamné à 5 ans de prison pour complicité dans l’extermination de 28,060 juifs, tandis qu’il se trouvait comme gardien du camp de Sobibor. Aussitôt le prononcé de la sentence il retrouvera…la liberté. Nicolas Bourcier qui nous a laissé un compte-rendu de sa rencontre avec le garde du corps d’Hitler, refait avec nous les grandes lignes de ce procès qui avait pour mission de rappeler au monde, que même s’il était un sous-fifre dans la hiérarchie nazie, c’est grâce à des participations comme la sienne que l’Holocauste a pu s’ériger en système. On verra que la poursuite avait des dossiers étoffés et accablants en ce qui le concerne malgré ses dénégations. Un autre exemple sinistre d’un monstre à visage humain.
Le dernier procès. Nicolas Bourcier. Don Quichotte 307p. 

www.donquichotte-editions.com

 

 


Ça et là sur le français

N’en déplaise à Guy Bertrand conseiller linguistique de Radio-Canada, la langue française, si belle compte tellement de pièges qu’on comprendra qu’elle en pousse plusieurs à se jeter du côté de l’anglais, langue de l’argent, de la mondialisation et de la simplicité de son vocabulaire. Mais qu’importe, ceux qui y tiennent encore et qui veulent parfaire leur connaissance de la langue de Molière on tout intérêt à lire les deux ouvrages intitulés 400 capsules linguistiques. Avec les deux tomes réunis vous avez 800 bons conseils. Que diriez-vous à la place de « Mettez-vous du ketchup sur vos bines ? ». La réponse s’y trouve.
400 capsules linguistiques T. 1 et T. 2 Guy Bertrand. Michel Brûlé.    www.michelbrule.com

 

 


Fin de trilogie au nord du Michigan

Jean-Paul Daoust avec Sand Bar complète la trilogie entreprise avec « L’Amérique » et « Wooster Street ». Curieusement il est passé successivement des éditeurs XYZ à VLB. Maintenant il atterrit pour sa conclusion chez Lévesque éditeur. On voit l’initiation à l’alcool, plus précisément à des Manhattan, de Maxine qui est à quelques jours de fêter ses douze ans. Il en prendra douze!  C’est un portrait de l’Amérique profonde que le romancier a bien connu puisqu’il a vécu dans un bled au nord de l’État du Michigan. Comme c’est un poète accompli, il a pour lui de trouver le mot juste pour faire ambiance. On adore.
Sand Bar. Jean-Paul Daoust. Lévesque éditeur 97p. 

www.levesqueediteur.com

 

 


Être maman, des rêves et des désillusions

Récemment un hebdomadaire français faisait état qu’en France des adolescentes « s’amusaient » à  savoir laquelle tomberait enceinte la plus jeune. Effarant. Beaucoup de jeunes femmes préfèrent la maternité à toute autre condition car elles ne savent pas qui elles sont et se sentent inutiles au plan professionnel. Donc pour elle, la seule alternative demeure de mettre au monde! On devrait leur remettre Être maman pour le meilleur et pour le pire d’Isabelle Dagenais qui adore les enfants. Elle en a elle-même deux. Mais qui sait par expérience que la maternité est toute, sauf une sinécure. A lire avant de penser faire un petit. Ou si vous êtes maman et en deuil de chose que vous auriez aimé faire, mais empêchée par le travail de mère.
Être maman pour le meilleur et pour le pire. Isabelle Dagenais. Éditions de Mortagne 141p.  

www.editionsdemortagne.com

 

 


Apprendre la magie des runes et la voyance

Coup sur coup Catherine Solaris nous gratifie de deux ouvrages très différents l’un de l’autre. D’abord on se demande si ce n’est pas le point de départ d’une collection qui s’intitulerait « 101 jours » car les deux ouvrages commence par se titre. Un pour apprendre la magie des runes, qui sont utiles après coup pour la divination et la magie écrite. L’autre pour développer son don voyance. Souvent dans ce dernier cas on s’en remet à d’autres qui ont ces dispositions. Mais on peut les avoir soi-même.
101 jours apprendre la magie des runes 248p.
101 jours pour développer votre don de voyance. Catherine Solaris Éditions de Mortagne 221p.

 

 


BD érotiques

Comme les romans du même acabit, on pourrait reprendre le mot de Colette qui disait qu’ils se lisent d’une seule main. Devinez ce que fait l’autre ? La maison d’édition Tabou qui se destine à la BD érotique ou coquine, c’est selon, ajoute deux nouveaux opus. A commencer par Les Maîtresses, leçons de prédatrices. Le scénario et les dessins sont de Xavier Duvet. On entre dans l’univers initiatique du sadomasochisme. Ici c’est qu’il met en scène un univers strictement lesbien. L’autre La formule de Livio Labuz où on fait connaissance avec Nadia, une jeune laborantine qui travaille dans un centre de recherches pharmaceutiques qui vient de mettre au point un aphrodisiaque très efficace. Qu’elle va absorber pour en voir les effets dans son approche de Dario.

 

 


L’habitat argentin

Bien mal qui pourrait tenter de définir les intérieurs argentins. Qu’est-ce qui les inspirent au niveau de la décoration. Grâce à Mesdames Ana Cardinale et Isabel de Estrada on pénètre dans des résidences de rêve. Et surtout avec les photos éloquentes de Ricardo Labougle. Il y a entre autres un propriétaire d’une chaîne de restaurants qui demeure tout en haut d’une tour de style Art Déco, il faut voir son habitat. On en crève d’envie. Et comme la communauté italienne est très présente en argentine, on sent cette belle influence esthétique.
Vivre en Argentine. Ana Cardinale, Isabel de Estrada. Photo Ricardo Labougle. Taschen 198p.

www.taschen.com

 

 


Tricot animalier

Les enfants adorent les petites mascottes animalières. Au lieu d’acheter une peluche toute faite, pourquoi ne pas apprendre comment la confectionner au moyen du tricot. Claire Garland nous apprend les techniques avec une vingtaine de modèles. Les petites bestioles sont craquantes comme tout. Et ça fait un cadeau réellement personnalisé.
Animaux tricotés. Claire Garland. Fleurus 126p.  

www.fleuruseditions.com

 

 


Principes de leadership

Au Québec où l’absence de leadership se fait cruellement sentir et où paradoxalement on ne veut pas se faire diriger, il est impératif de lire le petit guide de Philippe Aurence « Stimuler la créativité de son équipe ». Car on demande essentiellement au chef, patron ou commandeur d’aujourd’hui d’être d’abord et avant tout un rassembleur, un motivateur. Le livre de M. Aurence trace à la voie à suivre.
Stimuler la créativité de son équipe. Philippe Aurence. Les éditions Quebecor 128p.  

www.quebecoreditions.com

 

 


Photos de jazz en 1960

Ils se sont mis à deux William Claxton un grand photographe et un musicologue allemand Joachim E. Berendt pour parcourir les États-Unis en 1960 pour croquer sur pellicule des instantanés de la vie du jazz dans les États qui l’ont vu naître ou évolué. Ce Claxton devait avoir une excellente cote chez les jazzmen car l’un d’eux, Shorty Rogers lui a composé une pièce en son honneur « Clicking with Clax ». Les éditions Taschen qui se surpassent dans l’édification de l’imagerie mondiale, consacre un gros album, un pavé même à ces photos toutes en noir et blanc sur l’âme de la musique noire.

Jazz life. William Claxton et Joachim E. Berendt. Taschen
 

 


Jouer à apprendre les verbes irréguliers anglais

Les éditions Assimil délaissant un peu les guides de langues habituels, nous proposent un petit jeu de cartes Be/was/been pour permettre l’apprentissage rapide des conjugaisons de ces verbes. Vous avez trois piles de cartes, une pour les verbes courants, l’autre pour les verbes très courants et une troisième pour les verbes moins courants. Avec des pointages qui s’accumulent selon le taux de bonnes réponses. C’est en somme un jeu de société linguistique.
Be/was/been. Assimil

 

 


La minceur, cette obsession de notre temps

Le business qui gravite autour de la recherche de la minceur engrange des milliards de dollars. Et la littérature emboîte le pas à cette quête du tour de taille de rêve. Deux titres paraissent sur le sujet. D’abord Pourquoi sont-elles toutes minces du Dr. Myriam Skender. Elle a sa technique d’amaigrissement patentée et reproche que les autres livres existants ont été écrits par des hommes. Elle propose en connaissance de la morphologie et du métabolisme des femmes, cinq principes pour mincir en santé. Puis c’est au tour de Mariane Rosemberg d’y aller avec Mincier à mon rythme en un clic. Elle s’inspire de la méthode Kilo Diet qui suggère un suivi personnalisé grâce à un CD-Rom qui complète le bouquin. Il comprend 191 recettes légères.
Pourquoi sont-elles toutes minces ? Dr. Myriam Skender. Pictorus 124p.

Mincir à mon rythme en un clic. Mariane Reosemberg. De Vecchi 221p.  
 

 


La conscience selon Rupert Spira

Voilà un traité de métaphysique sur le « je », « l’autre » et le « monde » mais surtout sur l’état de conscience. Près de nous mais impalpable. Rupert Spira s’est penché sur la nature de l’expérience. Après des incursions chez divers penseurs, dont beaucoup d’origine indienne dont Krishnamurti, il est devenu le disciple de Francis Lucille qui lui a fait découvrir les réflexions de Jean Klein, Parménide et Krishna Menon. Pour lui c’est la conscience qui est consciente de l’expérience en cours.
La transparence des choses. Contemplation de la nature de l’expérience. Éditions Accarias 253p.  www.originel-accarias.com

 

 


Agressions sexuelles, désirs et inhibitions

Le psychothérapeute Georges Romey se penche sur la sexualité des êtres qui pour diverses raisons ont été victimes d’agressions sexuelles, d’un traumatisme quelconque qui ont laissé chez eux des inhibitions marquées. D’autant que cette société hyper sexualisée laisse croire que le sexe est disponible pour tous. Ce qui ont le sait est loin d’une accessibilité générale. Il a réalisé trente mille heures d’écoute avec des patients. Il a échafaudé après coup une méthode pour se libérer des traumas sexuels par la thérapie du rêve éveillé libre dont il est le grand théoricien.
Une agression contre le corps, un crime contre l’esprit. Georges Romey. Éditions Quintessence 189p.  www.editions-quintessence.com

 

 


Le faux problème de la dette publique

En ce moment l’actualité est monopolisée par la crise des finances publiques. Et chaque jour que le bon dieu amène, on agite les épouvantails d’une récession ou d’un pays en faillite. Mais rassurez-vous. Voici la lecture à faire, La dette publique, une affaire rentable de l’économiste André-Jacques Holbecq et d’un chef d’entreprise d’expérience, Philippe Derudder qui nous disent en somme que la monnaie est une donnée virtuelle. Et il faut aller tout de suite au chapitre 36 « D’Où vient cet argent ? Qui en parabole démonte le mécanisme de l’endettement à perpète. C’est une lecture obligatoire.
La dette publique, une affaire rentable. André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder. Éditions Yves Michel 163p.  

www.yvesmichel.org  

 

 


C’est quoi un poème ?

L’homme de lettres, Jacques Brault est aussi familier de l’œuvre de Saint-Denys Garneau et de Jules Laforgues. Il est en adoration avec le mot. Et qui est plus est, si le mot devient poème. Mais qu’est-ce au juste que le poème ? Quelle forme doit-il prendre ? Dans la nuit du poème est une courte réflexion sur ces questions. Une toute petite plaquette toute dense.
Dans la nuit du poème. Jacques Brault. Noroît 52p. 

www.lenoroit.com

 

 


L’arrivée de la modernité au Québec

Il y a bien des angles par lesquels on peut arriver à faire la démonstration des étapes qui ont pu permettre l’arrivée graduelle de la modernité dans la société québécoise. Jean Gaudette a privilégié son propos en nous montrant comment la municipalité de Saint-Jean-sur-Richelieu a effectué son passage du XIXème au XXème siècle. C’est rempli d’anecdotes croustillantes. Comme è Montréal où on se faisait un malin plaisir à colporter des ragots sur la salubrité de l’eau bue par les citoyens de cette Vallée du Richelieu. C’est comme parcourir l’album d’une époque. Ça tombe bien au moment où TVA met à l’antenne pour la toute première fois des capsules du passé.
L’émergence de la modernité urbaine au Québec. Saint-Jean-sur-Richelieu 1880-1930. Jean Gaudette. Septentrion 267p.  

www.septentrion.qc.ca

 

 


Comment les ados perçoivent les gays

C’est la triste réalité, le milieu scolaire est l’épicentre de l’homophobie avec des actes d’intimidation d’une rare violence perpétrés contre des adolescents connus ou étiquetés comme gay. Et ça sous l’œil des directions d’écoles qui pratiquent la politique de l’autruche. Janik Bastien Charlebois professeure adjointe au département de sociologie à l’Université du Quéves à Montréal est aussi membre de l’organisme communautaire Gris-Montréal qui offre de l’information sur la réalité homosexuelle en milieu scolaire. Elle a voulu savoir d’une manière scientifique comment naissent les comportements homophobes. Vous allez constater au final que chez les garçons il y a encore toute une cote à remonter. Nous sommes bien dans l’ère de la tolérance et non l’acceptation.
La virilité en jeu. Perception de l’homosexualité masculine par les garçons adolescents. Janik Bastien Charlebois. Septentrion 272p.  

www.septentrion.qc.ca

 

 


Qu’est-ce qu’un professionnel ?

La question a l’air simpliste mise de l’avant comme ça, mais c’est que la réponse n’est pas toute simple. A l’heure où une réflexion se fait entre ce qu’est un journaliste de métier et un blogueur, voici que nous arrive une recherche fouillée, Le professionnalisme et l’éthique au travail placée sous la direction de Lyse Langlois. C’est la réponse détaillée à l’énigme suivante, qu’elle est la différence entre être un professionnel et agir en professionnel ? Car la certification ce n’est pas tout.
Le professionnalisme et l’éthique au travail. Sous la direction de Lyse Langlois. PUL 232p.   

www.pulaval.com

 

 


Un métronome pas ordinaire

Une rencontre est prévue à la demeure d’un jeune pianiste dans le début de la vingtaine. Où se trouvent aussi six personnes. Cette réunion a été demandée par un vieux monsieur qui va se présenter avec en main un métronome. Qui ne marque pas seulement le tempo de la musique, mais qui a une fonction paranormale, la poursuite de créature baptisées, Liches. Cette soirée va être un véritable bouleversement dans la vie de Victor le pianiste. C’est le quatrième tome des « Chroniques de Victor Pelham » de Pierre-Olivier Lavoie. Au passage c’est un excellent dialoguiste.
Les chroniques de Victor Pelham. Tome 4 Le métronome de Maébiel. Pierre-Olivier Lavoie 435p.  

www.ada-inc.com

 

 


L’irradiant Iman

Le prix Robert-Cliche 2011 du premier roman revient à Ryad Assani-Razaki un béninois, pour La main d’Iman qui se passe en Afrique, dans un pays non désigné. Iman c’est un homme décrit par le narrateur avec tous les qualificatifs possibles. Pour tout dire, diverses voix célèbre cet homme. Vu que l’auteur est un homme on peut presque avancer que ce roman serait à caractère homoérotique. Sinon le premier du genre sur le continent noir. C’est très bien écrit. Mais c’est de voir en quels termes cet Iman est magnifié. Un dieu vivant.
La main d’Iman. Ryad Assani-Razaki. L’Hexagone 320p.  

www.editionshexagone.com

 

 


Une autre aventure de Robyn Hunter

Norah McClintock enchaîne avec un autre épisode rocambolesque des aventures de son héroïne, Robyn Hunter. Qui pour son malheur s’est fait voler son sac à dos. Dont on s’étonnera, qu’elle n’est pas la seule à vouloir le retrouver. En plus il y a son petit ami, Robyn mêlé et pour quelle raison avec des passeurs qui font dans le trafic des êtres humains.
Trafic. Norah McClintock. Hurtubise 245p.  

www.editionshurtubise.com

 

 


Des textos intimidants

A l’heure où une campagne d’information est en cours pour contrer l’intimidation à l’école, voici un roman de Chantal Beauregard bien de notre temps. Miss Popcorn s’éclate est une allégorie de Carol-Anne qui fait exploser sa marmite à la suite des nombreux textos menaçants qu’elle reçoit. Elle cherche en vain, même aidé d’un nerd, de trouver l’auteur de ces missives dégradantes. Peut-être que préoccupée comme elle est, elle n’est pas en mesure de partager l’enthousiasme de sa meilleure amie, Maïka qui en pince pour un beau jeune homme. C’est un texte très sensible qui montre à quel point on est vulnérable vis-à-vis du web.
Miss Popcorn s’éclate. Chantal Beauregard AdA 167p.  

www.ada-inc.com

 

 


Réédition enrichie de la Bible des chakras

Cyndi Dale coiffe plusieurs casquettes, auteure, oratrice, guérisseuse et consultante d’affaires. Pour des centaines de milliers de personnes dans le monde elle est la référence avec La Bible de la guérison par les chakras. C’est elle qui a étendu le système des sept chakras connus, à trente-deux. Elle a identifié là dedans vingt points spirituels agissant comme catalyseurs de changements dynamiques. Dans sa réédition revue et augmentée de son ouvrage de référence, elle a ajoutée des descriptions plus détaillées des corps et des champs magnétiques. C’est un pavé dense et exigeant qui requiert souvent une relecture des passages. C’est de l’érudition.
La Bible de la guérison par les chakras. Cyndi Dale 487p.  

www.ada-inc.com

 

 


Quand les stars d’Hollywood font du théâtre

Dans la série romancée Les secrets de ma vie à Hollywood, Jen Calonita qui en est au tome treize avec « Sous les feux de Broadway » aborde un aspect de la vie des acteurs, à savoir ce moment où par pure valorisation personnelle, un acteur de cinéma va vouloir se consacrer aux planches du théâtre, infiniment moins payant, des cachets lilliputiens même, mais pour lesquels ils acceptent de se confronter au grand art du comédien. Calonita échafaude les coulisses de cet univers psychologique méconnu chez les vedettes.
Les secrets de ma vie à Hollywood. Jen Calonita. Ada 174p. 

www.ada-inc.com

 

 


Derrière les décisions d’un État

S’il y a sur le marché divers traités de gestion de la fonction publique, jamais on n’avait eu un ouvrage qui décortique le processus de prise de décision. On blâme à tort ou à raison l’appareil étatique de trop de lourdeurs. Sous la direction de Nelson Michaud directeur général de l’École nationale d’administration publique une équipe de théoriciens et de praticiens analyse les mécanismes de formulations des idées et des projets. Au final c’est un pavé qui fait déjà référence.
Secrets d’États ? Les principes qui guident l’administration publique et ses enjeux contemporains. Enap et PUL 776p. 

www.pulaval.com

 

 


Passeport pour l’autre monde

Robert Moss est le théoricien connu pour avoir développé une une utilisation du rêve, ce qu’il appelle le rêve actif. Dans son dernier ouvrages Les portes du rêve il livre la façon dont on peut se servir du rêve pour augmenter son propre potentiel. Avec des exemples à l’appui, selon la méthode américaine éprouvée.
Les portes du rêve. Robert Moss. AdA 435p. 

www.ada-inc.com

 

 


Essai sur le fédéralisme et la diversité nationale

Alain-G. Gagnon est professeur au Département de science politique de l’Université du Québec à Montréal. A l’heure de l’émergence des nationalismes en parallèle de la mondialisation, il a commis un essai L’âge des incertitudes qui traite du fédéralisme et de la diversité nationale. En quatrième de couverture il souligne « il importe pour les États traversés par la diversité nationale de faire un pas qualitatif  en instaurant une politique de l’habilitation ».
L’âge des incertitudes. Alain-G Gagnon. PUL 210p.  

www.pulaval.com

 

 


Les derniers moments de la forteresse de Louisbourg

L’historien A.J.B. Johnston nous sert ce qui est sans doute l’ouvrage définitif sur la ville fortifiée de Louisbourg dans l’île du Cap-Breton. Il raconte les faits d’armes qui s’y sont déroulés au cours de la dernière décennie allant de 1749 à 1758. C’était la porte d’entrée de l’embouchure du Golfe Saint-Laurent. Songez que le fort à été pris d’assaut par 30 mille soldats ennemis. Et en bon historien qu’il est, Johnston livre le point de vue des français, des anglais et des autochtones, ces derniers les Micmacs revendiquant déjà la possession de leurs territoires enlevés.
1758 la finale. Promesses, splendeur et désolation de la dernière décennie de Louisbourg. A.J.B. Johnston. PUL 434p.  

www.pulaval.com

 

 


La civilisation türk

Précisons un fait au départ, on entend ici par türk, cette civilisation qui ne se limite pas à la Turquie mais qui a essaimé dans les steppes de l’Asie centrale, avec des conquêtes ou des migrations en Europe comme en Allemagne et même aux États-Unis et en Chine. Hugh Pope rappelle les hauts faits d’arme de cette culture qui a donné naissance aux cinq pays de culture türk de l’Asie centrale et du Caucase : l’Azerbaïdjan, le Turkménistan, l’Ouzbékistan, le Kazakhstan et la République Kirghize. Fils de conquérants est une fresque magnifique du monde türk et de son essor.
Fis de conquérants. Hugh Pope. PUL 432p.  

www.pulaval.com

 

 


Doreen Virtue s’intéresse à l’intuition

S’écartant de son domaine de prédilection, Doreen Virtue plonge cette fois carrément dans la croissance personnelle avec un ouvrage Je changerais ma vie si j’avais plus de temps qui s’attache à développer notre potentiel de confiance en soi et d’intuition. En somme ça se veut comme le mention le sous-titre un guide pratique pour réaliser ses rêves. L’auteure comme vous le voyez sur la jaquette, flotte sur un nuage.
Je changerais ma vie si j’avais plus de temps. Doreen Virtue. AdA 322p.   

www.ada-inc.com

 

 


Photos de lecteurs sur soixante ans

Les éditions du passage, maison de chez nous qui se spécialise dans les beaux ouvrages, nous en offre un signé par le photographe George S. Zimbel « Le livre des lecteurs ». Qui est une anthologie en quelque sorte de photo qu’il a prise aux cours de soixante de carrière en photo et qui ont toutes en dénominateur le thème de la lecture. En noir et blanc, ces photos nous montrent des instantanés de la rue nous faisant voir des jeunes et des moins jeunes, un livre à la main, en toutes circonstances. Ça relève en même temps du reportage. L’album est complété par des textes de Dany Laferrière, Vicki Goldberg et Elaine Sernovitz Zimbel.
Le livre des lecteurs. George S. Zimbel. Les éditions du passage.

 

 


Une assemblée décisive

Ce qu’il s’en passe des histoires dans le monde de la fantasy. Une preuve de plus avec le dernier ouvrage de la lavalloise Nadine Berthelet qui dans le volume de sa saga Kiam Casgall « L’orbe d’Yrulmeth », elle nous transporte dans une assemblée convoquée pour les quatre mages et les membres de leur Grand Conseil. Kiam Tasgall, étonnamment sera invité. Mais il est témoin d’une conversation qui lui vaudra bien des problèmes. C’est au final un objet maléfique qui est la source de leurs tourments. L’intrigue est très bien menée et l’auteure maîtrise très bien la structure particulière à ce genre de littérature qui entremêle souvent trois histoires en même temps.
Kiam Casgall. L’orbe d’Yrulmeth. Nadine Bertholet. AdA 417p. 

www.ada-inc.com

 

 


Littérature toujours

Deux professeurs de l’Université de Moncton, Blanca Navarro Pardinas et Luc Vigneault, complétés par une équipe de chercheurs, rendent hommage à la puissance de l’écrit dans leur essai. Après tout la littérature. Le thème de leur réflexion, la littérature comme espace de recherche interdisciplinaire. Une littérature faite pour décloisonner les ordres du savoir et de la connaissance.  
Après tout la littérature. Sous la direction de Bianca Navarro Pardinas et Luc Vigneault. PUL 257p.  

www.pulaval.com

 

 


Fondements de la politique étrangère

Sous la direction de Karine Prémont une équipe de chercheurs tente une analyse des mécanismes de la politique étrangère des grandes puissances pour expliquer ce qui les conditionnent au vu des pressions et des tensions. On verra comment les pays doivent concilier les impératifs nationaux dans un contexte d’ordre mondial.
La politique étrangère des grandes puissances. L’impossible convergence des intérêts. Sous la direction de Karine Prémont.
PUL 422p.  

www.pulaval.com

 

 


Un roman féminin sur le Québec nordique

Le Laboratoire international d’étude multidisciplinaire comparée des représentations du Nord de l’Université du Québec à Montréal a pour mission « la réédition, pour la recherche et l’enseignement d’œuvres significatives mais épuisées, liées à l’imaginaire nordique, hivernal et de l’Arctique. » C’est dans cette perspective que l’on réédite Hélier, fils des bois de la bretonne et canadienne-française d’adoption Marie Le Franc (1879-1964) paru la toute première fois en 1930 et jamais réédité. Et pour cause, l’histoire se passant dans la région du Mont-Tremblant, il reçut tant en France qu’ici surtout un accueil mitigé pour le fait qu’elle se faisait colporteuse du mythe des grands espaces jugé redondant et réducteur. C’est une histoire qui confronte un jeune guide métis Hélier et un jeune diplomate Renaut Saint-Cyr. Évidemment les clichés abonde. Mais le style est là car il faut rappeler qu’elle avait été lauréate en 1927 du Prix Femina.
Hélier, fils des bois. Marie Le Franc. Presses de l’Université du Québec 278p.  

www.puq.ca

 

 


Les sciences, l’université et les écoles

Partant du fait que la science est une somme de connaissances à partager, beaucoup de pédagogues appellent de tous leurs vœux le renforcement de liens entre l’université et le milieu scolaire. Autrement dit, entre la théorie et la pratique. Un collectif de chercheurs a produit un manifeste Pour une collaboration école-université en science et techno avec un programme en trois volets faisant la démonstration que les deux niveaux d’enseignements ont tout intérêt à collaborer.
Pour une collaboration école-université en science et techno. Des pistes pour l’apprentissage. Collectif. Presses de l’Université du Québec 195p.   

www.puq.ca

 

 


Pour contrer les malversations en entreprise

L’expression bonne gouvernance n’a jamais été autant à la mode. Et malgré tout on s’étonne que des entreprises au-dessus de tout soupçon se laissent séduire par des pratiques financières contraires à l’éthique. Ahmed Naciri a longuement réfléchi sur le principe de bonne gouvernance. Il est président du Centre international de gouvernance de Montréal. Il est également professeur à l’Université du Québec à Montréal, aux universités McGill, du Maryland et à l’Essec de Paris. M. Naciri a été lauréat du prix d’excellence de l’Association des sciences administratives du Canada. Il s’est étendu sur le concept dans un remarquable Traité de gouvernance d’entreprise que l’on salue pour la vulgarisation du propos. Il a évité le piège de l’hermétisme. En réalité c’est un guide complet sur la manière dont les entreprises peuvent s’autoréguler pour demeurer dans la rectitude professionnelle. Dans un même ordre d’idée, on complétera ses connaissances avec un traité un peu plus pointu, La gouvernance sous la direction de Louis Côté. On se concentre ici sur les aspects suivants : comment se redessinent les frontières ? Comment se jouent les transformations de la gouvernance ? De quelle manière les dispositifs se renouvellent-ils ? Et quelles sont les réalités de ces acteurs qui jouent à l’avant-scène ? ».

Traité de gouvernance d’entreprise. Ahmed Naciri. Presses de l’Université du Québec 660p.
La gouvernance. Sous la direction de Louis Côté. Presses de l’Université du Québec 441p.

www.puq.ca

 

 


De l’importance de l’intervenant en santé mentale

Dans un contexte où les paramètres et les référents de l’intervention sont en pleine mutation, trois auteurs, Ellen Corin chercheure émérite à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas et psychanalyste clinicienne, Marie-Laurence Poirel professeure à l’École de service social de l’Université de Montréal et Lourdes Rodriguez elle aussi professeure au même établissement que la précédente ont voulu rendre compte de leur réflexion sur ce qui constitue un traitement en santé mentale. On verra l’importance de la mise en confiance à installer pour favoriser le dialogue. Beaucoup de patience est requise de la part des praticiens sur le terrain.
Le mouvement de l’être. Paramètres pour une approche alternative du traitement en santé mentale. Collectif. Presses de l’Université du Québec 198p.  

www.puq.ca

 

 


Bâtir le vécu sexuel des femmes

Deux auteures, Ina Motoi et Rose Dufour ont commencé par demander à diverses femmes de leur raconter comment elles bâtissaient leur vécu sexuel. Puis à partir des informations recueillies, elles ont échafaudées un cahier de travail pour de futures rencontres en atelier avec des femmes. Pour essentiellement de les aider à mieux cheminer, se montrer moins vulnérables face aux pressions. Et ce programme d’appropriation de la sexualité au féminin tombe à point nommé au moment où l’on assiste à une hypersexualisation de la représentation féminine.

La femme, sa sexualité et son pouvoir sexuel. Ina Motoi et Rose Dufour. Presses de l’Université du Québec 158p. 

www.puq.ca

 

 


La sélection des vins pas chers…et très bons

On l’attend maintenant comme un rituel chez les oenophiles, Les meilleurs vins de 10 à 30$ de Jean-Louis Doucet. Il est sur les rayons des libraires pour une troisième année consécutive. Sa sélection 2012 comprend 350 vins. Il nous offre aussi ses coups de cœur et comme ses collègues sommeliers qui publient, il nous livre ses accords mets et vins, mais à sa manière bien à lui. Notons au passage que tous les vins décrits avec détail sont disponibles dans les succursales de la SAQ.
Les meilleurs vins de 10 à 30$. Jean-Louis Doucet. Éditions Michel Quintin 280p. 

www.editionsmichelquintin.ca

 

 


Quoi manger au boulot ?

Souvent on se montre expéditif au travail quand vient le temps de la pause repas. Ce que l’on paie cher le mauvais carburant que l,on ingurgite souvent à toute vitesse entre deux textos et trois appels sur son cellulaire. La naturopathe Diane Dupuis a préparé pour nous des choix de menus et aussi un plan pour les entreprises qui voudraient mettre la diffusion d’une saine alimentation dans leurs priorités.
La diététique au travail. Diane Dupuis. Les éditions Quebecor 130p.  

www.quebecoreditions.com

 

 


Découvrir l’enfant téflon

On définit par enfant téflon celui sur lequel aucune forme d’éducation n’a de prise. Il se rebelle à tout et présente l’image d’un enfant monstrueusement égocentrique. Daniel Kemp en a observé et brosse dans Le syndrome de l’enfant téflon les repères qui permettent de les identifier. On notera au passage son chapitre sur les enfants anciens qui exigent d’être traités en adulte et qui remettent tout en question.
Le syndrome de l’enfant téflon. Des enfants différents. Les éditions Quebecor 168p.    www.quebecoreditions.com

 

 


La gestion des courriels

Combien de fois a-t-on entendu dire quelqu’un qu’il recevait des tonnes de courriel, qu’il était submergé et que cela lui grugeait du temps ? Il est vrai que les messageries électroniques peuvent devenir réellement accaparantes. René-Louis Comtois qui est un consultant de renom, a élaboré une méthode de gestion des courriels pour plus d’efficacité. Pour permettre aussi d’éliminer le facteur stress qui s’y rattache.
Gérer vos courriels avant qu’ils vous gèrent. René-Louis Comtois. Les éditions Quebec 184p.  

www.quebecoreditions.com

 

 


La vie romancée d’Alexis le trotteur

Alexis le trotteur est une de ces légendes québécoises. Cet homme aux dispositions extraordinaires pouvait courir aussi vite qu’un cheval. Il suscitait l’admiration par ses exploits. Malheureusement, il connaîtra une fin de vie tragique. Marjolaine Bouchard s’est inspirée de sa vie pour en tirer un roman qui pourrait être vraisemblable. Évidemment cet exercice de style trafique un peu la vérité, mais la romancière nous transporte dans un monde d’hier que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître comme dit la chanson. Ah! oui! C’est très bien écrit.
Alexis le trotteur. Marjolaine Bouchard. Les éditeurs réunis 432p.  

 

 


Poésies de la rentrée

Les amateurs de poésie ne sont pas en reste pour cette rentrée. En premier chez l’Hexagone de Jean-François Bernier un recueil prenant « Le dormeur accompagné de son ombre blanche ». Il fait entrer la lucidité du quotidien ans ces lignes qui n’excluent pas le merveilleux. Extrait « Parce qu’il y a un pays de nuages qu’illumine l’éclat des dormeurs qui sont restés et dont nous ne comprenons qu’il retourne à l’oubli sans nulle apparence. » Puis c’est un choix de poèmes de Rina Lasnier établi par Jocelyne Fels dans ce qui est intitulé L’épanouissement de l’ombre. C’est au Noroît. La poétesse de la Vallée du Richelieu est honorée par cette sélection. Son seul poème « Présence de l’absence » est une carte de visite qui démontre hors de doute la place qu’elle occupe dans la poésie québécoise du XXème siècle. Et chez le même éditeur c’est Le bruissement des possibles d’Antoine Boisclair. Quel beau titre en passant. Et pas que le titre. Cet enseignant en littérature au collégial et brillant essayiste sur la poésie de chez nous. Il a des thèmes variés, allant d’impressions sylvestres au portrait. Extrait de Le Veilleur « Il est gardien de nuit. La nuit c’est sa conscience la profondeur du silence qu’il écoute dans sa cabane de bois solitaire à l’entrée d’un parking. C’est son double impassible quand la constellation des gratte-ciel s’éteint, le la d’une enseigne Coca-Cola qui grésille ».

 

 


Fictions chez Michel Quintin

Deux petits arrivages en format poche chez l’éditeur Michel Quintin. Deux fictions. De Stéphanie Hurtubise le tome 5 « Les huit têtes » de sa saga La zone. Des entités secrètes ont besoin des portefaix pour exister, au moment où des rebelles se tiennent à l’affût pour prendre le pouvoir total. Nos jeunes aventuriers ne perdent pas de vue de ramener la paix dans la zone. Puis Élodie Tirel nous arrive avec le tome 8 « Luna » de sa saga Le palais des brumes. Un nécromancien a franchi le palais des Brumes, autrement dit le royaume des morts. Avec un perfide dessein, permettre aux drows de venir envahir le domaine. Deux récits de style fantasy parfaitement maîtrisés.

 

 


Fictions autour du 11 septembre

Ce 11 septembre 2011 marque le dixième anniversaire de l’attentat contre les tours du World Trade Center. Si l’actualité s’est emparée ad nauseam de cette tragédie hors du commun qui ébranla le monde, il n’en a pas été de même pour ce qui est de la fiction. C’est pourquoi la direction littéraire de la revue Moebius a commandé une quinzaine de textes à autant d’auteurs avec pour seule restriction, qu’ils évoquent, de près ou de loin, cet événement marquant. Au final une diversité d’appréciations qui nous conduisent par moments à des sommets de finesse littéraire. Que la langue française est utile ici pour trouver le mot juste afin de décrire une impression, un moment fugace. Une très belle initiative qui souligne remarquablement une date que l’on n’oubliera jamais.
Et oh hasard, chez l’Hexagone, on lance le premier roman d’Annie Dulong qui a entrepris une recherche post-doctorale sur la représentation du 11 septembre dans la fiction littéraire. Et elle apporte sa pierre à cet édifice avec Onze représentant onze personnages de son crû qui vont vivre à New York ce grandiose moment de différentes façons. On n’est pas loin de l même démarche que chez Moebius. Ce sont des textes forts qui annoncent pour la toute nouvelle romancière des lendemains heureux dans le monde des lettres.

Moebius. Réinventer le 11 septembre 151p
Onze. Annie Dulong. L’Hexagone 146p.   www.editionshexagone.com
www.revuemoebius.qc.ca

 

 


Des cahiers scolaires pour la rentrée

Chez l’éditeur Marcel Didier spécialisé en matériel didactique de l’enseignement, nous vous signalons la publication de deux cahiers d’exercices. Le premier tout mon français en 3ème année du primaire par Françoise Cadieux et Jocelyne Pépin revise le français de ce niveau avec un corrigé à la toute fin. Et de Pierrette Tranquille et Françoise Tchou « Réussir l’examen d’entrée au secondaire » au niveau des écoles privées et des écoles internationales. Avec un examen modèle et son corrigé.

 

ARTICLES ANTÉRIEURES


2011 :
janvier : février : mars : avril : mai : juin: juillet
2010 : janvier : février : mars : avril mai : juin : juillet et août : septembre : octobre : novembre : décembre